Rejoignez-nous

Actualité

Le Grand Morillon va accueillir 800 logements

Publié

,

le

Un nouveau quartier va fleurir dans le secteur de la Genève internationale.

A Genève, de nouveaux logements vont voir le jour dans le quartier des organisations internationales. Le Conseil d’Etat a approuvé le plan localisé de quartier « Cité internationale du Grand Morillon ». Quelques 800 nouveaux logements sont prévus à l’angle de la route de Ferney et de celle des Morillons, en haut de la place des Nations. Le projet prévoit six immeubles de 4 à 10 étages implantés autour d’une place et d’un mail central. Le site accueillera également le siège de médecins sans frontières. Les explications du chef de service de l’office de l’urbanisme à la direction du développement urbain, Pascal Michel.

Pascal Michel Chef de service de l'office de l'urbanisme - Etat de Genève

La place et le mail, dévolus à la mobilité douce, viendront s’inscrire en prolongement de la promenade de la Paix. Sur les 800 logements prévus, 700 sont réservés aux étudiants de l’Institut des hautes études internationales et du développement, l’IHEID, situé à proximité. Pascal Michel au micro de Judith Monfrini.

Pascal Michel Chef de service de l'office de l'urbanisme - Etat de Genève

Notez que le grand marronnier présent sur le site sera conservé. Le projet devrait débuter l’an prochain et se terminer en 2022.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Affaire Maudet:«La France a eu beaucoup d’affaires de corruption»

Publié

le

Ce matin, Genevois et Français étaient réunis pour célébrer la jonction des rails français et suisses du CEVA. L’occasion pour Laurent Wauquiez, le président de la Région Auvergne Rhône-Alpes de saluer la coopération franco-suisse. Cet été, pour en parler, il a d’ailleurs rencontré Pierre Maudet, alors président du Conseil d’Etat genevois et du Grand Genève. Nous avons demandé son avis sur l’affaire Maudet  à Laurent Wauquiez:

Laurent Wauquiez Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes

@marie_prieur

Continuer la lecture

Actualité

La Nouvelle Comédie, future fabrique théâtrale

Publié

le

La Nouvelle Comédie a convié toutes les entreprises pour un bouquet de chantier ce vendredi. Les travaux avancent bien. Le théâtre situé à côté de la Gare des Eaux-vives à Genève devrait s’ouvrir à la mise en service du RER genevois, le Léman express. Elle est prévue fin 2019. Le futur lieu d’art sera une véritable fabrique de théâtre, comme l’on voulut ses concepteurs, des directeurs de théâtre, il y a une dizaine d’années. Grâce aux ouvertures vitrées, côté voies de chemin de fer, les gens pourront voir le spectacle se monter quasiment en direct. On écoute le Conseiller administratif chargé des travaux en ville de Genève Rémy Pagani.

Rémi Pagani Conseiller administratif chargé des travaux - Ville de Genève

Avec ses 4 étages au-dessus du sol et ses trois étages de sous-sols, la Nouvelle Comédie va pouvoir accueillir une troupe de théâtre en résidence qui restera pour 6 mois, une année voire deux ans. Rémy Pagani

Rémi Pagani Conseiller administratif chargé des travaux - Ville de Genève

Comédiens, créateurs de décors, auteurs, tout le monde du spectacle réuni dans un même lieu. Plus de 7 étages dédiés à l’art avec deux salles de spectacles. Vu la proximité du train, il a été nécessaire de bien les isoler, comme l’explique le Conseiller administratif chargé des travaux en ville de Genève.

Rémi Pagani Conseiller administratif chargé des travaux - Ville de Genève

Seul hic, la Nouvelle Comédie va devoir trouver de l’argent pour son fonctionnement. L’actuelle salle dispose d’un budget de 6 millions de francs, il faudra en trouver 12 pour faire tourner le futur lieu théâtral. La Ville espère obtenir la contribution du canton, des communes genevoises, voire même de la région pour ce lieu qui devrait rayonner bien au-delà des frontières.

Notez encore que le chantier est ouvert au public demain,samedi, entre 11 heures et 14 heures

Continuer la lecture

Actualité

Deux cents personnes dans la rue pour dénoncer les violences sexistes

Publié

le

Ils étaient plus de 200 hier soir à Genève à participer à la manifestation anti-sexiste, à l’occasion de la journée mondiale. « Que la honte change de camp », c’est le slogan utilisé par les organisateurs. Les manifestants réclament des engagements concrets aux autorités politiques genevoises pour lutter contre les violences sexistes. Au niveau professionnel, avec des formations à la clé, au niveau scolaire, mais aussi au niveau juridique. Ils souhaitent que le conseil d’Etat édicte une loi sur le sexisme qui simplifie le dépôt d’une plainte pour violences sexuelles. Les organisateurs ont déposé une pétition avec plus de 3’000 signatures. Hélène, elle est membre de l’association Viol secours:

Hélène  Viol secours

Des femmes mais aussi des hommes ont défilé de la Place de Neuve au Pont des Bergues.

micro trot

Continuer la lecture

Actualité

La Poste remboursera au total 205,3 millions

Publié

le

La part des cantons au remboursement s'élève à 99,4 millions de francs (archives). (©KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

La Poste Suisse versera au total 205,3 millions de francs aux cantons, aux communes et à la Confédération à titre de remboursement dans l’affaire CarPostal. 188,1 millions concernent les subventions reçues en trop et 17,2 millions les transferts illicites avant 2007.

Les transferts d’avant 2007 sont prescrits. C’est donc sur une base volontaire que La Poste rembourse ce montant, indiquent l’Office fédéral des transports (OFT) et la Conférence des directeurs cantonaux des transports publics (CTP) vendredi dans un communiqué.

La part revenant aux cantons s’élève à 99,4 millions de francs. Les Grisons sont le plus important bénéficiaire avec 20,9 millions. Suivent l’Argovie (14,88 millions) et le Tessin (14,8 millions).

Le canton romand qui recevra le plus grand remboursement est le Valais, avec 3,75 millions de francs.

Le scandale de CarPostal a éclaté en février. Dans le cadre d’une révision, l’Office fédéral des transports a découvert que la filiale de La Poste avait réalisé des bénéfices dans un domaine subventionné. Quelque 90,9 millions de francs de subventions ont été perçues indûment entre 2007 et 2015.

Source ATS

Continuer la lecture

Actualité

Pierre Maudet lâche une nouvelle présidence

Publié

le

Le conseiller d’Etat genevois Pierre Maudet se met en congé provisoirement de la fonction présidentielle de la conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police, la CCDJP. Des « échanges de vues » concernant la procédure pénale ouverte à l’encontre de Pierre Maudet ont démarré jeudi selon un communiqué diffusé vendredi. Le comité a ensuite décidé à l’unanimité de confier la présidence de la conférence ad interim au conseiller d’Etat argovien Urs Hoffmann, qui en est le membre le plus ancien. Ces décisions interviennent au lendemain de la levée d’immunité du magistrat PLR par le parlement genevois. En prenant la décision de se mettre en congé de la présidence, il s’évite un vote du comité qui aurait pu le déchoir de cette fonction. Plusieurs voix s’étaient élevées ces dernières semaines au sujet de la plainte pénale du Ministère public genevois qui va entendre ces prochains jours le Genevois en qualité de prévenu pour acceptation d’un avantage, un délit pénal.

Crise politique sans précédent

La levée d’immunité parlementaire historique dans le canton votée jeudi par 90 voix, 5 abstentions et 5 non, ne règle pas la crise politique qui plane au dessus de la tête des institutions genevoises. Si le gouvernement garde la tête haute, les prochains mois vont être compliqués. Les magistrats, surchargés doivent composer avec un conseiller d’Etat affaiblit dont la crédibilité « approche du zéro » pour nombre de citoyens, de fonctionnaires et de politiciens. Des dossiers concernant Pierre Maudet pourraient être gelés. Cela conduirait la République et Canton de Genève à un blocage institutionnel dont on ne connaît pas sa durée dans le temps.

Après le mensonge, les mesures drastiques 

Après avoir menti durant des mois aux médias, aux parlementaires et au gouvernement, l’édile libérale-radicale a admis « avoir caché une partie de la vérité aux Genevois ». Son voyage à Abu Dhabi en novembre 2015 était financé par les autorités de l’émirat du golfe alors qu’il avançait un voyage privé. A la suite de ces révélations, l’exécutif genevois a pris des mesures drastiques pour maintenir le bon fonctionnement des institutions. Pierre Maudet s’est vu retirer provisoirement le département de la sécurité, la présidence du conseil d’Etat ainsi que l’Aéroport International de Genève. Sur ce dernier point, la Cour des comptes a été saisie pour faire la lumière sur l’attribution d’un mandat à une entreprise d’assistance au sol émirati, Dnata, en novembre 2015, moins de trois semaines après son retour d’Abu Dhabi où il s’est entretenu avec le prince héritier Mohamed bin Zayd Al Nahyan.

@GhufranBron

Continuer la lecture