Rejoignez-nous

Suisse

Hausse de l'inflation: Travail.Suisse veut soulager les bas revenus

Publié

,

le

Les ménages les plus pauvres dépensent une grande partie de leurs revenus pour des biens et services particulièrement touchés par l'inflation, comme les denrées alimentaires (image symbolique). (© KEYSTONE/LUKAS LEHMANN)

Travail.Suisse veut soulager davantage les travailleurs et retraités à bas revenu, fortement touchés par l'inflation. La faîtière syndicale propose un plan de 18 mesures pour renforcer leur pouvoir d'achat.

Parmi ces mesures, présentées jeudi devant les médias par Travail.Suisse, figurent des augmentations de salaires dépassant nettement le renchérissement. "C'est la seule façon de préserver efficacement le pouvoir d'achat", a déclaré Claudia Stöckli, membre de la direction du syndicat Syna.

En outre, les rentes, les contrats-types de travail et les prestations complémentaires doivent être adaptés au renchérissement. Il en va de même pour les salaires minimums cantonaux.

Travail.Suisse accorde une attention particulière aux "salaires féminins". Il s'agit d'augmenter "sensiblement" les salaires, en particulier dans les branches où la proportion de femmes est élevée. "Il faut enfin mettre un terme à l'époque où des salaires moindres étaient justifiés dans certaines branches au motif que la majorité des personnes qui y travaillent sont des femmes", relève Claudia Stöckli.

Freiner les coûts

A partir de 2023, les ménages risquent un véritable "choc des coûts", s'inquiète la faîtière syndicale. Des mesures du côté des dépenses sont donc aussi nécessaires. Le catalogue de revendications comprend par exemple des mesures contre les loyers abusifs, une extension des mesures de réduction des primes, ou encore un programme d'investissements écologiques pour les logements locatifs.

Afin de soulager les pendulaires, des chèques mobilité doivent par ailleurs être délivrés. Ils constituent un bon compromis entre une forte réduction du coût des transports publics et une baisse du prix des carburants. Une telle solution, comme le propose notamment l'UDC, contreviendrait en effet aux objectifs climatiques.

Bas salaires touchés par le renchérissement

Toutes ces mesures doivent principalement soulager les personnes à bas revenus, qui sont les plus touchées par le renchérissement, souligne Travail.Suisse. En effet, les ménages les plus pauvres dépensent une grande partie de leurs revenus pour des biens et services particulièrement touchés par l'inflation, comme la mobilité, les loyers, les denrées alimentaires et les primes d'assurance maladie.

Travail.Suisse a par exemple calculé qu'une augmentation de 4% des prix des denrées alimentaires et une hausse de 8% des primes d'assurance maladie ont des conséquences très différentes selon les ménages. Ceux disposant d'un revenu de 3000 francs doivent s'attendre à des coûts supplémentaires de 5,8%, alors que ceux gagnant 6000 francs doivent payer 3,9% en plus. Avec un revenu de 20'000 francs, le surcoût n'atteint que 1,93%.

La Banque nationale suisse (BNS) a pronostiqué une inflation de 2,8% pour 2022. Outre la guerre en Ukraine, des problèmes au niveau des chaînes d'approvisionnement suite à la pandémie de coronavirus sont cités comme facteurs de renchérissement. Afin de freiner l'inflation, la BNS a relevé son taux directeur il y a une semaine.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Conférence de Lugano: l'image d'une Suisse "capable de vision"

Publié

le

Nicolas Bideau se dit "convaincu" que la Suisse va garder son image de "leader mondial" pour la promotion de la paix et les bons offices, malgré la reprise des sanctions contre la Russie (archives). (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

La conférence de Lugano sur la reconstruction de l'Ukraine, qui a lieu lundi et mardi, va donner une très bonne image de la Suisse à l'étranger, estime dans Le Matin Dimanche le directeur de Présence Suisse, Nicolas Bideau. Elle est "compatible" avec la neutralité.

Cette conférence "est le sujet d'actualité internationale et une chance en matière d’image", explique M. Bideau dans un entretien diffusé par Le Matin Dimanche. "Nous donnons ici l'image d'un pays capable d'anticipation et de vision".

De plus, ajoute-t-il, "cette visibilité n'offre pas seulement un capital sympathie à notre pays", elle permet aussi d'expliquer le point de vue de la Suisse sur des sujets, "tels que sa politique étrangère, sa neutralité et sa politique des sanctions".

Neutralité

Si la Suisse a pris fait et cause pour l'Ukraine après l'attaque de la Russie, la conférence de Lugano est "compatible" avec la neutralité, car elle porte sur l'avenir du pays, estime M. Bideau. "Il ne s'agit pas de discuter de questions militaires, mais de soutien à l'Ukraine dans la reconstruction civile et le processus de réforme", dit-il.

Quant au fait que la Suisse applique les sanctions contre la Russie, cette décision, si elle "la rend crédible et respectable auprès des pays qui partagent des valeurs similaires [...] il faudra voir ce qui se passe pour la Suisse après le conflit ou lors d'un cessez-le-feu", remarque le directeur de Présence Suisse.

Il se dit toutefois "convaincu" que la Suisse va garder son image de "leader mondial" pour la promotion de la paix et les bons offices. "Nous en avons les moyens et les compétences".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Pas de nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto samedi soir (image symbolique). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto samedi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher le 11, 14, 25, 29, 40 et 41. Le numéro chance était le 4, le rePLAY le 7 et le Joker le 563113.

Lors du prochain tirage mercredi prochain, 4,4 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Dix kilomètres de bouchons au portail sud du Gothard

Publié

le

Samedi après-midi, le TCS a signalé jusqu'à dix kilomètres de bouchon sur l'autoroute A2 au portail sud du tunnel du Gothard (archives). (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Samedi après-midi, le TCS a signalé jusqu'à dix kilomètres de bouchons sur l'autoroute A2 au portail sud du tunnel du Gothard. Suite à un accident, la voie a en outre été temporairement fermée entre Quinto et Airolo (TI).

Selon le Touring Club Suisse (TCS), les voitures étaient bloquées à 15h00 entre Faido (TI) à Airolo (TI) en direction du nord pour cause de surcharge de trafic. Le temps d'attente atteignait jusqu'à deux heures.

Peu après 17h00, un accident a provoqué la fermeture temporaire de l'A2 en direction du nord entre Quinto et Airolo (TI). Une équipe de médecins urgentistes est intervenue sur place, a indiqué le TCS.

Il fallait aussi patienter au nord du tunnel du Gothard. Entre Amsteg et Göschenen (UR), l'embouteillage vers le sud n'a toutefois jamais dépassé les cinq kilomètres à 15h00, avec un retard de 50 minutes.

Début des vacances

Cet été, les automobilistes doivent compter sur d'importantes perturbations du trafic pendant les fins de semaine en raison du trafic de vacances. Pour dix cantons, les vacances scolaires ont déjà commencé, du moins partiellement.

Selon l'Office fédéral des routes (OFROU), c'est d'une part l'effet de "rattrapage" après les restrictions aux voyages pendant la pandémie mais aussi en raison des problèmes aux aéroports.

En direction du sud, l'OFROU s'attend à des bouchons et des perturbations surtout en juillet et en août, a-t-il déjà averti vendredi. En direction du nord, la situation devrait être difficile de mi-juillet à mi-septembre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Un restaurant a brûlé à Gruyères (FR)

Publié

le

Un restaurant a pris feu samedi à Gruyères (FR). Personne n'a été blessé, mais les dégâts sont importants. (© Police FR)

Un restaurant en ville de Gruyères (FR) a été la proie des flammes tôt samedi matin. L'incendie a pu être maîtrisé rapidement, mais une quarantaine de personnes ont dû être évacuées. Il n'y a pas eu de blessés.

L'alerte a été donnée peu après 04h30, a annoncé la police cantonale fribourgeoise. Les sapeurs-pompiers ont pu circonscrire l'incendie et éviter qu'il ne se propage aux bâtiments voisins.

Pour des raisons de sécurité, une quarantaine de riverains et résidents d'un home pour personnes âgées ont dû être évacués. Une ambulance s'est rendue sur place à titre préventif, mais personne n'a été blessé.

Le restaurant a été fortement endommagé par l'incendie. Une enquête est en cours pour déterminer les causes. La ville et le château de Gruyères, ainsi que les deux musées restent accessibles, précise la police.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions

Publié

le

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions vendredi soir (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions vendredi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 6, 18, 24, 34 et 46, ainsi que les étoiles 3 et 12.

Lors du prochain tirage mardi, 218 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture