Rejoignez-nous

Suisse

Après un solide exercice, ABB compte poursuivre sur sa lancée

Publié

,

le

Les résultats d'ABB pour 2023 sont, dans l'ensemble, ressortis supérieurs aux prévisions du consensus AWP (archives). (© KEYSTONE/MELANIE DUCHENE)

Le conglomérat industriel ABB a signé une performance solide en 2023 et ne compte pas s'arrêter là. L'entreprise zurichoise a brossé des perspectives positives pour l'exercice en cours. Au menu, croissance des ventes et petite hausse de la marge opérationnelle.

Les actionnaires se verront proposer un dividende en légère augmentation, selon le rapport financier publié jeudi. L'exercice s'est terminé sur un dernier partiel en légère perte de vitesse du point de vue des ventes mais tout de même solide.

Les recettes se sont inscrites à 8,25 milliards de dollars sur les trois derniers mois de l'année, en hausse de 5,4% sur un an. A l'exception de la division Robotics & Automation, dont la faiblesse risque de se poursuivre au cours du semestre en cours sans pour autant s'aggraver, tous les segments ont contribué à la croissance.

ABB est également parvenu à maintenir ses entrées de commandes au niveau de l'année précédente, en hausse de 0,4% à 7,65 milliards. Si trois divisions sur les quatre au total ont profité d'une hausse de la demande, cela n'a pas été le cas pour la division Robotics & Automation, où elles ont chuté d'un tiers.

"Le marché de la robotique devrait rester difficile au premier semestre, mais nous pensons néanmoins que le creux de la vague a été atteint au quatrième trimestre 2023", a estimé le directeur général (CEO) Björn Rosengren à la conférence.

Le résultat d'exploitation (Ebita) a enflé de 16,3% à 1,33 milliard, pour une marge afférente de 16,3%, en hausse de 150 points de base (pb). Les augmentations de prix, qui ont porté leurs fruits, et les effets de levier obtenus grâce à la hausse des volumes ont soutenu la progression, explique la firme helvético-suédoise. Ces éléments ont plus que compensé la hausse des coûts du personnel, précise ABB.

Le bénéfice net est ressorti à 921 millions, en baisse de 18,6% sur un an, mais celle-ci est à mettre sur le compte d'effets exceptionnels.

Les résultats sont supérieurs aux prévisions du consensus AWP, à l'exception de la marge opérationnelle Ebita, qui est légèrement inférieure aux 16,6% escomptés pour le dernier partiel. Cela s'explique par des difficultés dans la division Motion et, selon certains analystes, un mix produits moins favorable.

Sur l'ensemble de l'année, les entrées de commandes ont atteint 33,8 milliards de dollars, en baisse de 1% sur un an, mais en hausse de 3% à périmètre comparable. Le chiffre d'affaires a augmenté de 9%, et même de 14% à base comparable, à 32,2 milliards. L'Ebita est ressorti à 5,43 milliards, pour une marge de 16,9%. Le bénéfice net a bondi de 51% à 3,75 milliards. Les flux de trésorerie sont ressortis à 3,7 milliards de dollars, plus élevés que prévu par ABB.

Dividende relevé

Le dividende sera proposé à 0,87 franc par titre, à comparer aux 84 centimes versés au titre de l'exercice précédent. Un nouveau programme de rachat d'actions pourrait être annoncé au printemps.

Pour le premier trimestre de l'année en cours, ABB table sur une progression entre 1 et 5% des recettes à base comparable. La marge Ebita devrait rester stable, voire s'inscrire en légère hausse. Pour l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires devrait croître de 5% à base comparable et la marge Ebita s'inscrire légèrement au-dessus de la valeur atteinte en 2023, soit 16,9%. Le ratio book-to-bill, soit le rapport entre les commandes passées et les facturations, devrait être positif.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Un tremblement de terre secoue l'ouest de la Crète

Publié

le

L'ouest de la Crête a été secouée dimanche par un séisme. Photo : vue sur le Psiloritis, la plus haute montagne de cette île grecque. (© Keystone/LOOK/BUECKER, STEPHAN)

Un tremblement de terre a secoué l'ouest de l'île touristique de Crète. Selon les premières mesures de l'Institut géodynamique de la capitale grecque, il avait une intensité de 5,3 et s'est produit le matin à 7h02 heure locale.

Le centre du séisme se trouvait à environ 18 kilomètres sous le fond de la mer, à une soixantaine de kilomètres au sud de la côte sud de l'île, près de la petite ville portuaire de Paleochora.

Il a été précédé de nombreux petits séismes dans la région. La protection civile n'a pas indiqué dans l'immédiat s'il y avait eu des victimes ou des dégâts, par exemple aux bâtiments. Aucune alerte au tsunami n'a été lancée.

"Nous observons le phénomène et ne pouvons pas encore dire s'il s'agit du séisme principal", a déclaré le sismologue Gerasimos Chouliaras à la radio grecque (ERT). Les journalistes des médias locaux ont rapporté qu'aucun blessé n'avait été signalé dans un premier temps.

De nombreuses personnes ont toutefois été tirées de leur sommeil. Le tremblement de terre a été ressenti dans une grande partie de la Crète, a rapporté la chaîne.

Sous le fond marin au sud de la Crète, les plaques africaine et européenne se rencontrent. Ce phénomène provoque régulièrement de forts séismes.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / dpa

Continuer la lecture

Politique

Changement climatique: pluies plus intenses et plus fréquentes

Publié

le

En moyenne, les fortes averses journalières sont aujourd'hui 11% plus intenses qu'au début du 20e siècle. (photo prétexte) (© KEYSTONE/DPA/MARTIN GERTEN)

Le changement climatique a tendance à rendre les précipitations plus intenses et plus fréquentes en Suisse depuis 1901. Selon une étude, les versants nord et sud des Alpes ainsi que le nord-est du pays sont les plus concernés.

Cette tendance est plutôt faible dans les Alpes, dans certaines parties de la Suisse romande, au centre et au sud du Tessin, selon l'étude récemment publiée par l'Office fédéral de météorologie. MétéoSuisse a pris en considération les tendances aux fortes précipitations entre 1901 et 2023.

En moyenne, les fortes averses journalières sont aujourd'hui 11% plus intenses qu'au début du 20e siècle. Et les fortes précipitations qui se produisent près de quatre fois par an sont en moyenne 25% plus fréquentes qu'au début du siècle dernier.

L'étude a également analysé les fortes pluies d'une durée de dix minutes à cinq jours entre 1981 et 2023. L'intensité des précipitations courtes - d'une durée de dix minutes (+4,7% par décennie) à six heures (+2,4% par décennie) - a nettement augmenté. Leur fréquence n'a cependant guère changé.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Super League: trois clubs romands en lice cet après-midi

Publié

le

Didier Tholot: l'entraîneur du FC Sion entamera la saison contre YB (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Trois clubs romands entament la saison de Super League cet après-midi. Une tâche difficile attend le promu Sion: les Valaisans joueront à Berne (14h15) sur la pelouse des Young Boys, tenants du titre.

Dès 16h30, le Lausanne-Sport accueillera le FC Bâle alors que, dans le même temps, Servette se déplacera à Lucerne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

Lignes claires réclamées pour les écoles sur les sujets délicats

Publié

le

Dagmar Roesler demande de faire confiance à l'école pour aborder des thèmes polémiques avec les enfants sans jugement de valeur et de manière neutre (archives). (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

La présidente du syndicat des enseignants alémaniques (LCH) veut des directives claires pour les écoles sur les crises et les guerres. L'école a le devoir de comprendre les événements politiques, mais, pour cela, elle a besoin d'un soutien politique, dit-elle.

Le plan d'études 21 donne des directives, mais il faut définir plus clairement ce qui est du ressort de l'école et ce qui ne l'est pas, déclare Dagmar Rösler dans un entretien diffusé dimanche par la SonntagsZeitung.

Elle appelle les politiciens à s'engager fermement pour permettre aux écoles d'aborder les sujets délicats avec les élèves "et que l'école, y compris les enseignants, soit soutenue et protégée dans cette démarche".

Faire confiance à l'école

Selon Mme Rösler, les écoles courent le risque de ne plus aborder des sujets polémiques, parce qu'elles sont accusées d'endoctrinement. "Il faut aussi faire confiance à l'école pour aborder ces thèmes avec les enfants sans jugement de valeur et de manière neutre".

Elle prône un renforcement de l'éducation civique dans tous les domaines du système éducatif, avec un meilleur ancrage dans les programmes scolaires. L'éducation politique au sens large doit être enseignée dès l'école primaire et maternelle, indique Mme Rösler.

Samedi dans la Schweiz am Wochenende, le président du Conseil national Eric Nussbaumer (PS/BL) avait également demandé un renforcement de l'éducation civique, à l'école et en dehors. Le Conseil fédéral n'a pas fait assez d'efforts dans ce sens, avait-il déclaré.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Une victoire heureuse pour le FC Winterthour

Publié

le

Matteo Di Giusto peut lever le bras. Son but a offert la victoire au FC Winterthour. (© KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ)

Le FC Winterthour a entamé de bon pied son championnat, Dans leur antre de la Schützenwiese, les Zurichois se sont imposés 1-0 devant le FC St. Gall.

Dominé durant pratiquement toute la rencontre, la formation dirigée désormais par Ognjen Zaric a forcé la décision à la 70e minute grâce à une réussite de Matteo Di Giusto. La frappe enroulée du no 10 n’a laissé aucune chance au gardien Lawrence Zigi.

Avec le buteur, Markus Kuster fut le grand artisan de ce succès. De retour aux affaires après avoir dû céder sa place la saison dernière à Marvin Keller, le portier autrichien a multiplié les parades. La dernière sur une frappe du joker Félix Mambimbi fut somptueuse. Le joker fribourgeois se demandera encore longtemps comment sa frappe magnifique n’a pas terminé sa course dans les filets adverses.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture