Rejoignez-nous

Actualité

Prix Goncourt, valeur sûre en librairies

Publié

,

le

Le Prix Goncourt 2019 a été remis aujourd'hui au romancier français Jean-Paul Dubois pour son livre "Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon". La récompense ultime pour le monde littéraire et qui aura un impact non négligeable sur les ventes. 

Le romancier Jean-Paul Dubois a reçu lundi le prix Goncourt pour "Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon", roman bouleversant et nostalgique sur le bonheur perdu. Il s'agit du plus prestigieux des prix littéraires du monde francophone.

Déjà couronné par le prix Femina (en 2004 pour "Une vie française"), le Toulousain Jean-Paul Dubois, 69 ans, est un écrivain discret et populaire. Il a construit depuis une trentaine d'années une oeuvre qui séduit par sa délicatesse et sa profonde humanité.

Des ventes qui décollent

Au-delà de la récompense du Prix, le Goncourt permet également de mettre en lumière l'ouvrage primé, avec des ventes importantes. Selon une étude de l'Institut allemand GfK, publiée en 2017 et portant sur les années 2012 à 2016, le vainqueur du Goncourt atteint au moins une moyenne de 300'000 ventes. Des ventes parfois multipliées par quatre selon la courbe des années précédentes. Le lauréat 2018, Nicolas Mathieu, avait vendu 15'000 exemplaires de son livre "Leurs enfants après eux" avant la remise du prix. Mais avec l'effet de la récompense, son roman avait finalement été acheté plus de 381'000 fois !

Une situation que nous confirme Frédéric Greffet, libraire à la Librairie du Boulevard à Genève :

Frédéric GreffetLibraire - Librairie du Boulevard

La preuve de cet engouement ? Les quelques exemplaires du livre sont partis le temps de notre interview à la Librairie du Boulevard, en quelques minutes seulement.

Mais le Prix Goncourt n'est évidemment pas la seule distinction de la branche. Aujourd'hui était également remis le Renaudot à Sylvain Tesson pour "La panthère des neiges" chez Gallimard. Pourtant, il s'agit de "marques" moins implantées auprès des lecteurs.

Frédéric GreffetLibraire - Librairie du Boulevard

Lauréat du Goncourt, l'ancien journaliste Jean-Paul Dubois reste en lice pour un autre prix convoité: le Goncourt des lycéens qui sera décerné le 14 novembre. L'an dernier, le prix Goncourt avait été décerné à Nicolas Mathieu pour "Leurs enfants après eux" (Actes Sud) et le Goncourt des lycéens à David Diop pour "Frère d'âme" (Seuil).

ATS et Robin Jaunin

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Près de 50'000 réfugiés ukrainiens en Suisse

Publié

le

Le nombre de réfugiés ukrainiens accueillis en Suisse continue d'augmenter (image d'illustration). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Depuis le début de la guerre en Ukraine, 49’771 réfugiés de ce pays se sont enregistrés en Suisse. Ils sont 47'978 à avoir obtenu le statut de protection S, a indiqué mardi le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM).

Par rapport à lundi, 307 personnes supplémentaires ayant fui l'Ukraine ont été enregistrées dans les centres d'asile fédéraux. Et dans le même temps, 785 personnes de plus ont obtenu le statut S, précise le SEM sur Twitter.

Au total, 6,3 millions de personnes ont fui l'Ukraine depuis le début de l'offensive russe le 24 février, selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Huit millions de personnes sont des déplacés internes en Ukraine même.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Les jeunes LGBT sont davantage la cible de violences que les autres

Publié

le

Quinze pour cent des jeunes LGBT disent avoir été victimes d'agressions sexuelles au cours des trente derniers mois, contre 3% pour les personnes hétérosexuelles. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Les jeunes LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) sont davantage la cible de violences sexuelles et de harcèlement que les autres, montre une étude vaudoise. Ils consomment aussi plus de substances psychoactives et se considèrent en moins bonne santé.

Un jeune sur six (16,5%) indique avoir une orientation non exclusivement hétérosexuelle, selon l'étude réalisée par Unisanté à Lausanne et publiée mardi. Parmi ces personnes, 15% disent avoir été victimes d'agressions sexuelles au cours des trente derniers mois, contre 3% pour les hétérosexuels. Et 16% rapportent avoir subi du harcèlement (y compris en ligne) de manière hebdomadaire sur les douze derniers mois (contre 8%).

S'agissant de la prise de substances psychoactives, les jeunes non exclusivement hétérosexuels sont 49% à déclarer boire de l'alcool chaque semaine (contre 43%). Ils consomment aussi plus de tabac (42% contre 27%), de cannabis (15% contre 11%) ainsi que d'autres stupéfiants (10% contre 5%, sur douze mois) et pratiquent davantage le "binge drinking", soit le fait de boire beaucoup d'alcool en peu de temps (57% contre 52%, sur trente jours).

Troubles psy et dépressivité

Un cinquième (20%) des jeunes non exclusivement hétérosexuels s'estiment en mauvaise santé générale (contre 11%). Quatre sur cinq (79%) décrivent des troubles somatiques et psychoaffectifs récurrents (contre 56%) et 58% font état de dépressivité (contre 36%).

L'enquête a été menée en 2017 auprès de 1817 jeunes en deuxième année de formation post-obligatoire du canton de Vaud. Elle a été effectuée au moyen d'un questionnaire auto-administré anonyme soumis à un échantillon représentatif de classes d'écoles publiques. Le taux de participation a été d'environ 90%. Médecin cadre à Unisanté et coauteur de l'étude, Raphaël Bize a parlé de "données robustes", lors de la présentation des résultats mardi à Lausanne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

ABB: la division Motion profitera de la transition énergétique

Publié

le

ABB a indiqué que sa division Motion devrait croître plus vite que son marché de référence, et contribuer à la croissance et à la rentabilité du groupe. (archives) (© KEYSTONE/MELANIE DUCHENE)

Le groupe d'ingénierie ABB a indiqué que sa division Motion (systèmes d'entraînements) devrait croître plus vite que son marché de référence, et contribuer à la croissance et à la rentabilité du groupe,

La dite division, qui est spécialisée dans les moteurs électriques et les systèmes de transmission, compte dépasser de 1,5 fois le développement de son marché, soutenue par la transition énergétique en cours, a indiqué ABB dans un communiqué lors de sa journée des investisseurs qui se tient mardi à Helsinki en Finlande.

Par ailleurs, cette unité se concentrera sur divers marchés tels que l'énergie renouvelable, les véhicules électriques lourds, la transformation des produits alimentaires et des boissons, la gestion de l'eau. Des acquisitions sont également prévues.

ABB Motion peut soutenir notamment les entreprises et les collectivités à améliorer notamment l'efficience énergétique et de passer de l'électricité à base d'énergie fossile à des sources d'énergie plus propres.

Selon ABB, il existe encore un grand potentiel de développement au niveau de sa division car nombre d'installations électriques utilisées sont désuètes et ne permettent pas des gains d'efficacité énergétique, selon le président de l'unité Tarak Metha lors d'une conférence.

M. Metha a évalué à quelque 55 milliards de dollars le marché mondial pour des moteurs électriques et les systèmes de transmission en 2021. Le patron estime qu'avec un chiffre d'affaires de 6,4 milliards de francs en 2021, l'unité Motion est le numéro un de ce secteur. Elle représente un cinquième des recettes total du groupe qui a dégagé 29 milliards de dollars grâce à ses sept divisions.

Le secteur devra aussi contribuer à la rentabilité opérationnelle du groupe, qui devrait s'inscrire à au moins 15% à partir de 2023. Motion a engrangé une marge de 16,6% en 2021 et de 17,4% au premier trimestre.

Les investisseurs semblaient apprécier les nouvelles du jour. Le titre gagnait 1,8% à 28,83 francs dans un marché SMI en hausse de 0,81%.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Politique

Vaud: lancement de la plateforme d'action "agissons-ch.org"

Publié

le

La plateforme citoyenne "Ag!ssons" doit permettre aux citoyens de choisir parmi 18 propositions trois thèmes qui feront l'objet d'un lancement d'une initiative populaire vaudoise (photo prétexte). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Une nouvelle plateforme d’action citoyenne en ligne a vu le jour: agissons-ch.org. Jusqu'au 17 juin, elle met en consultation populaire 18 propositions politiques visant à un changement de société. Les trois mesures qui auront récolté le plus de points seront transformées en initiatives populaires vaudoises.

"Ag!ssons" vise à unir tous les citoyens inquiets en lançant un appel pour un plan d’urgence démocratique, écologique et social, expliquent mardi dans un communiqué les initiateurs du projet Steven Tamburini, ancien gréviste du climat et Victor Cannilla, ex-trader algorithmique et consultant du Boston Consulting Group.

Fort pour l'heure de 920 signataires et 96 bénévoles, "Ag!ssons" soutient l’idée d’entreprendre des vagues d’initiatives populaires, construites autour d’un plan de changement de société. Les 18 propositions politiques s’inscrivent en effet dans trois piliers: la démocratie, l'écologie et la solidarité internationale.

Casser l'immobilisme

Parmi les thèmes qui pourraient potentiellement devenir des initiatives populaires, la semaine de quatre jours, des mesures sur les loyers, un revenu de transition écologique. Ou encore sept jours de formation obligatoire pour toutes les personnes élues, des moratoires locaux sur la 5G et la fin des exemptions fiscales "aberrantes" accordées aux holdings de multinationales, décrivent les co-initiateurs.

"Nous voulons montrer des alternatives, donner du courage, casser l’immobilisme", souligne Victor Cannilla, cité dans le communiqué. "Nous sommes les co-initiateurs d’une dynamique originale, mais ce sont les individus qui doivent se saisir de l’outil qu’est "Ag!ssons" pour définir leurs priorités et influencer le cours des choses", ajoute Steven Tamburini.

Ouvert à tous

Chaque citoyen peut participer jusqu'au 17 juin indépendamment de son âge, de sa nationalité, de son canton. Les trois mesures préférées seront ensuite transformées en initiatives populaires vaudoises.

En parallèle, deux initiatives sont déjà en cours d'élaboration: l'une porte sur l'instauration d'une chambre citoyenne permanente vaudoise, l'autre sur la protection de l'agriculture et la démocratisation de l'accès à une alimentation saine et locale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

L'équipement et l'itinéraire sont décisifs pour du VTT en sécurité

Publié

le

En Suisse, 11'700 vététistes se blessent chaque année, dont près de 400 grièvement. Le BPA rappelle quelques conseils de sécurité. (photo symbolique) (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Avec la mode persistante du vélo tout terrain (VTT), le nombre d'accidents augmente en parallèle: chaque année, 11'700 vététistes se blessent en Suisse, dont 394 grièvement. En 2021, cinq personnes ont perdu la vie en pratiquant cette activité.

La sécurité en VTT dépend fortement d'une bonne préparation et de la manière de rouler, écrit mardi le Bureau de prévention des accidents (BPA).

Avant de faire tourner les jambes, il faut activer la tête: cela signifie évaluer ses capacités de façon réaliste. Sur les terrains accidentés, les forces en jeu sont considérables. Ce sport fait appel à l’endurance, la force et la coordination. L’itinéraire choisi doit toujours correspondre aux capacités personnelles.

Pour le VTT sur piste, le BPA conseille de choisir des randonnées offrant des tracés bien entretenus et dont le niveau de difficulté est signalé.

Un matériel adapté

Le matériel est également décisif pour la sécurité. Le vélo doit être régulièrement entretenu par un spécialiste et il est recommandé de contrôler soi-même son engin avant chaque sortie.

L'équipement de protection principal est le casque de vélo. Les lunettes de sport empêchent les projections dans les yeux, les gants recouvrant entièrement les doigts protègent toute la main en cas de chute. En fonction du type d'itinéraire, des protections pour les genoux, les coudes et le dos sont également utiles.

Des règles claires

De nombreuses personnes pratiquent des sports très variés en pleine nature, comme la randonnée ou le jogging. Il est donc important d'observer des règles de coexistence respectueuses. Le BPA a défini un code VTT à cette fin, qui est en cours de révision avec les organisations partenaires SuisseMobile, l'Association suisse du VTT (IMBA) et la Suva.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture