Rejoignez-nous

Actualité

Coincé à Bogotá, Mark Muller bénéficie de l'aide de la cheffe de la police

Publié

,

le

L'ancien conseiller d'Etat genevois Mark Muller a pu compter sur l'aide généreuse de la commandante de la police genevoise pour se sortir d'une situation embarrassante en Colombie, le week-end du 21 au 22 juillet dernier. Accompagné de son fils, celui qui est désormais avocat et juge assesseur a été retenu à l'aéroport El Dorado de Bogotá par les autorités colombiennes au moment où il comptait prendre son avion de retour en Suisse. La raison: son passeport était déclaré perdu ou volé, ce qui empêche de traverser les frontières. Visiblement, Mark Muller avait oublié de déclarer aux autorités compétentes qu'il avait retrouvé sa pièce d'identité entre temps.

Selon nos informations, l'ancien élu, qui avait démissionné en 2012, n'est pas passé par les canaux habituels pour se sortir de cette situation. Il n'a pas alerté l'ambassade de Suisse en Colombie comme l'aurait voulu l'usage. Il a directement contacté la cheffe de la police genevoise. Selon nos renseignements, Mark Muller a envoyé un SMS à Monica Bonfanti pour l'alerter de son problème. La cheffe a alors chargé le Bureau de la migration de l'aéroport de Genève de faire jouer ses contacts sur place pour régler ce cas particulier. Ce qu'il fut avec succès. En quelques heures, Mark Muller et son fils ont donc pu tranquillement rentrer en Suisse.

Contactés, ni Mark Muller, ni Monica Bonfanti n'ont souhaité faire de commentaires à ce sujet.

@raphaelleroy

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Racisme: la future présidente de la CFR ne veut pas "tout changer"

Publié

le

Ursula Schneider Schüttel a été conseillère nationale de 2012 à 2015, puis de 2017 à 2023 (archives). (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

La future présidente de la commission fédérale contre le racisme (CFR), Ursula Schneider Schüttel, entend poursuivre les chantiers ouverts par sa prédécesseure après son entrée en fonctions en 2024. "Ce n'est pas mon genre de tout changer", dit-elle.

L'actuelle présidente de la commission, la Genevoise Martine Brunschwig Graf, qui termine son mandat en décembre après douze ans à la tête de la CFR, a effectué un "très bon travail", relève Mme Schneider Schüttel dans un entretien diffusé samedi par La Liberté.

"Nous ne parlions pas colonialisme il y a une dizaine d'années, alors que c'est un sujet prégnant aujourd'hui", ajoute la Fribourgeoise. Mme Brunschwig Graf a également ouvert plusieurs chantiers "en lien avec les jeunes, la pédagogie ou la formation des enseignants".

Fermeté et objectivité

Face au racisme, il faut faire preuve de "fermeté", poursuit Mme Schneider Schüttel, mais aussi "d'objectivité", "par exemple en expliquant clairement quels sont les critères qui permettraient une telle qualification afin d'éviter de coller simplement une étiquette".

Il faut aussi "des pistes pour enclencher un changement", ajoute l'avocate de Morat (FR). "C'est une des seules façons de permettre à la population de percevoir le racisme".

La conseillère nationale socialiste non réélue en octobre ne craint pas de s'attaquer à l'UDC, comme l'a récemment fait la PLR Martine Brunschwig Graf. "Si j'avais peur de tout cela, je n'aurais pas accepté le poste", indique-t-elle. "J'ai toujours cherché à regarder les problématiques par tous les angles afin de rester le plus objective possible. Je continuerai à travailler comme cela".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

6e succès pour Lausanne, Fribourg gagne aussi, pas Genève

Publié

le

Le LHC a pu célébrer sa 6e victoire de rang (© KEYSTONE/PostFinance/GEORGIOS KEFALAS)

Lausanne a signé un sixième succès de rang en National League. Les Vaudois ont battu Ajoie 4-3 ap à Porrentruy.

Deux points pour le LHC. Les mauvaises langues diront: seulement. Car il est vrai que les Lions auraient dû quitter le Jura avec trois points de plus. Après le 2-3 de Riat à la 46e, les joueurs de Geoff Ward ont bénéficié de plus d'une minute à 5 contre 3. Et malgré un siège en règle du but ajoulot, les Lausannois ne sont pas parvenus à prendre ce deuxième but d'écart qui aurait certainement démoralisé leurs adversaires.

Au lieu de ça, les Jurassiens se sont accrochés et ont fini par égaliser à la 56e grâce à Hazen. Pour les Ajoulots, cette venue de Lausanne était à traiter comme un back to back avec une bonne semaine de préparation. Ils ont obtenu un point car au cours de la prolongation, les Finlandais du LHC ont fait leur boulot. Haapala a trouvé Suomela pour le deuxième point vaudois. Lausanne conserve bien entendu sa 4e place.

Genève battu bêtement

Celui qui comprend la saison de Genève est prié de s'expliquer immédiatement. Quand on a l'impression que le club du bout du Léman va relever la tête, il replonge dans ses travers. Recevoir Langnau, sans être méprisant envers les Emmentalois, devrait signifier trois points pour les Aigles. Pas forcément trois points faciles, mais trois points quand même. Genève s'est incliné 2-0. Et pourtant le club entraîné par Jan Cadieux dispose d'une force de frappe offensive à même de mettre en difficulté les Tigres.

Seulement les stars genevoises sont restées muettes. Au contraire des "nobodies" emmentalois que sont Meier et Erni, deux défenseurs qui n'ont par exemple pas le prestige de Tim Berni, Simon Le Coultre ou Roger Karrer.

Echangé contre Marco Maurer pour le mois de décembre, Julius Honka a fait ses débuts avec les Grenat. Mais le défenseur finlandais n'a pas franchement aidé ses nouvelles couleurs. Sans commettre d'erreurs majeures cela dit, alors que Robert Mayer s'est en quelque sorte fabriqué le 0-1 sur un tir de Noah Meier qui n'était pas ultra dangereux.

Le champion pointe au 10e rang actuellement. Clairement indigne de ce que l'on attend d'un club qui a soulevé la coupe au printemps dernier.

Fribourg va mieux

Fribourg semble avoir vraiment mis fin à sa série négative. A Rapperswil, les Dragons ont réussi à repartir avec la totalité de l'enjeu (4-1). Sans parler de piège, ce déplacement en terres saint-galloises avait tout de la possible peau de banane. Parce que Rapperswil broie du noir en championnat et que Fribourg traverse une période un peu moins faste qu'en début de saison.

Seulement les joueurs de Christian Dubé ont su se montrer solides et consciencieux. Même s'ils ont encaissé le 1-1 en laissant trop d'espace à Albrecht, les Fribourgeois ont globalement retrouvé leur aplomb défensif. Et devant, DiDomenico (quel but!) et Wallmark ont mené la charge, même si le but de la victoire sera le 1-2 de Bykov à la 27e.

Bienne ne va pas bien. Les Seelandais ont courbé l'échine à domicile face au leader Zurich. Les Lions se sont imposés 3-2. Une réussite en power-play de Derek Grant à la 53e a permis aux Zurichois de l'emporter. Bienne croupit à la 11e place à six longueurs de Genève. L'entraîneur Petri Matikainen est-il en danger?

Dans les autres matches, Davos a écrasé Berne 7-0, tandis que Lugano a fait sien le derby tessinois en dominant Ambri 5-0. A noter que la ligne Carr-Thürkauf-Granlund a encore fait des dégâts. Le dernier match de la soirée a vu Kloten s'imposer 3-2 ap à Zoug. Assez surprenant, mais les Aviateurs restent sur trois victoires sur leurs quatre derniers matches.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Personne ne devine la bonne combinaison de l’Euro Millions

Publié

le

Lors du prochain tirage mardi, 206 millions de francs seront en jeu. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions vendredi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 4, 10, 14, 38 et 50 et les étoiles 9 et 12.

Lors du prochain tirage mardi, 206 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/euromillions

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Les entreprises genevoises questionnent les défis de l'IA

Publié

le

A Genève, une étude est lancée pour étudier l'impact de l'intelligence artificielle sur l'économie (image d'illustration). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

A Genève, les entrepreneurs du canton avaient rendez-vous vendredi pour évoquer les défis liés à l'intelligence artificielle (IA) à l'occasion de la 9e édition du Forum économie numérique (FEN). Ils ont pu participer à des ateliers pratiques pour apprendre notamment à concevoir un agent conversationnel.

Il était aussi possible de tester le fonctionnement du "machine learning" (auto-apprentissage de la machine), de découvrir les opportunités offertes par l'IA dans les ressources humaines et d'apprendre à générer un "prompt" (instruction donnée à l'IA), indique le Départemement de l'économie et de l'emploi dans un communiqué.

Le canton tient à accompagner les entreprises dans la transition numérique. Dans cette optique, le DEE a dévoilé vendredi une série de guides pratiques. Ces fascicules portent sur les thématiques suivantes: cyber-risques, intelligence artificielle, blockchain, open data, protection des données et responsabilité numérique des entreprises.

Elaborés en partenariat avec l'Université de Genève (UNIGE) et la Haute école de gestion de Genève (HEG), ces guides proposent une approche des thématiques de façon vulgarisée afin de faciliter leur compréhension et leur adoption au sein des entreprises. Dès janvier 2024, le DEE proposera aussi gratuitement deux nouvelles formations d'une journée sur l'IA et la blockchain à la HEG Genève.

Enfin, le DEE a annoncé qu'il lançait une étude sur les impacts de l'IA sur l'économie genevoise. Il veut notamment évaluer les mesures nécessaires pour accompagner l'adoption de l'IA dans les entreprises.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

La COP28 à Dubai, le dernier moment pour agir, selon Alain Berset

Publié

le

Lors de la 28e conférence de l'ONU sur les changements climatiques à Dubai, Alain Berset a insisté sur le fait que l’objectif de 1,5 degré ne peut être atteint que si tous les pays s’engagent (archives). (© KEYSTONE/AP/Peter Dejong)

A Dubai, Alain Berset a estimé que la COP28 est le dernier moment pour agir et atteindre l'objectif de limiter le réchauffement à 1,5 degré. La Suisse promet quelque 170 millions de francs en faveur des pays les plus touchés par le changement climatique.

La Suisse attend des mesures pour pallier les lacunes en matière de réduction des émissions de CO2, d'adaptation aux changements climatiques et de financement, a déclaré vendredi Alain Berset, selon un communiqué du DFI. Elle escompte aussi des décisions en vue de sortir du charbon d’ici 2040 et du pétrole et du gaz d’ici 2050.

La Suisse allouera sur quatre ans 135 millions de francs au Fonds vert pour le climat, 15 millions au Fonds d'adaptation au changement climatique, autant au volet climat de la Banque africaine de développement, 5 millions au Fonds pour l'Amazonie et 1 million au réseau Santiago.

Le président de la Confédération participe jusqu’à samedi aux discussions. Le conseiller fédéral Albert Rösti est lui aussi attendu à la 28e conférence de l'ONU sur le climat (COP28).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture