Rejoignez-nous

Football

Zeki Amdouni titularisé pour la première fois

Publié

,

le

Buteur à Novi Sad et titulaire à Genève: Zeki Amdouni s'installe doucement en équipe de Suisse. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Zeki Amdouni fête mardi soir à la Praille sa première titularisation en équipe de Suisse. L'attaquant du FC Bâle figure dans le onze de Murat Yakin appelé à affronter Israël.

Buteur samedi à Novi Sad contre le Bélarus, le Genevois a été préféré à Renato Steffen pour occuper le flanc droit de l'attaque aux côtés de Ruben Vargas et de Cédric Itten. Malgré son hat-trick parfait de Novi Sad, Renato Steffen est, ainsi, le seul titulaire de samedi à ne pas être reconduit pour cette deuxième rencontre du tour préliminaire de l'Euro24.

Ce match ne sera, par ailleurs, pas un match comme les autres pour Granit Xhaka. Le capitaine honorera sa 113e sélection pour devenir le deuxième international suisse de l'histoire derrière Heinz Hermann (118) mais devant désormais Alain Geiger (112) et Xherdan Shaqiri (112).

L'équipe de Suisse évoluera dans la composition suivante ce soir (coup d'envoi à 20.45) contre Israël: Sommer; Widmer, Akanji, Elvedi, Rodriguez; Freuler, Zakaria, Xhaka; Amdouni, Vargas; Itten.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Equipe de Suisse

Haris Seferovic fait son retour avec l'équipe nationale

Publié

le

Haris Seferovic revient en Equipe de Suisse : il remplace Breel Embolo qui déclaré forfait pour les matches qualificatifs du mois de juin (© KEYSTONE/AP Photo/Lalo R. Villar).

Coup dur pour l'Equipe de Suisse : Breel Embolo a déclaré forfait pour les matches face à Andorre et à la Roumanie. Mais son absence donne la possibilité à Haris Seferovic de faire sa rentrée.

C'est un coup dur pour l’Equipe de Suisse : l’attaquant de l'AS Monaco Breel Embolo est blessé. Il se voit donc contraint de déclarer forfait pour les deux prochains matches qualificatifs en vue l'Euro'24 face à Andorre (16.06.23) dans les Pyrénées dans une semaine et contre la Roumanie dans dix jours à Lucerne (19.06.23). Haris Seferovic (31 ans) qui fait son grand retour et Uran Bislimi (23 ans), du FC Lugano, le remplacent. Pour le Lucernois, c'est peut-être une aubaine, lui qui n'a plus été sélectionné depuis la Coupe du Monde au Qatar. Désormais, il est régulièrement aligné dans son club de Celta Vigo. Bislimi, de son côté, est un néophyte. Il a même joué avec le Kosovo en match amical mais a ensuite refusé toute sélection espérant une convocation avec les Rouges de Murat Yakin...

 

Continuer la lecture

Football

Premier transfert de la saison pour le Servette FC

Publié

le

Bradley Mazikou, en blanc, a dejà eu l'occasion d'affronter le FC Bâle lors des tours qualificatifs de l'Europa League. Les visiteurs l'ont emporté 3-1 sur la pelouse de Saint-Jacques avec Valentin Stocker, en rouge et bleu, et ses coéquipiers (© KEYSTONE/Urs Flüeler/archives).

Le club grenat a engagé l'arrière latéral gauche franco-congolais Bradley Mazikou (27 ans). International à 7 reprises avec le Congo-Brazzaville, il arrive en provenance d'Aris Salonique.

Le Servette FC a lancé sa campagne de transferts 23-24 par l'engagement d'un substitut pour Gaël Clichy ; l'arrière latéral gauche Bradley Mazikou (27 ans, 177 cm) a signé un contrat de deux ans en faveur du club grenat avec option pour une saison supplémentaire. Cet international congolais aux sept sélections jouait avec Aris Salonique qui a terminé cinquième de Super League grecque cette saison.

Formé en France au FC Lorient, Mazikou a ensuite transité par Dunkerque, Cholet et le CSKA Sofia avant d’atterrir à Thessalonique. C’est en Bulgarie, à Sofia, qu’il a véritablement éclot. Il a pu ainsi se mesurer à certaines des meilleures équipes européennes avec une participation à l’Europa League en 20-21, il a affronté le FC Bâle lors des matches de barrages qualificatifs, et à la Conference League en 21-22, durant laquelle il a été titulaire lors de tous les matches de la phase de groupe. Cette saison, il a joué trente-cinq matches que ce soit sur le plan national (Coupe, championnat) ou en Coupe d’Europe.

 

Continuer la lecture

Football

Christian Constantin évoque l'avenir

Publié

le

Christian Constantin: une relégation qui ne passe pas vraiment... (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

"Nous vivrons une année de transition." Sur le site du "Nouvelliste", Christian Constantin éclaire sur l'avenir immédiat du FC Sion, relégué mardi soir en Challenge League.

"A la minute, je ne peux pas m'engager au-delà du 30 juin 2024", précise le président du FC Sion pour rappeler sa volonté de quitter le navire dans douze mois. Par ailleurs, Christian Constantin a confirmé qu'il engagera une action devant la justice civile si la Swiss Football League accordera au final une licence à Yverdon.

"Dans ce cas de figure, je solliciterai par voie juridique des réparations financières de la Ligue qui est incapable d’assurer un arbitrage correct pour l’ensemble de ses membres ainsi qu’un traitement équitable pour l’attribution des licences, explique-t-il. Dans le scénario contraire, ma démarche se concentrera uniquement sur l’arbitrage puisque la SFL aura fait son travail en ce qui concerne les autorisations de jouer."

Le "Nouvelliste" précise que Christian Constantin s'est exprimé devant ses joueurs mercredi matin à Riddes. Son intervention n'a pas excédé les deux minutes. Arrivé en retard, Mario Balotelli n'a pu boire la parole présidentielle. L'Italien est au bénéfice d'un contrat pour la saison 2023/2024.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

La FIFA épinglée au sujet de la "neutralité carbone" du Mondial

Publié

le

Les propos controversés concernaient la Coupe du monde fin 2022 au Qatar (archives). (© KEYSTONE/EPA/NOUSHAD THEKKAYIL)

La Commission suisse pour la loyauté (CSL) épingle la FIFA concernant la Coupe du monde de 2022 au Qatar. En cause: des propos de la faîtière du football, qui prétendait que le Mondial était neutre en carbone. Une décision "historique" se réjouissent les plaignants.

L'an dernier, l'Alliance climatique suisse et quatre associations venant de France, Belgique, Pays-Bas et Royaume-Uni ont porté plainte pour concurrence déloyale auprès de la CSL, parlant de "greenwashing". Elles s'étonnaient que la FIFA puisse vanter "Une Coupe du monde neutre en carbone", expliquent mercredi les Avocat.e.s pour le climat.

A leurs yeux, ces allégations sont fallacieuses. Ils expliquent que, dans le calcul de ses émissions de CO2, la FIFA n'a pas tenu compte de l'impact des 500 vols quotidiens permettant aux supporters de venir au Qatar depuis leur hôtel à Dubaï, Riyad ou au Koweit. Et qu'elle n'a que "très peu" pris en compte les émissions générées par la construction de sept stades, notent-ils dans un communiqué.

Impression erronée et fallacieuse

Après une procédure longue et complexe, la CSL annonce mercredi qu'elle "approuve" les plaintes. Elle recommande à la FIFA de renoncer à l'avenir aux allégations contestées "à moins qu'elle ne puisse apporter la preuve de la compensation complète des émissions de CO2".

Pour l'organisme de contrôle de la publicité, la FIFA a "parfois eu recours à des messages formulés en termes absolus et ainsi suscité l'impression erronée et fallacieuse selon laquelle la Coupe du monde aurait déjà atteint la neutralité carbone avant et pendant le tournoi". Alors qu'il s'agissait d'une promesse "dans un avenir indéterminé et pour autant que certaines conditions concrètes soient remplies".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Une défense sédunoise surclassée

Publié

le

La joie des Stadistes après le 3-2, le but de la promotion. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

"Cela allait très vite devant pour le SLO. Bien trop lentement en revanche derrière pour Sion !" En deux phrases, Vincent Rufli, ancien joueur des deux équipes concernées, a résumé ce barrage.

L'avis de l'ancien défenseur international était partagé par tous les observateurs. "Cela aurait pu faire 4-0 pour le SLO après 20 minutes", relève ainsi Bernard Challandes, lui aussi ancien entraîneur du FC Sion faut-il le préciser. La défense valaisanne fut bien à la rue lors de cette double confrontation. Comme si le scénario de ce barrage était écrit d'avance. La meilleure attaque de la Challenge League a surclassé la pire défense de la Super League.

"Ce soir, c'est la tristesse qui prédomine, avoue Paolo Tramezzani. Jamais je n'aurais imaginé vivre un tel traumatisme avec ce club. Au président maintenant de répondre aux questions quant à l'avenir. Parler du mien ce soir est déplacé..." Un président qui a quitté le stade après le 3-2 de Teddy Okou. Un but extraordinaire qui aura scellé le destin tragique du FC Sion de Christian Constantin.

Le "Mister" est revenu sur le cas Balotelli. "L'aligner dans ce barrage n'aurait pas été correct vis-à-vis des autres joueurs, explique-t-il. Les explications sur le cas de Mario seront données en temps voulu." On précisera que l'Italien bénéficie d'un contrat qui court jusqu'au 30 juin 2024...

Loin des ténèbres qui se sont emparées du FC Sion, les Lausannois ont pris le temps de savourer cette promotion. Danny Da Silva distribuait ainsi tous ses gants à ses jeunes supporters pour un moment de partage magnifique. "Même s'il y a six semaines la promotion était très loin, il est faux de croire que nous venons de nulle part, souligne le gardien. Le club s'est construit au fil des mois pour arriver où nous sommes arrivés ce soir. Vous verrez, les dirigeants vont faire ce qu'il faut pour bâtir une équipe de Super League. Avec toujours ce souci de ne pas brûler les étapes. J'espère que le public, qui a été extraordinaire ce soir, nous suivra."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture