Rejoignez-nous

Hockey

Genève bat difficilement Ajoie, Zurich impressionne

Publié

,

le

Genève-Servette a trouvé le moyen de battre Ajoie (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Après deux défaites, Genève a retrouvé la victoire en National League. A Porrentruy, les Aigles se sont imposés 4-1.

On ne peut pas dire que les Genevois traversent la meilleure période de leur saison. Bien moins dominateurs qu'il y a quelques semaines, les Grenat ont tout de même réussi à ramener la totalité de l'enjeu sur la glace de la lanterne rouge pour reprendre six points de bonus sur Bienne.

C'est le moins que l'on peut attendre du leader qui n'a pas eu une rencontre facile dans le Jura. Mais on ne peut pas non plus affirmer que les Aigles ont tremblé de toutes leurs plumes. Même lorsque Bastien Pouilly a égalisé à la 27e pour ce qui est son premier but en National League. Moins de quatre minutes plus tard, c'est Antonietti qui a redonné de l'avance aux siens.

Tout s'est finalement décidé dans les dernières minutes lorsque Filip Pesan a décidé de sortir son gardien pour un élément de plus sur la glace. Et à ce jeu-là, c'est Genève qui a scellé le score en marquant à deux reprises grâce à Pouliot, pour son doublé, et Rod.

Zurich très solide

Les Zurich Lions continuent de leur côté leur remontée au classement. A Davos, les joueurs de Rikard Grönborg se sont imposés 4-1.

Il s'agit de la 6e victoire en sept matches pour les Lions. Malgré l'ouverture du score davosienne de Prassl à la 7e, les Zurichois n'ont jamais douté. Azevedo a égalisé à la 16e, mais c'est au cours du tiers médian que les hommes de Grönborg ont fait la différence.

Ils ont ajouté deux buts par Chris Baltisberger et Hollenstein en menant la danse 14-3 au niveau des tirs. Et même dans la troisième période, ce sont eux qui ont su se montrer les plus dangereux, même si Ludovic Waeber a été impeccable devant le filet.

A Rapperswil, Kloten a fait comme son grand frère cantonal et l'a emporté 4-1.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey sur glace

Nouvelle déconvenue pour le GSHC battu 4-3 par Ambri-Piotta

Publié

le

(KEYSTONE/Martial Trezzini)

Genève-Servette s'est bêtement incliné jeudi face à Ambri-Piotta sur le score de 4-3. Un score qui porte surtout la marque de Laurent Dauphin, le joueur d'Ambri auteur d'un quadruplé.

Si Genève- Servette s'impose dans le temps réglementaire, les Genevois seraient alors assurés de terminer au pire 8e, un moindre mal, et d'être en bonne place pour les play-in (toutes les explications à retrouver ici). Mais avant il faut se défaire de Léventins accrocheurs et qui veulent eux aussi terminer le mieux classé possible et écarter tout risque de se retrouver en vacances au terme de la saison.

Genève-Servette débute ce match avec sérieux et un style de jeu agréable à regarder. Coup sur coup, Arnaud Jacquemet, son premier but de la saison, puis Marc-Antoine Pouliot vont faire passer le score à 2-0 en faveur du GSHC. Durant la première moitié du tiers initial, les Genevois paraissent intouchables. Mais une supériorité numérique tessinoise va venir tout changer. Ambri va alors réduire le score à 2-1 avant d'égaliser 17 secondes (!!!) plus tard grâce à un doublé de Laurent Dauphin. Dès lors, Genève-Servette va sembler grippé et n'arrivera pas à inscrire un but avant de rentrer aux vestiaires.

Le deuxième tiers continuera sur un rythme saccadé avec des Genevois qui créent autant d'occasion qu'ils en offrent aux Léventins lors d'errements défensifs. Mais un homme est en forme en ce jeudi soir, il s'agit du Tessinois Laurent Dauphin. Ce dernier va s'offrir un triplé à la 36e minute et même un quadruplé, en supériorité numérique, à la 39e minute. Résultat, les Grenat sont menés après 40 minutes de jeu alors que Vincent Praplan avait marqué le 3-2 à la 25e minute sans que son équipe n'arrive à tenir le score.

Dans la troisième période, les Léventins vont surtout se contenter de tenir à distance alors qu'entre les poteaux tessinois, Janne Juvonen fait des petits miracles pour garder son équipe en tête. Malgré une longue période de domination même à 6 contre 5, les Genevois n'y arrivent pas et s'inclinent 4-3.

La 6e place est désormais inaccessible pour  des Genevois à moins d'un gros miracle. Des Genevois qui ont encore 2 matchs à jouer avant de conclure leur saison régulière.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Que se passe-t-il si le GSHC finit hors du top-6 de National League ?

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Suite à sa défaite face au Lausanne Hockey Club mardi, le GSHC voit ses chances de terminer dans le top-6 du championnat de National League s'envoler.  Mais qu'est-ce que cela signifie concrètement ? Que se passe-t-il si le GSHC n'arrive pas à terminer dans le top 6 du championnat au terme de la saison régulière ? Explications.

Cette saison, la formule a évolué pour les équipes classées entre la 7e et la 10e place. Durant 4 saisons, les 6 premières équipes du classement se qualifiaient pour les playoffs et les équipes classées entre la 7e et la 10e place jouaient les pré-playoffs. Cette année, les pré-playoffs disparaissent au profit des play-in. Pour tout comprendre, reprenons depuis la base. Voici le fonctionnement pour la saison 2023-2024: les 14 équipes s'affrontent 4 fois chacune pour un total de 52 matchs en saison régulière. Une fois le classement final établi, les équipes sont divisées comme tel:

    • Les équipes classées de 1 à 6e place sont directement qualifiées en playoffs
    • Les équipes classées de la 7 à la 10e place participent aux play-in
    • Les équipes 11e et 12e sont en vacances.
    • Les équipes 13e et 14e jouent se battent contre la relégation

Si deux équipes sont ex-aequo au nombre de points à la fin des 52 matchs, ce sont les confrontations directes qui permettent de les départager.

 

Le Top 6 

Ces équipes peuvent encore se battre pour le titre de champion et sont en course pour le titre de champion de Suisse. Les affiches des quarts de finale sont déterminées par le classement des équipes au terme de la saison régulière:

  • Le 1er affronte l'équipe la moins bien classée issue des play-in
  • Le 2e affronte l'équipe la mieux classée issue des play-in
  • Le 3e affronte le 6e
  • Le 4e affronte le 5e

Les play-in

Nouveauté de la saison 2023-2024, les équipes qui terminent la saison à la 7e ou 8e place sont avantagées par rapport à celle qui termine 9e ou 10e. En pré-playoffs, le 7e affrontait le 10e et le 8e défiait le 9e. Désormais, les affiches sont les suivantes:

  • Le 7e joue contre le 8e
  • Le 9e joue contre le 10e

L'équipe la moins bien classée joue le match aller à domicile, le match décisif a donc lieu dans la patinoire de l'équipe la mieux classée.

Le vainqueur de la série 7e contre 8e est qualifié en playoffs. Le perdant de la série du 9e contre le 10e est éliminé et part en vacances. Les deux équipes restantes (le perdant de la série 7-8 et le vainqueur de la série 9-10) s'affrontent, aussi dans un format aller-retour. L'équipe vainqueur prend la dernière place disponible pour les playoffs. 

Les matchs se jouent dans le format aller-retour mais les scores ne sont pas cumulatifs, ce sont les résultats qui comptent. Une victoire vaut 3 points, un match nul 1 point et une défaite 0. L'équipe avec le plus de points après les deux matchs est qualifiée. Vous avez bien lu, une équipe peut gagner 5-1 à l'aller et s'incliner 1-0 au retour, l'issue se jouerait alors en prolongations.

En résumé, les équipes 7e et 8e sont avantagées puisqu'elles ont deux possibilités de se qualifier en playoffs. De plus, l'une de ces deux équipes ne jouera que deux matchs pour se qualifier. Une équipe qui termine 9e ou 10e n'a qu'une seule chance d'accéder aux séries finales et doit de toute manière jouer 4 matchs pour y parvenir.

La situation du GSHC

Les Grenat sont actuellement 8e avec 6 points de retard sur la 5e place de Lugano,  5 points de retard sur la 6e place occupée par Berne et sont à 4 points de la 7e place occupée par Davos. Il reste trois matchs à jouer pour ces quatre équipes donc 9 points en jeu. Tout est encore possible mais les Grenat doivent remporter leurs trois prochains matchs (Ambri jeudi, à Zoug samedi, Bienne lundi) et espérer que deux des équipes ne fassent aucun point.

Le GSHC n'est pas assuré de terminer à la 7e ou 8e place. Les Tessinois d'Ambri peuvent venir jouer les troubles-fêtes et déclasser les Genevois. Trois points séparent les deux équipes qui s'affrontent jeudi aux Vernets, attention de ne pas laisser passer l'avantage de la 7e ou 8e place.

Lutte contre la relégation

Les deux dernières équipes du classement, Kloten et Ajoie cette saison, s'affrontent dans une série au meilleur des 7 matchs (le premier à 4 victoires). Le gagnant de la série sauve sa place dans l'élite, le perdant joue un barrage contre le champion de Swiss League, la deuxième division du hockey suisse.

En Swiss League, seuls deux dossiers remplissent tous les critères (financiers, infrastructures etc.) pour valider une éventuelle montée : Olten et Viège. Si aucune de ces deux équipes ne devient championne de Swiss League, le barrage n'a pas lieu et aucune promotion/relégation n'intervient.

Au soir du 27 février, quelques certitudes sont déjà établies: Zurich, Fribourg et Lausanne sont déjà qualifiées pour les playoffs (et donc sont en vert sur le Teletext), Kloten et Ajoie sont assurées de terminer à la 13e et 14e place (et sont donc en rouge).

Le classement de National League au 28.02

Le classement de National League au 28.02 [Capture d'écran du Teletext]

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette honoré au Palais Eynard pour son titre européen

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Genève-Servette à l'honneur mercredi au Palais Eynard. Les hockeyeurs sacrés champions d'Europe la semaine dernière ont été recu par les autorités du Canton et de la Ville de Genève. Ce genre d'événement est aussi l'occasion de souligner le travail de toutes celles et tout ceux qui entourent le club et qui leur permet de performer. Une occasion saisie par le capitaine du GSHC Noah Rod lors de son discours.

Noah RodCapitaine du GSHC

A quelques semaines de l'annonce du résultat du concours d'architecture de la nouvelle patinoire, le président du conseil d'administration du GSHC Philippe Baechler a aussi profité de l'occasion pour rappeler aux politiciennes et politiciens présents l'importance d'avoir une nouvelle patinoire. Surtout avec l'engouement qui naît autour du hockey depuis 10 mois maintenant après le titre de champion de Suisse puis celui de champion d'Europe.

Philippe BaechlerPrésident du GSHC

En attendant, Genève-Servette retrouve les Vernets jeudi pour l'antépénultième match de la saison régulière. Les Grenat reçoivent Ambri-Piotta, coup d'envoi à 19h45.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Le GSHC s'incline face à Lausanne et voit la 6e place s'éloigner

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Genève-Servette s'est incliné 4-0 mardi face au Lausanne HC. Au delà de la défaite, méritée, le GSHC a sûrement dit définitivement au revoir à la 6e place du classement de National League. 

Un retour dans l'alignement servettien pour ce derby, Sami Vatanen récupère la place Théodor Lennström qui est ménagé après être revenu de blessure. Au classement, les Genevois n'ont pas le droit à l'erreur. Une défaite ce soir serait quasiment synonyme de play-in car les Genevois se trouveraient à 5 points du CP Berne avec seulement 9 unités encore disponibles.

Le premier tiers est intense, disputé mais vierge de but. La seule action intervient à  4'57'' du terme de la période, des frissons parcourent alors les spectateurs présents lorsque Teemu Hartikainen s'effondre, touché par un patin au visage. Finalement hors de danger, l'attaquant finlandais termine sa soirée à l'hôpital pendant que ses coéquipiers finissent le tiers sur le score de 0-0.

En cette fin de saison, Lausanne est en pleine bourre et le deuxième tiers sera l'occasion de le prouver. Dominateurs, les Vaudois vont parvenir à inscrire le 1-0 puis le 2-0 grâce à un travail plus efficace dans sa zone offensive. En face, les Genevois se contentent de quelques contre-attaque mais n'arrivent pas à réellement inquiéter le gardien du LHC.

Le troisième tiers sera encore marqué de l'empreinte des Lions qui vont inscrire deux buts pour briser tout espoir de Genevois semblant émoussés après leur semaine intenste entre le titre en Coupe d'Europe puis l'enchaînement entre Berne samedi soir et Rapperswil dimanche après-midi.

Les Genevois vont maintenant devoir récupérer rapidement, le prochain match est jeudi face à Ambri aux Vernets. Les Servettiens sont à 5 points de la 6e place alors qu'il ne reste que 3 matchs à jouer.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Le GSHC s'impose 4-2 face à Rapperswil et maintient le suspens

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Genève-Servette a gardé l'espoir intact face à Rapperswil dimanche. Les Grenat se sont imposés 4-2 face aux Saint-Gallois et pointent à 5 points du top 6, tout est donc ouvert.

Après son point perdu la veille face à Berne, les Genevois n'ont le plus le droit à l'erreur en ce dimanche après-midi. L'objectif est clair, pour espérer atteindre le top-6, les Servettiens doivent faire le plein de points sur les 5 sorties restantes.

Pas de changement dans l'alignement dans le clan grenat. Tanner Richard est toujours blessé et Sami Vatanen est toujours malade en plus de Noah Rod, blessé jusqu'en fin de saison.

Genève mené après un tiers

Les Grenat vont rapidement ouvrir le score grâce à Simon Le Coultre. Les 6'930 spectateurs présents n'ont donc attendu que 2'31'' pour voir le premier but de la partie. Il ne faut que 60 secondes supplémentaires pour voir le deuxième but tombé. Sur leur première vraie occasion, les Saint-Gallois de Rapperswil vont égaliser au terme d'une situation confuse devant les buts genevois.

Pire, Rapperswil va prendre les devants dans la première période 76 secondes plus tard. En résumé, les trois buts du premier tiers sont inscrits en 2'16'' de jeu. Dominateurs stériles, les Grenat ne parviennent pas à égaliser avant la fin de la première période.

Indécis après 40 minutes

Le deuxième tiers sera à nouveau teinté de grenat. Meilleurs que leurs adversaires, les hommes de Jan Cadieux doivent tout de même attendre d'avoir passer la mi-match pour égaliser par Marc-Antoine Pouliot. Sans que le match n'atteigne des sommets, c'est sur le score de 2-2 que les deux équipes se séparent après 40 minutes.

N'ayons pas peur du terme, le début du troisième tiers est mou. Pas d'actions dangereuses, pas de grosse charge, peu d'intensité. Il faut attendre la 50e minute pour voir de l'animation. Sur deux pénalités extrêmement sévères, les Genevois se retrouvent à 5 contre 3 mais vont tenir bon. Mieux, les Grenat vont, dans la foulée, obtenir leur première supériorité numérique de l'après-midi. L'occasion parfaite pour trouver la faille, chose faite après 1'28'' de jeu de puissance grâce à un très bon travail de Josh Jooris. Il reste dès lors 7'50'' à jouer et les Grenat mènent enfin 3-2!

Le 4-2 inscrit dans la cage vide par Alessio Bertaggia scellera l'issue de cette rencontre. Genève-Servette conserve un espoir de terminer dans le top 6 mais il faudra cartonner sur la semaine qui arrive et qui amènera à la conclusion de cette saison le 4 mars prochain.

Continuer la lecture