Rejoignez-nous

Actualité

La situation sanitaire n’empire plus à Genève mais reste tendue

Publié

,

le

KEYSTONE/Martial Trezzini

À Genève, bien que la situation n’empire plus, elle reste tendue. Avec 629 personnes hospitalisées, les HUG sont au-delà de leurs limites. La situation dans les EMS est également inquiétante avec plus de 40% des résidents qui sont contaminés.  

Une lueur d’espoir. C’est ainsi que les autorités sanitaires genevoises ont qualifié le léger aplatissement de la courbe d’infection au Covid-19. La situation n’empire plus mais reste très tendue pour l’ensemble du réseau de soin. Il s’agit désormais de tenir le choc, car avec 629 malades Covid-19 hospitalisés aux HUG et dans les cliniques, la tension est maximale. Parmi ces patients, 54 sont aux soins intermédiaires et 29 aux soins intensifs des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), a précisé Aglaé Tardin, médecin cantonale. Il sera difficile de tenir avec des chiffres aussi élevés, a-t-elle ajouté.

La situation dans les EMS est particulièrement préoccupante, ont ajouté les autorités sanitaires. Les cas de Covid-19 ont explosé ces deux dernières semaines, avec 400 personnes malades, soit 10% de l’ensemble des résidents en EMS du canton. Plus d’une dizaine de décès sont déplorés chaque semaine dans ces institutions. Dans certains EMS, plus de 40% des résidents sont contaminés. Le canton n’a toutefois pas l’intention de limiter les visites. Mais l’application des plans de protection demande beaucoup de rigueur, a souligné M.Bron. Les autorités comptent renforcer les contrôles dans les EMS en collaboration avec les directions des établissements.

Dépistages massifs

Genève poursuit sa stratégie de dépistage intensif afin de casser les chaînes de transmission. Des centres de dépistage proposant les tests rapides sont désormais opérationnels. Pour les autorités, la stratégie à suivre est très claire. Les précisions de Nathalie Vernaz-Hegi, pharmacienne cantonale.

Nathalie Vernaz-Hegi
Pharmacienne cantonale
Nathalie Vernaz-HegiPharmacienne cantonale

Pharma24 ainsi que certains médecins proposent ces tests depuis quelques jours. Sept autres pharmacies seront aussi équipées pour les effectuer d’ici la semaine prochaine. La Clinique de Carouge est aussi opérationnelle, de même qu’un nouveau centre géré par un partenaire privé. Situé à la route de Chêne 18-20, ce centre conçu comme un « walk-in » aura un gros débit avec 2400 tests quotidiens. Actuellement entre 15’000 et 20’000 tests ont été livrés sur les 80’000 qu’à le canton en sa possession. Après une semaine d’utilisation, les premiers retours sont très positifs comme l’explique Nathalie Vernaz-Hegi.

Nathalie Vernaz-Hegi
Pharmacienne cantonale
Nathalie Vernaz-HegiPharmacienne cantonale

 

Formation aux HUG

D’autres cliniques privées suivront d’ici dix jours. Les HUG ont formé des miliciens de la Protection civile (PC) et des collaborateurs non professionnels de la santé pour réaliser ces tests rapides. Les professionnels de la santé ont aussi été formés afin de devenir des référents en la matière et ensuite des formateurs.

Le prélèvement consiste en un frottis nasopharyngé comme pour le test moléculaire par PCR. Le résultat de ces tests rapides intervient en quinze minutes. Ils ont une sensibilité entre 85% et 90% (10 à 15% de faux négatifs) et une spécificité de quasi 100% (pas de faux positifs), précisent les HUG. Pour bénéficier d’un test antigénique rapide, la personne doit présenter des symptômes depuis moins de quatre jours et ne pas faire partie des personnes vulnérables. L’objectif est de réaliser à terme 5000 tests (rapides et PCR) par jour sur tout le canton.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Le Parquet fait appel dans l’affaire Maudet

Publié

le

CREDIT: KEYSTONE/FREDERIC BOTT
Le Ministère public genevois fait appel contre le verdict rendu par le Tribunal de police de Genève à l'encontre de Pierre Maudet et des quatre coprévenus qui ont été jugés en même temps que le conseiller d'Etat genevois, a indiqué lundi le porte-parole du pouvoir judiciaire Olivier Francey.

Au terme d'un procès très médiatisé le mois dernier, Pierre Maudet avait été condamné à une peine pécuniaire de 300 jours-amende avec sursis pour s'être rendu coupable d'acceptation d'un avantage. Le magistrat s'était fait offrir un voyage à Abou Dhabi avec sa famille, entièrement payé par les autorités émiraties.

Ce séjour avait été organisé par deux hommes d'affaires, amis du conseiller d'Etat, actifs à Genève dans l'immobilier. C'est sur ce point précis que Pierre Maudet a été reconnu coupable d'acceptation d'avantage. Il a en revanche été acquitté à propos d'un sondage politique qui avait été financé par ces deux mêmes personnes.

Le premier procureur Stéphane Grodecki avait requis à l'encontre du conseiller d'Etat une peine de 14 mois de prison avec sursis. Pour le moment, le Ministère public n'a pas encore indiqué sur quels points du verdict porte son appel. Il le fera une fois que le jugement motivé sera notifié aux parties, a relevé M. Francey.

Le Ministère public n'est pas le seul à recourir contre le jugement du Tribunal de police. Pierre Maudet, une fois le verdict connu, avait aussi indiqué faire appel de la sentence, tout comme Magid Khoury, l'un des hommes d'affaires qui avait pris part à l'organisation du voyage dans le Golfe.

Source: ATS

Continuer la lecture

Actualité

Des femmes sur le(s) pont(s) à Genève pour défendre leurs droits

Publié

le

Elles sont sur le pont ou plutôt sur les ponts de Genève lundi à l’occasion de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes. L’évènement est organisé par les membres du Collectif genevois pour la grève féministe. Plusieurs thématiques sont déclinées pour l'occasion, l'AVS, les femmes migrantes, les violences sexuelles et sexistes, la culture, l'écoféminisme et les luttes féministes internationales. Des stands sont en place dès à présent et jusqu'à 21h00, entre le pont de la Machine et l'Ile Rousseau.

Parmi les personnes présentes, Aude Martenot, membre du collectif de la grève féministe, souhaite faire réfléchir à un système d'AVS qui devrait être plus équitable.

Aude Martenot
Membre du collectif de la grève féministe
Aude MartenotMembre du collectif de la grève féministe

Continuer la lecture

Actualité

La Verte Fabienne Fischer largement en tête du premier tour

Publié

le

Selon des résultats anticipés, la candidate Verte Fabienne Fischer termine en tête du premier tour de l'élection complémentaire au Conseil d'Etat genevois. (KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La Verte Fabienne Fischer pointe dimanche largement en tête du premier tour de l'élection complémentaire au Conseil d'Etat genevois, selon des résultats anticipés. L'ex-PLR Pierre Maudet arrive en deuxième, suivi du PLR Cyril Aellen.

A Genève, l'ex-PLR Pierre Maudet a créé la surprise dimanche en terminant deuxième du premier tour de l'élection complémentaire au Conseil d'Etat. Selon des résultats anticipés, il devance largement le candidat du PLR Cyril Aellen.

Soutenue par les socialistes, la candidate Verte Fabienne Fischer finit en tête avec 36'237 voix, ce qui correspond à un peu moins de 30% des suffrages. Ce résultat est légèrement en-dessous du potentiel électoral des deux formations.

A la deuxième place avec 28'029 voix, Pierre Maudet récolte les fruits d'une campagne énergique axée principalement sur les entrepreneurs touchés par la crise sanitaire. Sa condamnation en première instance pour acceptation d'un avantage lié à son voyage à Abu Dhabi n'a pas refroidi près de 22% des électeurs.

L'ex-locomotive électorale du PLR bat ainsi largement le candidat de son ancien parti, Cyril Aellen qui recueille 19'275 voix, soit près de 15% des suffrages. Selon le président du PLR Genève, Bertrand Reich, "c'est un échec clair: le PLR est à un niveau faible".

Des retraits

L'UDC Yves Nidegger pointe à la quatrième place (16'456 voix), suivi du candidat des Verts'libéraux Michel Matter (11'512 voix). Viennent ensuite Morten Gisselbaek du Parti du Travail (6006 voix), Olivier Pahud qui porte la liste Evolution Suisse (1442 voix) et Yann Testa du PBD (731 voix).

Cyril Aellen, Morten Gisselbaek et Yann Testa ont annoncé se retirer de la course pour le second tour qui aura lieu le 28 mars. De son côté, Olivier Pahud maintient sa candidature.

Cette élection complémentaire a été provoquée par la démission de Pierre Maudet. Le magistrat indépendant a remis son mandat en jeu après avoir été privé de ses dernières prérogatives par ses collègues de l'exécutif. Il a été écarté suite à un rapport alarmant sur la gestion du personnel au sein de son département dont les conclusions sont attendues mercredi.

 

Continuer la lecture

Actualité

Votations du 7 mars 2021: le suivi en direct

Publié

le

Journée de votations ce dimanche. Les Genevois sont appelés aux urnes pour se prononcer sur quatre objets différents. Le suivi en direct:

Au menu de ce dimanche de votations, trois objets fédéraux: l'initiative populaire "Oui à l'interdiction de se dissimuler le visage",  la loi fédérale sur les services d'identification électronique (LSIE) et l'accord de partenariat économique avec l'Indonésie ainsi qu'un objet cantonal: l'indemnisation perte de revenus liée aux mesures de lutte contre le coronavirus.

Les genevois seront également amenés à se prononcer sur le projet Clé de Rive qui prévoit une piétonisation de 13 artères dans le secteur des rues basses et la construction d'un parking souterrain.

Suivez les votations du 7 mars en direct:

 

 

Les résultats des votations du 7 mars 2021:

 

Manifestation des fans du FC Zurich dans les rues de Berne avant la final de la Swiss Cup entre le FC Bâle et le FC Zurich au Stade de Suisse à Berne, lundi 21 avril 2014.
©KEYSTONE/Lukas Lehmann

 

L'application SwissID ©KEYSTONE/Christian Beutler

Dumai, province de Riau, Indonésie, 09 August 2016. ©EPA/RONY MUHARRMAN

©KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

Continuer la lecture

Actualité

Un mystérieux drapeau flotte sur la plaine de Plainpalais

Publié

le

A Genève, un drapeau géant à été déployé sur la plaine de Plainpalais ce samedi matin. Un œil colossal composé de milliers de portraits, provenant de 190 pays, qui rappelle la responsabilité de celles et ceux qui décident de l'avenir de notre planète.

 

Quand l'art et l'activisme se rencontre à Plainpalais. Ce drapeau de la taille d'un bâtiment de 10 étages est déployé lors d'événements majeurs sur le climat. Il est l'œuvre l’artiviste Dan Ascher et il a été présenté pour la première fois à Madrid lors de la COP25. Ce drapeau représente un œil géant, composé de millier de visages - peut-être le votre d'ailleurs - qui rappelle la responsabilité de celles et ceux qui décident de l'avenir de notre planète.

"Les yeux du monde sont sur vous"

Le message aux dirigeants est clair : les yeux du monde sont sur vous. Ce n'est donc pas la première fois que ce message artistique et activiste est utilisé mais aujourd'hui, les yeux du monde volent pour la première fois à Genève, en partenariat avec le FIFDH qui a pour thème les nouvelles formes de résistance.

Le drapeau sera enlevé ce samedi à 18 heures. Et si vous voulez que votre visage garnisse cet œil lors des prochains événements, rendez-vous sur www.WeAreWatching.org.

Continuer la lecture