Rejoignez-nous

Sport

Trop friable, Genève-Servette doit mieux assurer ses gardes

Publié

,

le

23 buts encaissés sur les quatre derniers matchs. C’est le bilan peu glorieux affiché par Genève-Servette depuis quinze jours. Une friabilité défensive qui inquiète.

Qu’il s’agisse de Robert Mayer ou de Remo Giovannini, les gardiens genevois ont été mis à rude épreuve lors des quatre derniers matchs. Par deux fois (à Bienne le 6 janvier et samedi passé à Lugano), les filets des cages de Genève-Servette ont tremblé à sept reprises. Ajoutez-y le 4-1 lors de la réception de Bienne mardi dernier et les cinq pions subis à l’occasion de la victoire 6-5 après prolongations contre Davos vendredi. 23, le compte est bon. Et terriblement inquiétant.

Comment expliquer de tels errements ? Les blessures, qui contraignent l’entraîneur Craig Woodcroft à aligner l’attaquant Jeremy Wick en défense ? « Je ne crois pas, répond Louis Matte, l’entraîneur-assistant des Aigles. Wick n’est que rarement sur la glace lorsque nous prenons des buts. » L’analyse du coach québécois, interrogé lundi après l’entraînement, pointe surtout un déficit d’implication.

Louis Matte Entraîneur-assistant de Genève-Servette

Le box-play en question

A l’issue de la séance de travail sur la glace de lundi, une bonne douzaine de joueurs genevois ont eu droit à une réunion de vingt minutes dans le bureau de Craig Woodcroft. Au programme, des précisions sur les situations spéciales en infériorité numérique. Des phases de box-play qui ont coûté de nombreux buts (et par extension beaucoup de points) au GSHC ces dernières semaines. C’est un des points-clé sur lesquels le staff servettien a voulu insister avant la réception du HC Berne mardi soir (19h45) à la patinoire des Vernets. La meilleure attaque du pays, qui a inscrit 130 buts en National League, ne se fera pas prier pour faire fructifier les situations spéciales en sa faveur.

Genève-Servette devra donc être solide. De façon à protéger son gardien. Ce sera en l’occurrence Robert Mayer, qui a été préservé samedi soir à Lugano, laissant sa place à Remo Giovannini. Mais comment un portier doit-il se comporter lorsque son équipe est en infériorité numérique ? Tout dépend de l’approche tactique, détaille l’entraîneur des gardiens Sébastien Beaulieu.

Sébastien Beaulieu Entraîneur des gardiens de Genève-Servette

A vérifier si ce travail portera ses fruits face au leader du championnat.

 

Valentin Schnorhk

Photo: © Romain Gimblett (archives).

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Football: salaire royal pour Servette à Thoune!

Publié

le

Le gardien Jeremy Frick, le défenseur central Steve Rouiller (en blanc) et l'arrière-garde servettienne ont su résister à la pression de Thoune en seconde période.

Très nets vainqueurs à Thoune (4-0), les Servettiens remportent leur première victoire de la saison sur terrain adverse. Mais le score ne reflète pas la physionomie du match: une efficacité maximale (réjouissante!) sur le plan offensif, mais des approximations défensives inexploitées par leurs adversaires. 

Les néo-promus l’ont emporté grâce à des buts inscrits en première mi-temps par Miroslav Stevanovic sur un tir des 20 m et par Steve Rouiller, de la tête sur un coup-franc de Sébastien Wütrich. Ils ont frappé au bon moment car ensuite ils n’ont guère eu l’occasion de se montrer dangereux.

En difficulté au cours des quarante-cinq premières minutes, Thoune a largement dominé les débats au cours de la seconde période se créant de nombreuses occasions de buts. Le gardien Jeremy Frick a alors multiplié les parades, alors que d’une tête plongeante Simone Rapp (ex-LS) a raté d’un rien la cible (30e), Michael Gonçalves a sauvé sur la ligne (48e) et Ridge Munsy a trouvé la base du poteau (64e).

Finalement, c’est dans les derniers instants du match qu’un penalty transformé en deux temps par Sébastien Wütrich suite à l’intervention de la VAR qui a signalé une faute de main de Havenaar sur une reprise d’Alex Schalk, a permis à Servette de se mettre à l’abri. Survenu dans les arrêts de jeu, le but de Schalk leur permettra surtout d’améliorer leur différence de buts.

Didier Fischer: « on travaillé pour ça! »

La satisfaction était grande au coup de sifflet final dans le camp grenat. Mais pour le président grenat Didier Fischer, davantage que de la réussite, c’est le résultat d’un travail de tous les instants.

Didier Fischer Président du Servette FC

 

Sébastien Wütrich; « notre objectif reste le maintien. »

Au-delà de la victoire attendue, les Servettiens ont démontré leur efficacité offensive et leur capacité à exploiter les faiblesses adverses. Malgré leurs qualités, ils doivent faire preuve de davantage de constance selon leur meneur de jeu Sébastien Wütrich.

Sébastien Wütrich Meneur de jeu du Servette FC

 

Aux grenats de confirmer leur efficacité et leurs bonnes dispositions lors de leur prochain samedi 31 août (19h) à la Praille face à Neuchâtel Xamax…

 

Continuer la lecture

Sport

Natation: Flavie Capozzi a gagné son pari!

Publié

le

Entourée par son père, sa micro-nutritionniste, son médecin et bon nombre de ses proches, Flavie Capozzi fête son arrivée aux Bains des Pâquis.

La Nyonnaise devient la première femme à avoir traversé le Lac Léman à la nage dans le sens de la longueur sur une distance de près de 75 km entre Le Bouveret et Genève. Plusieurs centaines de personnes ont fêté son arrivée aux Bains des Pâquis samedi après-midi.

Plus de 30 heures dans les eaux lémaniques, dont près d’une demi-douzaine par une fraîche nuit d’été, n’ont en rien entamé la bonne humeur de Flavie Capozzi : parfaitement préparée, elle ne semblait nullement avoir puisé dans ses réserves pour accomplir cet exploit. Seule surprise pour la nageuse de Gland, le nombre de personnes venues l’accueillir, l’applaudir et fêter sa performance avec elle…

Flavie Capozzi Première nageuse à avoir traverser le Léman dans sa longueur

 

 

Pour gagner son pari, Flavie Capozzi a été suivie par un médecin et une micro-nutritionniste : Carine Bucher. Leur point commun : elles sont toutes deux membres du club de triathlon de Nyon, ce qui les a naturellement mené à collaborer au cours des douze mois qui ont précédé la traversée du Léman !

Carine Bucher Micro-nutritionniste - Trélex

 

 

 

Continuer la lecture

Sport

Football: à Thoune, Servette devra faire front dans le jeu aérien

Publié

le

Cinq semaines après leur match nul à Berne, les Servettiens veulent faire au moins aussi bien à Thoune.

Dimanche à Thoune, Servette affronte son voisin au classement, avec la ferme intention de ramener un résultat positif de ce déplacement. Les coups de pied arrêtés pourraient être décisifs.  

Deux jours après l’arrivée de l’attaquant qu’ils cherchaient, Grejohn Kyei, (24 ans, 187 cm, 84 kg), les Servettiens affrontent les joueurs de l’Oberland dimanche (16h) sur leur gazon synthétique. Un match-charnière, (comme celui contre Neuchâtel Xamax le samedi 31 août à la Praille) contre une équipe redoutable, mais à leur portée, qui est sortie la tête haute de l’Europa League après avoir été battue par Spartak Moscou à deux reprises par la marge la plus étroite (2-3, 1-2). A la recherche de leur première victoire à l’extérieur de la saison, les joueurs d’Alain Geiger entendent bien ramener un résultat positif de leur troisième déplacement de la saison en championnat. Mais rien ne sera facile face à un adversaire qui ne manque pas d’atouts notamment sur les balles arrêtées avec leurs spécialistes du jeu de tête que sont l’attaquant tessinois Simone Rapp (193 cm) et le défenseur central japonais d’origine néerlandaise Nikki Havenaar (200cm).

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

A signaler que l’infirmerie ne désemplit pas du côté de la Praille. Koro Kone, Gaël Ondoua, Dennis Iapichino, Steven Lang, Robin Busset et Christopher MFuyi (même si ce dernier a repris l’entraînement) sont toujours indisponibles.

Continuer la lecture

Actualité

Coupe de Suisse: le HC Villars se retire, le GSHC affrontera Saastal

Publié

le

Initialement prévu face au Villars HC, le Genève-Servette jouera son premier tour de la Swiss Ice Hockey Cup face aux Valaisans du EHC Saastal. A l’origine de ce changement, le retrait du club vaudois du championnat et de la Coupe en raison d’un manque de joueurs.

C’est un tirage au sort effectué mardi par l’instance compétente de la Swiss Ice Hockey Federation (SIHF) qui a désigné le club haut-valaisan comme adversaire des Aigles le 11 septembre prochain, annonce la ligue sur son site internet.

Le HC St-Imier et le HC Franches-Montagnes étaient également dans les papables puisque les trois clubs de Regio League furent les trois perdants du dernier tour de qualification pour la Coupe de la Regio League Suisse romande, précise la SIHF.

C’est la deuxième année consécutive que le Genève-Servette HC se déplace à Viège. L’an passé, les Genevois s’étaient imposés 4 à 2 face à l’équipe locale mais cette année, le match devrait se jouer dans la Lonza Arena, la nouvelle enceinte du club viégeois qui sera inaugurée la première semaine de septembre.

Quoiqu’il en soit, le match EHC Saastal – GSHC sera à suivre en direct, filmé et commenté, sur la page Facebook de Radio Lac en coproduction avec le Genève-Servette.

Sébastien Telley

Continuer la lecture

Sport

Football: Signal Bernex résiste vaillamment avant de céder

Publié

le

Le capitaine bernésien Nicola Trifiletti et ses coéquipiers se sont battus sur chaque ballon avant de s'incliner Thoune (© Stéphane Chollet).

Battu par Thoune (0-2) dimanche, Signal Bernex est éliminé lors du premier tour mais quitte la Coupe de Suisse la tête haute. 

Si la logique a été respectée sans qu’on puisse crier au scandale, l’équipe de l’Oberland bernois ayant dominé cette partie comptant pour le premier tour principal de la Coupe de Suisse en se créant les meilleures occasions de but. On se doit de souligner à quel point le Signal FC Bernex Confignon a vendu chèrement sa peau.
Se battant sur chaque ballon, les Bernésiens sont parvenus à tenir en respect leurs adversaires durant une bonne heure, voire même à les faire reculer. Leur attaquant de pointe Mickaël Mboli a même tiré sur la barre transversale d’un tir pris des 35 mètres (55e). Le score était à ce moment-là de 0-0… avant que Thoune ne marque deux fois coup sur coup en à peine plus de cinq minutes.
Le train était passé… de quoi susciter quelques regrets, mais trop, car c’est finalement la satisfaction d’avoir vécu un moment intense qui prédominait tant chez les 1096 spectateurs présents dimanche au stade municipal que chez les joueurs de leur équipe favorite.

Nicola Trifiletti Capitaine du Signal FC Bernex Confignon

 

Photo: Stéphane Chollet.

Continuer la lecture