Rejoignez-nous

Actualité

Où irez-vous demain pour admirer le ciel de Genève ?

Publié

,

le

Demain dès 6 heures et toute la journée : Spécial "La nuit est belle" tout ce qu'il faut savoir pour profiter d'une soirée exceptionnelle. La sélection de Radio Lac.

Les 45 communes genevoises ainsi qu’une grande majorité de communes du Grand Genève font partie du dispositif La Nuit est Belle de jeudi soir.

A l’origine de ce projet, Eric Achkar, président de la Société Astronomique de Genève et Pascal Moeschler, conservateur du Muséum d’histoire naturelle. Le temps d'un soir, il n'y aura donc pas d’allumage public pour les communes dans le dispositif et de nombreuses activités et événements sont organisés dans le Grand Genève. 

Radio Lac vous guide à travers les différentes animations prévues, avant de vivre en direct cette soirée qui promet de nous faire rêver. 

À Genève

Au cœur de ce projet de grande ampleur, la Ville sera animée de toute part et plusieurs initiatives seront lancées. 

À l’Observatoire de la faculté des sciences de l’UNIGE, une table ronde sera organisée dès 18h30 autour de la pollution lumineuse en présence d’un biologiste, d’un spécialiste de l’environnement et d’un astronome. Rendez-vous ensuite sur la plaine de Plainpalais pour explorer la Voie Lactée.

 

A la tombée de la nuit sur le Grand Genève, les lumières ne s'allumeront pas ce jeudi 26 septembre. (©Thibault Demurgé)

Au Musée d'histoire des sciences, les festivités débuteront à 19h30 avec la mise en mouvement du Grand Planétaire d’Adams, un bijou mécanique du 18ème siècle. Elle sera suivie d’une introduction à l’observation de la nuit en compagnie d’intervenants de la Société Astronomique de Genève (SAG).

Sur le parvis du Muséum d’histoire naturelle, plusieurs animations seront mises en place, en présence de spécialistes, dont l’écriture collective d’une lettre à la nuit, une “crêpe-party” et l’observation de la voûte céleste, toute la soirée dès 19h30.

Au Parc La Grange, l’association Pro Natura donne rendez-vous au public à 20h00, pour une balade à la découverte de la faune nocturne. Au parc Bertrand, on pourra observer le ciel à la tombée de la nuit, en compagnie de bénévoles de la société astronomique de Genève, et à l’aide d’instrument simples. 

Au Petit-Saconnex, le public est invité à découvrir à la lampe de poche l’exposition photo “À la découverte de l’autre”, toute la soirée, dans une ambiance exceptionnelle.

Autour de Genève

Les communes du Canton de Genève ont toutes accepté de participer à l’opération, l’occasion pour elles de proposer des activités pour profiter au mieux de cette belle soirée. 

Au signal de Bernex, deuxième point le plus haut du canton, quatre astronomes de la SAG accueilleront le public pour une observation du ciel guidée.

À Carouge, l’observation du ciel sera guidée par un astronome bénévole, au stade de la Fontenette à partir de 20h45. Le public est aussi invité à amener son matériel astronomique.

La ville de Chênes-Bougeries proposera à 19h25 une conférence d'Eliott Guenat, représentant romand de Dark-Sky Switzerland, puis une petite collation suivie de l’observation du ciel.

Sur la commune de Confignon, devant la mairie, des transats et cartes du ciel seront mis à disposition. En cas de mauvais temps, une conférence de Séverine Passaplan, spécialiste en astronomie, sera organisée.

La commune de Dardagny organisera à 19h30 un exposé sur l’univers dans le foyer de la salle polyvalente, puis le public sera invité à observer le ciel et sa myriade d’étoiles.

À Perly, les habitants sont invités pour un buffet canadien, avant de partager l’observation du ciel. 

Dès 16h, atelier bricolage, projection de films et goûter sont organisés à Vernier. À partir de 19h, la commune proposera d’admirer la voûte céleste autour d’un buffet canadien. 

Au Grand-Donzel à Vessy, dès 20h, présentation du ciel par Alexandre Pozzi, astronome puis des contes « Sous les étoiles » seront lus par Isabelle Guillot.

En cas de temps clair, le spectacle de la voie lactée sera impressionnant au dessus de Genève. (©Pexels/Juan)

Une sélection d’animations dans le Grand Genève

Douvaine (France) met l’art à l’honneur et vous invite dès 18h30 à venir peindre votre astre imaginaire. Par la suite, Food Truck et observation du ciel seront au programme.

À Divonne (France), sur l’esplanade du Lac, la FRAPNA Ain et le Chœur des Nations Unies à Genève vous invitent à partager un moment d’harmonie nocturne lors d'un concert à partir de 20h.

Dans le canton de Vaud, sur la commune de Gland, venez découvrir quelques textes lunaires, astraux et empreints de rêverie en compagnie de nos liseurs et liseuses…le tout couronné du verre l’amitié.

Dans la Ville de Nyon, la Compagnie des Contes Joyeux promet un beau moment d’évasion pour les amateurs de contes et de musique.

Toutes les informations et activités sont à retrouver sur le site La Nuit est Belle.

Suivez nos reporter Tadeusz Roth sur les animations proposées ce soir à Genève, et rendez-vous sur le site de Radio Lac pour profiter de cet événement exceptionnel.

Culture

Le Conservatoire botanique dévoile ses secrets pour son bicentenaire

Publié

le

Le Conservatoire botanique de Genève fête ses 200 ans. Un riche programme d’animations commence ce jeudi pour encourager les Genevois à venir le découvrir.

C’est un lieu que l’on connaît trop peu mais sa mémoire est indispensable.

Le Conservatoire botanique de Genève fête ses 200 ans.

Les festivités commencent ce jeudi et se poursuivent jusqu’en novembre. Au programme, plus de 80 activités, des visites, des animations, des conférences, des marchés aux plantes et des ateliers pour le public. Par exemple, l’art et la botanique se mélangent dans l’exposition “la gravure botanique sort du jardin” qui met en scène des illustrations sur de grandes voiles accrochées à des portiques en bois. 

Les botanistes illustres sont aussi mis à l’honneur. On vous expliquera comment on nomme les espèces et il sera possible de découvrir les collections d’herbiers, de graines ou les archives. Ce qui montre que le Conservatoire est indispensable au Jardin botanique. 

Anouchka Maeder, chargée de communication:

Lors des visites, le public aura accès aux bibliothèques et à des livres anciens:

Les herbiers ou autres collections constituent des bases de données précieuses pour les scientifiques du Conservatoire. Justement, quelles sont leurs missions? Anouchka Maeder:

Les scientifiques genevois travaillent en Suisse mais aussi partout dans le monde. Ce sont des témoins de premier plan du changement climatique:

Enfin, le Conservatoire profite de cet anniversaire pour mettre en avant ses métiers, Anouchka Maeder:

Le programme de Collector à retrouver ici

Continuer la lecture

International

Deux fils de Bernard Arnault font leur entrée au conseil de LVMH

Publié

le

"J'ai la majorité des votes, alors...", s'est amusé Bernard Arnault un peu avant les votes. (archive) (© KEYSTONE/EPA/IAN LANGSDON)

Deux fils de Bernard Arnault, Alexandre, 31 ans, et Frédéric, 29 ans, font leur entrée jeudi au conseil d'administration du groupe LVMH où ils rejoignent leurs deux aînés, Delphine et Antoine, à la suite d'un vote de l'assemblée générale.

Alexandre, vice-président exécutif de Tiffany après avoir oeuvré chez le malletier Rimowa, a recueilli 93,41% des votes et Frédéric, qui a rejoint Tag Heuer en 2017 pour gérer les activités des montres connectées, avant d'être nommé PDG de la marque en 2020, 93,43% des votes.

Le groupe familial Arnault détient 48,6% du capital de LVMH et 64,3% des votes. "J'ai la majorité des votes, alors...", s'est amusé Bernard Arnault un peu avant les votes.

Delphine, 49 ans, et Antoine, 46 ans, nés d'un premier mariage, sont également membres du conseil d'administration de LVMH. Le mandat d'Antoine Arnault a été renouvelé avec 92,57% des voix.

Jean, dernier de la fratrie de cinq, reste le seul à ne pas être au conseil d'administration. "Il a le temps, il est jeune", avait déclaré en janvier Bernard Arnault, 79 ans.

Les cinq enfants de Bernard Arnault travaillent aujourd'hui au sein du numéro un mondial du luxe.

Delphine est PDG de Dior. Antoine a récemment quitté les fonctions de directeur général de Berluti, ne conservant que la présidence, et "pourrait prendre d'autres responsabilités", selon une source proche du dossier.

"Très belle équipe"

Il est par ailleurs président de Loro Piana, directeur général et vice-président du conseil d'administration de la holding Christian Dior SE qui contrôle LVMH et chargé de l'image et de l'environnement du groupe LVMH.

Lors de cette assemblée, Henri de Castries, 69 ans, l'ancien PDG de l'assureur Axa et actuel président de l'Institut Montaigne, a également été nommé au conseil d'administration avec 99,94% de votes.

Il sera également proposé au conseil d'administration de procéder à la cooptation en qualité d'administratrice de Wei Sun Christianson pour succéder à Toni Belloni, numéro deux du groupe qui a annoncé son départ fin mars mais restera chargé de superviser les activités de LVMH en Italie.

"On fait une très belle équipe depuis 23 ans", a déclaré Bernard Arnault saluant le professionnalisme mais aussi l'humanité du dirigeant. "Je suis peut-être un peu moins, comment dirais-je, chaleureux", s'est-il amusé.

Charles de Croisset et Yves-Thibault de Silguy quittent le conseil, après y avoir siégé 15 ans, ainsi que Nicolas Bazire, "fidèle de 25 ans".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

International

Discours marquant de Gabriel Attal sur l'autorité envers les jeunes

Publié

le

Le premier ministre français a sonné la "mobilisation générale de la nation pour renouer avec ses adolescents". (© KEYSTONE/EPA AFP POOL/ALAIN JOCARD / POOL)

Pour son centième jour à la tête du gouvernement, le Premier ministre français Gabriel Attal a appelé jeudi à un "vrai sursaut d'autorité". Il vise en particulier "l'addiction à la violence" d'une partie de la jeunesse.

Pour ce "discours sur l'autorité au coeur de la République", M. Attal avait choisi Viry-Châtillon, dans la banlieue sud de Paris, une ville marquée par la mort d'un adolescent de 15 ans, passé à tabac près de son collège.

Dans cette affaire qui a suscité, avec d'autres, une vive émotion en France, quatre jeunes hommes, trois mineurs et un majeur, ont été mis en examen pour assassinat. Ils ont tous été placés en détention provisoire.

M. Attal a sonné la "mobilisation générale de la nation pour renouer avec ses adolescents" et "juguler la violence", se donnant huit semaines pour faire aboutir un "travail collectif" sur ce sujet.

"Il y a deux fois plus d'adolescents impliqués pour coups et blessures, quatre fois plus pour trafic de drogue, et sept fois plus dans les vols avec armes que dans la population générale", a énuméré le Premier ministre.

Parmi les dispositions annoncées, davantage de temps passé au collège, des élèves perturbateurs qui seront "sanctionnés" dans l'obtention de leurs diplômes, ou encore l'élaboration de mesures pour réguler la dépendance aux écrans.

Violences de juillet

Un peu plus de trois mois après sa nomination, l'ancien ministre de l'Éducation entend s'inscrire dans le droit fil de sa déclaration de politique générale.

Il était alors revenu sur les émeutes urbaines qui avaient embrasé le pays au début de l'été 2023 après la mort d'un jeune homme, tué par un policier en région parisienne lors d'un contrôle routier.

Alors que "les violences de juillet dernier ont profondément marqué notre pays", avec parmi les émeutiers "des jeunes, très jeunes parfois, qui semblaient avoir déjà coupé les ponts avec notre société", "nous devons faire respecter l'autorité partout: dans les classes, dans les familles, dans les rues", expliquait-il le 30 janvier devant l'Assemblée nationale.

Avant de lancer son mot d'ordre "tu casses, tu répares, tu salis, tu nettoies, tu défies l'autorité, on t'apprend à la respecter".

En Conseil des ministres mercredi, Emmanuel Macron a demandé à son gouvernement de se lancer dans une grande concertation pour trouver des solutions au "surgissement de l'ultraviolence", en particulier parmi les plus jeunes. Charge au Premier ministre de lancer cette concertation, avec les groupes parlementaires et différents acteurs, avec l'objectif d'aboutir à un projet de loi avant l'été.

Décisions "difficiles et radicales"

Comme il l'a expliqué lors de son récent déplacement au Canada, M. Attal devrait rappeler sa méthode: faire preuve de "lucidité" et même "reconnaître" ce qui a fonctionné ou pas depuis 2017 puis "prendre des décisions" potentiellement "difficiles et radicales" et "surtout les mettre en oeuvre".

Appelé à succéder à Élisabeth Borne le 9 janvier, le plus jeune chef de gouvernement de la Ve République, âgé de 35 ans, a déjà connu plusieurs épreuves, à commencer par la crise des agriculteurs, pas encore totalement résolue en dépit de concessions inédites du gouvernement qui ont suscité en retour la colère des organisations écologistes.

La dégradation de la situation budgétaire, avec une première salve de dix milliards d'euros d'économies et un exercice à renouveler avant l'été, promet également de tendre le débat politique, y compris au sein de la majorité. Quant à la droite, elle menace le gouvernement d'une motion de censure sur ce dossier.

Gabriel Attal entend néanmoins poursuivre ses projets de réforme, tout à sa priorité accordée au "travail" et aux "classes moyennes", en projetant notamment de durcir à nouveau les conditions d'indemnisation du chômage.

Dans ce contexte, et à moins de deux mois des élections européennes du 9 juin, la liste du camp présidentiel conduite par Valérie Hayer continue d'être distancée dans les sondages par l'extrême droite conduite Jordan Bardella du Rassemblement national (RN). Elle voit même son avance se réduire fortement avec la liste PS-Place Publique conduite par Raphaël Glucksmann.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Suisse

Retraites Populaires: les assurés profitent d'une bonne année 2023

Publié

le

Les Retraites Populaires gèrent près de 650 immeubles et plus de 15'800 logements. (archives) (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L'année 2023 s'est terminée sur une note positive pour les Retraites Populaires, malgré un environnement difficile. Le spécialiste de la prévoyance et assureur vaudois enregistre de bons résultats.

Ceux-ci lui permettent de consolider son bilan et de redistribuer des excédents aux assurés, indique-t-il dans un communiqué publié jeudi.

Un contexte géopolitique difficile et des marchés financiers agités n'ont pas réussi l'an dernier à plomber les Retraites Populaires, qui inscrivent une performance positive de 4,3% sur leurs placements. Une résultat qui leur permet de consolider leurs réserves et leur degré de couverture. En outre, une participation aux excédents à hauteur de 32 millions de francs a pu être versée aux personnes assurées. Les Retraites Populaires ont également pu verser une allocation unique totale de 3,5 millions aux pensionnés du 2ème pilier. En termes d'encaissements, l'institution a réalisé un montant record de 800 millions.

Pendant l'année écoulée, les Retraites Populaires ont poursuivi leurs rénovations d'immeubles et leurs acquisitions immobilières. Au total, l'institution gère près de 650 immeubles et plus de 15'800 logements.

A noter également qu'au 1er janvier 2024, Eric Niederhauser a pris la succession de Philippe Doffey en tant que directeur général des Retraites Populaires.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

Le Tribunal fédéral confirme la prison ferme pour Alain Soral

Publié

le

Alain Soral est condamné pour discrimination et incitation à la haine en raison de l'orientation sexuelle (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le Tribunal fédéral (TF) confirme la condamnation d'Alain Soral pour discrimination et incitation à la haine en raison de propos homophobes tenus à l'égard d'une journaliste. Pour des raisons de procédure, sa peine privative de liberté passe de 60 à 40 jours.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture