Rejoignez-nous

Suisse

Les effets secondaires à l'origine de 700 décès par année en Suisse

Publié

,

le

Les effets secondaires dus à des médicaments entraînent environ 2,3% des hospitalisations en Suisse. (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

En Suisse, environ 32'000 personnes ont été hospitalisées en moyenne chaque année entre 2012 et 2019 à cause d'effets secondaires provoqués par des médicaments. Environ 700 personnes décèdent annuellement pour cette raison, selon une étude publiée jeudi.

Malgré l'obligation légale d'annoncer ces cas, seuls 5% d'entre eux ont été signalés à l'autorité de contrôle des médicaments Swissmedic, a indiqué jeudi l'Université de Lucerne, qui a réalisé cette recherche en collaboration avec l'université de Zurich, l'Hôpital universitaire de Zurich et Swissmedic.

Or, ces annonces sont très importantes, a souligné Patrick Beeler, responsable de l'étude, cité dans le communiqué. Elles permettent en effet de mettre en lumière des risques encore inconnus, et de jouer un rôle important dans la sécurité des médicaments. Le chercheur plaide pour que l'obligation d'annoncer soit abordée de manière appropriée dans la formation des professionnels de la santé.

Le taux de déclaration est malgré tout élevé en comparaison internationale, ce taux évoluant entre 0,6 et 4,7% à l'étranger, selon Patrick Beeler.

D'après l'étude, les effets secondaires des médicaments ont été responsables de 2,3% des 11,2 millions d'hospitalisations au cours des huit années sous enquête. Près de la moitié des personnes admises pour cette raison (46,9%) étaient âgées de plus de 65 ans.

Les effets secondaires les plus fréquents concernent le système digestif (comme les gastro-entérites), le système urogénital (insuffisance rénale aiguë par exemple) ou l'état mental/comportemental (dépendance aux opiacés), précisent encore les chercheurs.

L'étude montre également que 2,2% des personnes admises pour des effets indésirables, soit environ 700 par an, sont décédées à l'hôpital. Parmi ces décès, environ 12% ont été déclarés à Swissmedic.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Irène Schweizer, la grande dame du jazz suisse, est morte

Publié

le

La grande dame du jazz suisse, Irène Schweizer, est décédée mardi à Zurich à l'âge de 83 ans. (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

La grande dame du jazz suisse est morte : la pianiste Irène Schweizer est décédée à l'âge de 83 ans. Elle s'est éteinte mardi dans une institution à Zurich, a indiqué le label de disques Intakt Records à Keystone-ATS.

Du dixieland dans le restaurant de ses parents, Irène Schweizer est passée au free jazz qu'elle a joué sur les scènes du monde entier. La pianiste et percussionniste suisse a été primée à de multiples reprises.

Irène Schweizer a donné son dernier grand concert public en juillet 2019 au festival "Konfrontationen" à Nickelsdorf, en Autriche: un duo avec le batteur américain Hamid Drake est sorti depuis sur CD (Intakt Records) sous le titre "Celebration".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

La Rega amène en Suisse des enfants ukrainiens atteints de cancer

Publié

le

La Rega a transporté en Suisse deux enfants ukrainiens atteints d'un cancer (archives). (© KEYSTONE/WALTER BIERI)

La Rega a amené lundi en Suisse deux enfants ukrainiens atteints de cancer, accompagnés d'une personne chacun. Il s'agit de patients de l'hôpital pédiatrique d'Ochmatdyt, qui a été la cible de missiles russes la semaine dernière.

Les deux enfants ont été transportés dans deux hôpitaux universitaires, a indiqué mercredi à Keystone-ATS la Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS). Elle confirme les informations du Blick. L'un des deux enfants a moins de dix ans.

Lors de l'attaque de l'hôpital pour enfants en Ukraine, deux adultes ont été tués. Plus de trente personnes, dont au moins huit enfants, ont été blessées. La Suisse avait alors proposé son aide à l'Ukraine. Le centre national de coordination s'occupe de ce genre de situation. Il est géré par la Rega sur mandat de l'Office fédéral de la protection de la population (OFPP), précise la CDS.

Depuis septembre 2022, 25 vols d'ambulance ont eu lieu, transportant 49 personnes. Un patient a pu être rapatrié en Ukraine après un traitement réussi en Suisse.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Le meilleur des réveils

Un concert de klaxon pour les 100 ans du "Tu-Ta-Tut" de carpostal

Publié

le

L'emblématique klaxon des cars postaux fête ses 100 ans. Son son si reconnaissable peut atteindre 120 décibels (Photo d'illustration) (© KEYSTONE/PHOTOPRESS-ARCHIV/STR)

Près de 700 cars postaux vont klaxonner à l'unisson ce mardi vers 10h00 dans toute la Suisse. Ce concert géant sera donné pour marquer les 100 ans du fameux avertisseur sonore à trois tons, qui est avec leur couleur jaune le signe le plus distinctif des cars postaux.

 

Introduits en 1924 pour réduire les accidents sur les routes des cols, à l'époque de plus en plus utilisées par les cars de la poste alpine mais aussi par des voitures privées, ces klaxons actionnés par un compresseur électrique peuvent atteindre les 120 décibels, rappelle CarPostal dans un communiqué.

Réglementée légalement, l'utilisation de cet avertisseur à trois tons est limitée aux routes postales de montagnes, reconnaissables grâce au panneau représentant un cor jaune sur fond bleu qui les borde. Ainsi, seuls 700 des 2300 cars postaux sont équipés de ce klaxon spécial, aussi appelé "cor postal."

Chaque corne est fabriquée à la main par l'entreprise Moser-Baer à Sumiswald (BE), à partir de laiton et d'aluminium. Elle est ensuite recouverte d'une fine couche de nickel pour la protéger des intempéries. Une fois assemblé, l'instrument est installé sous le plancher à l'avant du véhicule.

do dièse mi la

Les trois notes qu'il joue - do dièse, mi et la - sont tirées de l'ouverture de l'opéra "Guillaume Tell" de Gioachino Rossini.

C’est le canton des Grisons qui possède le réseau le plus dense de cors postaux, suivi par le Valais et le Tessin. Durant 30 secondes entre 09h55 et 10h00, le cor postal pourra retentir exceptionnellement sur d’autres tronçons de ces lignes, par exemple dans des villages ou dans des gares routières.

Les passantes et les passants ainsi que les voyageuses et les voyageurs sont cordialement invités à immortaliser ce moment avec leur téléphone portable et à poster leurs contributions sur les réseaux sociaux avec le hashtag #Tu-Ta-Tut.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Suisse

Armes russes et pièces suisses: le Seco collabore avec les sociétés

Publié

le

Un militaire ukrainien transporte les restes d'un missile après l'attaque meurtrière russe sur la capitale ukrainienne Kiev, le 8 juillet dernier, qui a notamment frappé un hôpital pour enfants. (© KEYSTONE/AP/Anton Shtuka)

Le Seco a ouvert jusqu'ici plus de 50 procédures pénales administratives pour violation des sanctions contre la Russie. Berne collabore "étroitement" avec les sociétés suisses, notamment pour éviter que des pièces ne finissent dans des armes contre l'Ukraine.

Depuis début mars 2022, soit juste après le début de la guerre d'agression russe contre l'Ukraine, "environ 300 cas de soupçons concernant des restrictions commerciales en lien avec les ordonnances Ukraine et Bélarus ont été signalés au Seco (Secrétariat d'Etat à l'économie), a indiqué ce dernier à Keystone-ATS.

Le Seco fait état de 56 procédures pénales administratives, dont 41 sont entrées en force. Il y a eu 26 décisions de non-lieu, 14 mandats de répression, ainsi qu'un prononcé pénal.

Le Seco était confronté à une récente enquête du Temps sur la présence de composants occidentaux, dont certains issus de sociétés suisses, dans les armements employés par la Russie, comme par exemple lors de l'attaque massive de missiles contre la capitale ukrainienne Kiev le 8 juillet dernier.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

11''20 pour Mujinga Kambundji sur 100 m

Publié

le

Un bon chrono pour Mujinga Kambundji à Lucerne. (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Mujinga Kambundji (11’’20 sur le 100 m), Dominic Lobalu (7’37’’50 sur le 3000 m), Angelica Moser (4,60 m à la perche) et Annik Kälin (6,65m à la longueur) ont brillé à Lucerne.

Deux jours après ses 10’’90 de La Chaux-de-Fonds, Mujinga Kambundji a enlevé le 100 m avant de prendre la troisième place du 200 m en 22’’61. La Bernoise effectuait à Lucerne son ultime sortie avant les Jeux de Paris. Dominic Lobalu, Angelia Moser et Annik Kälin ont également connu les délices de la victoire pour faire le plein de confiance avant les Jeux.

A noter enfin la sixième place de Rachel Pellaud sur le 800 m. Avec un temps de 2’00’’78, l’athlète du FSG Bassecourt a signé le quatrième chrono de sa carrière.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture