Rejoignez-nous

Coronavirus

La Confédération peut mettre à disposition 42 milliards

Publié

,

le

La Confédération peut libérer 42 milliards. Les comptes de la Confédération ont bouclé avec un excédent. « C’est une condition essentielle pour libérer cette enveloppe », a expliqué vendredi le grand argentier, Ueli Maurer.

La place financière suisse est également stable grâce à la stratégie too big to fail. L’argent mis à disposition doit éviter à l’économie de tomber dans une spirale négative de laquelle elle ne pourrait plus sortir.

Des dizaines de milliers d’entreprises feront appel à la Confédération pour une aide. Et ce en quelques heures ou jours.

Crédit auprès de la banque

Les entreprises qui sont confrontées à des problèmes de liquidités pourront s’adresser directement auprès de leur banque dès jeudi prochain. Celle-ci pourra immédiatement autoriser un crédit de jusqu’à 500’000 francs. La Confédération se porte caution. Aucun examen sera nécessaire de la part de la banque.

Pour les crédits de plus de 500’000 francs, le cautionnement est assuré à hauteur de 15% par la banque et de 85% par la Confédération. Les banques sont d’accord, a assuré le ministre des finances. Et d’ajouter que les intérêts seront très bas.

Cette solution est simple. Le Conseil fédéral veut faire passer un message: « Nous sommes là pour vous. Nous regarderons les problèmes ultérieurement ». M. Maurer reconnaît que cette aide est essentielle surtout pour les petites entités. Il n’exclut pas par ailleurs une augmentation de l’enveloppe.

L’ordonnance doit encore être avalisée. Elle sera présentée mercredi prochain.

Impôts

En outre, la Confédération renonce temporairement aux intérêts moratoires en cas de paiement tardif d’impôts, de taxes d’incitation et de droits de douane jusqu’à la fin de l’année. Il renonce aussi au remboursement du solde de 5,48 millions de francs du prêt accordé à la Société suisse de crédit Hôtelier.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Les magasins genevois resteront ouverts jusqu’à 20h le samedi

Publié

le

CREDIT: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

A Genève, la chambre constitutionnelle de la Cour de justice refuse d’octroyer l’effet suspensif au recours formé contre l’extension des horaires d’ouverture des magasins le samedi. La mesure facilite le respect des mesures sanitaires visant les commerces de détail, estime-t-elle.

Par arrêté du 25 novembre, le Conseil d’Etat a fixé l’heure de fermeture des magasins du samedi à 20h00. Il a dérogé en cela à la loi cantonale sur l’heure d’ouverture des magasins qui prévoit une fermeture du samedi à 18h00, rappelle la Cour de justice jeudi dans un communiqué.

Un recours a été formé contre cette mesure, avec demande d’effet suspensif, parce qu’elle vise un but économique et favorise des phénomènes de surconsommation. Un facteur contre-indiqué d’un point de vue sanitaire selon les opposants à cette prolongation.

Concernant l’effet suspensif, la chambre constitutionnelle considère que la mesure litigieuse vise un but sanitaire: elle a pour objectif de diluer sur la journée les clients des magasins en augmentant de 20 % la période pendant laquelle ceux-ci peuvent venir faire leurs achats.

Les clients sont ainsi moins nombreux simultanément dans un même lieu. Cela favorise le respect des distances interpersonnelles et diminue le risque de files d’attente à l’entrée des magasins.

Compte tenu de l’objectif poursuivi par la mesure, soit la protection de la population et l’empêchement de la propagation du coronavirus, le Conseil d’Etat pouvait a priori se fonder sur les dispositions qui fondent le droit d’urgence et de nécessité pour déroger au droit cantonal. Une telle mesure, limitée dans le temps (soit jusqu’au 17 décembre 2020), n’est au demeurant manifestement pas disproportionnée, conclut la Cour.

Source: ATS

Continuer la lecture

Coronavirus

Covid-19 : Vaud ferme également ses bars et restaurants

Publié

le

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
«Je le dis simplement: nous nous tenons devant vous avec gravité! La progression du virus est fulgurante.»
Déclaration de Nuria Gorrite présidente du Conseil d’Etat vaudois.
Le canton de Vaud prononce l’état de nécessité: musées, cinémas, salles de théâtre, de sport, fitness, restaurants seront fermés dès mercredi 17h00 et jusqu’au 30 novembre. Les commerces restent ouverts.

Les réunions publiques et privées sont autorisées jusqu’à 5 personnes. Les écoles, crèches et garderies resteront ouvertes, ainsi que les entreprises de soins à la personne, a annoncé mardi la présidente du gouvernement vaudois Nuria Gorrite. Le sport pour les enfants jusqu’à 16 ans constitue une autre exception.

Le port du masque est généralisé dans les espaces clos, a-t-elle poursuivi, invitant la population à limiter les contacts. Dès mercredi et d’ici lundi, le télétravail devra se généraliser dans les administrations publiques et partout où c’est possible dans le secteur privé.

Contrôles stricts

Tous les commerces restent ouverts, ainsi que les bibliothèques, moyennant des plans de protection. Si les restaurants, bars, buvettes vont fermer leurs portes, les hôtels restent ouverts, tout comme leurs restaurants pour leurs résidents, a expliqué Philippe Leuba, conseiller d’Etat en charge de l’économie.

Les cantines scolaires ou d’entreprise seront accessibles, mais pas à des personnes extérieures. Les classes de l’école obligatoire et post-obligatoire restent ouvertes.

Des contrôles quotidiens seront effectués dans les commerces et sur les chantiers, a ajouté Béatrice Métraux, en charge de la sécurité. Une amende jusqu’à 10’000 francs pourra être prononcée par la police du commerce. Si les prescriptions cantonales ne sont pas respectées, le commerce risque la fermeture.

Les manifestations politiques sont interdites, a ajouté Mme Métraux. Ce n’est pas tolérable alors que tant d’efforts sont demandés à la population.

Protection civile mobilisée

La protection civile est mobilisée pour le traçage, en soins intensifs dans les hôpitaux et auprès des EMS. Une demande de renfort de 90 soldats sanitaires a été adressée à l’armée.

Côté santé, le CHUV accueille 173 cas Covid. La progression moyenne des hospitalisations est de 8 à 9% par jour, a constaté Philippe Eckert, directeur général du CHUV. Dès jeudi, la capacité en lits de soins intensifs passera à 73 contre 35 actuellement et des transferts seront possibles vers la Suisse alémanique.

Source: ATS

Continuer la lecture

Coronavirus

Genève instaure l’état de nécessité

Publié

le

@judith monfrini - le café de La Clémence

Genève instaure l’état de nécessité et passe en mode semi-confinement. Dès ce lundi à 19 heures tous les bars, restaurants et commerces non essentiels seront fermés. Les théâtres, cinémas et les musées vont également fermer leurs portes dès demain. Les écoles, quant à elles, restent ouvertes ainsi que les guichets de l’administration.

Genève instaure l’état de nécessité. Dès ce lundi à 19 heures tous les bars, restaurants et commerces non indispensables seront fermés. Toutes les professions médicales pourront continuer d’exercer, comme les physiothérapeutes. En revanche, les coiffeurs, les masseurs et les esthéticiennes devront fermer boutique. Avec plus de 1200 cas positifs par jour et pas moins 474 personnes hospitalisées dont 56 aux soins aigus, il fallait agir pour aplanir la courbe des contaminations Covid. Mais Genève ne laisse pas tomber les commerçants et les petits entrepreneurs. La Conseillère d’Etat chargée des finances, Nathalie Fontanet.

Nathalie Fontanet  Conseillère d'Etat chargée des finances

Les théâtres, cinémas et les musées vont également fermer leurs portes dès demain. Les écoles et les crèches, quant à elles, restent ouvertes ainsi que les guichets de l’administration. Ces mesures vont durer jusqu’au 29 novembre.

10% des personnes positives terminent à l’hôpital

«La situation est grave» a déclaré la Présidente du Conseil d’Etat Anne Emery-Torracinta. Avec plus de 1200 cas positifs en moyenne par jour et pas moins 424 personnes hospitalisées dont 56 aux soins aigus, il faut agir et absolument aplanir la courbe des contaminations Covid.

Anne Emery-Torracinta Présidente du Conseil d'Etat genevois

Ces mesures vont durer 4 semaines, jusqu’au 29 novembre. Des mesures que le Conseil d’Etat ne prend de gaieté de coeur mais qui sont indispensables selon le Conseiller d’Etat chargé de la santé, Mauro Poggia

Mauro Poggia Conseiller d'Etat chargé de la santé

Re-confinement partiel

Les cinémas, les musées, les salles de concerts, les fitness, les piscines et les patinoires sont aussi concernés par ces fermetures. Les coiffeurs, les barbiers et les esthéticiennes devront aussi fermer boutique.

Sauver Noël

Ces mesures sont prises durant 4 semaines, dans l’espoir que les commerces puissent rouvrir avant la période des fêtes. Les commerçants frappés pour la deuxième fois de fermeture doivent pouvoir souffler. Nathalie Fontanet.

Nathalie Fontanet  Conseillère d'Etat chargée des finances

Des patients pourraient être héliportés dans d’autres hôpitaux que les HUG dans ces prochains jours.

Restent ouverts, les commerces alimentaires ainsi que les marchés, mais aussi les garages, les offices postaux, les opticiens, les pharmaciens, les lieux de culte mais sans services religieux, à l’exception des mariages et des enterrements.

La règle des cinq personnes dans l’espace public comme privé reste en vigueur.

 

Continuer la lecture

Actualité

Didier Pittet: “Je lance un appel pour une Europe de la santé!”

Publié

le

Faut-il une Europe de la Santé? Oui, selon Didier Pittet.
Le Professeur, chef du Service de prévention et contrôle de l’infection aux Hôpitaux universitaires de Genève, vient de publier “Vaincre les épidémies” avec Thierry Crouzet. Un journal de bord qui retrace les six premiers mois de l’année vécus par l’épidémiologiste. Selon lui, cette pandémie doit pousser les autorités mais aussi les patients à s’interroger sur le monde d’après. C’est l’une des réflexions dont il a fait part à Benjamin Smadja et Laurie Selli dans un long entretien.

 

Continuer la lecture

Coronavirus

Près de 5’600 nouveaux cas de Covid-19 recensés ces dernières 24 heures

Publié

le

(KEYSTONE/Jean-Christophe Bott

La Suisse compte mercredi 5596 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Onze décès de plus sont à déplorer et 115 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 28’328 tests conventionnels ont été transmis, indique l’OFSP. Le taux de positivité s’élève à 19,75%. Sur les deux dernières semaines, le pays compte 389,6 nouvelles infections pour 100’000 habitants.

Depuis le début de la pandémie, 91’763 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 1’674’840 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s’élève à 1856 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 5615.

Le pays dénombre par ailleurs 11’824 personnes en isolement et 16’368 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S’y ajoutent 13’941 autres personnes revenant de voyage d’un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

Source: ATS

Continuer la lecture