Rejoignez-nous

Suisse

Davantage de mineurs jugés pour violence, moins à cause de drogues

Publié

,

le

Au cours de l'année 2020, 1060 jeunes au total ont été placés hors de leur famille (image symbolique). (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Les jugements de mineurs mentionnant une infraction au code pénal ont augmenté de 10% sur un an en 2020. Les infractions pour violence sont également à la hausse. En revanche, les jugements pour consommation de stupéfiants ont diminué de 18%.

Au total, 20'611 jugements ont été prononcés en 2020 en application du droit pénal des mineurs, indique lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué. La plupart (7944) mentionnent une infraction au code pénal, suivi des jugements pour consommation de stupéfiants (4285), à la loi sur la circulation routière (3829) et à la loi sur les transports (3418).

Davantage de jugements pour violence

Une hausse de 23% a été enregistrée pour les infractions au code pénal relevant de la violence. L'augmentation est particulièrement forte en ce qui concerne les rixes, où le nombre de jugements a presque doublé l'an dernier (+93%), ainsi que parmi les lésions graves (+35%), les agressions (+36%) et les brigandages (+58%).

Le nombre d’infractions à l'intégrité sexuelle a lui aussi augmenté (+20%). Parmi les infractions contre le patrimoine, l'accroissement est légèrement moins marqué (+12%). En revanche, la tendance est à la baisse pour la consommation de stupéfiants (-18%).

La nouvelle statistique enregistre tous les jugements pour mineurs prononcés en raison d’une infraction à n'importe quelle loi fédérale contenant des dispositions pénales. Comme les chiffres des années précédentes sont limités aux lois les plus importantes, les résultats de 2020 ne sont que partiellement comparables aux résultats de l'année précédente, prévient toutefois l'OFS.

1060 placements extrafamiliaux

S'agissant des peines, pour les moins de quinze ans, les juges ont prononcé une réprimande dans 56% des cas et une prestation personnelle dans 45% des cas. Parmi les quinze ans et plus, une amende a été prononcée dans 36% des cas, alors que les privations de liberté n'ont concerné que 6% de ces jeunes.

Tous les séjours dans une institution ou dans une prison de mineurs sont désormais enregistrés dans la statistique s’ils ont été ordonnés en application du droit pénal des mineurs, note l'OFS. Au cours de l'année 2020, 1060 personnes au total ont été placées hors de leur famille, en application du droit pénal des mineurs.

Précisément, 379 personnes ont été placées en détention provisoire, 409 ont été placées à titre provisionnel en observation stationnaire ou dans un établissement fermé ou ouvert et 271 ont été placées pour exécuter une mesure de protection prononcée à l’issue d’un jugement. Enfin, 209 délinquants juvéniles jugés en vertu du droit pénal des mineurs ont accompli une peine privative de liberté.

La durée moyenne d'un placement externe pendant l’année 2020 est de 159 jours. Comparées aux autres placements, les mesures de protection ordonnée à l’issue d'un jugement sont les plus longues: 235 jours en moyenne. L'écrasante majorité des délinquants juvéniles (95%) ont été sanctionnés par une peine ou une mesure en 2020, relève l'OFS.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Sion: une voiture tombe d’un pont et prend feu

Publié

le

Une voiture est tombée d'un pont à Sion avant de prendre feu dans la nuit de samedi à dimanche. Le conducteur blessé a été transporté à l'hôpital (photo prétexte). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Une voiture a pris feu après être tombée d’un pont à Sion dans la nuit de samedi à dimanche. Le pronostic vital du conducteur n’est pas engagé.

Le véhicule a chuté vers 02h00 dans la nuit pour une raison que l'enquête devra déterminer, a indiqué dimanche la police cantonale valaisanne à Keystone-ATS, revenant sur une information du Nouvelliste. Il a ensuite pris feu.

Le conducteur a été sorti de l'engin par des tiers, qui ont vu l'accident. La victime a été transportée à l'hôpital de Sion.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Plus de 50 personnes évacuées d'un immeuble en feu à Yverdon

Publié

le

Plus de 50 personnes ont dû être évacuées d'un immeuble en feu à Yverdon à l'aube dimanche matin. (© SDIS régional Nord vaudois)

Un incendie s’est déclaré dans un petit immeuble à Yverdon-les-Bains à l'aube dimanche matin. Pas moins de 52 habitants et plusieurs animaux de compagnie ont été mis à l’abri dans une salle de la fondation. Personne n'a été blessé. La piste criminelle est privilégiée.

Les pompiers ont pu circonscrire le sinistre avant qu’il ne se propage aux étages par la façade et aux autres bâtiments adjacents, a indiqué la police dans un communiqué dimanche. L’intervention s'est révélée sensible du fait que la plupart des logements sont des habitats protégés de la fondation voisine, avec des résidents à mobilité réduite.

La majorité d’entre eux ont pu regagner leur domicile dans la matinée. Neuf personnes incommodées par la fumée ont été examinées sur place par le personnel sanitaire.

Le Ministère public a ouvert une enquête.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Le défi ultime pour le Servette FC

Publié

le

Buteur à Razgrad, Timothé Cognat récidivera-t-il dimanche au Wankdorf ? (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Choc au sommet ce dimanche à 16.30 au Wankdorf ! Les Young Boys reçoivent le Servette FC dans un match capital pour la lutte pour le titre.

Premiers avec 7 points d’avance sur le Servette FC, les Young Boys peuvent prendre définitivement le large en cas de succès. On voit mal, en effet, comment ils pourraient ne pas conserver leur titre s’ils possèdent une avance de 10 points au soir de cette 25e journée...

Mais sur la lancer de leur succès à Razgrad qui leur a ouvert les portes des huitièmes de finale de la Conference League, les Grenat veulent croire en leur étoile. En leur capacité d’infliger aux Bernois une première défaite à domicile en championnat depuis le... 19 mars 2022.

A la Tuilière, Lausanne tentera de remporter pour la première fois cette saison une deuxième victoire de rang. La formation de Ludovic Magnin reçoit Winterthour à 16.30 huit jours après son succès 3-1 devant Yverdon. L’entraîneur espère que la série vertueuse de Donat Rrudhani se poursuit. Le joueur prêté par les Young Boys a tout simplement marqué lors de ses quatre derniers matches, deux fois pour les Young Boys et deux fois pour Lausanne !

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Ardon Jashari a fait parler sa classe

Publié

le

Ardon Jashari, le match-winner lucernois. (© KEYSTONE)

Après deux défaites de rang à Winterthour et contre le FC Zurich, le FC Lucerne a conclu victorieusement son triptyque zurichois. Il s’est imposé 1-0 devant les Grasshoppers au Letzigrund.

Ardon Jashari a donné la victoire au Lucernois à la 63e sur un enchaînement parfait après une passe en retrait de Severin Ottiger. Ce but récompensait justement la supériorité parfois écrasante de la formation de Mario Frick face à un adversaire d’une insigne faiblesse.

Ce succès permet aux Lucernois de rester du bon côté de la barre. Ils pourraient même se retrouver à la cinquième place du classement si Lugano ne bat pas Zurich dimanche. Quant aux Grasshoppers, ils pourraient être rejoints au classement par le Lausanne-Sport s’il bat Winterthour à la Tuilière. Les deux formations sont en lutte pour échapper à la place de barragiste.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Environnement

Des paysans allument des feux en guise d'appels

Publié

le

Des agriculteurs ont allumé samedi soir un feu sur un terrain agricole dans la campagne genevois, à Bernex, lors de l'action "Feu de rassemblement" à l'appel du groupe Révolte agricole suisse. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Des feux ont été allumés par des agriculteurs en de nombreux endroits de Suisse romande samedi pour appuyer les revendications du monde paysan et en appeler à la solidarité. La population était invitée à se joindre au mouvement.

De manière pacifique mais déterminée, les agriculteurs suisses, romands essentiellement, se mobilisent depuis quelques semaines pour faire valoir leurs droits à des rémunérations plus équitables. Samedi soir, de nombreux feux de protestation ont été organisés dans les campagnes, en particulier dans les cantons de Vaud et Fribourg.

A Bernex (GE), un brasier a été allumé dans un champ, et les agriculteurs offraient à boire et à manger aux personnes de passage pour les sensibiliser à leur cause, a constaté sur place un photographe de Keystone-ATS.

L'appel à cette mobilisation romande avait été lancé par un jeune agriculteur vaudois, Arnaud Rochat, via notamment le groupe Facebook "Révolte agricole suisse" qu'il a lancé au début du mois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture