Rejoignez-nous

Actualité

Genève retrouve partiellement ses marchés

Publié

,

le

A Genève, des stands alimentaires proposant des produits locaux vont refaire leur apparition sur la plaine de Plainpalais et la place de la Navigation dès jeudi. Des dispositions seront prises pour respecter les mesures sanitaires édictées par la Confédération dans le cadre de la pandémie de Covid-19.

Les échoppes seront ainsi installées à 70 mètres les unes des autres. La grande taille de la plaine de Plainpalais permettra l'ouverture de 11 stands, alors que la place de Navigation ne pourra accueillir qu'un marchand à la fois. Le canton a préavisé positivement le dispositif, annonce mardi la Ville de Genève.

Les marchés alimentaires entrent dans le cadre des manifestations qui ont été interdites par Berne afin d'endiguer la propagation du Covid-19. La municipalité estime cependant qu'un stand vendant de la nourriture peut être considéré comme un magasin d'alimentation et peut donc rester ouvert s'il respecte les consignes sanitaires.

Pour la Ville de Genève, il s'agit notamment de rétablir une égalité de traitement entre les stands alimentaires et les magasins des grands distributeurs. La décision de rouvrir un marché réduit permettra aussi "de renforcer l'offre de denrées alimentaires fraîches et locales à la population".

Tournus

Les produits proposés sur les étals se limiteront à la nourriture. La vente de plats cuisinés sera prohibée. Les stands à Plainpalais seront tenus par les marchands qui exercent régulièrement une activité sur les marchés de la Ville de Genève. Un système de rotation sera mis en place pour satisfaire le plus grand nombre.

En plus de la distance qui séparera les échoppes, des barrières seront installées afin de gérer les flux de la clientèle. Un marquage au sol permettra aux gens de faire la queue dans le respect des mesures d'éloignement préconisées par les experts de la santé. Des pompiers veilleront au bon fonctionnement du dispositif.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Le Temple du Polar franchit une étape à Bex (VD)

Publié

le

Marc Voltenauer devant le futur Temple du Polar (archives). (© Keystone/LAURENT GILLIERON)

Le Temple du Polar devrait voir le jour d’ici fin 2025 à Bex (VD). Le conseil communal a accepté mercredi l'investissement relatif à la rénovation de la Chapelle Nagelin, où sera hébergé le centre.

"Nous allons maintenant pouvoir lancer concrètement la recherche de fonds pour l’aménagement intérieur du lieu et son exploitation", se réjouit l'auteur Marc Voltenauer, président de l’association soutenant la création du temple, dans un communiqué diffusé mercredi soir.

Le quotidien 24 heures indiquait dimanche que le conseil communal devait accepter un crédit de 2,2 millions de francs pour réhabiliter la chapelle.

Le Temple du polar ambitionne d’avoir la plus grande collection d’ouvrages dédiée au genre en Suisse et aspire à devenir un centre de compétences en la matière. Il compte notamment accueillir des animations, des rencontres, des conférences et des expositions.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Pas de nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Lors du prochain tirage samedi, 8,7 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande. (© Keystone/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto mercredi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher le 13, 14, 28, 30, 37 et 38. Le numéro chance était le 1, le rePLAY le 1 et le Joker le 784978.

Lors du prochain tirage samedi, 8,7 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/swissloto/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Guide Michelin: "avoir un Bib Gourmand, c'est gratifiant"

Publié

le

Geneva Communication

Il n’y a pas que les étoiles dans la vie d’un restaurant. Le Guide Michelin donne d'autres distinctions.

 

Lundi, le guide Michelin a dévoilé sa sélection 2023.

Trois chefs en Suisse romande ont obtenu une 2e étoile. Mais il faut savoir que la prestigieuse institution décerne aussi des Etoiles Vertes, qui récompensent les restaurants pour leur approche environnementale, ainsi que des Bib gourmands.

10 établissements romands l’ont eu dont trois genevois cette année. Le principe du Bib est simple: une cuisine gourmande et de qualité, à un prix abordable. 

Parmi les heureux élus, le Bistrot le Lion d’Or à Carouge.

A sa tête, le chef Romain Desvenain, quelle a été sa réaction ?

Romain DesvenainChef du Bistrot le Lion d'Or à Carouge

Que mange-t-on de bon dans cette institution?

Romain DesvenainChef du Bistrot le Lion d'Or à Carouge

Une vingtaine de restaurants ont désormais un Bib à Genève. 

Continuer la lecture

Suisse

Transport absurde: Migros épinglée, une entreprise Genevoise saluée (VIDEO)

Publié

le

Ce chien attend son prochain snack (Archives) (© KEYSTONE/DPA/FRANK RUMPENHORST)

Migros se voit décerner le prix de la "pierre du diable" pour le transport le plus absurde: un snack pour chiens en provenance de Chine qui parcourt en moyenne 20'280 km. L'entreprise genevoise OVO reçoit de son côté un "cristal de roche" pour l'acheminement de marchandises par vélos cargos.

Chaque paquet de blanc de poulet du snack pour chiens de Migros en provenance de Chine émet plus de 100 grammes de CO2 lors de son transport. Avec du poulet venant de Suisse, les émissions seraient de 8 grammes de CO2 par paquet, a indiqué mardi l'Initiative des Alpes. La "pierre du diable" a été attribuée sur la base du vote de 4200 personnes.

"C'est un non-sens absolu en matière de transport", a déclaré Django Betschart, directeur de l'Initiative des Alpes, lors de la remise de la "pierre du diable" devant le siège social de Migros à Zurich. "Face au changement climatique, il faut renoncer aux transports inutiles".

Vélos cargos

Le "cristal de roche" est attribué à l'entreprise OVO Logistique Urbaine, à Carouge (GE). Elle propose des solutions pour améliorer la logistique du dernier kilomètre grâce à des microdépôts en bordure des centres-villes. Des vélos cargos peuvent ainsi assurer une part importante de la distribution dans les villes, souligne l'Initiative des Alpes.

"Laisser les poids lourds à l'extérieur de la ville est nécessaire pour réduire les nuisances sonores et la pollution et améliorer la qualité de vie des centres urbains", a déclaré Isabelle Pasquier-Eichenberger, membre du comité de l'initiative des Alpes lors de la remise du "cristal de Roche à Ovo.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Suisse

Comptes WhatsApp piratés: Voici comment vous protéger

Publié

le

Une application pratique mais terriblement convoitée (Archives) (EPA/RITCHIE B. TONGO)

 

La police cantonale valaisanne a été informée de plusieurs cas de piratages de comptes WhatsApp dans la région. Elle appelle à la prudence et conseille "vivement à la population d’activer la double authentification que propose l’application".

Pour commencer, l’escroc installe un compte WhatsApp en utilisant le numéro de téléphone de sa future victime, explique mercredi la police dans un communiqué. L’application transmet alors automatiquement un code unique par SMS au numéro de téléphone lié au compte.

Profitant d’une faille dans le processus de validation, l’escroc parvient à se procurer ce code et à prendre le contrôle du compte WhatsApp, ajoute la police cantonale. Dès cet instant, il activera l’authentification à deux facteurs pour empêcher la victime de le récupérer.

Dans le détail, le processus de validation peut se faire via téléphone, voire via un message laissé sur le répondeur, si personne ne décroche. Mais comme les utilisateurs définissent rarement un nouveau mot de passe après l’installation de leur messagerie vocale, celui-ci est facilement piratable, met aussi en garde le centre national pour la cybersécurité sur son site internet. Pour anticiper cela, activez cette protection avant un escroc.

Ne pas payer

Dans les cas rapportés en Valais, l’escroc a joint tous les contacts enregistrés pour leur demander de l’argent. Il a également exigé une grosse somme d’argent à sa victime en échange de la récupération de son compte WhatsApp, détaille la police qui appelle à ne pas verser d'argent "même si les escrocs vous relancent avec insistance" et à conserver toutes les preuves.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture