Rejoignez-nous

Genève

La STEP Villette pionnière dans le traitement des micropolluants

Publié

,

le

La station d’épuration de Villette à Thônex va bientôt purifier les eaux usées suisses et françaises. 80% des micropolluants seront éliminés.

Genève avance dans le traitement des micropolluants dans l’eau. L’Etat et les services industriels de Genève ont présenté aujourd’hui (je) l’avancement du chantier de la station d’épuration de Villette, l’une des plus grandes du Canton. D’ici fin 2023, cette station sera capable de traiter 80% des micropolluants contenus dans les eaux usées des habitants de l’agglomération, soit de 142'000 personnes. La station française d’Ocybèle située à Gaillard, va se raccorder à la STEP Villette de Thônex. Une collaboration transfrontalière qui va améliorer la qualité de l’eau rejetée dans l’environnement. Christian Brunier, Directeur des SIG.

Christian BrunierDirecteur des Services industriels de Genève

Eau traitée et nappe phréatique

L’eau purifiée sera rejetée ensuite dans l’Arve et dans la nappe phréatique. Pour l’environnement, il est indispensable de nettoyer les eaux usées de leurs micropolluants comme l’explique Christian Brunier.

Christian BrunierDirecteur des Services industriels de Genève

Actuellement seuls 20% des micropolluants sont traités. C’est peu. Ecoutez la réaction de Christian Brunier.

Christian BrunierDirecteur des Services industriels de Genève

Subvention fédérale

La coopération transfrontalière a permis d’obtenir la subvention de Berne pour construire l’usine qui coûte 14 millions. Christian Brunier Directeur des SIG.

Christian BrunierDirecteur des Services industriels de Genève

La STEP de Gaillard se montre très innovante en France grâce à cette avancée technologique. Gabriel Doublet, président d'Annemasse Agglo rappelle que l'eau se fait fi des frontières.

Gabriel DoubletPrésident d'Annemasse agglo

12 molécules cibles

Le traitement des micropolluants se fait grâce au charbon actif. Les explications de Frédéric Giraud, Directeur à la gestion des eaux usées aux SIG.

Frédéric GiraudDirecteur à la gestion des eaux usées aux SIG

80% de retraitement est la valeur fixée par la Confédération dans sa dernière modification de la loi fédérale sur la protection des eaux survenue en 2016.

Frédéric GiraudDirecteur à la gestion des eaux usées aux SIG

Notez que toutes les usines de retraitement des eaux du Canton seront capables de traiter les micropolluants d’ici 2030. La prochaine, c’est Aïre fin 2026 et Bois-de-Bay en 2030.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Des travaux d'entretien des CFF vont impacter l'Arc lémanique

Publié

le

Quelque 6000 interventions pour travaux ont lieu chaque année sur le réseau romand des CFF (archives). (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Des travaux d'entretien des CFF dans l'Arc lémanique vont impliquer des modifications pour les voyageurs ces prochaines semaines. Les CFF recommandent de consulter les horaires en ligne avant le départ.

"Jusqu’au 19 août 2024, une liaison sur les six disponibles par heure et par sens (trains IR90 non-stop) est supprimée entre Genève-Aéroport et Lausanne pour permettre l’entretien de la voie sur environ sept kilomètres", ont fait savoir les CFF jeudi dans un communiqué.

Des travaux de renouvellement de voies entre Montreux et Villeneuve impliqueront également la suppression de certains trains grandes lignes entre le 21 juillet et le 14 août.

Par ailleurs, en raison du renouvellement de certaines lignes de contact, des trains seront remplacés par des bus entre Yverdon-les-Bains et Lausanne ou Morges les week-ends du 27-28 juillet et du 7-8 septembre. "Il faut prévoir un temps de parcours plus long sur ces itinéraires", préviennent les CFF.

Quelque 6000 interventions pour travaux ont lieu chaque année sur le réseau romand des CFF, alors que 2500 trains y circulent chaque jour, rappelle l'ex-régie fédérale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Il y en a pour tous les goûts aux nouvelles Halles de la Jonction

Publié

le

Les nouvelles Halles de la Jonction ont ouvert, il y a une semaine. La fin d'une longue attente de trois ans, avec l'installation d'une dizaine de chalets proposant de la nourriture du monde entier. Ce concept de street food, couvert, mais entièrement tourné vers l'extérieur, vient compléter l'offre sportive et culturelle de l'ancienne gare TPG.

Après l'effort, le réconfort. C'est un peu le principe des nouvelles Halles de la Jonction qui ont ouvert, il y a une semaine. Ce concept de street food, couvert mais entièrement tourné vers l'extérieur, propose de la gastronomie du monde entier et vient compléter l'offre sportive et culturelle déjà présente dans l'ancien hangar TPG. Et à en croire les restaurateurs, les débuts sont plutôt prometteurs

Microtrottoir Street food Halles de la Jonction

Continuer la lecture

Genève

Ligue des nations: la Suisse recevra l'Espagne au Stade de Genève

Publié

le

Murat Yakin: l'Espagne en adversaire à Genève (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Le Stade de Genève va vibrer le dimanche 8 septembre dès 20h45. Il sera le théâtre d'un alléchant Suisse - Espagne dans le cadre de la Ligue des nations.

La venue du récent champion d'Europe devrait amener la grande foule dans l'enceinte genevoise. La Suisse entamera sa campagne le jeudi 5 septembre à Copenhague face au Danemark.

Après avoir affronté la Roja, la sélection de Murat Yakin poursuivra son parcours avec un déplacement en Serbie (samedi 12 octobre) suivi de la réception du Danemark (mardi 15 octobre). Elle accueillera ensuite la Serbie (vendredi 15 novembre) avant de boucler son pensum avec un dernier match en Espagne (lundi 18 novembre).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Rhône, attention, danger!

Publié

le

La police déconseille la baignade dans le Rhône. Elle distribue des bobs et des flyers de prévention, dès ce 17 juillet

Les beaux jours reviennent et la chaleur avec. De quoi en décider beaucoup à piquer une tête, à la Jonction, mais gare aux imprudences. Le Rhône est à un niveau très élevé, avec beaucoup de courant, suite aux intempéries du mois dernier. Si la baignade n'est pas interdite, la police déconseille, néanmoins, la baignade. 

Le mercure frôle, de nouveau, les 30 degrés. De quoi vous donner l'envie de piquer une tête dans le Rhône.  Une baignade déconseillée par la police. Le lieutenant Aline Dard, chargée de communication en prévention de la police de Genève.

Aline DardChargée de communication en prévention de la police de Genève

"Nous déconseillons fortement la baignade dans le Rhône, à cause d'un débit et d'un niveau très élevé"

Une police qui déconseille la baignade mais qui ne l'interdit pas, pour autant.

Aline DardChargée de communication en prévention de la police de Genève

Autre pratique estivale: le plongeon depuis le pont Sous-Terre. Une pratique qui est, elle, rigoureusement interdite;

Aline DardChargée de communication en prévention de la police de Genève

"Le saut depuis le pont Sous-Terre est une "tradition" mais cette pratique est interdite!"

Prudence donc si vous prévoyez de vous baigner dans le Rhône et prudence aussi sur le lac, particulièrement pour tous ceux qui utilisent une planche:

Aline DardChargée de communication en prévention de la police de Genève

La police met en garde, enfin, contre une consommation excessive d'alcool. Elle rappelle, enfin, les conseils de base: se mouiller la nuque avant toute nage et entrer progressivement dans l'eau.

 

 

 

Continuer la lecture

Genève

L'aéroport de Genève introduira des taxes de retard dès 2025

Publié

le

Le montant des taxes va de 5000 à 40'000 francs (image prétexte). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

L'aéroport de Genève va taxer les compagnies aériennes qui décollent après 22h00 dès 2025, indique son directeur André Schneider. Cette mesure, testée depuis 2023, vise à lutter contre les nuisances sonores.

La taxe se situe entre 5000 et 20'000 francs pour les vols européens, et entre 10'000 et 40'000 francs pour les vols intercontinentaux, déclare M. Schneider dans les titres du groupe alémanique CH Media.

L'aéroport de Genève teste cette mesure depuis l'année dernière, sans frais effectifs. Le nombre de décollages retardés a déjà fortement diminué.

"Il n'y aura donc pratiquement pas de taxes à payer dès le lancement officiel en 2025", assure le directeur de l'aéroport. "Parfois, il faut brandir la menace du fouet plutôt que celle de la carotte", poursuit-il.

Recours au TAF

Une modification du règlement d'exploitation a rendu possible la mise en place d'un tel système de quotas. Le Département de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) a approuvé le nouveau règlement en novembre 2022. Il fixe notamment une limite de bruit admissible.

Un comité d'opposition a fait recours au Tribunal administratif fédéral (TAF) contre ce nouveau règlement en 2023. Il estime, entre autres, que le règlement expose environ 30'000 personnes vivant dans le territoire à des nuisances sonores trop élevées.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture