Rejoignez-nous

Actualité

Le FIFDH dévoile le programme de sa 16e édition

Publié

,

le

A Genève, lever de rideau pour le FIFDH, le festival international du film sur les droits humains. 19 films et débats sont prévus du 9 au 18 mars prochain, en marge du conseil des droits de l’homme de l’ONU. Avec des problématiques allant de l’immigration aux problèmes du sexisme en passant par les questions du climat et des nouvelles technologies, le festival promet une affiche fournie. Pour Philippe Mottaz, responsable éditorial des forums du FIFDH, ce festival permet de faire bouger les esprits :

Philippe Mottaz Responsable éditorial des forums du FIFDH

                                                  

Le festival s’adresse également aux jeunes, un public essentiel selon Philippe Mottaz:

Philippe Mottaz Responsable éditorial des forums du FIFDH

Des propos recueillis par Audrey Magat. Le FIFDH c’est donc du 9 au 18 mars prochain. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.fifdh.org.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Météo à Genève: de la pluie à partir de dimanche

Publié

le

Source : Keystone ATS

Après le brouillard matinal et hivernal, place au stratus avant que quelques éclaircies viennent égayer votre journée. Les températures atteindront les 6° à la mi-journée.

Demain: nuages récurrents, et pluies passagères. Les températures quant à elles, atteindront les 10°.

Dimanche: alternance de nuages, de pluies et d’éclaircies. 10° toujours pour les maximales.

Lundi: fortes pluies et 8° pour les maximales. 

Mardi: éclaircies et nuages, mais aussi 7° pour les maximales.

Prévoir le temps qu’il va faire, est-ce vraiment possible ?

Pour prévoir le temps qu’il va faire, de nombreux paramètres rentrent en jeu comme la température, l’humidité ou encore le vent. Prévoir la météo sur plusieurs jours est pratiquement impossible, mais il est cependant possible de réaliser des prévisions approximatives. Car la prévision du temps obéit à une règle simple: plus l’échéance visée est lointaine, moins elle sera précise.

Au delà de 15 jours, de nombreux facteurs influent sur l’atmosphère. Pour exemple la variation des océans, celle des fleuves, du manteau neigeux, des nappes phréatiques, de la végétation, des gazs ou bien des poussières.

Pour autant certains phénomènes sont prévisibles quelques heures à l’avance comme les orages, les rafales, les averses ou encore le brouillard. 1 à 2 jours à l’avance, il est possible de prévoir l’arrivée d’une tempête. 5 à 15 jours à l’avance, une tendance pour la température. 3 semaines à l’avance, une indication sur les conditions météorologiques relatives à la température ou aux précipitations.

Pour le reste, il vaut mieux s’armer de patience et surtout être attentif à tous les signaux naturels qui peuvent nous indiquer quel temps il risque de faire.

Continuer la lecture

Genève

Votre week-end à Genève

Publié

le

(KEYSTONE/Magali Girardin)

Sorties entre amis, festivals, concerts ou expositions, retrouvez notre sélection des événements du week-end, spécial Escalade!

Festivités de l’Escalade du 6,7 et 8 décembre

Une édition de ce week end un peu spécial, puisque nous allons vous proposer de suivre en détail les animations de ce week-end de festivités pour l’Escalade. La Compagnie de 1602 vous propose en effet trois jours de célébration. On commence vendredi 6 décembre dès 18h avec le cortège en hommage aux victimes, avec tirs de mousquets et pose de couronnes en Vieille-Ville. Le lendemain samedi 7 décembre de 10h à 22h ainsi que dimanche 8 de 10h à 16h seront ponctués d’animations historiques dans tout le secteur Vieille-Ville de Genève. Célébrations, animations et démonstrations au programme de ces journées festives et traditionnelles.

Enfin, le clou du spectacle aura lieu dimanche de 17h à 20h30. Des participants costumés feront partie du cortège ce dimanche entre proclamations et feu de joie.

Retrouvez les détails de ces festivités sur le site de la compagnie de 1602.

La compagnie de 1602 lors du cortège historique. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Un petit détour au cinéma

Par ce temps très maussade du début de l’hiver, on vous propose un détour par les grands écrans de Genève, avec deux films pour s’évader et même se perdre un peu .

En premier, Teknolust, un film de Lynn Hershman datant de 2002, précédé d’une conférence du Dr Beachman, physicien au CERN. En effet, dans cette histoire, la scientifique Rosetta Stone injecte son ADN dans des automates auto-répliqués. Pour se nourrir, ceux-ci semblent laisser un virus étrange auprès de ceux avec qui ils entrent en contact. Une oeuvre insolite pour les curieux de science-fiction ou les passionnées de films futuristes. Au cinéma le Spoutnik, tarifs entre 5 et 12 francs l’entrée. Plus d’infos sur le site du Spoutnik. (Place des Volontaires 4, 1204 Genève)

Ensuite, Un monde plus grand, au Cinélux (Boulevard de Saint-Georges 8, 1205 Genève) à 20h30. Un moment de détente et de découverte : « Partie en Mongolie chez des éleveurs de rennes pour enregistrer des chants traditionnels, Corine pensait pouvoir surmonter la mort de Paul, son grand amour. Mais sa rencontre avec la chamane Oyun bouleverse son voyage. » Cécile de France et Ludivine Saignier se côtoient dans le casting de ce film bouleversant réalisé par Fabienne Berthaud. Entrée 12 à 16,50 francs, réservation sur le site du cinéma.

Ouvrez la 8ème case du calendrier des Bains des Pâquis

Depuis le 1er décembre, les Bains des Pâquis vous propose d’ouvrir jour après jour les cabines avec à l’intérieur, une nouvelle installation poétique signée par un artiste. Cette année, une thématique a été choisie comme fil rouge pour le calendrier, sans surprise, sur notre terre, ses enjeux et ses problématiques, et les réponses que l’on peut lui apporter.

Pour le 8ème volet de ce calendrier, venez ouvrir la case d’Hideki Sando, japonais de 79 ans installé à Genève depuis 1993. Des œuvres expressionnistes et proche de la culture manga, Hideki nous présentera son interprétation des réflexions environnementales actuelles. Dès 18h30, aux Bains des Pâquis (Quai du Mont-Blanc,30). Bien sûr, c’est l’occasion de découvrir les 7 autres cases précédentes en même temps.

 

Continuer la lecture

Actualité

6000 agressions sexuelles signalées à Uber

Publié

le

Uber révèle jeudi que 5981 agressions sexuelles ont été rapportées par des utilisateurs ou des conducteurs de son service, ainsi que des tiers, sur le territoire américain en 2017 et 2018. Ce chiffre comprend des attouchements, des tentatives d'agres (©KEYSTONE/AP/MARK LENNIHAN)

Après des années à refuser de chiffrer le problème, Uber a révélé avoir enregistré près de 6000 agressions sexuelles aux Etats-Unis en deux ans. Dans ce domaine, les services de réservation de voitures avec chauffeur sont accusés d’inefficacité et de mauvaise volonté.

Le géant du secteur a publié jeudi un rapport détaillé sur la sécurité, qui révèle que 5981 agressions sexuelles ont été rapportées par des utilisateurs ou des conducteurs de son service, ainsi que des tiers, sur le territoire américain en 2017 et 2018. Ce chiffre comprend des attouchements, des tentatives d’agression et des viols. Le même rapport dénombre 19 homicides sur la même période.

« Ces incidents ont été signalés sur 0,00002% des courses. Bien que rares, ces signalements représentent tous un individu qui a partagé une expérience très douloureuse. Même un seul signalement serait un signalement de trop », déplore Uber.

Mise en perspective des chiffres

« Cette année, il y a eu chaque jour près de 4 millions de trajets sur Uber aux Etats-Unis », remarque Tony West, le directeur juridique du groupe. « La plateforme reflète le monde dans lequel nous opérons, avec ses bons et ses mauvais aspects ».

Ce rapport, le premier du genre, s’attache à mettre en perspective les incidents – en mentionnant l’importance des risques de violences sexuelles – et insiste sur les efforts entrepris pour lutter contre ces menaces. Pas sûr que cela suffise à rassurer les utilisateurs, qui appellent souvent une voiture justement pour se déplacer en sécurité.

En France, les témoignages de femmes agressées lors de trajets en VTC se multiplient depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, sous la bannière « #UberCestOver » (Uber c’est fini).

Chez Lyft aussi

La tourmente n’épargne pas Lyft, le rival d’Uber aux Etats-Unis, qui avait pourtant cherché à se positionner comme un acteur plus responsable. Depuis septembre, 34 femmes ont porté plainte à San Francisco contre Lyft pour des agressions sexuelles commises dans les véhicules de chauffeurs affiliés à la société californienne.

Caroline Miller, l’une des plaignantes, s’est endormie à l’arrière d’une voiture après avoir fêté son anniversaire. « Quand je me suis réveillée, il était en train de me violer », a raconté la jeune femme lors d’une conférence de presse mercredi.

Le chauffeur en question a été arrêté, mais Lyft « ne m’a pas présenté d’excuses, ils ne m’ont pas appelée ou écrit », a-t-elle précisé. « Ils ont juste offert de lui rembourser sa course », a ajouté sombrement Michael Bomberger, l’avocat des 34 femmes.

Sécurité renforcée

Lyft avait capitalisé en 2017 sur la campagne #DeleteUber, menée par des consommateurs qui voulaient inciter à supprimer l’application, après des révélations sur la culture d’entreprise sexiste et violente qui régnait alors chez le leader des VTC.

Depuis cette année noire, et après plusieurs cas rapportés de violences sexuelles, Uber a rompu avec la stratégie d’étouffement des affaires. En mai 2018, la société a cessé d’obliger ses clients, employés ou chauffeurs victimes de harcèlement ou d’agression sexuelle à passer par une procédure de médiation, beaucoup plus discrète qu’une procédure judiciaire.

Côté sécurité, Uber, comme Lyft, ont rendu plus difficile l’usurpation d’identité par des conducteurs, renforcé les contrôles pour détecter des criminels déjà condamnés et ajouté dans leurs applications un bouton permettant de signaler un problème pendant le trajet.

« Une blague »

« Ce bouton, c’est une blague », réagit Michael Bomberger pour l’AFP. « Qui peut se servir de son smartphone pendant une agression ? C’est juste du marketing ».

En cas de signalement, « ils devraient être bannis de la plateforme. Cela semble évident et pourtant ce n’est pas le cas », continue l’avocat, qui prône l’enregistrement systématique des courses pour que les chauffeurs se sentent surveillés, une meilleure coopération avec les autorités et des vérifications plus minutieuses du passé des conducteurs.

« Lyft ne prend pas au sérieux la sécurité de ses passagers. (…) La plateforme est conçue sur mesure pour des prédateurs sexuels », a-t-il assené pendant la conférence de presse. « Nous savons que leurs mesures ne fonctionnent pas, parce que huit des agressions dont nous parlons aujourd’hui ont eu lieu après leur mise en place », a-t-il remarqué.

« Personne ne devrait avoir à subir ce que ces femmes décrivent », a déclaré une porte-parole de Lyft mercredi. « Les femmes font face à des risques disproportionnés. Nous le savons, et c’est pour cela que nous travaillons sans relâche à inscrire la sécurité dans tout ce que nous entreprenons ».

 

Source / ATS.

Continuer la lecture

Actualité

Une queue robotisée pour humains!

Publié

le

Le monde de demain : Quand la queue de l’hippocampe inspire les chercheurs… 

Benoît Rouchaleau Le monde de demain

Drôle de création, à première vue : nous sommes au Japon, où des ingénieurs de l’université de Keio à Tokyo ont développé une queue robotisée, destinée aux personnes âgées et aux travailleurs. Pour éviter les chutes ou pour porter de lourdes charges…

L’appendice, d’un mètre de long, pend derrière les hanches, il s’attache à la taille à l’aide d’un harnais. C’est un peu étrange, un peu disgracieux mais c’est utile aussi puisque il aide à garder l’équilibre. Comme chez bon nombre d’animaux… Quand la personne penche côté gauche, la queue fait le contrepoids dans le sens opposé. Un peu comme un pendule.

Comment est-ce qu’elle fonctionne ?

Le prototype, appelé Arque, est conçu sur la base d’une queue de cheval de mer. Il utilise une série de vertèbres en plastique qui s’emboitent et 4 « muscles » artificiels qui peuvent aller dans 8 directions différentes.

Et la taille est ajustable, vous pouvez ajouter ou retirer des vertèbres pour adapter sa longueur. Des poids peuvent également être insérés pour alourdir ou alléger le dispositif en fonction du porteur.  Seul bémol, le prototype présenté  n’a pas de déclinaison mobile pour l’heure, sachant qu’il utilise un système d’air pressurisé externe.

En attendant, certains l’imaginent déjà comme un possible accessoire de jeux vidéo pour les joueurs qui se promèneraient dans des mondes virtuels, avec une queue digne de Sangoku.

 

Continuer la lecture

Actualité

Un nouveau bar genevois fait la part belle à la culture: La Jonquille

Publié

le

Xavier, Léon et Thomas sont confiants pour l'ouverture de la Jonquille demain.

Un bar, un restaurant, une salle de concert et un espace-détente, le tout en plein cœur de Genève. C’est ce que proposera la Jonquille, qui nous a ouvert ses portes à la veille de son inauguration. Un projet porté par trois genevois, passionnés de bières et de musique. 

« Peut-on vraiment être prêts? » s’interroge Léon Courvoisier lorsqu’on lui demande s’il est confiant pour demain. Cela fait près de deux ans qu’il consacre avec ses deux amis l’essentiel de son temps à cet établissement qui ouvrira ce vendredi dans l’ancien quartier de l’Artamis, rebaptisé depuis en écoquartier de la Jonction. Toujours est-il que le lieu, lui, est bien prêt. L’heure est aux derniers préparatifs.

Léon  Co-fondateur de la Jonquille

Bière artisanales et locales et restauration 

A la tête de ce projet, on retrouve trois genevois d’une trentaine d’années: Léon, Thomas et Xavier. Une des activités clés de la Jonquille sera la bière, artisanale et locale. Vingt-quatre becs de bières à la pression à la carte, une trentaine de bières bouteilles artisanales: l’idée est véritablement de faire connaître des nouveaux « styles ».

Léon  Co-fondateur de la Jonquille

Pour ce qui est du restaurant – qui doit ouvrir le 16 décembre prochain – la Jonquille a fait le choix de la simplicité. Sur sa carte, essentiellement des plats végétariens, mais également de la viande et du poisson, un menu qui changera de semaine en semaine. Le soir, plusieurs tapas seront proposés.

Léon  Co-fondateur de la Jonquille

Salle de concert 

Sous le bar un grand espace a été aménagé en salle de concert. Un lieu avec une certaine ambition, la capacité étant de 200 personnes. Le lieu accueillera trois concerts par semaine, les jeudis, vendredis et samedis soirs. Et à terme, seront également organisés des événements autour du théâtre, notamment des matchs d’improvisation. C’est ce qu’explique Thomas Piguet, qui s’est beaucoup impliqué dans cette salle.

Thomas  Co-fondateur de la Jonquille

Pour ce qui est des styles de musique, la programmation se veut éclectique. Reggae, swing ou encore rock, la Jonquille souhaite attirer un public varié.

Thomas  Co-fondateur de la Jonquille

En passionnés de musique, les trois amis ont privilégié une sonorisation artisanale. Ce sont eux qui ont pratiquement tout construit.

Thomas  Co-fondateur de la Jonquille

« Convivial, local et artisanal ». Trois mots qui ont été choisis par Léon, Thomas et Xavier pour exprimer leur objectif. Et c’est bien à ça que pourrait ressembler la Jonquille dès demain.

Plus d’informations sur le site internet de la Jonquille.

De gauche à droite: Léon, Thomas et Xavier peuvent compter sur la précieuse aide de Sibille, Valentine et Baptiste pour les deniers préparatifs

Continuer la lecture