Rejoignez-nous

Actualité

Anaïs Delva : il y a une vie après la reine des neiges

Publié

,

le

La chanteuse et comédienne, Anaïs Delva sera en concert, ce dimanche, au théâtre du Léman.
Elle s’est fait connaître du grand public, par son interprétation du titre phare du film d’animation « La reine des neiges ».
Mais sa carrière ne se limite pas à cette chanson de Disney. avec la sortie d’un nouvel album aux sonorités pop. Elle était l’invitée de Radio Lac Matin, pour le présenter.
 
Anaïs Delva Chanteuse et comédienne

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Lancy s’agrandit: le défi du lien intergénérationnel

Publié

le

Le quartier de l'Adret à Pont-Rouge

A Genève, les élections municipales approchent à grands pas. Le 15 mars les Genevois vont élire les Conseils municipaux et administratifs des 45 communes du Canton. Nous nous penchons  sur la Ville de Lancy, une commune en pleine mutation. Un défi de taille pour le bien-vivre ensemble et les liens intergénérationnels.

A Lancy de nombreux quartiers d’habitation sortent de terre au Petit comme au Grand-Lancy. L’Adret à Pont-Rouge, Surville le long de la route de Chancy, aux Semailles vers les Palettes ou encore le projet de Chapelle-Gui au-dessus de la gare de Bachet-de-Pesay.

Autant de nouveaux quartiers qui vont faire bondir le nombre d’habitants.

En 2030, la population devrait passer à 40’000 âmes, contre 33’000 actuellement, un enjeu de taille pour les futurs élus. École, crèches, espaces verts et autres infrastructures, autant de coûts auxquels la Commune va devoir faire face. 82 candidats sont en lice pour les 37 sièges du Conseil municipal. Six candidats dont deux femmes et le sortant Damien Bonfanti se présentent au Conseil administratif.

Comment conserver la convivialité et le bien-vivre ensemble dans une commune qui s’agrandit ?

Nous nous sommes adressées à l’association VIVA, qui veut dire valoriser et intégrer pour vieillir autrement. Elle s’occupe du bien-être des personnes âgées qui risquent d’être affectés par ces changements. Anne-Claude Juillerat Van der Linden est la présidente de Viva. Pour elle, il faut miser sur la vie au sein des quartiers.

Anne-Claude Juillerat Van der Linden Présidente de l'association VIVA

VIVA organise de nombreux projets intergénérationnels de manière régulière avec les écoles, sur cinq à six séances. Les aînés ont pu ainsi jardiner avec les élèves, faire du rap ou encore lire avec eux. Des activités qui contribuent à changer la perception de l’autre.

Anne-Claude Juillerat Van der Linden Présidente de l'association VIVA

Activités de mémoire

De nombreuses activités ont été organisée avec d’autres associations comme avec Lancy d’Autrefois qui s’occupe de collecter toutes les traces du passé de Lancy

Anne-Claude Juillerat Van der Linden Présidente de l'association VIVA

Multiplier les contacts entre les générations serait bénéfique pour tous selon les dernières études sur le vieillissement. Anne-Claude Juillerat Van der Linden est aussi neuropsychologue et enseigne à l’Université de Genève.

Anne-Claude Juillerat Van der Linden Présidente de l'association VIVA

L’association VIVA reçoit une subvention annuelle de la Ville de Lancy. Elle compte plus de 70 membres.

 

Continuer la lecture

Actualité

Le marronnier de la Treille bourgeonne mais…

Publié

le

Source: PV

…ce n’est pas le printemps nous précise le sautier de la République, il faudra patienter probablement jusqu’au 10 mars. Comme le veut la coutume, c’est la première feuille qui annoncera officiellement l’arrivée du printemps. Cependant avec une température de 18,5 degrés, un air de printemps flottait cet après-midi à Genève. Les premiers bourgeons apparaissent sur la promenade de la Treille. 

Il est là le premier bourgeon ! Et il est plutôt précoce au vue des chiffres du site officiel du marronnier. Car la dernière éclosion précoce des bourgeons annoncant le printemps date du 7 février 2002.

Le marronnier historique

L’histoire des marronniers 

Ces marronniers historiques apparurent sur la Treille au XVIII ème siècle. Ils ont été quatre à se succéder et depuis 1818, il est coutume pour le sautier de la République, secrétaire du Grand Conseil genevois, d’observer l’éclosion du premier bourgeon. Celui qui annonce l’arrivée du printemps. Ces observations font partie des traditions vivantes de la Suisse et forment la plus ancienne série de mesures phénologiques du pays.

La promenade de la Treille

L’avènement du printemps

Les dates d’éclosion du premier bourgeon du marronnier officiel différent d’années en années. Depuis une vingtaine d’années, l’éclosion de ce fameux bourgeon survient de plus en plus tôt avec deux records enregistrés en 2002 puis 2003. Selon l’agence MétéoSuisse, le réchauffement climatique a un réel impact dans cette floraison hâtive, tout comme d’autres facteurs liés à l’environnement urbain qui sont la cause d’une augmentation de la température dans la ville.

Le marronnier de la Treille et ses premiers bourgeons

Continuer la lecture

Course à pied

Marathon : Maude Mathys tout près des Jeux de Tokyo

Publié

le

Maude Mathys est passé tout près des minima pour une qualification olympique sur le marathon (© KEYSTONE/Peter Klaunzer/archives)

Maude Mathys rate les minima d’une minute à Seville, mais elle garde toutes ses chances de figurer dans le top 56 mondial. Une place synonyme de qualification pour le marathon des Jeux Olympiques de Tokyo cet été.

Maude Mathys n’est pas passée loin d’une qualification directe pour le marathon des Jeux Olympiques de Tokyo dimanche à Séville. Elle reste toutefois bien placée pour être du voyage au Japon. La Vaudoise a atteint son objectif : elle est passée tout près des minima pour se qualifier directement pour les Olympiades au Pays du Soleil Levant. Quatorzième de l’épreuve chez les dames, la Chablaisienne a été créditée d’une excellente performance chronométrique: 2h30’41 ! Si elle reste en deçà des minima olympiques (2h29’30), elle a néanmoins amélioré son record personnel établi il y a deux ans à Zurich. Trois fois championne d’Europe de course de montagne, elle reste donc bien placée pour être tout de même retenue pour les Jeux nippons. Son temps devrait en effet lui permettre de figurer à l’une des cinquante-six premières places du classement mondial. Au terme de cette course, Maude Mathys pouvait donc avoir le sentiment du devoir accompli, même si tout n’a pas été facile. Julien Trachsel l’a rencontrée.

Maude Mathys Championne d'Europe de course de montagne

 

Pas d’autre marathon

Si la coureuse d’Ollon a manqué les minima pour un peu plus d’une minute, la Vaudoise garde toutes ses chances de figurer dans le « top-56 » mondial. A-t-elle donc gagné son pari, à savoir courir un seul marathon en vue des Jeux ?

Maude Mathys Championne d'Europe de course de montagne

 

Maude Mathys saura le 2 juin si sa performance de dimanche à Séville est suffisante pour être retenue pour le marathon des Jeux Olympiques d’été à Tokyo.

Continuer la lecture

Actualité

Genève: la Société des cafetiers-restaurateurs répond aux critiques

Publié

le

Genève épinglé comme le reste de la Suisse pour la mauvaise hygiène de ses restaurants. Pour Laurent Terlinchamp, le président de la société des cafetiers, restaurateurs et hôteliers genevois, il s’agit surtout de problèmes administratifs.

Selon un article du Matin dimanche, les amendes infligées à Genève ont augmenté de 15% en 2018 et il y aurait un vrai souci, selon le chimiste cantonal. Et de citer trois cas édifiants. Poulet à l’odeur nauséabonde, bactéries fécales dans le jambon d’une pizzeria ou encore cafards et autres insectes volants dans les locaux de production.

Un établissement sur cinq contrôlé posait problème, selon le service de la consommation et des affaires vétérinaires. Une donnée relativisée par le président de la société des cafetiers, restaurateurs et hôteliers genevois, Laurent Terlinchamp, pour qui, il s’agit surtout de problèmes administratifs.

Laurent Terlinchamp Président de la Société des cafetiers, restaurateurs et hôteliers de Genève

Sur les 30’000 établissements suisses, près de 26’000 ont été contrôlés. 4429 ont été épinglés, soit près de un sur six. 789 ont fait l’objet d’une condamnation pénale. Pour Laurent Terlinchamp, il y a toujours des mauvais élèves.

Laurent Terlinchamp Président de la Société des cafetiers, restaurateurs et hôteliers de Genève

Le Matin dimanche s’est basé sur 270 ordonnances pénales prononcées en 2018. Pour le président de la société des cafetiers, ce niveau de contrôle ne se retrouve dans aucune autre profession.

Laurent Terlinchamp Président de la Société des cafetiers, restaurateurs et hôteliers de Genève

La Tribune de Genève rapporte, quant à elle, que les inspecteurs ont découvert de nombreux cas de fraudes dans le secteur alimentaire qui ne concernent pas uniquement les restaurants. Il y aurait 3’000 cas de tromperies. Poissons dont l’origine était fantaisiste ou encore des hamburgers contenant du porc alors qu’ils étaient étiquetés « 100% pur bœuf »

Continuer la lecture

Actualité

Coronavirus en Italie : la Suisse renforce les mesures

Publié

le

"Il n'y a pas d'épidémie en Suisse", a déclaré le ministre de la santé Alain Berset devant la presse lundi entourés des responsables de l'Office fédéral de la santé publique. (©KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Même si aucun cas d’infection par le coronavirus n’a été confirmé en Suisse pour l’instant, le pays prend des mesures supplémentaires face à la propagation de la maladie en Italie. C’est le ministre de la santé Alain Berset qui l’annonce ce lundi.

En Suisse, environ 300 cas suspects ont été examinés actuellement. Tous se sont avérés négatifs au coronavirus. Les cas d’infections augmentent depuis le week-end, en particulier en Italie. Et le risque pour la Suisse reste accru, a relevé le conseiller fédéral devant les médias.

La task force dirigée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a pris des mesures supplémentaires. Les tests sur des personnes présentant des symptômes de type grippal seront intensifiés. La ligne téléphonique d’urgence sera renforcée dans toutes les langues nationales et une campagne d’information sera lancée aux frontières et dans les aéroports pour les voyageurs et pendulaires.

« Nous suivons cette situation heure par heure et nous sommes bien préparés », a ajouté Alain Berset. A tout moment, de nouvelles mesures peuvent être décidées selon l’évolution de la situation.

Source: ATS

Continuer la lecture