Rejoignez-nous

Coronavirus

La Suisse renoue avec le semi-confinement!

Publié

,

le

Photo archives KEYSTONE/Anthony Anex

Commerces non essentiels fermés, télétravail obligatoire, réunions privées restreintes!

le Conseil fédéral a adopté mercredi une série de nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus. La Suisse reprend ainsi la route du semi-confinement.

Les mesures étaient dans l'air. Face à la levée de boucliers de certains milieux politiques et économiques, leur sort était toutefois incertain. Mercredi, le Conseil fédéral a décidé de serrer drastiquement la vis.

Crainte des variants

La situation épidémiologique reste extrêmement tendue, souligne le gouvernement dans un communiqué. Le nombre d'infections, d'hospitalisations et de décès stagne à un très haut niveau. Et l'apparition de nouveaux variants du coronavirus, beaucoup plus contagieux, laisse craindre une nouvelle recrudescence des cas qui serait difficilement contrôlable.

Les contacts doivent être réduits afin de freiner leur propagation. Le Conseil fédéral a donc décidé de prolonger jusqu'à fin février les mesures prises en décembre, notamment la fermeture des restaurants, des centres sportifs, de loisirs et de culture.

A partir de lundi, les commerces et les marchés vendant des biens non essentiels leur emboîteront le pas. Les marchandises pourront toutefois être commandées à l'avance et récupérées sur place. Les restrictions horaires et dominicales pour les magasins vendant des biens de consommation courante, les stations d'essence et les kiosks sont en revanche levées.

Employés à risque mieux protégés

Plusieurs mesures ont également été prises concernant le travail. Le télétravail sera obligatoire partout où c'est possible sans efforts disproportionnés. L'entreprise ne sera tenue à aucune indemnisation pour les frais d'électricité ou de loyer, la situation étant seulement temporaire.

Les employés, devant malgré tout se rendre sur place, devront porter un masque s'ils sont plusieurs dans un même bureau. La distance minimale entre les postes de travail ne suffit plus. Un employé ne sera dispensé de cette obligation que s'il dispose d'une attestation délivrée par un médecin ou un psychothérapeute.

Les personnes à risque devront quant à elles être mieux protégées. Le droit au télétravail ou à une protection équivalente sur le lieu de travail ou encore à un congé est introduit. Si les employés à risque ne peuvent pas être suffisamment bien protégés, ils pourront rester chez eux et recevoir la totalité de leur salaire.

Le Conseil fédéral a encore décidé de restreindre les réunions privées à cinq personnes, adultes ou mineures, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur.

Avec ATS Keystone

2 Commentaires

2 Comments

  1. Burnier

    13 janvier 2021 à 16 h 49 min

    Je pense qu’il n’est pas raisonnable d’être gouverné par des gens qui ont peur de ce qui pourrait arriver et non pas de ce qui arrive. Si la vérité est de protéger notre système hospitalier du ldébordement alors demandons à notre armée de fournir des hôpitaux de campagne ceci leur fera un très bon exercice. Il est certain que confiné et déconfine n’a en rien résolu le problème. Il serait plus judicieux de vacciner en masse la population qui se déplace et ne pas commencer par les gens du 3ème âge dont je fais parie car nous ne sommes plus al production.De plus j’ajoute à cette débauche financière de demander à nos autorités s’ils ont imaginé peut-être un abattement d’impôts ou de TVA ceci pour les 10 prochaines années de nos entreprises s’il n’y pense pas on pourrait peut-être y penser pour eux. Je pense que cette gestion du Covid par des soi-disant scientifique et détestable,car en plus il sont incapable de parler d une seul voix.

  2. Michel Ollier

    13 janvier 2021 à 23 h 24 min

    plus ils ceux croit sages plus ils deviennent fou longues vie a ceuex qui vont mourir de dépressions a ceux qui perdent leur travails et a ceux qui vont ceux suicidés

Laisser un commentaire

Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coronavirus

L’OFSP annonce 21'817 nouveaux cas de coronavirus en sept jours

Publié

le

En une semaine, le nombre de nouveaux cas de coronavirus a reculé de 6,6% (archives). (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé mardi 21'817 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. On déplore 25 décès supplémentaires et 327 malades ont été hospitalisés.

Il y a sept jours, l'OFSP avait annoncé 23'348 cas sur le même laps de temps. Le même jour, il dénombrait 35 décès et 290 hospitalisations supplémentaires. En une semaine, le nombre de nouveaux cas a ainsi reculé de 6,6%. Les hospitalisations ont dans le même temps augmenté de 12,8%.

600 personnes se trouvent actuellement aux soins intensifs. Les patients Covid-19 occupent 6,30% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 75,10%.

Depuis le début de la pandémie, 3'994'386 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 22'428'503 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 13'559 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 57'014.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Le Covid-19 a fait plus de 9300 morts en Suisse en 2020

Publié

le

La quasi-totalité des personnes décédées du Covid-19 en 2020 souffraient d'une maladie concomitante (image d'illustration). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le Covid-19 a tué 9305 personnes en Suisse en 2020, lors de la première année de la pandémie. 96,1% d'entre elles souffraient d'au moins une maladie concomitante, qui n'était toutefois pas la cause du décès, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS).

La principale maladie non mortelle accompagnant une infection au coronavirus était une maladie de l'appareil cardio-respiratoire (68,9%), en particulier des infections cardiaques ou pulmonaires, précise l'OFS dans sa statistique provisoire des causes de décès pour 2020 publiée vendredi.

Par ailleurs, un quart des personnes décédées (22,4%) souffraient de démence, 13,5% de diabète sucré et 9,7% d'une tumeur maligne. L'OFS précise qu'il peut y avoir plusieurs maladies concomitantes par cas de Covid-19.

Plus des deux tiers des victimes (6544) ont succombé à la maladie durant la deuxième vague, en novembre et décembre. Durant le semi-confinement de mars-avril, l'OFS a dénombré 1890 décès dus au coronavirus. La pandémie a essentiellement frappé les plus de 65 ans.

Différence avec l'OFSP

Les chiffres de l'OFS montrent une grande différence avec ceux publiés par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ce dernier avait fait état de 6907 décès. La divergence vient de bases de données différentes.

L'OFSP se base sur le système d'annonce des cabinets médicaux et publie ses données sous la pression du temps. Les statistiques des causes de décès de l'OFS se basent pour leur part sur les données des offices d'état-civil auxquels les médecins adressent les certificats de décès mentionnant les causes principales des décès et les maladies concomitantes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

L’OFSP annonce 23'348 nouveaux cas de coronavirus en sept jours

Publié

le

L’Office fédéral de la santé publique a annoncé mardi 23'348 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. (archives) (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé mardi 23'348 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. On déplore 35 décès supplémentaires et 290 malades ont été hospitalisés.

Il y a sept jours, l'OFSP avait annoncé 37'738 cas sur le même laps de temps. Le même jour, il dénombrait 30 décès et 421 hospitalisations supplémentaires. En une semaine, le nombre de nouveaux cas a ainsi reculé de 38,1%. Les hospitalisations ont dans le même temps baissé de 31,1%.

601 personnes se trouvent actuellement aux soins intensifs. Les patients Covid-19 occupent 6,10% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 76,20%.

Depuis le début de la pandémie, 3'972'610 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 22'364'779 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 13'534 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 56'671.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

L’OFSP annonce 37'738 nouveaux cas de coronavirus en sept jours

Publié

le

L’OFSP annonce 37'738 nouveaux cas de coronavirus en sept jours (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé mardi 37'738 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. On déplore 30 décès supplémentaires et 421 malades ont été hospitalisés.

Il y a sept jours, l'OFSP avait annoncé 49'757 cas sur le même laps de temps. Le même jour, il dénombrait 32 décès et 478 hospitalisations supplémentaires. En une semaine, le nombre de nouveaux cas a ainsi reculé de 24,2%. Les hospitalisations ont dans le même temps baissé de 11,9%.

615 personnes se trouvent actuellement aux soins intensifs. Les patients Covid-19 occupent 7,90% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 76,70%.

Depuis le début de la pandémie, 3'949'245 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 22'297'650 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 13'499 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 56'356.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

L’OFSP annonce 49'757 nouveaux cas de coronavirus en sept jours

Publié

le

La Suisse compte 49'757 nouveaux cas de coronavirus en une semaine (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé mardi 49'757 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. On déplore 32 décès supplémentaires et 478 malades ont été hospitalisés.

Il y a sept jours, l'OFSP avait annoncé 55'975 cas sur le même laps de temps. Le même jour, il dénombrait 23 décès et 486 hospitalisations supplémentaires. En une semaine, le nombre de nouveaux cas a ainsi reculé de 11,1%. Les hospitalisations ont dans le même temps baissé de 1,6%.

572 personnes se trouvent actuellement aux soins intensifs. Les patients Covid-19 occupent 5,40% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 71,70%.

Depuis le début de la pandémie, 3'911'499 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 22'203'108 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 13'469 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 55'913.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture