Rejoignez-nous

Suisse

Les curieux s'agglutinent le long du parcours des deux présidents

Publié

,

le

La voiture blindée du président Vladimir Poutine arrive à la Villa La Grange. (© KEYSTONE/AP/Markus Schreiber)

De nombreuses personnes se sont postées aux abords de la rade de Genève, mercredi, à l'heure de midi, pour voir passer les convois des présidents Vladimir Poutine et Joe Biden. Les deux chefs d'Etat se rendaient à la Villa La Grange pour des discussions bilatérales.

L'attente sous un soleil estival a été longue pour beaucoup, le passage des limousines fugace. En apercevant les feux bleus des véhicules ouvrant le cortège, les curieux ont été nombreux à sortir leur portable pour immortaliser un petit bout d'Histoire.

Genève a l'habitude d'accueillir des hôtes de marque, mais rarement deux invités aussi prestigieux pour une rencontre en tête-à-tête. Les moyens déployés pour assurer la sécurité des délégations témoignent de l'importance du moment.

Des hélicoptères faisaient inlassablement entendre leur ronronnement dans le ciel bleu, des cordons de policiers empêchaient tout approche de la zone interdite, des voltigeurs de la police parcouraient à moto les rues adjacentes.

Le convoi russe a précédé le convoi américain d'un bon quart d'heure. Une fois le président américain passé, les gens se sont dispersés rapidement, chacun revenant à sa routine et à la vie normale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Misox GR : une femme sauvée - 3 autres personnes ensevelies

Publié

le

La Moesa avait déjà un débit important près de Roveredo (GR) en juin 2019 (archives). (© KEYSTONE/TI-PRESS/SAMUEL GOLAY)

Une femme a été retrouvée vivante dans des éboulis par les sauveteurs dans le Misox GR, une vallée du sud des Grisons. Trois autres personnes sont ensevelies dans la même région, a indiqué la police samedi.

"On a réussi à sauver au moins une vie", a déclaré samedi matin un policier de la police cantonale des Grisons lors d'une conférence de presse à Roveredo, retransmise par la télévision italophone RSI. Vendredi soir, des orages et des précipitations importantes ont provoqué de fortes crues.

La zone d'intervention pour la police et les pompiers s'étendait sur près de 20 kilomètres. Un cône de déjection a touché plusieurs maisons. La police estime que quatre personnes au total ont été ensevelies. La femme qui a été sauvée a été transférée à l'hôpital.

Les forces d'intervention sur place continuent à rechercher les trois personnes disparues à l'aide d'hélicoptères et de drones, a relevé le policier.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

VS : le niveau d'eau du Rhône a baissé - Zermatt toujours isolé

Publié

le

Des pelleteuses travaillaient au bord de la rivière Navizence en crue à proximité de la centrale hydroélectrique Alpiq vendredi à Vissoie dans le val d'Anniviers. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le niveau d'eau du Rhône a baissé pendant la nuit en Valais. Le trafic ferroviaire entre Riddes et Ardon a repris à 8 heures. A Zermatt, aucun train ne circulait samedi matin.

A Zermatt, aucun train ne circulait samedi matin, indique le Mattherhorn Gotthard Bahn sur le réseau social X. La compagnie fera le prochain point à 11h00.

Les trains ne circulent plus entre Viège et Zermatt depuis vendredi midi. La route, qui nécessite des autorisations spéciales, n'est jamais utilisée par les touristes. La seule manière d'arriver à Zermatt pour eux, c'est le train.

En Valais, l'organe cantonal de conduite se réunit à 9h00.

Côté CFF, la ligne ferroviaire Lausanne-Brigue a dû être interrompue vendredi soir en raison d'un risque de crue dans le Bas-Valais. Le niveau du Rhône en aval du pont ferroviaire de Riddes avait atteint une hauteur critique.

Le trafic ferroviaire a ainsi été suspendu à 22h20 entre Riddes et Ardon par mesure de sécurité. Les trains Interregio ont aussi été supprimés entre Martigny et Sion ainsi que les régionaux entre Riddes et Ardon. Des bus ont pris partiellement le relais.

Les CFF ont lancé un liveticker pour les voyageurs avec des mises à jour en continu.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Tirs près du CICR à Gaza: 22 morts et 45 blessés

Publié

le

Des tirs mortels ont été effectués près du CICR à Gaza. (© KEYSTONE/AP/Abdel Kareem Hana)

Des "tirs de gros calibre" ont endommagé le bureau du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Gaza, qui est entouré de centaines de personnes déplacées, faisant 22 morts et 45 blessés, a indiqué l'organisation sur le réseau social X.

"Cet incident a provoqué un afflux massif de victimes vers l'hôpital de campagne de la Croix-Rouge, situé à proximité" qui "a reçu 22 morts et 45 blessés", écrit le CICR, qui dénonce les "nombreux graves incidents" de ces derniers jours "qui mettent en danger la vie des humanitaires et des civils".

L'armée israélienne a intensifié vendredi ses frappes sur la bande de Gaza dans lesquelles au moins 30 Palestiniens ont été tués selon des médecins, et a échangé de nouveaux tirs transfrontaliers avec le Hezbollah libanais.

Le ministère de la Santé du gouvernement de la bande de Gaza, territoire dirigé par le mouvement islamiste palestinien Hamas, a lui fait état de 25 morts et 50 blessés, accusant les Israéliens d'avoir "ciblé les tentes des civils déplacés à Al-Mawasi", zone dans le sud de la bande de Gaza, proche de Rafah.

De son côté, un porte-parole de l'armée israélienne a indiqué à l'AFP qu'"une première enquête menée suggère que rien n'indique qu'une frappe ait été effectuée par l'IDF (armée israélienne, NDLR) dans la zone humanitaire d'Al-Mawasi". "L'incident est en cours d'examen", a ajouté le porte-parole.

Selon le CICR, les tirs de "gros calibre ont atterri à quelques mètres du bureaux et des résidences du Comité international de la Croix-Rouge vendredi après-midi".

"C'est l'un des nombreux graves incidents de sécurité qui se sont produits ces derniers jours. Des balles perdues ont déjà atteint des structures du CICR", indique l'organisation.

"Tirer si dangereusement près des structures humanitaires, dont les parties au conflit connaissent l'emplacement et qui sont clairement marquées de l'emblème de la Croix-Rouge, met en danger la vie des civils et du personnel de la Croix-Rouge", souligne-t-elle également.

L'organisation rappelle qu'en vertu du droit international humanitaire, les parties au conflit ont l'obligation de prendre "toutes les précautions possibles" pour éviter des pertes en vies humaines dans la population civile, des blessures aux personnes civiles ou des dommages aux biens de caractère civil, y compris les installations humanitaires.

La guerre à Gaza, déclenchée par une attaque sanglante du Hamas le 7 octobre contre le sol israélien, a entraîné la mort de 1194 personnes, en majorité des civils, selon un décompte de l'AFP établi à partir de données officielles israéliennes.

Sur 251 personnes enlevées ce jour-là, 116 sont toujours retenues à Gaza dont 41 sont mortes, selon l'armée israélienne.

L'offensive israélienne qui a suivi dans la bande de Gaza a fait jusqu'à présent 37'431 morts, en majorité des civils, selon des données du ministère de la Santé du gouvernement de Gaza.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / blg / afp

Continuer la lecture

Suisse

Personne ne devine la bonne combinaison de l’Euro Millions

Publié

le

La loterie transnationale Euro Millions est proposée dans douze pays européens, dont la Suisse. (© Keystone/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions vendredi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 3, 4, 7, 11 et 17 ainsi que les étoiles 3 et 12.

Lors du prochain tirage mardi, 204 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande. Cette loterie transnationale est proposée dans douze pays européens, dont la Suisse et le Liechtenstein.

https://jeux.loro.ch/games/euromillions

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

ONU: une experte veut bannir la prostitution et vise la Suisse

Publié

le

La rapporteuse spéciale de l'ONU sur la violence contre les femmes Reem Alsalem dénonce les avantages que l'Etat obtient de la prostitution en Suisse et demande de mettre un terme à l'achat d'actes sexuels (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Une rapporteuse spéciale de l'ONU demande aux Etats de criminaliser l'achat d'actes sexuels. Vendredi au Conseil des droits de l'homme à Genève, elle a souhaité que les consommateurs soient considérés comme délinquants. Dans un rapport, elle cible notamment la Suisse.

"La prostitution ne peut être considérée comme un travail", a affirmé la rapporteuse spéciale sur la violence contre les femmes, Reem Alsalem, qui ne s'exprime pas au nom de l'ONU. Or, en Suisse comme dans d'autres pays, "l'Etat légalise, organise et réglemente l'activité et tire profit de la prostitution d'autrui ainsi que tous les établissements sexuels commerciaux", dit son rapport.

Le texte relève que "la dépénalisation du commerce sexuel a empêché d'identifier et de poursuivre les trafiquants aussi activement qu'il l'aurait fallu".

La rapporteuse veut un cadre légal abolitionniste. De la protection des victimes à la décriminalisation des prostituées en passant par la criminalisation d'achat d'actes sexuels et du proxénétisme et par une campagne d'explications auprès des consommateurs.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture