Rejoignez-nous

Suisse

La Ville de Morges compte moderniser ses infrastructures sportives

Publié

,

le

La patinoire des Eaux-Minerales à Morges va subir une cure de jouvence (archives). (© Keystone/MARTIAL TREZZINI)

La Ville de Morges veut moderniser ses principales infrastructures sportives. Sa Municipalité prévoit l'assainissement de la patinoire des Eaux-Minérales, la poursuite des travaux d'amélioration de la piscine du Parc et la réalisation à moyen terme d'une piscine publique couverte.

"Vieillissantes, coûteuses et énergivores, les grandes infrastructures sportives morgiennes nécessitent d'être modernisées", a indiqué mercredi la Ville dans un communiqué. Afin de développer sa stratégie, la Municipalité s'est appuyée sur le résultat d'un sondage réalisé auprès de la population et des clubs sportifs de la commune, explique-t-elle.

Concrètement, la piscine en plein air du Parc est en cours d'assainissement énergétique. Des travaux d'amélioration du site ont aussi débuté et devraient se terminer au printemps 2024. Le tout permettra de pérenniser l'exploitation de cette piscine située au bord du lac, note la Ville.

La patinoire des Eaux-Minérales, au-dessus de la gare, va aussi subir une cure de jouvence, mêlant travaux d'assainissement énergétique et financement public-privé pour de nouvelles opportunités sportives. Un appel d'offres sera lancé cet automne. La Ville garantit que l'infrastructure demeurera 100% en mains communales.

Morges veut aussi se doter d'une piscine couverte. Ouverte au public, aux écoles et aux clubs de natation, cette nouvelle piscine sera intégrée dans le futur complexe scolaire planifié sur le site de Parairie-Nord, annonce la Municipalité.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Le Conseil fédéral veut abaisser la redevance à 300 francs

Publié

le

Le ministre des télécommunications Albert Rösti veut abaisser la redevance radio-TV (archives). (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

La redevance radio-TV doit passer à 300 francs d'ici 2029, contre 335 actuellement. Le Conseil fédéral a rejeté mercredi en parallèle l'initiative "200 francs, ça suffit". La concession actuelle de la SSR est prolongée jusqu'à fin 2028.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le Conseil fédéral veut abaisser la redevance à 300 francs

Publié

le

Le ministre des télécommunications Albert Rösti veut abaisser la redevance radio-TV (archives). (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

La redevance radio-TV doit passer à 300 francs d'ici 2029, contre 335 actuellement. Le Conseil fédéral a rejeté mercredi en parallèle l'initiative "200 francs, ça suffit". La concession actuelle de la SSR est prolongée jusqu'à fin 2028.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

Tarifs médicaux: le Tardoc et les premiers forfaits remplacent le Tarmed en 2026

Publié

le

Le TARMED a été introduit en 2004 et est jugé obsolète (illustration). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

La structure tarifaire Tarmed, obsolète, sera remplacée en 2026. Le Conseil fédéral a approuvé mercredi le Tardoc et les premiers forfaits ambulatoires. Des adaptations seront encore nécessaires afin de coordonner les deux structures.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

Tarifs médicaux: le Tardoc et les premiers forfaits remplacent le Tarmed en 2026

Publié

le

Le TARMED a été introduit en 2004 et est jugé obsolète (illustration). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

La structure tarifaire Tarmed, obsolète, sera remplacée en 2026. Le Conseil fédéral a approuvé mercredi le Tardoc et les premiers forfaits ambulatoires. Des adaptations seront encore nécessaires afin de coordonner les deux structures.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Un automobiliste très alcoolisé heurte une camionnette à Sulgen

Publié

le

L'automobiliste affichait une alcoolémie de 3,4 pour mille. (© Kantonspolizei Thurgau)

Un automobiliste de 38 ans affichant une alcoolémie de 3,4 pour mille est entré en collision mardi soir à Sulgen (TG) avec une camionnette arrivant correctement en sens inverse. Il a été hospitalisé avec des blessures de moyenne gravité.

Les deux occupants de la camionnette s'en sortent indemnes, a indiqué mercredi la police cantonale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture