Rejoignez-nous

Expositions et spectacles

VIDEO - Drones, roller party et paddles déguisés vont mettre le Feu Ô Lac

Publié

,

le

Les spectacles de drones, comme ici sur le lac de Bienne en juillet dernier, se multiplient. Ils permettent de remplacer les traditionnels feux d'artifice de plus en plus critiqués pour leur impact environnemental. Une initiative visant à les limiter a d'ailleurs été lancée (archives). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Genève met le Feu Ô Lac pour ce week-end de l'Ascension. Parmi toutes les activités proposées, un grand spectacle de 1350 drones aura lieu : le point avec Benjamin Smadja et Elsa Duperray.

Le spectacle de drones est annoncé comme le plus grand d'Europe. A titre de comparaison, 400 appareils étaient engagés pour le spectacle donné à l'occasion du jubilé de la reine Elisabeth.

En plus de cet événement, d'autres animations sont prévues autour de la rade du jeudi 18 au dimanche 21 mai, soit pendant les quatre jours de l'Ascension. Il y aura aussi des scènes de musique, une course de caisses à savon, une grande rollerskate party sur le pont du Mont-Blanc, un tournoi de jass géant et une course déguisée en paddle.

Le canton, qui a joué un rôle de facilitateur pour l'organisation du spectacle de drones, et la ville ont ainsi uni leurs forces pour animer le bout du lac à cette période.

Circulation perturbée

La circulation autour de la rade à Genève sera fortement perturbée  La police cantonale annonce la fermeture de plusieurs tronçons, dont le U-lacustre de l'avenue de France jusqu'au quai Gustave-Ador, y compris le pont du Mont-Blanc.

Le U-lacustre sera interdit à la circulation de jeudi 12h30 jusqu'à vendredi 3h00 du matin et ensuite de vendredi 12h30 jusqu'à dimanche 6h00 du matin. Il en va de même pour la rue du Mont-Blanc, la rue Pécolat, la rue Michel-Roset, la place Lise-Girardin et la rue Barton.

Du côté de la rive gauche, il faudra tenir compte de la fermeture de la rue Pierre Fatio, de la rue François Versonnex et de la rue du 31-Décembre. Des restrictions de stationnements et des accès limités aux seuls ayants droit sont aussi prévus dans tout le secteur.

La police cantonale précise également que la sortie Lac/Vengeron de l'autoroute A1 sera fermée jeudi et vendredi de 12h00 à 22h00 ainsi que le samedi de 7h30 à 22h00. La piste cyclable du pont du Mont-Blanc sera fermée dans les deux sens jeudi, vendredi et samedi de 18h00 à 23h30. Enfin, dimanche le quai Gustave-Ador sera fermé de 6h00 à 21h00.

Avec ats

1 commentaire

1 commentaire

  1. Invité

    14 janvier 2023 à 12 h 38 min

    "Ils permettent de remplacer les traditionnels feux d'artifice de plus en plus critiqués pour leur impact environnemental."

    Ils sont fous de vouloir limiter les feux d'artifices qui ne doivent même pas représenter 0.0001 % de la pollution atmosphérique mondiale !!!

    Quand à leurs drones équipés de batteries au lithium, de moteurs électriques and co, le bilan de leur fabrication et de leur éventuel recyclage est de toute manière très clairement beaucoup plus polluant que celui de simples feux d'artifices !!! Et on ne parlera même pas des dégâts posés à l'environnement si un de ces drones finissait sa course dans le lac... mais ça je pense que ces idiots s'en moquent ;-(

    Il faut cesser cette stupide chasse aux sorcières au niveau de pollution d'origine civile et s'en prendre aux entreprises qui sont majoritairement responsables des émissions de CO2 et autres poluants présents dans notre environnement !!!

    En outre, tous les efforts que nous pouvons réalisons ici pour moins polluer ne servent strictement à rien du tout en raison de l'attitude de la Chine, de l'Inde, la Russie, les USA et de toutes les autres nations possédant des secteurs industriels de grandes tailles. En effet tant que ces "nations clefs" ne cesseront pas de polluer massivement notre environnement commun, la bataille sera de toute manière perdue d'avance. Tant que ces pays là ne cesseront pas dans les faits de polluer la partie sera perdue d'avance...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Expositions et spectacles

100 ans d'Auberges de Jeunesse Suisses au musée de Berthoud

Publié

le

Quatre garçons dans le vent jouent au babyfoot dans une auberge de jeunesse à Zurich-Wollishofen, le 31 juillet 1969 (© KEYSTONE/PHOTOPRESS-ARCHIV/Str)

Le Musée du château de Berthoud (Burgdorf en allemand) consacre jusqu'au 29 décembre une exposition au centenaire des Auberges de Jeunesse Suisses. Des photos et des vidéos prises par les hôtes de ces établissements emmènent les visiteurs dans un voyage dans le temps.

 

Le 28 avril prochain, les Auberges de Jeunesse Suisses fêteront leur 100e anniversaire. En 1924, la pose de la première pierre de ce type d'hébergement marqua également le coup d'envoi du tourisme des jeunes en Suisse.

Le Musée du château de Berthoud, qui abrite d'ailleurs une auberge de jeunesse depuis 2020, rend hommage à ce volet de l'histoire culturelle de la Suisse avec l'exposition "100 ans des Auberges de Jeunesse Suisses - manger bruyamment, ronfler et jouer ensemble".

Au début, les jeunes dormaient encore sur la paille et faisaient la cuisine et la vaisselle. Aujourd'hui, les auberges de jeunesse proposent outre la demi-pension et les chambres à plusieurs lits, des chambres doubles avec douche/wc et parfois même un espace wellness.

L'uniformité du linge de lit est depuis toujours le point commun des auberges de jeunesse, rappellent le Musée du château de Berthoud et les Auberges de Jeunesse Suisses. L'exposition présente toutes les variantes, de la couverture en laine au tout dernier linge de lit conçu par des designers dans le textile.

Au terme d'un jeu d'énigmes, les visiteurs pourront tester leurs connaissances sur les sites et bâtiments des auberges de jeunesse. L'organisation à but non lucratif enregistre environ 800'000 nuitées par an et mise sur un tourisme abordable pour les jeunes et les familles.

"Nous voulons permettre à chacun de découvrir le monde et de nouvelles cultures. Dans le même temps, notre objectif est de permettre à tous de voyager en mettant l'accent sur la durabilité", explique Janine Bunte, CEO des Auberges de Jeunesse Suisses, citée dans le communiqué.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Expositions et spectacles

Les super-héros de l'univers Marvel s'exposent à Bâle

Publié

le

Le costume de Doctor Strange durant Marvel: Universe of Super Heroes, à Bale le 21 mars 2024 (© KEYSTONE/Georgios Kefalas)

Une exposition sur le monde des super-héros de Marvel est visible jusqu'au 31 août à Bâle. La visite se déroule comme une promenade dans une bande dessinée en 3D.

 

C'est Hulk qui accueille les visiteurs dans "Marvel: Universe of Super Heroes" dans la halle 1.2 de la Foire de Bâle. Les organisateurs attendent 200'000 visiteurs pour cette première étape européenne de l'exposition, ont-ils indiqué jeudi.

L'exposition a été conçue aux Etats-Unis. Elle célèbre plus de 80 ans d'existence de l'univers Marvel et de ses super-héros. On peut y voir des dessins originaux des premières bandes dessinées des années 1930, des artéfacts et costumes originaux et des accessoires utilisés par les super-héros dans des films comme Spider Man, Captain America, Captain Marvel, Black Panther ou encore Ant Man.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Expositions et spectacles

Découvrez le monde des insectes à Sion

Publié

le

"6 pattes!" invite les visiteurs à s'immerger dans le monde des insectes. (© Maison de la nature)

Les insectes sont au coeur de l'exposition "6 pattes!"présentée dès samedi à la Maison de la nature à Sion en Valais. Une immersion qui se veut didactique et ludique.

 

Mystérieux, le monde des insectes suscite souvent de nombreuses questions: Pourquoi ont-ils six pattes? Est-ce vrai qu'ils ont le sang vert ou que certains se reproduisent tout seuls?

Pour en savoir plus sur ce monde, sur ces fourmis qui "écoutent avec leurs pattes", ou encore ces termites "qui se cognent la tête", le visiteur traverse d'abord une prairie fleurie "où une mante religieuse fait le guet", indique le communiqué diffusé jeudi par la Ville de Sion. A l'étage, "entre un papillon et une abeille géantes", il découvre qu'en Valais, "les insectes sont présents partout et ont développé des stratégies spécifiques pour vivre en haute altitude".

Plus loin, place à une fourmilière géante en forme de labyrinthe, avec en son centre, la reine des fourmis. La dernière salle représente le monde de la mare et des libellules.

"6 pattes!" est présentée jusqu'au 10 novembre 2024, avec entrée libre.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Expositions et spectacles

Anne Frank et ses liens avec la Suisse au Musée de Pringins

Publié

le

Une personne observe la nouvelle exposition temporaire "Anne Frank et la Suisse" au Musee national suisse ce jeudi 21 mars 2024 du Chateau de Prangins. (© KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Le Musée national suisse retrace l'histoire de la famille d'Anne Frank et de ses liens avec la Suisse. L'exposition présente le quotidien de la famille juive à Francfort puis à Amsterdam, mais aussi la vie de sa tante et de ses grands-mères, réfugiées à Bâle.

"Le 'Jounal d'Anne Frank' sert de fil rouge à l'exposition", explique la conservatrice Nicole Staremberg. Dans ce récit, la jeune fille relate les 735 jours passés dans une cachette, à Amsterdam, pour échapper aux persécutions des nazis. Mais les clandestins seront découverts et déportés en août 1944. Seul le père, Otto, reviendra du camp d'extermination d'Auschwitz.

L'histoire de la famille Frank témoigne du destin de très nombreuses familles juives pendant la Seconde Guerre mondiale, rappelle la conservatrice. L'exposition montre les années heureuses à Francfort, où la famille est bien intégrée, puis l'émigration et la fuite, et enfin la déportation et la mort dans les camps.

Hitler au pouvoir

"Anne Frank et la Suisse", qui s'ouvre vendredi, dévoile de nombreux documents et photographies, ainsi que des effets personnels de la famille. L'exposition revient sur l'arrivée d'Hitler au pouvoir, le contexte de la crise économique et le début des persécutions à l'égard des juifs, pris comme boucs émissaires.

La tante d'Anne émigre avec sa famille à Bâle en 1929, bientôt rejointe par les deux grands-mères. Tous perdent la nationalité allemande. Le statut d'apatride rend leur séjour en Suisse précaire. Otto, le père d'Anne, fuit à Amsterdam en 1933, rejoint ensuite par sa femme et ses filles. L'exposition met les deux réalités en parallèle, Bâle et Amsterdam comme les deux côtés d'une rue.

Cachette dans l'entrepôt

Le 10 mai 1940, les nazis occupent les Pays-Bas et édictent des lois antisémites. Se sentant menacés, les Frank rejoignent en 1942 une cachette aménagée dans l'annexe de l'entreprise d'Otto Frank, au 263 Prinsengracht. Ils vivent dans la peur constante d'être découverts. Une projection évoque la vie en clandestinité et les bombardements.

Durant cette période, Anne Frank entend à la radio un ministre néerlandais en exil qui explique l'importance des écrits personnels pour témoigner des souffrances endurées. "Elle réécrit alors des passages de son journal intime pour en faire un roman. Elle a envie de devenir écrivain ou journaliste", explique Mme Staremberg.

Couloir de la mort

Dans l'exposition, un couloir rend compte du moment où les Franck sont arrêtés, sans doute sur dénonciation. Des objets, comme des pantalons de prisonniers, et des photos évoquent les camps.

Le dernier espace revient sur le succès mondial du livre d'Anne Frank, publié après sa mort et désormais traduit dans plus de 70 langues. Il entre en résonance avec les témoignages de quatre survivants de l'Holocauste installés en Suisse. "Ils rappellent l'importance du travail de mémoire", ajoute la conservatrice.

Photos et objets de la famille

L'exposition "Anne Frank et la Suisse", qui a déjà été montrée à Zurich et à Schwytz, est visible jusqu'au 29 septembre à Prangins. Elle est conseillée aux élèves dès 11 ans, après une préparation en classe, et aux enfants dès 12 ans dans un cadre familial.

Elle a pu voir le jour grâce à une collaboration avec le Anne Frank Fonds à Bâle et le Familie Frank Zentrum à Francfort, qui conservent de nombreuses archives. De multiples photographies ainsi que des objets de la vie quotidienne des Frank jalonnent le parcours comme un sac à pyjama - qu'Anne a bordé avec l'inscription "bonne nuit" en néerlandais -, un éventail, un coupe-papier ou un chapeau.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Expositions et spectacles

Plus de 130 activités avec Pâkomuzé durant les vacances de Pâques

Publié

le

Dans le cadre de Pâkomuzé, petits et grands pourront par exemple venir chasser des ½ufs de dragon au Château de Grandson (archives). (© Keystone/LEANDRE DUGGAN)

Quarante institutions culturelles et musées vaudois s'associent à l'occasion de l'événement Pâkomuzé. Avec plus de 130 activités ludiques proposées du 29 mars au 14 avril, les organisateurs promettent une programmation 2024 "alléchante, diversifiée et innovante".

 

Comme chaque année durant les vacances scolaires de Pâques, la manifestation Pâkomuzé propose aux enfants et aux familles de redécouvrir les savoir et les richesses patrimoniales du canton. Fabrication d'une boîte à bonbons, tableaux à tartiner, exploration céleste, biorobots, portraits surréalistes, art postal ou encore amulettes secrètes, il y en aura pour tous les goûts.

L'EPFL Pavilions, avec des ateliers et des visites 3D, et le château de la Sarraz, pour construire un château médiéval, sont cette année les invités d'honneur de cette édition. Le public est invité à découvrir le programme complet sur le site internet et de s'inscrire, si nécessaire, auprès des musées. De nombreuses activités sont aussi libres d'accès.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture