Rejoignez-nous

Suisse

Lausanne nomme huit nouveaux lieux en l'honneur des femmes

Publié

,

le

Dès le 1er octobre, la place Centrale de Lausanne sera rebaptisée "Place des Pionnières" (image d'archives). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BRUN)

Dès le 1er octobre, huit nouvelles rues ou places lausannoises seront (re)baptisées en l'honneur de personnalités féminines qui ont marqué l'histoire de la ville. La place Centrale deviendra ainsi la "Place des Pionnières", la route de Bel-Air prendra le nom de "Route Hélène-Monastier", tandis qu'un parc du quartier des Fiches Nord sera baptisé "Parc Anne-Fontaine".

"Donner le nom d’une militante pour l’égalité ou d’une scientifique à une rue permet de mettre en lumière des modèles auxquels les générations actuelles et futures peuvent s’identifier", a déclaré Florence Germond, municipale en charge des questions d’égalité, citée lundi dans un communiqué.

Au début 2022, parmi les 691 rues lausannoises, 100 portaient le nom d’un homme et seulement trois celui d’une femme, rappelle la Municipalité. Celle-ci avait alors décidé de faire changer la donne et annoncé sa volonté de doter trente lieux lausannois d'un nom de femme d'ici 2026.

Les huit lieux nouvellement baptisés seront inaugurés les 20 et 23 septembre. Une promenade intitulée "Des héroïnes au coin de ma rue", destinée à faire connaître les actions et les parcours de ces femmes, sera proposée en amont des événements officiels.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Un bail de quatre ans pour Murat Yakin

Publié

le

Murat Yakin prolongé pour 4 ans par l'ASF (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

L’avenir de l’équipe de Suisse s’inscrira jusqu’en 2028 avec Murat Yakin. L’Association Suisse de Football (ASF) et le sélectionneur ont en effet signé un nouveau bail de quatre ans.

Ce contrat comporte toutefois une clause de retrait si l’équipe de Suisse ne parvenait pas à se qualifier pour la Coupe du monde 2026. Dans une telle hypothèse, une discussion serait alors menée entre les deux parties pour statuer sur le bien-fondé de respecter le contrat initial.

"Dans les limites du raisonnable"

"Notre volonté est d'½uvrer dans la continuité avec Murat Yakin et Giorgio Contini", assure le président de l’ASF Dominique Blanc. Il convient de préciser que le contrat de Giorgio Contini, l’assistant de Murat Yakin, ne court que sur deux ans. "Cette prolongation est méritée pour Murat Yakin et pour Giorgio Contini", poursuit Dominique Blanc. Le président n'a pas voulu apporter des précisions quant aux modalités financières de ces nouveaux baux. "Nous sommes restés dans les limites du raisonnable", assure-t-il toutefois.

Murat Yakin se dit "fier" de poursuivre l’aventure. "Nous ferons tout pour que nos prochaines campagnes soient aussi fructueuses, lâche-t-il. L’équipe de Suisse a un véritable potentiel. On vient de le voir à l’Euro. Nous n’avons pas été loin de réussir quelque chose de grand. Ne pas jouer la finale de dimanche contre l’Espagne m’a fait mal..."

Quel gardien? On en saura plus en septembre

D’ici le 5 septembre, date du match à Copenhague contre le Danemark pour les trois coups de la Ligue des Nations, Murat Yakin devra régler l’épineux problème des gardiens. Yann Sommer, qui fêtera ses 36 ans à la fin de l’année, laissera-t-il sa place à Gregor Kobel qui piaffe d’impatience? "Un dialogue va s’instaurer avec les intéressés pour clarifier la situation d’ici septembre", promet le sélectionneur.

Murat Yakin a appris à 14h30 ce lundi qu’il devra désormais composer sans Xherdan Shaqiri. Le Bâlois a bien sûr salué la carrière du joueur de Chicago Fire qui a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale. "C’est sa décision. Je la regrette. Il fut encore décisif lors de l’Euro, souligne Murat Yakin. Il restera comme l’un des plus grands joueurs de l’histoire du football suisse. Je dois le remercier pour tout ce qu’il a accompli. Sur un plan personnel, je dois avouer que son pied gauche m’a, match après match, toujours émerveillé."

Considéré comme "un modèle pour la jeunesse du pays" par Dominique Blanc, Xherdan Shaqiri aura sans doute droit très vite à un hommage de la part de l’ASF. Pourquoi pas le dimanche 8 septembre à Genève à l’occasion de la venue des Champions d’Europe espagnols? Comme pour lui signifier que c’est bien tout un pays qui veut le célébrer.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Xherdan Shaqiri dit stop

Publié

le

Clap de fin pour Xherdan Shaqiri. (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Il n’y aura pas de cinquième Coupe du monde pour Xherdan Shaqiri ! Après 125 sélections et 32 buts, le Bâlois a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale.

Agé de 32 ans, Xherdan Shaqiri a annoncé son retrait sur les réseaux sociaux neuf jours après avoir failli offrir à l’équipe de Suisse une qualification pour les demi-finales de l’Euro. Personne n’oubliera le corner qu’il a botté lors de la seconde prolongation face à l’Angleterre qui a touché l’équerre du but de Jordan Pickford. Ce geste résume le génie d’un joueur qui restera comme l’un des plus grands dans l’histoire du football suisse, si ce n’est le plus grand. Xherdan Shaqiri n’est-il pas le seul joueur à avoir trouvé le chemin des filets lors des trois Coupes du monde et des trois Euros disputés depuis 2014 ?

Des moments inoubliables

Ce rappel dit tout sur un homme qui aura offert aux fans de l’équipe de Suisse des moments inoubliables; sa frappe magistrale le 7 septembre 2010 à Bâle face à l’Angleterre déjà pour son premier but en sélection, son triplé contre le Honduras le 25 juin 2014 à Manaus pour ouvrir les portes des huitièmes de finale de la Coupe du monde à l’équipe de Suisse, sa bicyclette extraordinaire le 25 juin 2016 à St-Etienne lors du huitième de finale de l’Euro contre la Pologne, sa chevauchée fantastique le 22 juin 2018 à Kaliningrad pour donner la victoire à la Suisse contre la Serbie en Coupe du monde avant, bien sûr, son dernier but, cette frappe venue d’ailleurs le 19 juin dernier à Cologne contre l’Ecosse.

Utilisé en Allemagne comme joker par Murat Yakin, Xherdan Shaqiri a eu la sagesse de comprendre que son temps est passé. Son exil doré en MLS lui a fait perdre les réalités du football moderne qui exige d’un attaquant un labeur incessant dans le repli défensif. Devant l’émergence d’un Dan Ndoye, capable de multiplier les courses dans son couloir avec un souffle inépuisable, et devant le choix de Murat Yakin de ne plus jouer vraiment avec un 9,5, ce poste en soutien direct de l’attaquant de pointe qui lui convenait à merveille, les possibilités qui s’offraient à lui de demeurer un acteur majeur de la sélection étaient fort réduites. Son rêve qu'il a pu entretenir de participer à la Coupe du monde 2026, seize ans après sa première en Afrique du Sud, ressemblait presque à une chimère.

Adulé de Lugano à Genève

Joueur le plus aimé du public, adulé tant à Genève qu’à Lugano, Xherdan Shaqiri a, ainsi, préféré quitter la sélection par la grande porte. Cette sortie restera comme l’ultime preuve de la classe d’un homme qui a permis à la Suisse de rivaliser avec les meilleures équipes au monde pendant ces quatorze dernières années.

undefined

undefined

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Nombre de nuitées hôtelières attendu en hausse en juin

Publié

le

L'hôtellerie suisse devrait avoir enregistré un nombre de nuitées en hausse en juin (archives). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Le nombre de nuitées hôtelières devrait avoir progressé en juin, encore une fois soutenu par la demande des touristes étrangers, selon une première estimation de l'Office fédéral de la statistique (OFS).

La progression devrait avoir atteint 1,8% sur un an, d'après les chiffres préliminaires publiés lundi. Le nombre de nuitées réservées dans les hôtels par les visiteurs étrangers est escompté en hausse de 3,8%, tandis que celui des voyageurs suisses devrait avoir reculé de 0,5% par rapport à juin 2023.

Si ce chiffre devait être confirmé, il serait inférieur au rebond enregistré en mai de 5% à 3,4 millions de nuitées.

De janvier à mai, les établissements helvétiques ont enregistré 16 millions de nuitées, en hausse de 2,4%. Sur cette période, la demande locale s'est stabilisée à 8,2 millions de nuitées, tandis que celle des étrangers a bondi de plus de 5%, à 7,8 millions d'unités.

Les chiffres définitifs seront connus le 5 août.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Politique

Loup abattu dans la région de Boltigen (BE)

Publié

le

Le loup a été abattu par des gardes-faune alors qu'il était en train de commettre une nouvelle attaque (photo symbolique). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Un loup a été abattu dans la nuit de dimanche à lundi dans la région de Boltigen, dans le Simmental (BE). Le canton de Berne avait ordonné le 10 juillet le tir d'un loup dans cette zone, car l'animal avait causé des dommages.

"Le loup a été abattu par des gardes-faune bernois alors qu’il commettait une nouvelle attaque", a indiqué lundi le canton de Berne. En raison de l'abattage du prédateur, l’autorisation de tir du 10 juillet est révoquée.

L’animal a été transporté à l’Institut pour la santé des poissons et des animaux sauvages de l’Université de Berne pour des examens complémentaires.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Le brassage hivernal des eaux du Léman mieux compris

Publié

le

Le brassage vertical profond des eaux du Léman ne se produit que lors d'hivers exceptionnellement froids (archives). (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Le mélange vertical n'est pas le seul moteur du renouvellement hivernal des eaux profondes du lac Léman. De forts courants provenant du bassin du Petit Lac et du littoral du Grand Lac peuvent aussi provoquer un brassage complet, selon une étude de l'EPFL.

Le brassage hivernal des eaux est essentiel au maintien des écosystèmes du Léman, a indiqué l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) lundi dans un communiqué. Lors d'hivers exceptionnellement froids, un mélange vertical de grande ampleur - appelé brassage complet - se produit, caractérisé par une température uniforme de la surface jusqu'au fond.

Ce processus était traditionnellement considéré comme le seul moyen d'assurer le renouvellement des eaux profondes. Mais selon les auteurs de cette étude publiée dans la revue Water Resources Research, de forts courants générés par la structure en deux bassins, le Grand Lac à l'est et le Petit Lac à l'ouest, peuvent également provoquer un renouvellement des couches les plus profondes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture