Rejoignez-nous

Actualité

Céline Amaudruz : "pas un blanc-seing au Conseil fédéral"

Publié

,

le

Interpellée par une journaliste de la RTS sur les "excès" de la campagne du non, Céline Amaudruz, vice-présidente de l'UDC, a botté en touche rappelant les grandes manifs contre le climat et le droit qui existe en Suisse de donner son avis. "Non, je ne regrette rien", a-t-elle affirmé.

Céline Amaudruz a pris acte dimanche des résultats sur la loi Covid. Il ne faut pas, selon elle, que "le Conseil fédéral prenne la décision du peuple pour un blanc-seing. S'il prend des mesures, elles devront être cohérentes et il ne devra pas aller trop loin", a-t-elle déclaré.

"Ce qui m'intéressera, c'est de voir la différence entre les deux scrutins sur la loi Covid de juin et de novembre", a-t-elle encore ajouté. A 12h30, Gfs.bern avançait le chiffre de 63% de oui, un score encore plus élevé que celui de juin dernier de 60,2%.

"La population suit la stratégie du Conseil fédéral, a constaté la politicienne UDC. Il s'agit maintenant d'accepter son choix, mais il y a tout de même 37% de non dont il faudra tenir compte."

La conseillère nationale a ensuite plaidé pour un meilleur contrôle aux frontières et pour le retour aux tests gratuits. Le Parlement se prononcera la semaine prochaine sur ce point.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

X, caisse de résonance des théories complotistes

Publié

le

Samedi, peu après l'attaque dont a été victime Donald Trump, Elon Musk a déclaré publiquement son soutien à l'ancien président. Selon le Wall Street Journal, le milliardaire prévoit de donner environ 45 millions de dollars par mois à un groupe de soutien à la campagne du magnat. (© KEYSTONE/AP/EBRAHIM NOROOZI)

Le réseau social X dont le propriétaire Elon Musk a annoncé apporter son soutien à Donald Trump, a largement laissé prospérer des théories conspirationnistes au sujet de la tentative d'assassinat du républicain. C'est ce qu'indique le rapport d'une ONG publié mardi.

L'ancien président américain, en campagne pour retrouver la Maison Blanche en novembre, a été touché à l'oreille à la suite de tirs lors d'un meeting en Pennsylvanie (est) samedi.

Le tireur, identifié par le FBI comme étant Thomas Matthew Crooks, âgé de 20 ans, semble avoir réussi à déjouer les mesures de sécurité pour monter sur un toit et viser Donald Trump. Depuis lors, les publications véhiculant des théories complotistes ont cumulé plus de 215 millions de vues sur le réseau social, a estimé le Centre de lutte contre la haine en ligne (CCDH en anglais).

Afin de parvenir à ce total, l'ONG a cherché sur X les 100 publications les plus populaires contenant les formules "mise en scène", "attaque sous fausse bannière" ou "État profond" et étant liées à la tentative d'assassinat de Donald Trump

"Seules cinq de ces publications ont fait l'objet d'une note de la part de la communauté X afin de contrebalancer les fausses informations" qu'elles contenaient, a souligné le CCDH dans un communiqué.

"De l'intérieur"

Parmi les théories les plus populaires, sans qu'aucune contradiction n'ait été apportée, celle assurant que la tentative d'assassinat "est venue de l'intérieur", accusant notamment le Secret service, en charge de la protection de M. Trump comme du président américain Joe Biden, a été visionnée près de 50 millions de fois.

Une autre publication, estimant qu'il s'agissait d'une tentative pour créer de l'hystérie et emporter le soutien et la sympathie du public, a été vue plus de 10 millions de fois.

Par ailleurs, cinq publications, avec une audience cumulée de plus de 8,8 millions de vues, associent la communauté juive à la tentative d'assassinat, partant du fait qu'un des tireurs d'élites du Secret service, accusé d'avoir hésité avant d'abattre le tireur, aurait porté une fine ficelle rouge, ou Kabbale, considérée comme un talisman contre le mauvais ½il dans la coutume populaire juive.

Une personne a perdu la vie et deux autres ont été grièvement blessées par les tirs ayant visé Donald Trump à l'occasion de son meeting samedi, le dernier avant la convention républicaine durant laquelle il a officiellement été investi lundi candidat du Parti républicain pour l'élection du 5 novembre.

Musk donnera 45 millions par mois

Samedi, peu après l'attaque dont a été victime Donald Trump, Elon Musk a déclaré publiquement son soutien à l'ancien président. Selon le Wall Street Journal, le milliardaire prévoit de donner environ 45 millions de dollars par mois à un groupe de soutien à la campagne du septuagénaire, auquel contribuent également d'autres personnalités du secteur technologique.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / blg / afp / belga

Continuer la lecture

Sport

11''20 pour Mujinga Kambundji sur 100 m

Publié

le

Un bon chrono pour Mujinga Kambundji à Lucerne. (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Mujinga Kambundji (11’’20 sur le 100 m), Dominic Lobalu (7’37’’50 sur le 3000 m), Angelica Moser (4,60 m à la perche) et Annik Kälin (6,65m à la longueur) ont brillé à Lucerne.

Deux jours après ses 10’’90 de La Chaux-de-Fonds, Mujinga Kambundji a enlevé le 100 m avant de prendre la troisième place du 200 m en 22’’61. La Bernoise effectuait à Lucerne son ultime sortie avant les Jeux de Paris. Dominic Lobalu, Angelia Moser et Annik Kälin ont également connu les délices de la victoire pour faire le plein de confiance avant les Jeux.

A noter enfin la sixième place de Rachel Pellaud sur le 800 m. Avec un temps de 2’00’’78, l’athlète du FSG Bassecourt a signé le quatrième chrono de sa carrière.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Personne ne devine la bonne combinaison de l’Euro Millions

Publié

le

Lors du prochain tirage vendredi, 52 millions de francs seront en jeu. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions mardi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 2, 32, 35, 36 et 39 et les étoiles 7 et 8.

Lors du prochain tirage vendredi, 52 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande. Cette loterie transnationale est proposée dans douze pays européens, dont la Suisse et le Liechtenstein.

https://jeux.loro.ch/games/euromillions

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Dans le centre de la bande de Gaza, la "catastrophe" des eaux usées

Publié

le

Un enfant tient un seau alors que des Palestiniens déplacés collectent de l'eau d'un réservoir dans un camp de fortune à Khan Younès. (© KEYSTONE/EPA/HAITHAM IMAD)

Des stations de pompage des eaux usées de Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, ont cessé de fonctionner mardi, selon un communiqué de la mairie. Celle-ci redoute une "catastrophe" sanitaire en pleine guerre.

"La municipalité de Deir al-Balah annonce l'arrêt des stations [de pompage] des eaux usées en raison de l'épuisement des stocks de carburant nécessaire à leur fonctionnement", détaille la publication d'un comité d'urgence de la mairie.

Ces pénuries lui font craindre "une catastrophe sanitaire et environnementale pour plus de 700'000 personnes". Les installations en question servent à collecter les eaux usées et à les évacuer dans la mer.

Enclave privée d'électricité depuis 9 mois

Dévastée par la guerre, la bande de Gaza est privée d'électricité depuis plus de neuf mois. Deux jours après l'attaque du Hamas en Israël qui a déclenché la guerre le 7 octobre, le ministre israélien de la Défense Yoav Gallant avait annoncé qu'il imposait "un siège complet" à Gaza: "Pas d'électricité, pas d'eau, pas de gaz".

Le carburant est donc devenu indispensable pour faire tourner les générateurs fournissant de l'électricité, notamment aux installations municipales, dont ces stations d'épuration, mais aussi les pompes à eau.

"Dix-neuf puits et deux grands réservoirs d'eau sont inutilisables dans la ville de Deir al-Balah", avait annoncé lundi à l'AFP Ismaïl Sarsour, responsable du comité d'urgence. Ces points d'eau alimentent selon lui "plus de 140 abris" accueillant des dizaines de milliers de déplacés.

"Inondations et maladies" en vue

Le communiqué de la municipalité prédit mardi "l'inondation des rues par les eaux usées" et "la propagation des maladies".

L'organisme de l'Autorité palestinienne en charge de l'eau (PWA), basée à Ramallah en Cisjordanie occupée, a fait état récemment de l'entrée de dizaines de milliers de litres de carburant dans la bande de Gaza.

Manque de "pièces de rechange"

"Ils essaient d'aider mais il y a une telle crise que cela ne résout pas le problème", a commenté pour l'AFP un spécialiste palestinien de la distribution d'eau à Gaza.

Il pointe comme M. Sarsour à Deir al-Balah le manque de "pièces de rechange" et d'accès aux infrastructures pour pouvoir réparer le réseau endommagé.

Israël avait annoncé début juillet avoir connecté une usine de dessalement soutenue par l'Unicef, dans le sud du territoire palestinien, à son réseau électrique. L'AFP n'a pas été en mesure de vérifier mardi si cette station fonctionnait.

L'Autorité palestinienne a également annoncé mardi qu'elle comptait sur un retour de l'électricité ces "prochains jours" pour alimenter des infrastructures publiques du centre de la bande de Gaza. Les autorités israéliennes n'ont pas confirmé.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Euro 2024

La Suisse s'impose aisément devant l'Azerbaïdjan

Publié

le

Viola Calligaris célèbre son but dans une rencontre sans histoire pour la Suisse. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Suisse a conclu par une victoire le tour préliminaire de l'Euro 2025. A Lausanne, elle a battu l’Azerbaïdjan 3-0 sur des réussites de Meriame Terchoun, Viola Calligaris et Ana-Maria Crnogorcevic.

Déjà assurées de remporter leur groupe avant cette ultime rencontre à la Pontaise, les Suissesses ont parfaitement rempli leur mission dans ce tour préliminaire. Leur première place leur permet de retrouver la Ligue A de la Ligue des Nations. On rappellera que la Suisse était, bien sûr, qualifiée d’office pour l’Euro en tant que pays organisateur.

Devant 2222 spectateurs, Meriame Terchoun a exploité une erreur de la gardienne pour ouvrir le score à la 25e minute et pour retrouver les chemins du filet en sélection après une longue attente de huit ans. Les deux autres buts sont sans doute tombés un peu tardivement (77e et 88e) pour affirmer que cette performance de l'équipe de Suisse fut vraiment aboutie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture