Rejoignez-nous

Suisse Romande

VIDEOS - Voici la programmation du Paléo Festival 2023

Publié

,

le

CREDIT: KEYSTONE/Martial Trezzini

Paléo a dévoilé sa programmation de l'été. Des Black Eyed Peas en ouverture à Indochine pour le concert de clôture, le festival nyonnais verra défiler les stars du 18 au 23 juillet. Le fondateur Daniel Rossellat et le programmateur Jacques Monnier analysent vos artistes Radio Lac ici.

Parmi elles figure le phénomène Rosalia, l'une des chanteuses les plus en vogue du moment. Les plateaux pop-rock (Placebo, Shaka Ponk, Phoenix, Franz Ferdinand, Sigur Rós) et rap-RnB (Aya Nakamura, Damso, Lomepal, Bigflo & Oli) seront particulièrement riches.

La chanson française s'affichera avec des valeurs sûres (Maxime Le Forestier, Louise Attaque)

et des représentants de la nouvelle génération (Pomme, Pierre de Maere, Adé, Hervé).

Comme à chaque édition, Paléo se déclinera pour tous les styles, du DJ ultra-primé Martin Garrix à l'Orchestre de chambre de Genève en passant par Shaka Ponk pour ce qui devrait être leur dernière tournée. La musique brésilienne, hôte du Village du monde, sera aussi à l'honneur.

 

Têtes d'affiche

Se succédant mardi sur la scène de l'Usine à gaz, à Nyon, les programmateurs du festival ont survolé leur casting 2023, disant notamment leur "fierté" d'avoir à l'affiche Rosalia, "icône pour toute une génération". Une Espagnole dont la carrière "ne connaît pas de frontière" et s'annonce déjà "légendaire".

Les programmateurs se sont aussi réjouis d'avoir enfin mis la main sur les Black Eyed Peas, cette "machine à tubes" qui figurait "depuis longtemps sur notre radar." Ils ont promis "un show d'une efficacité absolue".

La foule se pressera aussi pour voir Indochine, "plus fort que jamais" malgré ses 40 ans de carrière, ou la "Queen" Aya Nakamura, l'artiste francophone la plus écoutée actuellement dans le monde pour son unique date en Suisse.

Musique électronique en force

"Il y aura du beau monde", a résumé Jacques Monnier, le responsable de la programmation. Il a toutefois souligné que, derrière "les locomotives indispensables pour faire tourner un festival", son équipe avait dégotté plusieurs artistes moins connus mais tout aussi dignes d'intérêt.

La programmation a ainsi été axée vers certaines "niches", notamment en musique électronique. Un genre qui représente désormais le quart de tous les concerts du festival et qui dispose, depuis l'an passé, d'une scène spécialement dédiée. "Belleville a fonctionné l'été dernier au-delà de nos espérances", a rappelé Jacques Monnier au sujet de cette nouvelle scène.

Tous styles confondus, ce sont plus de 120 artistes et groupes qui se produiront, dont 80% n'ont encore jamais joué à Paléo. Une vingtaine d'artistes suisses figurent au programme. Les billets seront mis en vente mercredi 29 mars à midi.

Cinquante ans après

En six jours de festival et 250 concerts, quelque 300'000 personnes sont attendues sur la plaine de l'Asse, théâtre du plus grand open air du pays. Le patron de la manifestation, Daniel Rossellat, a rappelé mardi qu'il venait de fêter les 50 ans de son premier concert organisé à Nyon.

C'était le 12 mars 1973 et le groupe de folk Blue Grass Connection avait lancé l'aventure Paléo. "Nous sommes passés d'un concert d'une cinquantaine de spectateurs à une ville éphémère réunissant 50'000 personnes par soir", a-t-il relevé, se disant "sans nostalgie" mais "fier" du parcours accompli.

Retrouvez l'intégralité du programme du paléo.ch

Avec ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse Romande

Une cérémonie commémorative est organisée lundi

Publié

le

Samedi, au lendemain du tragique accident de chantier, des fleurs avaient été déposées près des lieux du drame à la mémoire des victimes (archives). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Une cérémonie sera organisée lundi matin, sur le parvis de la Vaudoise Aréna, en mémoire aux victimes du tragique accident de chantier qui s'est produit à Prilly (VD) vendredi. Un échafaudage dressé sur la façade d'une tour en construction de 60 mètres de haut s'était effondré, causant la mort de 3 personnes et en blessant 8 autres.

Cette cérémonie offrira l'occasion aux habitants, aux ouvriers, aux collaborateurs des entreprises du quartier de Malley, aux secouristes et aux forces d'intervention de se recueillir, indique dimanche, dans un communiqué, la Vaudoise Aréna et le Centre sportif de Malley.

L'accueil sur le parvis de la patinoire se fera dès 08h30 et la cérémonie débutera à 09h00. La Vaudoise Aréna annonce par ailleurs que ses installations seront à nouveau ouvertes au public lundi, à partir de 11h00.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

Manifestation à Lausanne contre les violences policières

Publié

le

Les manifestants étaient au nombre de 400 environ, selon la police municipale de Lausanne. (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Environ 400 personnes, selon les forces de l'ordre, ont défilé samedi après-midi à Lausanne pour dénoncer les violences policières. Les manifestants s'étaient réunis, dès 13h30, devant la gare de la capitale vaudoise, en réponse à l'acquittement en appel, lundi, de six policiers impliqués dans l'affaire Mike Ben Peter, un Nigérian de 39 ans décédé lors d'une interpellation musclée, en 2018.

Le collectif Kiboko et la famille de la victime avaient appelé à "se mobiliser autour de cette deuxième étape juridique". Des actions ont eu lieu durant la tenue du procès, il y a deux semaines, devant le tribunal délocalisé pour l'occasion à Renens ainsi qu'au Théâtre 2.21 à Lausanne. C'est aussi eux qui ont appelé à "une manifestation massive contre les violences policières" ce samedi.

Les manifestants ont commencé à défiler dans les rues de Lausanne aux alentours de 14h00. Ils se sont notamment arrêtés à l'endroit où Mike Ben Peter a perdu la vie, selon un photographe de l'agence Keystone-ATS. Des discours ont été prononcés, dénonçant les violences policières.

La manifestation était autorisée, a rappelé Sébastien Jost, le porte-parole de la police municipale lausannoise. Elle s'est tenue sans incident notable, encadrée par les forces de l'ordre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Des airs de Locarno sur l'esplanade de Plateforme 10 à Lausanne

Publié

le

Lors de la première édition, en 2022, trois soirées de cinéma étaient proposées (archives). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

L'esplanade du quartier des arts lausannois de Plateforme 10 se transformera en "Piazza Piccola" du 16 au 21 juillet. "Anatomie d'une chute" de Justine Triet, "The Old Oak" de Ken Loach ou encore "La voie royale" de Frédéric Mermoud figurent au menu de ce cinéma open air organisé avec le Locarno Film Festival.

Pour cette troisième édition, le programme associe les plus grands succès de la Piazza Grande tessinoise aux découvertes. Une soirée spéciale sera consacrée au surréalisme, dont les trois musées de Plateforme 10 célèbrent les 100 ans, explique un communiqué.

Le rendez-vous propose sept films qui seront projetés sur l'écran géant que constitue la façade du bâtiment Photo Elysée et mudac. Des films renommés, mais aussi des découvertes et des perles rares sont au menu comme "Ricardo et la peinture" de Barbet Schroeder ou encore une copie restaurée de "La Paloma" de Daniel Schmid.

L'entrée est libre, mais la réservation est recommandée. En cas de pluie, la projection est maintenue, sauf conditions exceptionnelles. Des imperméables seront mis à la disposition du public.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Dominique Meyer nommé à la tête de l'OCL

Publié

le

Dominique Meyer n'a pas été reconduit à la Scala, la limite d'âge ayant été fixée à 70 ans pour les directeurs de théâtres lyriques (archives). (© KEYSTONE/EPA ANSA/MATTEO BAZZI)

Le directeur sortant de la Scala de Milan, le Français Dominique Meyer, 68 ans, est nommé au poste de directeur général de l'Orchestre de chambre de Lausanne, a annoncé vendredi la Scala. Il prendra ses fonctions le 15 juillet.

Dominique Meyer restera directeur de la Scala jusqu'à la fin de son mandat le 28 février 2025, a précisé l'institution milanaise dans un communiqué. Son successeur, l'Italien Fortunato Ortombina, "qui assumera les fonctions de directeur désigné de la Scala à partir du 1er septembre 2024", prendra sa relève à partir du 1er mars 2025.

A Lausanne, Dominique Meyer sera rejoint à partir du 1er septembre par Julie Mestre, actuellement directrice générale de l'Orchestre des Pays de Savoie, en tant que directrice des opérations. "Le duo travaillera en étroite collaboration avec le directeur artistique Renaud Capuçon", conclut le communiqué.

Dominique Meyer, qui avait en vain demandé un renouvellement de son mandat à la Scala, avait assuré fin mai quitter son poste en toute "sérénité", sans "amertume". "Un ministre a décidé de me mettre à la retraite de la Scala, mais la vie continue", avait-il déclaré en référence au ministre de la Culture Gennaro Sangiuliano, lequel avait fixé à 70 ans la limite d'âge pour les directeurs de théâtres lyriques, empêchant ainsi de fait une reconduction de M. Meyer qui atteindra cet âge en août 2025.

Le gouvernement nationaliste de Giorgia Meloni n'avait guère caché sa volonté de voir arriver aux commandes de la Scala un Italien, après trois directeurs étrangers.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

A Plateforme 10, le restaurant Arcadia ferme ses portes

Publié

le

Le restaurant bénéficiait d'une terrasse sur l'esplanade du quartier des arts (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Ouvert il y a deux ans en même temps que l'inauguration du site de Plateforme 10 à Lausanne, le restaurant Arcadia fermera ses portes à fin juillet. A l'avenir, les lieux pourraient être utilisés pour des "activités à résonances culturelles et artistiques".

La fondation Plateforme 10 et la société Fino Resto SA, exploitante d'Arcadia, ont décidé la fermeture du restaurant avec effet au 29 juillet. L'établissement avait pris place dans les arcades du quartier des arts et bénéficiait d'une terrasse au coeur de l'esplanade. Il complétait l'offre du Nabi, au MCBA, et du Café Lumen, dans le bâtiment Photo Elysée et mudac.

L'expérience a montré que l'exploitation d'un restaurant hors des musées pouvait "s'avérer difficile", explique vendredi Plateforme 10 dans un communiqué. Les contraintes en découlant "n'étaient pas toujours compatibles avec le développement dans le même espace d'activités culturelles publiques".

Plateforme 10 souhaite continuer à faire profiter le public des infrastructures des arcades et de la terrasse. Le site muséal étudie "divers projets" pour des "activités à résonances culturelles et artistiques ouvertes à la société". L'objectif est de faire du quartier des arts "un véritable lieu de vie mêlant culture, animations et loisirs".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture