Rejoignez-nous

Actualité

Moins d’un mois avant le Bol d’Or Mirabaud 2019, un partenariat Radio Lac

Publié

,

le

Le coup de canon de la 81e édition du Bol d’Or Mirabaud sera donné le samedi 15 juin prochain à la Société Nautique de Genève. Il reste moins d’un mois avant la fête annuelle lémanique de la voile ! Multicoques, monocoques, amateurs et professionnels : plus de 500 bateaux et 3’000 concurrents s’affronteront lors de la régate la plus importante du monde en bassin fermé, avec 171 inscrits à ce jour.

L’édition 2019 du Bol d’Or Mirabaud sera placée sous le signe de la technologie, de la fête et du développement durable. Pour soutenir son partenaire environnemental l’ASL (Association pour la Sauvegarde du Léman), et son partenaire de cœur le CICR, le BOM s’associe à la plateforme de collecte de dons en ligne GivenGain. Elle permet à chaque équipe de récolter des fonds pour les deux causes et à tout un chacun de donner aux équipes pour soutenir leurs campagnes, ou de donner directement à l’une ou l’autre des causes. Le bicentenaire du partenaire principal de l’événement, Mirabaud, contribuera aux festivités à la Société Nautique de Genève. Voici un aperçu des moments clés, des enjeux et des protagonistes qui marqueront cette édition.

BOM19 – Les enjeux

  • Deux nouvelles chances d’établir un nouveau record du nombre de victoires : Pierre-Yves Jorand pourrait bien sauter à bord d’Alinghi à la dernière minute, selon les conditions météo, pour aller chercher un huitième sacre. Christian Wahl sera bien sûr fidèle au poste pour aller chercher le même record, à bord du Décision 35 Cabestan.
  • Phil Durr, également avec sept victoires à son actif, naviguera sur le premier bateau ayant remporté le Bol d’Or Mirabaud en 1939. Il ne pourra pas aller chercher de huitième victoire, mais écrira une belle histoire sur le 6mJI Ylliam IV !
  • Le record de temps (5h01’50’’ établi en 1994!) pourrait être battu, si le vent se joint à la fête. Les voiliers sont toujours mieux préparés, et le foiling se développe dans la flotte du BOM.
  • L’éventuel vainqueur en Décision 35 pourrait bien être le dernier à remporter le BOM avec ce bateau, puisque leurs successeurs volants, les TF35, sont attendus dès l’année prochaine.
  • Outre les vainqueurs de chaque catégorie, les 200e en temps réel et 200e inscrits recevront des prix spéciaux de notre partenaire Mirabaud, à l’occasion de son bicentenaire.

 

Qui sont les favoris ?

Classement scratch

  • Les Décision 35 sont clairement favoris pour le classement général en temps réel. Notons Alinghi, Zen Too, Ylliam Comptoir Immobilier ou Realteam, en forme ce début de saison, sans oublier Cabestan (ex-Mobimo), barré par Christian Wahl, tenant du titre.
  • Les catamaran volants GC32 pourraient voler la vedette aux Décision 35, si toutefois ils peuvent utiliser l’avantage de leurs foils dans un vent soutenu, et une vague modérée.
  • Ladycat Powered by Spindrift Racing devrait également jouer des coudes à l’avant de la flotte, avec un voilier encore amélioré par rapport à l’an dernier (et toujours hors jauge Décision 35). Sans oublier le M1 Safram toujours en embuscade.

Monocoques

  • Les monocoques lémaniques Psaros 40, Outsider, TBS, SYZ ou Notre Dame du Lac seront les principaux adversaires du Libera hongrois Raffica, fidèle du BOM. Sans oublier un deuxième Libera Clandesteam qui viendra d’Italie, chercher la victoire.
  • Petits frères des Psaros 40, les Psaros 33 ont toutes les chances de décrocher la victoire du Bol de Vermeil également. Une classe qui a le vent en poupe, avec plus de dix unités construites dernièrement : dix mètres de long pour un poids de deux tonnes et une surface de voile de 87 m2, les 33 sont de vraies bêtes de course grâce à leur quille basculante.

Multicoques M2

  • La victoire devrait logiquement revenir soit à un Ventilo M2 soit à un catamaran volant Easy to Fly. En M2, le vainqueur 2018 Swiss Medical Network semble à nouveau se positionner comme favori, lors des régates du début de saison.
  • En ETF, trois équipages suisses sont inscrits à ce jour: Luna, (Guillaume Girod), Tixwave (Bernard Vananty) et Compass24 (Hans-Joerg Etter).
  • Des trimarans Diam 24 sont à nouveau attendus sur la ligne de départ.

Trophée ACVL-SRS

  • Le Trophée ACVL-SRS a pour objectif de récompenser le meilleur monocoque au temps compensé, indépendamment de la taille des voiliers. Le temps d’arrivée est en effet multiplié par le coefficient propre à chaque embarcation, permettant aux « petits » de battre les grands.
  • Les favoris de ce Trophée sont nombreux, à l’image des classes Surprise ou encore du podium 2018 qui comptait un Luthi 36 et deux Melges 32.
  • Au registre des nouveautés, les trois LP 820 (nés d’un partenariat entre les chantiers Luthi et Psaros, et la contribution du bureau Mer Forte de Michel Desjoyeaux) mériteront un regard attentif pour ce classement.

Moments phares

  • Vendredi 18:30 : Cérémonie d’ouverture sur la Neptune
  • Vendredi dès 20:30 : Concert de Time Machine (ambiance 70s-80s) en live sur la Neptune*
  • Samedi 10:00 : Départ du 81e Bol d’Or Mirabaud
  • Samedi dès 20:00 : La Nuit du Bol : Concert de Wintershome (ambiance folk) en live sur la Neptune*
  • Dimanche 19:00 : Cérémonie de clôture et distribution des prix

*La Société Nautique de Genève est ouverte au public samedi et dimanche, les deux concerts sont offerts par Mirabaud.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

300 personnes manifestent contre les bandes cyclables à Genève

Publié

le

Les motards étaient de la partie, vendredi, pour protester contre la politique des transports du canton, qui a tracé sans concertation des bandes cyclables au détriment souvent de voie de circulation. (©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Environ 300 personnes, selon la police, ont défilé vendredi à Genève pour protester contre les bandes cyclables installées par le canton afin d’inciter la population à délaisser la voiture en cette période de risque sanitaire.

Les manifestants ont traversé le pont du Mont-Blanc, précédés par une centaine de motards, qui ont klaxonné et fait vrombir leur gros cube sous le regard incrédule des passants. Cette démonstration d’un genre nouveau à Genève a été notamment organisée par l’ex-conseiller d’Etat Luc Barthassat.

Motard invétéré, l’ancien magistrat s’en est pris à la politique de son successeur aux transports, Serge Dal Busco. « Les TPG ne roulent plus, les taxis doivent faire des détours interminables, les livreurs ne peuvent plus travailler, c’est la chienlit qui est en train d’envahir Genève ».

Les manifestants ont peu apprécié la façon dont les bandes cyclables ont été tracées. « Ils l’ont fait en catimini, nuitamment », a déploré le député PLR Jean Romain. L’élu a dit ne pas être opposé aux pistes cyclables, mais il veut un plan général de la mobilité tenant compte des besoins de tous les modes de transport.

Serge Dal Busco était la cible principale du courroux des manifestants. Le nom du magistrat a été transformé en « Dal Bouchon ». Certains ont réclamé la démission du conseiller d’Etat, d’autres, moins extrêmes dans leur revendication, ont demandé le respect de la Constitution genevoise et une concertation sur la mobilité.

Continuer la lecture

Actualité

Collision de trains en Valais: 11 blessés

Publié

le

L'accident a fait 11 blessés dont sept n'ont pas dû être hospitalisé. (©Mgbahn)

Un train de ferroutage a percuté un train régional vendredi vers 10h10 dans le tunnel Stephan-Holzer près d’Oberwald (VS). Onze voyageurs ont été blessés, la plupart légèrement.

Sept voyageurs légèrement blessés ont reçu des soins sur place et n’ont pas dû être hospitalisés. Trois ont été transportés en ambulance à l’hôpital de Viège et une personne a été héliportée à l’hôpital de Sion mais ses jours ne seraient pas en danger, a indiqué à Keystone-ATS Mathias Volken, porte-parole de la police cantonale valaisanne.

Les trains circulaient sur la ligne entre Oberwald et Realp (UR). Le convoi de ferroutage qui venait d’Oberwald a percuté le flanc droit du train régional venant en sens inverse.

Enquête ouverte

Le train de ferroutage se composait d’une locomotive avec neuf wagons et était chargé d’environ 15 automobiles. Le train régional comprenait une locomotive, cinq voitures avec une trentaine de passagers, a indiqué vendredi peu avant midi la compagnie Matterhorn Gotthard Bahn.

Selon un porte-parole de la compagnie ferroviaire, la collision s’est produite sur un aiguillage. Les causes de l’accident ne sont pas encore connues. Le ministère public a ouvert une enquête en collaboration avec le service suisse d’enquête de sécurité (SESE), précise Mathias Volken.

Le trafic entre Ulrichen et Realp est temporairement interrompu. Un service de bus est organisé. Les voyageurs doivent compter avec un trajet d’une heure supplémentaire. La durée de l’interruption du trafic n’est pour l’heure pas connue.

Continuer la lecture

Actualité

Vaud: Masques obligatoires dans les commerces avec 10 clients

Publié

le

Le masque sera obligatoire dans les magasins vaudois dès lundi (archives). (©KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

Le port du masque sera obligatoire dans tous les commerces du canton de Vaud lorsque plus de 10 personnes se trouvent dans le magasin. La mesure, qui entre en vigueur mercredi prochain, a été annoncée vendredi par le Conseil d’Etat.

Continuer la lecture

Actualité

Jura: Masques obligatoires dans les commerces

Publié

le

Le masque sera obligatoire dans les magasins jurassiens dès lundi (archives). (©KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

Le Jura devient le premier canton suisse à rendre obligatoire le port du masque dans les magasins et commerces dès lundi et pour une durée de deux mois. Cette mesure concerne les personnes âgées de plus de 12 ans.

« Depuis une dizaine de jours désormais, le canton du Jura fait face à une recrudescence du coronavirus avec plus d’une vingtaine de nouveaux cas positifs confirmés », a expliqué vendredi le gouvernement jurassien. Cette obligation pourra être prolongée en fonction de l’évolution de la situation.

Pour faire face à l’augmentation des cas, les effectifs et moyens techniques de la ligne téléphonique d’urgence santé ont aussi été adaptés afin de mieux répondre aux sollicitations en forte augmentation pour les tests de dépistage, a précisé le canton. Les équipes de cette ligne s’occupent en effet aussi des tâches liées au traçage.

Continuer la lecture

Coronavirus

Un cas de Covid-19 dans une discothèque genevoise: des centaines de personnes en quarantaine ?

Publié

le

Une personne a été testée positive au Covid-19 dans une boite de nuit à Genève. Plusieurs centaines de personnes pourraient être placées en quarantaine. 

Grosse inquiétude à Genève. Un cas de Covid-19 a été détecté dans une discothèque de la Ville. Selon nos informations, les autorités sont actuellement en train de contacter toutes les personnes présentes dans l’établissement, le week-end dernier, pour les informer et les inviter à se mettre en quarantaine en cas de symptômes. Plusieurs centaines de personnes seraient concernées selon la médecin cantonale.  Aglaé Tardin qui précise que le traçage des contacts a bien été effectué, ce qui a permis de retrouver, facilement, les personnes.  Rappelons que les boîtes de nuit ont pu rouvrir, depuis le 6 juin. Mais dès le 21 juin, 300 fêtards avaient dû être placés en quarantaine, à Zurich. Les cantons de Zurich et Berne ont depuis décidé de renforcer les contrôles dans les bars et les discothèques.  

 

Continuer la lecture