Rejoignez-nous

Actualité

Le PS genevois refuse la réforme fiscale. La droite est furieuse

Publié

,

le

(DR)

Réuni en assemblée générale mardi soir, le PS genevois a décidé de s’opposer à la réforme fiscale des entreprises sur son volet fédéral et son volet cantonal. Tel sera donc le mot d’ordre du parti pour la votation du 19 mai.

Concernant la réforme cantonale, le débat a été « nourri et argumenté », précise le communiqué du PS qui a suivi le vote. La preuve en est le résultat de 89 voix contre et 72 oui. Les partisans du non ont mis en avant les pertes fiscales trop élevées pour le canton et les communes. Et la crainte de voir les services publics en pâtir.

Emplois et primes d’assurance-maladie en jeu

Le hic, c’est que ce nouveau vote va à l’encontre du compromis trouvé en décembre en commission fiscale du Grand Conseil et soutenu en assemblée générale en janvier. A savoir: un taux d’imposition des entreprises à 13,99%, au lieu des 13,79% proposé par le Conseil d’Etat. Une légère hausse négociée par les commissaires socialistes.

Sur le volet social, le projet fiscal, dont les pertes sont estimées à 186 millions, est lié au contre-projet du Conseil d’Etat à l’initiative de la gauche visant à plafonner les primes d’assurance-maladie à 10% du revenu du ménage. La principale mesure du contre-projet consiste en une aide de 186 millions pour permettre aux familles de payer les primes.

Jeudi 31 janvier, au Grand Conseil, le compromis, déjà vacillant, avait tenu bon. Malgré les efforts du chef de groupe Thomas Wenger, certains députés socialistes avaient préféré s’abstenir. On les retrouve sans doute aujourd’hui dans les rangs de ceux qui se félicitent du vote de mardi soir. Cette victoire du non, c’est aussi celle de la conseillère administrative d’Onex, Carole-Anne Kast, qui estimait avant l’assemblée que le PS devait « ouvrir les yeux ».

Le PS remet « sa veste à l’endroit »

Sur les réseaux sociaux, les réactions ne se sont pas fait attendre. La députée Amanda Gavilanes se dit « fière d’être socialiste ». Le député Diego Esteban cite son ainé, Pascal Holenweg. Ce dernier, conseiller municipal en Ville de Genève aurait dit que « le PS retourne sa veste, mais pour la remettre à l’endroit ». Même enthousiasme de la conseillère municipale et candidate à la candidature au conseil administratif de la Ville de Genève Christina Kitsos.

La position d’une autre candidate, à savoir la vice-présidente du parti cantonal, Caroline Marti est moins affirmée. Pour cause, Caroline Marti est l’une des trois socialistes membres de la commission fiscale. Du côté de Romain de Sainte Marie, autre commissaire, la déception est en revanche clairement affichée: « J’aurais tant souhaité éviter la politique du pire pour les Genevois-e-s », écrit-il sur Facebook. Un sentiment que doit certainement partagé le troisième commissaire PS: Thomas Wenger.

« La parole socialiste ne vaut rien »

Tandis que la gauche de la gauche félicite les Socialistes d’avoir, à leurs yeux, retrouvé la raison, le PDC et le PLR fulminent. Les commissaires en tête. Le député PLR Yvan Zweifel ne mâche pas ses mots: « A Genève, on sait dorénavant ce que vaut la parole socialiste: RIEN! » Et de rappeler 22 000 emplois directs et 39 000 emplois indirects sont en jeu.

Commissaire lui aussi, le démocrate-chrétien Vincent Maitre n’est pas plus tendre. Il qualifie le PS de « pitoyable » et lui reproche de « trahir ses partenaires politiques et de s’asseoir sur ses promesses et par la même occasion sur sa dignité. »

Last but not least, on notera ce tweet du conseiller d’Etat PLR Pierre Maudet: « Je regrette vivement le camouflet que leur parti inflige à mes deux collègues socialistes au Conseil d’Etat, Anne Emery-Torracinta et Thierry Apothéloz. Et d’ajouter que « l’enjeu des 60 000 emplois vaut beaucoup plus que les luttes de clan au PS. »

Une chose est sûre: le printemps politique promet d’être animé.

@marie_prieur

Actualité

200’000 visiteurs en quatre jours à Vevey

Publié

le

Les rues de Vevey (VD) ont accueilli près de 200'000 visiteurs lors des quatre premiers jours de la Fête des vignerons. (©KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Bilan positif pour les quatre premiers jours de la Fête des vignerons: les rues de Vevey ont accueilli 200’000 personnes entre jeudi et dimanche. Aucun incident majeur n’a été signalé. Les jours à venir, les spectateurs sont invités à tenir compte des fortes chaleurs.

Près de 40’000 spectateurs ont assisté au cortège de la Confrérie le jeudi, jour du Couronnement. Environ 60’000 personnes étaient dans les rues de la ville samedi pour la journée cantonale fribourgeoise, a communiqué la police cantonale.

Les visiteurs ont suivi les recommandations des organisateurs en privilégiant les transports publics. Les parkings en périphérie de la ville de Vevey comptaient moins de 1000 véhicules par jour, soit un taux d’occupation de 30%.

Dizaine de bagarres

Le dispositif sanitaire a pris en charge quelque 250 patients dans les différents postes sanitaires en ville, soit quotidiennement une septantaine de personnes, principalement pour des cas de peu de gravité.

La police et Securitas sont intervenus pour une dizaine de bagarres, principalement en fin de nuit à proximité des caveaux et autres lieux de festivité nocturne. Le détachement judiciaire et la police ont enregistré quelques plaintes pour des cas de vols simples (principalement des sacs et autres objets de valeur laissés sans surveillance).

Les services techniques de la ville et de l’organisateur ont assuré le nettoyage des espaces publics, le tri et l’évacuation des déchets, ce qui représente un volume conséquent de déchets incinérables pour le week-end.

Chapeaux et casquettes

Pour la semaine à venir, les organisateurs invitent les spectateurs à tenir compte des fortes chaleurs. Ils rappelent que, pour se protéger du soleil, seuls les chapeaux et casquettes sont autorisés dans l’arène. Il est important également de prévoir de la crème solaire et surtout de boire beaucoup d’eau.

Météo Suisse ayant confirmé la canicule de niveau 3 jusqu’à vendredi en soirée, les mesures « Prévention canicule » sont prêtes à être activées, même si un seul spectacle de jour est concerné, celui de mardi. Aucun spectacle n’est prévu le 24 et les spectacles suivants se tiennent à 21h00, a communiqué la Fête des vignerons.

Parmi les mesures, des brumisateurs dans l’arène, des distributions de crème solaire, une vente intensifiée autour et dans l’arène de bouteilles d’eau, de chapeaux, de casquettes et éventails. Sans oublier de la prévention active et des conseils.

Source: ATS

Continuer la lecture

Sport

Football: pas d’euphorie chez les Servettiens

Publié

le

Après le point pris à Berne face aux Young Boys, Sébastien Wütrich met en garde contre tout excès de confiance avant la venue du FC Sion samedi…

Pas d’euphorie chez les Servettiens au lendemain du match nul obtenu face aux Young Boys (1-1) dimanche à Berne. Ils le répètent en chœur : rien n’est acquis. Ils s’attendent à rencontrer un adversaire revanchard samedi (19h) au Stade de Genève. Battu 4-1 sur son terrain par le FC Bâle, le FC Sion a connu une reprise difficile, ce qui incite le meneur de jeu grenat Sébastien Wütrich à se méfier de la réaction d’orgueil de la formation valaisanne.

Sébastien Wütrich Meneur de jeu du Servette FC

 

Des lacunes rapidement comblées

La force de caractère et la lucidité des Servettiens expliquent la performance réalisée au Stade de Suisse dimanche. Les difficultés rencontrées en début de rencontre s’explique essentiellement par des lacunes dans l’organisation défensive ce qui a donné aux champions de Suisse la latitude pour mettre les néo-promus sous pression.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Un peu de réussite et un arrêt déterminant du gardien Jeremy Frick a permis aux visiteurs pour le plus grand de leur coach, soulagé que son équipe ait pu limiter les dégâts.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Même au moment où Servette semblait maîtriser la situation, le mentor valaisan de la Praille, visiblement peu satisfait par moments, n’a cessé de donner des consignes repositionner ses troupes.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Des enseignements qui serviront à n’en pas douter pour les prochaines échéances à commencer celle de samedi contre le FC Sion.

 

Continuer la lecture

Culture

« Avengers: Endgame » bat le record d’Avatar

Publié

le

"Avengers: Endgame" est depuis cette semaine le film qui a remporté le plus gros succès commercial de l'histoire du cinéma. (©KEYSTONE/AP Disney/Marvel Studios)

Le dernier opus des super-héros « Avengers: Endgame » a ravi dimanche le record des recettes à « Avatar ». Il a engrangé plus de 2,790 milliards de dollars dans le monde depuis sa sortie en avril, a annoncé le groupe Disney.

Le 22e film de l’univers cinématographique Marvel, qui a coûté environ 500 millions de dollars, pourrait rapporter encore davantage, puisqu’il reste projeté sur des centaines d’écrans américains. Le record était détenu depuis dix ans par James Cameron avec 2,789 milliards de dollars de recettes depuis sa sortie en 2009.

« James Cameron a toujours été une idole pour nous, il a nourri notre passion pour faire du cinéma depuis le début et être aussi proches d’un de ses grands films est vraiment spécial », avait déclaré l’un des réalisateurs Anthony Russo lors du festival Comi-Con à San Diego.

Le quatrième et dernier volet des aventures d’Iron Man, Hulk, Thor et compagnie, truffé de combats spectaculaires, d’effets spéciaux, d’humour et de larmes, avait fait un démarrage en trombe dans le monde entier. Il avait enregistré un premier record en devenant le premier film de l’histoire à dépasser le cap symbolique du milliard de dollars en l’espace de cinq jours.

Autre bonne nouvelle pour Disney, sa nouvelle version du « Roi Lion » en 3-D a rapporté 433 millions de dollars de recettes dans le monde pour son premier week-end d’exploitation, selon Disney. Ce résultat, qui surpasse son budget de 250 millions de dollars, le place en « neuvième position des films ayant effectué les meilleurs débuts de l’histoire du cinéma », souligne la compagnie.

Pour raconter les aventures du lionceau Simba, le réalisateur Jon Favreau a usé d’un procédé totalement nouveau: le film a été tourné par une équipe traditionnelle de cameramen, mais au sein d’un monde de réalité virtuelle en 3D, et a fait appel à un casting de stars comme Beyoncé pour les voix des personnages.

Continuer la lecture

Sport

Football: Servette à la hauteur de l’événement

Publié

le

Auteur de l’égalisation, le meneur de jeu Sébastien Wütrich a été l'un des Servettiens les plus en vue à Berne.

Les néo-promus ont tenu en échec les Young Boys, champions en titre (1-1) dimanche. De retour en Super League après six ans d’absence, ils ont réalise une performance digne d’éloge. Seules les dix premières minutes très difficiles pour les visiteurs.

A voir la maîtrise affichée lors de ce match de reprise face aux « jaunes et noirs » de la capitale fédérale, Servette ne devrait sûrement pas faire de la figuration cette saison. Certes, une hirondelle ne fait pas le printemps et un bon résultat, même face aux doubles champions de Suisse en titre, ne fait pas une saison. Mais dimanche, les Grenats se sont montrés à la hauteur de l’événement et surtout des attentes placées en eux. Malgré un premier quart d’heure très hésitant. Auteur de l’égalisation, Sébastien Wütrich nous explique pourquoi les Servettiens ont éprouvé autant de peine à entrer dans la partie…

Sébastien Wütrich Meneur de jeu du Servette FC

 

 

Pour le président Didier Fischer, l’ouverture du score a peut-être libéré les visiteurs.

Didier Fischer Président du Servette FC

 

 

Ce qui a le plus surpris l’entraîneur valaisan de Servette, c’est la prestation du compartiment défensif!

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Sport

Le GSHC se renforce

Publié

le

Genève-Servette a mis la main sur un attaquant d’expérience. Le club genevois a signé pour un an son quatrième étranger, le Canadien Eric Fehr.

Agé de 33 ans, ce centre droitier aux caractéristiques défensives et au puissant gabarit (1m93/94 kg) possède une solide expérience (722 matches de NHL) et une bague de champion remportée en même temps que la Coupe Stanley avec Pittsburgh en 2016. La saison dernière il évoluait à Minnesota où il a inscrit 15 points (7 buts) en 72 parties.

Il portera le numéro 16.

Sources : ATS et Service de presse GSHC

Continuer la lecture