Choisissez votre radio
Connect with us

Indian Wells: Démonstration de Federer

Publicité

Sport

Indian Wells: Démonstration de Federer

Personne ne parvient pour l’heure à stopper Roger Federer en 2018.

Filip Krajinovic (ATP 28), sans doute le meilleur joueur serbe du moment, s’en est rendu compte à son tour à l’occasion de leur 4e tour à Indian Wells. Le finaliste du dernier Masters 1000 de Paris-Bercy a été impuissant dans un match que l’on annonçait pourtant périlleux pour le Bâlois. Roger Federer s’est imposé 6-2 6-1 en 59 minutes pour se hisser en huitième de finale, où l’attend le Palois Jérémy Chardy (ATP 100).

Dans un match couperet – sa place de no 1 mondial était en jeu comme elle sera contre Chardy et lors d’un éventuel quart de finale -, Roger Federer a eu besoin de quatre jeux avant de trouver son rythme de croisière pour toucher parfois au sublime. Il a, en effet, livré une performance de choix lundi dans le désert californien où il a cueilli le titre à cinq reprises déjà.

Filip Krajinovic a cherché à battre Roger Federer en cadence. Malgré un bagage technique certain, le Serbe a très vite mesuré que sa tâche s’apparentait à une véritable mission impossible. Capable des plus beaux contres, capable aussi des plus belles variations, Roger Federer a connu un moment de grâce entre la fin du premier set et le début de second. Il a gagné ainsi sept jeux de rang et a réussi une série de dix-sept points enlevés consécutivement sur son engagement. Comme pour signifier que cette année, il y a, pour l’instant, lui et les autres !

En huitième de finale, Jérémy Chardy, malgré sa belle victoire lundi sur son compatriote Adrien Mannarino et son retour improbable samedi devant Fabio Fognini contre lequel il avait accusé un set et deux breaks de retard, est promis au même sort que Krajinovic. Le Français ne peut même pas s’appuyer sur sa victoire sur le Bâlois en mai 2014 sur la terre battue de Rome pour croire que cette rencontre d’Indian Wells puisse tourner en sa faveur. Au Foro Italico, le Bâlois venait de fêter la naissance de ses jumeaux. Gagner ce jour-là sans aucune préparation aurait fait de lui un véritable extraterrestre.

(Source ATS)

Photo : ©KEYSTONE/EPA/JOHN G. MABANGLO

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sport

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez Radio Lac sur tous les supports

écrans
To Top