Rejoignez-nous

Actualité

Revue de presse du dimanche 9 décembre 2018

Publié

,

le

Les Suisses mangent toujours moins de chocolat, rapportent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung (image symbolique). (©KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Les jeux des chaises musicales et de pouvoir au Conseil fédéral figurent en bonne place dans la presse dominicale suisse:

Le Matin Dimanche / SonntagsZeitung / SonntagsBlick: Le conseiller fédéral Guy Parmelin aimerait bien quitter le département de la Défense. Selon la SonntagsZeitung, Le Matin Dimanche, et le SonntagsBlick, le Vaudois se verrait bien à l’Economie ou au Département de l’environnement, des transports, de l’énergie et des communications. Le Vaudois serait soutenu dans sa démarche par ses collègues UDC Ueli Maurer et PLR Ignazio Cassis. Le but étant que le front de droite tienne quatre départements-clés par lesquels il contrôlerait toute la politique européenne, économique et celle des infrastructures, analyse Le Matin Dimanche. Tous trois verraient donc bien la démocrate-chrétienne valaisanne, nouvellement élue, Viola Amherd pour diriger la Défense. Pour que ce scénario fonctionne, il leur faudra convaincre l’autre dernière arrivée, la PLR saint-galloise Karin Keller-Sutter.

SonntagsZeitung: La ministre sortante Doris Leuthard s’est donné une dernière mission: elle souhaiterait que l’Exécutif approuve un abaissement de l’âge minimum requis pour conduire via une modification de l’ordonnance, affirme la SonntagsZeitung. Si ses collègues acceptent, les jeunes pourront commencer à apprendre à conduire dès 17 ans. Les opposants de la ministre des Transports dénoncent un cadeau au lobby de l’automobile et l’accusent de vouloir précipiter une décision que son successeur pourrait ne pas souhaiter poursuivre. En septembre, 30 conseillers aux Etats sur 48 comptaient présenter une motion contre cette modification. Doris Leuthard semble avoir conclu un marché avec ces voix discordantes, écrit le journal. Pour Regula Rytz, présidente des Verts, il est incroyable que la ministre aille contre la volonté des associations professionnelles et des experts en sécurité routière.

Criminalité en diminution avec Schengen

Ostschweiz am Sonntag / Zentralschweiz am Sonntag: La Banque nationale suisse (BNS) ne publiera cette année pas de rapport environnemental pour la première fois depuis 2009. Les informations liées au développement durable comprenant les chiffres de 2017 et une partie de ceux de 2018 seront directement intégrées au rapport annuel de 2018 qui sera lui publié au printemps prochain, affirment dimanche les journaux alémaniques Ostschweiz am Sonntag et Zentralschweiz am Sonntag. Mais le document n’abordera pas la compatibilité climatique de la politique d’investissement de la BNS, a fait savoir cette dernière aux médias.

NZZ am Sonntag: Depuis la mise en place des accord Schengen/Dublin en Suisse, il y a dix ans, la criminalité a diminué de plus de 20%. Et ce, contrairement à ce que craignaient les opposants aux textes, détaille la NZZ am Sonntag se basant sur des statistiques officielles. Toutefois, le nombre d’auteurs présumés d’infraction qui n’ont pas de permis de séjour en Suisse a augmenté de près de 15% depuis 2009. Les « touristes de la criminalité », dont font par exemple partie ceux qui s’adonnent à la mendicité interdite, sont également comptabilisés dans cette catégorie.

Toujours moins de chocolat consommé en Suisse

Le Matin Dimanche / SonntagsZeitung: Les Suisses mangent toujours moins de chocolat. Même s’ils en consomment toujours plus de 10 kg par personne et par an, leur consommation a diminué de 15% en 10 ans, rapportent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. Les Helvètes consomment aussi davantage de chocolat importé. En 2017, 42% des friandises vendues venaient de l’étranger, soit près de deux fois plus qu’il y a vingt ans, remarque Chocosuisse.

SonntagsBlick: Mercredi quelque 90 personnes appartenant à la ‘Ndrangheta, la mafia calabraise, ont été arrêtées lors d’un vaste coup de filet international dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique latine. La Suisse a aussi contribué à cette opération menée conjointement par les forces de police et de justice italienne, allemande, belge et néerlandaise qui ont saisi 490 kg de cocaïne, affirme le SonntagsBlick. Les enquêteurs suisses auraient notamment aidé à situer un véhicule du groupe équipé d’un double fond pour y cacher de la drogue, selon les propos du directeur adjoint de la police judiciaire fédérale allemande qui remercie au passage le concours de la Suisse dans cette action, intitulée « Pollina ». Le Ministère public de la Confédération a pour sa part confirmé que la Suisse avait « transmis des informations » dans le cadre de l’entraide judiciaire internationale.

Source ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Elections fédérales: derrière les résultats, le dépouillement

Publié

le

A 25 ans, Miguel Hernandez s'est déjà porté volontaire pour le dépouillement de plusieurs élections. (Photo: kjo)

Dimanche, les Suisses renouvellent le parlement fédéral pour quatre ans. Tous les regards seront tournés vers les résultats. Et pour donner ces résultats, des citoyens appelés à dépouiller tous les bulletins, à l’image de Miguel Hernandez, 25 ans.

Les Suisses sont appelés aux urnes ce dimanche à l’occasion des élections fédérales. Le Conseil national et le Conseil des Etats seront renouvelés pour une durée de quatre ans. Tous les regards seront donc tournés vers les résultats qui commenceront à tomber dès la mi-journée.

En coulisse, de nombreux citoyens seront mobilisés pour le dépouillement. Un travail de fourmi, dans les coulisses, pour éplucher toutes les enveloppes les unes après les autres. Miguel Hernandez a 25 ans. Il fait actuellement son service civil aux Bibliothèques de Genève. Il s’est porté volontaire et a été recruté pour le dépouillement en tant que juré. Miguel Hernandez.

Miguel Hernandez

Plusieurs facteurs l’ont poussé à se porter volontaire et ce, depuis plusieurs années maintenant. Miguel Hernandez.

Miguel Hernandez

A Genève, ce sont 176 candidats qui se présentent au Conseil national, sur 28 listes. Pour l’élection au Conseil des Etats, 10 listes regroupent 15 candidats.

 

Continuer la lecture

Actualité

La littérature ouverte à tous à l’occasion de Fureur de lire

Publié

le

Du 21 au 24 novembre aura lieu le festival Fureur de lire à Genève. Un événement littéraire qui se veut accessible à tous, avec la possibilité de rencontrer les auteurs et les artistes dans de nombreux lieux à travers toute la ville.

Rencontre, lectures, performances ou encore séances de dédicaces : du 21 au 24 novembre aura lieu le festival Fureur de lire à Genève, organisé par la Maison de Rousseau et de la Littérature. A l’affiche, des auteurs d’ici, mais également des grands noms de la littérature et des artistes internationaux qui mélangeront les genres. Parmi eux, les auteurs Karine Tuille et Sylvain Prudhomme, mais également l’actrice franco-argentine Bérénice Bejo ou le comédien et humoriste Vincent Kucholl, pour ne citer qu’eux.

Le programme se déclinera à travers 70 événements programmés dans des librairies, des maisons d’édition ou des bibliothèques, avec comme salle centrale : le Théâtre Pitoëff. Et avec une programmation qui s’adresse à tous. Aurélia Cochet, directrice de la Maison de Rousseau et de la Littérature et organisatrice du festival Fureur de lire.

Aurélia Cochet Organisatrice du festival Fureur de lire

Plus petit que des grands événements tels que le Salon du Livre, le festival Fureur de lire se veut plus accessible et propose une plus grande proximité avec les auteurs et artistes. Aurélia Cochet.

Aurélia Cochet Organisatrice du festival Fureur de lire

L’entrée est libre. La programmation complète est à découvrir ici: https://fureurdelire.ch/

 

Continuer la lecture

Actualité

Le vice-président d’Exit condamné

Publié

le

Le vice-président d'Exit Suisse romande Pierre Beck est condamné à 120 jours-amende avec sursis. Le Tribunal de police de Genève a confirmé l'ordonnance de condamnation du Ministère public. Le médecin retraité avait aidé une octogénaire à mourir avec (©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le vice-président d’Exit Suisse romande Pierre Beck est condamné à 120 jours-amende avec sursis. Le Tribunal de police de Genève a confirmé l’ordonnance du Ministère public. Le médecin retraité avait aidé une octogénaire à mourir avec son mari.

Dans son verdict rendu jeudi, le Tribunal de police estime, lui aussi, que le prévenu a violé la loi fédérale sur les médicaments et les dispositifs médicaux en prescrivant du pentobarbital de sodium à cette dame. Agée de 86 ans et en pleine santé, elle avait fait le choix de mourir en même temps que son mari, gravement malade. Les époux sont décédés ensemble, le 18 avril 2017.

Pour les juges, Pierre Beck a cédé à la demande de la défunte par altruisme mais aussi par conviction personnelle. Il a fauté par manque de recul, voire par manque d’humilité. Il aurait dû recueillir l’avis d’autres médecins. Même si sa collaboration à l’instruction était bonne, il n’a pas pris conscience d’avoir commis une quelconque faute.

A l’issue de l’audience, Yves Grandjean, avocat de M. Beck, a annoncé qu’un recours est probable. « Ce jugement remet en exergue le flou qui existe en la matière », a-t-il déclaré.

Source: ATS

Continuer la lecture

A la une

Les étourneaux quitteront Genève dans quelques jours

Publié

le

Une nuée d'étourneaux photographiée à la frontière entre l'Allemagne et le Danemark [Keystone/DPA/Carsten Rehder]

Ils ne vous sont pas passés inaperçus ces derniers temps à Genève, les étourneaux sansonnets sont légion. Faites connaissance avec ces occupants temporaires de nos arbres.

Sur la plaine de Plainpalais, sur le pont des Bergues, sur l’île Rousseau ou encore aux cimetière des Rois, les étourneaux sansonnets font passablement de bruits et ne laissent pas indifférents. Présent en nombre, les oiseaux migrateurs sont de retour comme chaque année pour une bonne raison.

Patrick Jacot Ornithologue genevois

 

Si d’année en année les individus peuvent changer d’emplacement, durant la période de la même année ils resteront toujours sur le même arbre.

Patrick Jacot Ornithologue genevois

 

Se reposer avant la grand traversée voilà ce que viennent donc faire ces oiseaux à Genève. Mais avec un tel nombre une question se pose:  Sont-ils nuisibles ? La réponse est non, sauf peut-être pour les vignerons.

Patrick Jacot Ornithologue genevois

A noter que les étourneaux étaient totalement intégré aux spectacles de la Fête des vignerons 2019.

Quelques prédateurs

Mais il ne faut pas croire que les étourneaux sansonnets sont à Genève en tout tranquillité. Ils sont en effet chassés par d’autres oiseaux ornithophage comme les faucons et notamment les faucons pèlerins.

Patrick Jacot Ornithologue genevois

Le faucon pèlerin étant l’un des oiseaux les plus rapides du monde, si ce n’est le plus rapide, cela donne des chasses spectaculaire.

Patrick Jacot Ornithologue genevois

 

Départ imminent

Mais ces étourneaux sansonnets ne sont pas là ad vitam eternam puisqu’ils ne font qu’une halte avant de migrer vers le sud. Le tout avec une date de départ qui est plus ou moins définie et elle est imminente.

Patrick Jacot Ornithologue genevois

 

Le problème de réchauffement climatique amène progressivement des bouleversements. Même si l’étourneau ne restera à priori jamais toute l’année sous nos latitudes, les dates de départ et d’arrivée pourraient être chamboulées.

Patrick Jacot Ornithologue genevois

Patrick Jacot qui est également le président fondateur du Centre ornithologique de réadaptation de Genthod.

 

Article web: Sébastien Telley

Propos recueillis par Manon Christen

Continuer la lecture

Actualité

Un accord sur le Brexit annoncé

Publié

le

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le Premier ministre britannique Boris Johnson ont annoncé jeudi à la mi-journée un nouvel accord sur le Brexit. (©KEYSTONE/AP Pool/FRANCISCO SECO)

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le Premier ministre britannique Boris Johnson ont annoncé jeudi à la mi-journée un accord sur le Brexit sur leurs comptes Twitter respectifs. M. Johnson a même fait état d’un « excellent nouvel accord ».

Source ATS

Continuer la lecture