Choisissez votre radio
Connect with us

Coincé à Bogotá, Mark Muller bénéficie de l’aide de la cheffe de la police

Publicité

Actualité

Coincé à Bogotá, Mark Muller bénéficie de l’aide de la cheffe de la police

Coincé à Bogotá, Mark Muller bénéficie de l’aide de la cheffe de la police

L’ancien conseiller d’Etat genevois Mark Muller a pu compter sur l’aide généreuse de la commandante de la police genevoise pour se sortir d’une situation embarrassante en Colombie, le week-end du 21 au 22 juillet dernier. Accompagné de son fils, celui qui est désormais avocat et juge assesseur a été retenu à l’aéroport El Dorado de Bogotá par les autorités colombiennes au moment où il comptait prendre son avion de retour en Suisse. La raison: son passeport était déclaré perdu ou volé, ce qui empêche de traverser les frontières. Visiblement, Mark Muller avait oublié de déclarer aux autorités compétentes qu’il avait retrouvé sa pièce d’identité entre temps.

Selon nos informations, l’ancien élu, qui avait démissionné en 2012, n’est pas passé par les canaux habituels pour se sortir de cette situation. Il n’a pas alerté l’ambassade de Suisse en Colombie comme l’aurait voulu l’usage. Il a directement contacté la cheffe de la police genevoise. Selon nos renseignements, Mark Muller a envoyé un SMS à Monica Bonfanti pour l’alerter de son problème. La cheffe a alors chargé le Bureau de la migration de l’aéroport de Genève de faire jouer ses contacts sur place pour régler ce cas particulier. Ce qu’il fut avec succès. En quelques heures, Mark Muller et son fils ont donc pu tranquillement rentrer en Suisse.

Contactés, ni Mark Muller, ni Monica Bonfanti n’ont souhaité faire de commentaires à ce sujet.

@raphaelleroy

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez Radio Lac sur tous les supports

écrans
To Top