Rejoignez-nous

Actualité

La réunion Bilderberg a pris fin à Montreux

Publié

,

le

L'hôtel où se tenaient les discussions était placé sous surveillance policière. (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La discrète réunion Bilderberg s'est terminée dimanche à Montreux. Elle a rassemblé près de 130 personnalités politiques et économiques d'Europe et d'Amérique du Nord, dont le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo et le président de la Confédération Ueli Maurer.

Cette édition 2019 "dans la belle ville de Montreux a été un grand succès", a indiqué dimanche dans une brève déclaration Henri de Castries, qui préside le comité de direction du groupe Bilderberg. "Des débats stimulants, une organisation très professionnelle et une grande hospitalité vont laisser une impression durable aux participants", a-t-il ajouté en remerciant "les personnes et les autorités qui ont rendu cette rencontre possible".

C'était la première fois que cette réunion se tenait en Suisse romande. La dernière en Suisse, en 2011, s'était déroulée à St-Moritz (GR). Pour garantir un maximum de confidentialité, la rencontre Bilderberg, à laquelle les personnalités participent à titre "privé", avait été annoncée au dernier moment.

Dirigeants politiques et économiques

En Suisse cette semaine, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo ne figurait pas sur la liste officielle des participants, mais il a bel et bien pris part à la rencontre. Il était présent samedi après-midi et soir, ont indiqué les organisateurs à Keystone-ATS.

Toute une série de personnalités de premier plan se sont également déplacées sur les bords du Léman, comme le ministre français de l'économie Bruno Le Maire, le premier Ministre des Pays-Bas Mark Rutte et la ministre allemande de la Défense Ursula von der Leyen.

Le roi des Pays-Bas et le beau-fils de Donald Trump, Jared Kushner, le patron de Credit Suisse Tidjane Thiam, le président de Tamedia Pietro Supino ont aussi participé au rendez-vous. Sans oublier le président de la Confédération Ueli Maurer. Environ deux tiers des invités provenaient d'Europe et un tiers d'Amérique du Nord.

Discussions informelles

Sur le fond, la retenue est de mise. Les organisateurs parlent de "quatre journées productives et inspirantes". La réunion est un forum de discussions informelles, aucune résolution n'est votée. Les thèmes abordés étaient fort divers, comme l'avenir de l'Europe, le Brexit, les relations avec la Chine et la Russie, le changement climatique, les cyber-menaces ou encore les réseaux sociaux.

Le palace montreusien qui accueillait depuis jeudi la réunion avait été placé sous bonne garde policière. Seules quelques poignées d'opposants se sont déplacés. "Les manifestations ont réuni jusqu'à une vingtaine de personnes au maximum dans un esprit pacifique et sans créer de perturbations", a indiqué la police vaudoise.

Beaucoup de policiers

Le dispositif de sécurité a été levé dimanche en début d'après-midi. Ces mesures "flexibles" ont permis de limiter les nuisances pour la population et d'éviter de fermer des routes. La police parle tout de même d'un "engagement intense" avec "100 à 370 collaborateurs par jour, 24 heures sur 24, sans compter le dispositif conséquent d'agents de sécurité privée engagé par l'organisateur".

Source : ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Alain Berset s'exprime sur son vol privé en France

Publié

le

Seul le Département fédéral de l'intérieur s'était exprimé sur le vol privé du conseiller fédéral au moment des faits (image prétexte). (© KEYSTONE/TI-PRESS/PABLO GIANINAZZI)

Le conseiller fédéral Alain Berset est revenu sur son silence après que la police aérienne française l'a contrôlé lors d'un vol privé le mois dernier. "Il ne m'a pas semblé nécessaire de faire des commentaires", a-t-il indiqué samedi.

"J'ai mon travail à accomplir, avec notamment deux votations populaires importantes en septembre", a-t-il commenté dans les journaux du groupe ESH.

Le vol privé du ministre de la santé, qui possède une licence de pilote depuis 2009, a fait couler beaucoup d'encre ces dernières semaines, certains l'appelant à démissionner. Le Fribourgeois reste toutefois serein quant aux éventuelles conséquences sur son avenir au Conseil fédéral à l'approche des élections fédérales en 2023.

"Qu'il y ait beaucoup d'agitation, à différents niveaux d'ailleurs, n'est pas nouveau", a-t-il déclaré avant d'ajouter: "Pour ma part, je vais continuer, avec toute la sérénité requise et toute la force nécessaire, à faire avancer mes projets, sans me laisser détourner par d'autres questions".

Vives réactions

Mi-juillet, le Département fédéral de l'intérieur (DFI) annonçait que le ministre de la santé avait été forcé d'atterrir par la police aérienne française le 5 juillet après avoir brièvement survolé une zone réglementée. Après un contrôle d'identité au sol et un échange sur les faits, le socialiste avait pu reprendre son vol à bord de l'avion qu'il avait loué.

Quelques jours plus tard, des messages radio diffusés par le journal alémanique SonntagsZeitung montraient que l'intervention avait été déclenchée en raison d'une mauvaise communication de la police aérienne française avec M. Berset. Aucune poursuite n'a été engagée.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Personne ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions

Publié

le

Pas de gagnant à l'Euro MIllions vendredi. La cagnotte s'élève à 84 millions de francs. (archives) (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions vendredi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 2 9 13 19 et 38, ainsi que les étoiles 2 et 6.

Lors du prochain tirage mardi, 84 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette a fait le job à Nyon

Publié

le

Un match tout en maîtrise pour le Servette FC. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Première équipe de Super League en lice lors des 32es de finale de la Coupe de Suisse, le Servette FC a fait le job. Les Grenat se sont imposés 4-1 à Nyon.

Face à une formation de Promotion League qui a remporté ses deux premiers matches de championnat, le Servette FC a témoigné de l'application voulue. Les joueurs d'Alain Geiger ont plié l'affaire avant la demi-heure grâce à des réussites d'Alexis Antunes (22e) et de Ronny Rodelin (25e). Menés 4-0, les Nyonnais ont sauvé l'honneur par Christian Gomis.

A Nyon, les Genevois ont rappelé par leur investissement que la Coupe de Suisse était bien un véritable objectif de la saison. Une épreuve qu'ils n'ont plus gagnée depuis 2001 et qui leur avait infligé la saison dernière une bien cruelle désillusion à Thoune. Des Thounois qui, pour leur part, se sont également imposés vendredi. La formation de Mauro Lustrinelli a gagné 4-0 à Bulle, néo-promu en Promotion League.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Noam Yaron part à l'assaut de son premier défi ce dimanche

Publié

le

Noam Yaron se lance ce dimanche dans sa folle traversée de 5 lacs en Suisse. Un projet qui se nomme "l'Odyssée des Lacs" et qui va durer une dizaine de jours.

 

Le vaudois est un coutumier de ce type de record.

L’an passé, il avait traversé le lac Léman en longueur, soit 75 km, en un temps record (19 heures, 53 minutes et 7 secondes.) Cette année, il a décidé de changer de format avec 5 lacs.

Ce dimanche, direction Lugano. En toile de fond de ces défis, des messages de préservation des eaux.

A quelques heures de sa première traversée, Noam Yaron est très impatient de se lancer dans le lac tessinois.

Noam YaronL'Odyssée des Lacs

Crédit photo: KEYSTONE Byline SALVATORE DI NOLFI

Continuer la lecture

Sport

Daniel Bigham bat le record de l'heure à Granges

Publié

le

Daniel Bigham (à gauche) en lice avec l'équipe de poursuite de Grande-Bretagne. (© KEYSTONE/AP/John Walton)

Daniel Bigham a battu sur le vélodrome de Granges le record de l'heure. Le Britannique a parcouru 55,548 km.

Agé de 31 ans, Daniel Bigham a effacé des tablettes le Belge Victor Campenaerts, qui avait porté le record à 55,089 km à Aguascalientes au Mexique le 16 avril 2019. "Je me suis senti très bien, je n'ai jamais été aussi bien dans le rythme pendant un record de l'heure. Lors de la première demi-heure, j'étais devant mes prévisions, mais je me sentais bien. J'ai pris du plaisir, ce qui vient de se passer est assez époustouflant" a déclaré Daniel Bigham dans un communiqué d'Ineos Grenadiers, l'équipe où il officie en tant qu'ingénieur de la performance depuis début 2021.

"Nous nous sommes concentrés sur les bases, être compact, bien respirer et avoir une bonne position de tête. Je savais que si je pouvais contrôler ces trois aspects, alors le reste se mettrait naturellement en place: il faut ensuite simplement appuyer sur les pédales le plus fort possible" a-t-il ajouté.

Daniel Bigham avait déjà battu le record de l'heure britannique sur ce même vélodrome soleurois en 2021, parcourant 54,723 km pour effacer Bradley Wiggins, vainqueur du Tour de France 2012.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture