Rejoignez-nous

Actualité

La centrale nucléaire de Mühleberg tire la prise

Publié

,

le

Mühleberg a vécu. A 12h30, un collaborateur du groupe BKW a appuyé simultanément sur deux boutons, mettant ainsi hors service l'une des plus anciennes centrales nucléaires du monde. (©KEYSTONE/PK)

Une page de l'énergie nucléaire s'est tournée vendredi en Suisse avec l'arrêt définitif de la centrale nucléaire de Mühleberg (BE) après 47 ans d'activité. Les travaux de démantèlement vont durer 15 ans. Cette opération est une première en Suisse.

Un technicien du groupe BKW a appuyé à 12h30 simultanément sur deux boutons dans la salle des commandes. La réaction en chaîne nucléaire s'est arrêtée après environ 3 secondes, entraînant la désactivation du réacteur. L'une des plus veilles centrales nucléaires au monde est désormais hors service.

La première des deux turbines a été déconnectée du réseau dans la nuit de jeudi à vendredi. La seconde turbine a été débranchée peu après midi. Le fonctionnement de puissance a été définitivement arrêté lorsque la dernière barre de commande a été déplacée entre les éléments combustibles à 12h30.

"Travail de pionnier"

"L'arrêt de Mühleberg est un travail de pionnier pour l'exploitant, l'administration et les autorités", a souligné la CEO de BKW Suzanne Thoma en évoquant une journée particulière. "Nous avions prévu cet événement depuis six ans", a ajouté le président du conseil d'administration du groupe bernois Urs Gasche.

Le conseil d'administration avait annoncé en 2013 la fermeture de la centrale de Mühleberg. L'exploitant bernois jugeait trop élevé le coût des investissements nécessaires pour répondre aux exigences de l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) pour continuer d'exploiter Mühleberg.

Début des travaux

Les travaux de désaffectation de la centrale vont durer 15 ans. "Une ère s'achève mais une nouvelle page s'ouvre le 6 janvier" a indiqué Stefan Klute, chef du projet de désaffectation de la centrale. Au total, le démantèlement de l'installation nucléaire des bords de l'Aar va générer quelque 200'000 tonnes de déchets.

Une fois le réacteur éteint, les barres d'uranium seront stockés dans un bassin de désaffectation. L'eau permettra de refroidir les combustibles qui continueront d'émettre de la chaleur. Ces éléments nucléaires seront retirés du site en 2024 pour être entreposés au dépôt intermédiaire du Zwilag.

La radioactivité sera éliminée en 2031. Une éventuelle réaffectation du site n'est pas prévue avant 2034. Ce terrain, propriété du groupe BKW, pourrait accueillir des activités industrielles. Mais pour le moment aucune décision n'a été prise.

Coût de 3 milliards

Le groupe énergétique bernois réalisera l'essentiel des travaux avec son propre personnel. Pour des tâches hautement spécialisées, BKW fera appel à des experts au bénéfice d'une expérience dans le domaine du démantèlement de centrales à l'échelon international.

Le financement de la désaffectation, de l'évacuation ainsi que de la gestion des déchets radioactifs est assuré. BKW assumera la totalité des coûts, soit 3 milliards de francs, dont 80% sont déjà couverts. Les 20% restants le seront par d'autres contributions aux fonds de désaffectation et de gestion des déchets radioactifs de la Confédération et par le revenu des investissements.

Approvisionnement assuré

Malgré l'arrêt de Mühleberg, la Suisse ne craint pas une rupture de l'approvisionnement de courant. La centrale représentait le quart de la production d'électricité de BKW mais seulement 5% du besoin national d'électricité.

A court terme, ces 5% manquants sont compensés par des importations d'électricité de l'étranger ou par une hausse de production des centrales électriques. A plus long terme, il faudra augmenter la capacité des lignes à très haute tension entre Bassecourt (JU) et Mühleberg.

Satisfaction des antinucléaires

Mise en service en novembre 1972, Mühleberg a toujours été dans le collimateur des mouvements antinucléaires. Greenpeace a dénoncé régulièrement les incidents survenus à la centrale, les risques en cas de séisme ou d'inondation majeure. L'ONG écologiste a aussi mené des actions pacifiques et soutenu des procédures judiciaires.

Greenpeace a qualifié de succès historique l'arrêt de Mühleberg. "Le démantèlement de la centrale nucléaire va rendre la Suisse un peu plus sûre", a commenté Florian Kasser, expert de l'ONG pour les questions liées au nucléaire. Mais il rappelle que la question du stockage des éléments radioactifs n'est pas résolue.

L'organisation écologiste appelle le pouvoir politique à exiger une planification de l'arrêt des quatre autres installations nucléaires. A Berne, des élus fédéraux Verts ont brandi des pancartes avec l'inscription "Après Mühleberg, Ciao Beznau".

Une centaine de militants écologistes et antinucléaires s'étaient rassemblés devant le siège des BKW à Berne pour célébrer cet événement. Une grande fête aura lieu dans la soirée au centre autonome de la Reithalle.

Dans le camp opposé, Swissnuclear estime que la déconnexion de Mühleberg constitue une perte majeure pour l'approvisionnement électrique en Suisse. L'association professionnelle des exploitants des centrales nucléaires suisses relève que la dépendance de la Suisse vis-à-vis des importations de l'étranger augmentera.

Quatre centrales en activité

Quatre autres centrales nucléaires continuent de fonctionner en Suisse: Beznau 1, Beznau 2 et Leibstadt dans le canton d'Argovie, et Gösgen dans le canton de Soleure. Beznau 1, mise en service en 1969, est la plus ancienne centrale nucléaire au monde.

Source : Keystone - ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Une nouvelle présidente pour l'association régionale

Publié

le

Corinne Ingold, la syndique de Villeneuve, est la nouvelle présidente de l’association intercantonale Chablais Région. (© )

La syndique de Villeneuve Corinne Ingold est la nouvelle présidente de l'association de communes Chablais Région. Les délégués des 28 communes l'ont élue pour deux ans lors de leur assemblée jeudi à Ollon (VD) pour succéder à Xavier Lavanchy, président de St-Maurice (VS).

En présence de la conseillère d’Etat vaudoise en charge del’économie, de l’innovation, de l’emploi et du patrimoine Isabelle Moret, les délégués ont fait le point sur leurs projets en cours, en particulier dans les deux domaines de la mobilité et de l'économie. L'association veut rendre le Chablais plus fort et plus visible entre les deux capitales que sont Sion et Lausanne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Alain Berset rencontre Volodymyr Zelensky en Moldavie

Publié

le

Alain Berset a pu échanger une vingtaine de minutes avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky en marge du Sommet européen à Bulboaca, en Moldavie. (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Le président de la Confédération Alain Berset s'est entretenu jeudi avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans le cadre du sommet de la Communauté politique européenne en Moldavie. La rencontre a duré un peu plus de 25 minutes.

"Nous avons parlé de tous les domaines dans lesquels la Suisse est active", dans lesquels elle peut jouer un rôle, a déclaré Alain Berset aux journalistes suisses après le sommet. C'est vraiment l'occasion de parler de sujets très concrets: la question des avoirs bloqués, de ce qui se passe sur le terrain, le rôle de la Suisse dans le déminage et dans toute la question du soutien humanitaire, a-t-il précisé à l'émission Forum de la RTS.

Le président de la Confédération a également abordé avec son homologue le sujet des exportations de matériel de guerre et des 25 chars de combat Leopard 2 de l'armée. La semaine dernière, le Conseil fédéral a donné son feu vert pour les mettre hors-service. La revente au constructeur allemand devient ainsi possible.

Mais M. Zelensky sait que le Parlement doit encore donner son accord, a précisé M. Berset. "Je crois que la position et le rôle de la Suisse sont très bien compris par les Ukrainiens", a souligné le président de la Confédération sur la RTS. "On a montré depuis le début que nous sommes engagés derrière l'Ukraine, mais avec notre savoir-faire spécifique".

En mars, M. Berset s'était déjà entretenu une fois avec le président ukrainien par vidéo. Celui-ci l'avait alors invité à se rendre en Ukraine. "Je suis bien entendu prêt à me rendre en Ukraine à tout moment". Mais cela doit avoir un sens. Il faut maintenant voir comment la situation évolue.

"C'est très important de montrer notre grande unité ainsi que notre solidarité des pays européens vis-à-vis de l'Ukraine mais aussi de sa voisine la Moldavie", a encore dit Alain Berset à Forum.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Tremblez, Lausan'noir nous fait lire des polars tout le week-end

Publié

le

La cathédrale de Lausanne et la ville de Lausanne avec le lac Léman en arrière-plan photographie dans la nuit le dimanche, 21 aout 2022 a Lausanne . (KEYSTONE/Gaetan Bally)
Après l'annulation de plusieurs éditions, le festival Lausan'noir est de retour. Même pas peur ! , pour Benjamin Smadja et Elsa Duperray.

 

Rencontres avec des auteurs, dédicaces, débats et autres animations sont au programme du 2 au 4 juin au Théâtre 2.21 à Lausanne. Le Prix du polar romand sera remis en ouverture.

Le festival vise à valoriser la scène littéraire et éditoriale du polar en Suisse romande, qui est particulièrement dynamique depuis quelques années, relève mardi un communiqué. Une quarantaine d'auteurs seront présents cette année, dont Nicolas Feuz, Joseph Incardona, Marlène Charine ou encore Laurence Voïta.

En marge des rencontres et dédicaces, les organisateurs proposent des animations en tous genres, comme la visite d'un salon Sherlock Holmes pour découvrir la vie de Conan Doyle en Suisse ou encore l'impression quotidienne de la Gazette du crime sur une presse historique. Il sera aussi possible de déambuler sur les traces de Traclette, l'Arsène Lupin lausannois, ou de l'inspecteur Perrin, en compagnie de son auteur l'ancien journaliste Michel Bory.

Durant le festival, six courtes pièces noires seront jouées plusieurs fois par jour. Ces pièces de théâtre sont les lauréates d'un concours d'écriture lancé par l'espace mont-blanc. Pour sa part, la Cinémathèque suisse proposera en mai et en juin des programmations consacrées à Sherlock Holmes et à Georges Simenon.

Avec ATS

Continuer la lecture

Suisse

L'humoriste Yann Marguet primé par la société suisse des auteurs

Publié

le

Depuis le début de l'année, Yann Marguet se produit trois fois par semaine à Paris (archives). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

La Société Suisse des Auteurs (SSA) a attribué jeudi les deux prix de l'humour 2023 à Yann Marguet et Jeremy Crausaz. Ces récompenses sont dotées chacune de 10'000 francs.

L'humoriste et chroniqueur radio franco-suisse Yann Marguet, âgé de 38 ans, a reçu le prix SSA de l'humour réservé aux auteurs confirmés qui ont joui d'un "rayonnement significatif" durant l'année écoulée. Dans un communiqué, le jury a notamment salué son "goût assumé pour la langue française (ou romande) qu'il triture et rehausse avec sa gouaille unique et un argot richement cultivé".

Jeremy Crausaz s'est quant à lui vu attribuer le prix "nouveau talent humour" destiné à des humoristes émergents. Le natif de Villeneuve (FR) a lancé en 2022 son deuxième one man show "En mieux". Il a également diffusé son humour sur les ondes, entre autres sur Radio Fribourg et Couleur 3.

Le jury était composé de cinq experts, notamment des directeurs de théâtres, metteurs en scène et journalistes culturels. La proclamation officielle aura lieu le samedi 24 juin au Théâtre Boulimie à Lausanne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

VIDEO - De Claude François à l'électro pour la Lake Parade

Publié

le

image d'archives

Après six ans d'absence, la Lake Parade est de retour à Genève pour sa 21e édition, du samedi 15 au dimanche 16 juillet. Et parmi les DJ, une grande signature qui réjouit déjà Benjamin Smadja et Elsa Duperray.

 

"Nous avons voulu redémarrer la Lake Parade pour permettre le retour des grands événements à Genève", a déclaré jeudi devant la presse Christian Kupferschmid, fondateur et organisateur de la manifestation. Plombée par des soucis financiers et terrassée par la crise sanitaire, la Lake Parade n'avait plus eu lieu depuis 2017.

Cette 21e édition "3.0" se veut "plus festive que jamais". La Lake Parade qui compte une quinzaine de chars électro débutera à 15h00 à la hauteur du parc Mon Repos pour arriver vers Baby Plage à 18h00. "Le passage du Pont du Mont Blanc est toujours un moment fort pour les DJ's", a relevé M. Kupferschmid.

Une fois en place sur la rive gauche, la Lake Parade fera place à la Lake Sensation avec treize dancefloors et deux grandes scènes, qui pourront accueillir au total entre 35'000 et 40'000 personnes. Parmi les artistes annoncés: Luciano, Agoria, Fedele, Sascha Dive, Jack de Marseille et David Armada. Les festivités musicales se termineront à 1h00 et les stands fermeront à 2h00.

Dimanche familial

Après ce samedi électro, le dimanche sera consacré aux familles avec un grand brunch et des animations pour les enfants. La musique n'est pas en reste avec un concert de classique, des sonorités lounge, de la disco, des tubes de l'époque et de la musique latino.

Pour cet After Lake, Cerrone, pionnier des dancefloors, sera aux platines. Le public pourra aussi découvrir Bastien Rémy, le sosie de Claude François, ou encore se déhancher sur la musique de DJ Murray Mint. La manifestation se terminera à 20h00.

Un million de francs

Un dispositif de sécurité et de prévention des risques en milieu festif sera en place pour encadrer la Lake Parade et la Lake Sensation. De l'eau sera distribuée gratuitement et en abondance. Une zone de repos permettra de se mettre à l'écart. Il sera aussi possible de tester les drogues sous la supervision de professionnels.

Le budget de la manifestation s'élève à 1 million de francs. Les recettes proviennent de la participation des camions, des stands de boissons et de nourriture et du sponsoring. Motivés par le succès de la Street Parade de Zurich en 2022 et par l'engouement populaire pour les festivités de Feu ô Lac, les organisateurs s'attendent à une forte affluence. En 2017, la Lake Parade avait attiré 300'000 personnes en une journée. Cette jauge sevrait être dépassée.

Avec ats

 

Continuer la lecture