Rejoignez-nous

Actualité

L'Armée sur le front genevois du Covid-19

Publié

,

le

L'armée suisse offre son soutien à la société civile depuis le début de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, notamment dans les hôpitaux. Actuellement, des discussions sont en cours pour réévaluer le dispositif mis en place par les militaires.

Plusieurs indices laissent aujourd'hui penser à une stabilisation des soins, a fait savoir mardi, lors d'une conférence de presse aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), le divisionnaire Yvon Langel, de la Division territoriale 1, qui couvre la Suisse romande et le canton de Berne.

Une décision sur les modalités d'engagement de l'armée devrait intervenir assez rapidement, dans les jours ou les semaines qui viennent. Elle sera le reflet de l'évolution de la pandémie. "Nous voulons garantir un soutien dans la durée, avoir la possibilité de l'étaler dans le temps", a toutefois précisé le commandant.

Actuellement, aux HUG, environ 80 soldats sont mobilisés, dont des femmes. Ils ne portent pas l'uniforme et sont cantonnés dans un rôle d'aide en soins. Ils travaillent toujours sous la supervision du personnel de l'hôpital, a précisé le divisionnaire Langel. Des petits groupes se relaient 24 heures sur 24.

Aux soins intensifs

Les militaires sont notamment engagés aux soins intensifs et aident le personnel infirmier à retourner les patients intubés, a expliqué, de son côté, le lieutenant Michaël Marchon, du Bataillon hôpital 2. A l'hôpital gériatrique des Trois-Chêne, ils font la toilette des patients. Aux HUG, les militaires exercent en blouse et portent un badge qui permet de les distinguer du personnel soignant classique. Ces militaires bénéficient du même soutien psychologique.

Bertrand LevratDirecteur général des Hôpitaux universitaires

Cet engagement dans des lieux où parfois le Covid-19 est présent n'est pas sans risque. Des militaires ont attrapés le virus, a admis le lieutenant-colonel Raul Barca, commandant du Bataillon hôpital 2. Ces soldats contaminés ont été placés en quarantaine et une fois guéris, ils ont pu reprendre leur mission.

Ce soutien de l'armée permet de décharger le personnel civil de la santé, a souligné le conseiller d'Etat genevois Mauro Poggia. En cette période de crise, les militaires mobilisés à Genève épaulent aussi la police dans la surveillance des missions diplomatiques et appuient le travail les gardes-frontière.

Mauro PoggiaConseiller d'Etat chargé du DSES

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coronavirus

Les Fribourgeois ont pu apercevoir Saint-Nicolas

Publié

le

Saint-Nicolas s'est adressé aux citoyens de Fribourg samedi. (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Saint-Nicolas s'est exprimé devant les Fribourgeois samedi en fin d'après-midi dans la cour du Collège St-Michel. Le lieu n'a pas été annoncé à l'avance pour éviter un trop grand rassemblement, a précisé un parole de la ville de Fribourg à Keystone-ATS.

Le chanceux devaient être munis d'un pass sanitaire pour écouter Saint-Nicolas. Toujours en raison des mesures sanitaires actuelles, le cortège de la Saint-Nicolas comme le marché du Bourg n'ont pas pu se tenir cette année à Fribourg.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Pas de nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Personne n'a empoché la cagnotte du loto samedi soir. (© KEYSTONE/THOMAS DELLEY)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto samedi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher le 20, 23, 26, 28, 33 et 37. Le numéro chance était le 3, le rePLAY le 1 et le Joker le 193976.

Lors du prochain tirage mercredi prochain, 11,3 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

Swiss suspend provisoirement ses vols pour Hong Kong

Publié

le

Swiss ne ralliera plus Hong Kong jusqu'au 11 décembre (archives). (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA)

La compagnie Swiss suspend provisoirement ses vols pour Hong Kong au départ de Zurich. La raison: "un renforcement des prescriptions de quarantaine pour le personnel de l'équipage" à l'arrivée, en raison de la pandémie du Covid-19.

Les quatre vols de ce samedi sont concernés et la suspension vaut jusqu'au 11 décembre, a précisé une porte-parole de la compagnie d'aviation à l'agence d'information Keystone-ATS. Elle confirmait l'information relayée par plusieurs médias suisses, via le portail Aerotelegraph.

La décision a été prise après une soigneuse pesée d'intérêts, indique-t-on chez Swiss, qui suit la situation et la possible reprise des vols en continu. Swiss contacte les voyageurs concernés.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Un carambolage sur l'A12 a fait deux blessées légères

Publié

le

Les deux blessées légères n'ont pas eu besoin d'un transport en ambulance. (© Police cantonal fribourgeoise)

Dans la nuit de vendredi à samedi, l'A12 entre Vaulruz et Bulle (FR) a été fermée en raison d'un carambolage impliquant six véhicules. Deux conductrices ont été légèrement blessées.

Le carambolage s'est produit peu après 23h30, a indiqué samedi la police cantonale fribourgeoise. Le tronçon d'autoroute a été fermé jusque peu après 4h du matin samedi en raison des voies verglacées et obstruées.

Outre les pompiers de la région et les secours, le Service intercantonal d'entretien du réseau autoroutier a été engagé pour remettre en état la chaussée et la berme centrale, précise la police. Une enquête a été ouverte pour clarifier les circonstances du carambolage.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

Cinquième vague de Covid-19: le CHUV est plein, selon son directeur

Publié

le

Le CHUV a commencé à transférer des patients dans d'autres hôpitaux et cliniques (archives). (© KEYSTONE/KEYSTONE POOL REUTERS/DENIS BALIBOUSE)

La situation au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) à Lausanne est "préoccupante", après la forte hausse des cas de Covid-19 ces derniers temps, avertit son directeur Philippe Eckert. De nouveaux lits de soins intensifs seront ouverts la semaine prochaine.

"L'hôpital est plein. S'ajoute à cela la problématique de l'absentéisme lié à l'épuisement de certains soignants" et "un certain nombre de collaborateurs sont aussi atteints par le Covid-19", énumère M. Eckert dans un entretien diffusé samedi par 24 Heures.

Des patients sont transférés depuis plusieurs jours dans des hôpitaux romands ou des cliniques, ajoute-t-il. "La Suisse allemande est complètement engorgée; on ne peut pas transférer de patients là-bas".

Le CHUV a également commencé cette semaine à reporter des opérations chirurgicales, poursuit le directeur. "Il s'agit de reports qui ne mettent pas en danger la vie ou la qualité de vie du patient [...] Toutes les opérations urgentes sont faites".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture