Rejoignez-nous

Sport

"Une explosion d'émotions" pour Kambundji

Publié

,

le

Toute la joie de Mujinga Kambundji, en bronze sur 200 m à Doha (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

"C'est une explosion d'émotions": Mujinga Kambundji affichait son plus beau sourire au moment d'apparaître en zone mixte moins d'une heure après s'être parée de bronze sur 200 m aux Mondiaux de Doha.

"Je ne réalise pas encore ce que j'ai accompli. C'est vraiment trop cool. Je suis tellement contente, et soulagée aussi", a lâché d'emblée la Bernoise. "Je suis simplement heureuse, c'est incroyable", a-t-elle poursuivi.

"Je savais que j'avais une chance à saisir dans cette finale. Je pensais que Dina (réd: Asher-Smith, la nouvelle championne du monde) serait devant, et qu'il y aurait une opportunité pour moi car ce serait serré derrière", a expliqué Mujinga Kambundji, qui a pleinement profité des nombreux forfaits enregistrés sur ce 200 m.

"Je voulais faire la meilleure course possible, en me concentrant sur moi-même. J'étais d'ailleurs tellement concentrée que je n'ai pas réalisé tout de suite que ça suffisait pour le podium", a souri la Bernoise de 27 ans. "J'ai compris en regardant l'écran géant du stade", a-t-elle ajouté.

Mujinga Kambundji estime que c'est son attitude qui a fait la différence. "Je me réjouissais de disputer cette finale. Je voulais juste faire une super course", a-t-elle souligné, revenant ensuite sur ses mésaventures des Européens de Berlin où elle avait terminé à trois reprises au 4e rang l'été dernier.

"A Berlin, j'avais trop d'attentes. Je me disais +tu devrais faire une médaille+. Là, je savais que c'était possible, et j'ai su courir sans me poser de questions", a encore expliqué la deuxième Suissesse à glaner une médaille dans des Mondiaux en plein air. "Je me réjouis de recourir dans deux jours", vendredi lors des séries du relais.

 

Source : ATS.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

La Hongrie sanctionnée d'un match à huis clos et d'une amende

Publié

le

L'Anglais Raheem Sterling avait été insulté par le public du stade de Budapest. (© KEYSTONE/AP/Laszlo Balogh)

La Fifa a sanctionné la Fédération hongroise de football (MLSZ) d'un match à huis clos et d'une amende, en raison "du comportement raciste de bon nombre de ses supporters" contre des joueurs anglais.

Lors de la victoire des "Three Lions" (4-0) face à la Hongrie début septembre à Budapest en match de qualification pour le Mondial 2022, des médias britanniques avaient fait état de chants racistes, notamment de cris de singe, visant le milieu de terrain Jude Bellingham et l'attaquant Raheem Sterling.

La commission de discipline de la Fifa, qui a ouvert une enquête le 3 septembre, a imposé à la MLSZ une amende de 200'000 francs suisses ainsi qu'une rencontre à domicile à huis clos. S'ils récidivent, les Hongrois risquent un deuxième match sans spectacteurs, avec "un sursis de deux ans".

La justice interne de l'instance a pris en compte "la gravité des incidents constatés", ajoutant aux "paroles et actes racistes" le "jet d'objets", l'utilisation d'engins pyrotechniques et le "blocage d'escaliers", a-t-elle énuméré dans un communiqué.

Invitée à sévir par le gouvernement britannique après la rencontre, la Fifa dit condamner "toute forme de racisme et de violence, ainsi que toute autre forme de discrimination ou d'abus", promettant une "tolérance zéro face aux comportements déplorables qui touchent le football".

En juillet déjà, la MLSZ avait été sanctionnée de trois matches à huis clos (dont un avec sursis), cette fois par l'UEFA, pour le "comportement discriminatoire de ses supporters" lors des trois matches disputés par sa sélection à l'Euro.

Des cris racistes à l'encontre de joueurs noirs de l'équipe de France avaient notamment été lancés depuis la tribune où se trouvaient les ultras hongrois à Budapest, le 19 juin. L'UEFA avait également enquêté sur des banderoles ou pancartes homophobes brandies par des supporters durant les autres rencontres du premier tour contre le Portugal et l'Allemagne.

Note:

Complété

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Lewandowski reçoit le Soulier d'or et remercie son épouse

Publié

le

Robert Lewandowski annonce qu'il n'est pas repu. Il veut encore marquer de nombreux buts. (© KEYSTONE/EPA/Alejandro Garcia)

L'attaquant du Bayern Munich Robert Lewandowski a reçu mardi le Soulier d'or qui récompense depuis 1968 le meilleur buteur des championnats européens.

Il en a profité pour remercier son épouse, qui est aussi son "coach de motivation" personnel.

Ce trophée couronne la saison époustouflante du canonnier polonais de 33 ans, qui a battu en 2020/21 un très vieux record, celui du nombre de buts marqués par un joueur en une saison en Bundesliga: avec 41 unités (en 29 matches effectivement disputés), il a dépassé Gerd Müller, qui le détenait depuis 49 ans avec 40 buts inscrits au cours de la saison 1971/72.

Cette saison, le meilleur joueur Fifa 2020 a déjà marqué sept fois en cinq journées.

"Je dois remercier mon épouse, elle est un grand soutien pour moi et une motivation, lorsque les choses vont un peu moins bien", a-t-il dit lors de la cérémonie organisée dans le musée du Bayern, à l'Allianz Arena de Munich.

Ancienne internationale polonaise de karaté, Anna Lewandowska est également nutritionniste et prend soin de l'alimentation de son champion de mari. "Je suis très fière de lui", a-t-il répondu aux compliments de son époux, "il est extraordinaire comme personne, comme athlète, comme partenaire, comme ami et comme mari".

Loué par ses dirigeants pour son professionnalisme et son esprit d'équipe, comparé à James Bond ("agent 009") par le président du Bayern Herbert Hainer, Lewandowski a assuré qu'il ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin: "Ce n'est pas encore fini, nous avons encore faim de titres", a-t-il dit en évoquant son envie de remporter une deuxième fois la Ligue des champions, après celle de 2020.

Le Polonais n'est que le deuxième joueur de Bundesliga à remporter le prestigieux Soulier d'or, après Gerd Müller (1970 et 1972). Lionel Messi (6 fois), Cristiano Ronaldo (4), et les désormais légendaires Eusebio, Marco van Basten ou Ronaldo le Brésilien comptent aussi parmi les lauréats.

Pour l'attribution du trophée, un facteur favorisant les grands championnats a été introduit depuis 1997. Chaque but marqué dans les cinq plus grands championnats au classement UEFA (Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne, France) vaut deux points. Ceux réussis dans les championnats entre la 6e et la 22e place valent 1,5 point, et un seul point dans les autres championnats.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Hockey

National League: Simion à Zoug jusqu'en 2025

Publié

le

Dario Simion est devenu l'un des piliers de Zoug (© KEYSTONE/PostFinance/ENNIO LEANZA)

L'attaquant Dario Simion (27 ans) a prolongé de trois ans son contrat avec Zoug, soit jusqu'en 2025. Le Tessinois évolue dans le club depuis le début de la saison 2018/19.

L'ailier s'est véritablement révélé lors du dernier exercice au terme duquel Zoug a décroché le titre de champion. Simion avait en effet inscrit 24 buts et donné 21 assists lors de la qualification, avant de marquer encore 9 buts (3 assists) en play-off. Il avait ensuite été sélectionné en équipe de Suisse pour les championnats du monde.

Cette saison, en six matches, Dario Simion a été crédité d'autant de points, avec 3 buts et 3 passes décisives.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Lucerne: plusieurs semaines d'absence pour Frydek

Publié

le

Une pause forcée pour Martin Frydek (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Lucerne sera privé durant plusieurs semaines de son défenseur Martin Frydek (29 ans). Le Tchèque s'est blessé au pied gauche samedi en Coupe à Buochs.

Il souffre d'une fracture partielle d'un métatarse et d'une déchirure du ligament extérieur du pied. Frydek devra se déplacer avec des béquilles durant dix jours. Ce n'est qu'ensuite que les médecins décideront si une opération est nécessaire.

Le latéral sera de toute manière indisponible durant plusieurs semaines. C'est un coup dur pour l'équipe de Fabio Celestini, qui occupe la dernière place de la Super League avec trois points pris en six matches.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Saut: fin de carrière pour Gregor Schlierenzauer

Publié

le

Gregor Schlierenzauer à Engelberg l'hiver dernier (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Gregor Schlierenzauer (31 ans) a annoncé sur les réseaux sociaux mettre fin de sa carrière. L'Autrichien a remporté 53 victoires en Coupe du monde, ce qui constitue un record.

Schlierenzauer a aussi été six fois champion du monde, mais a dû se contenter d'un titre olympique par équipe en 2010 à Vancouver. Lors de ces JO, il avait aussi conquis le bronze au grand et au petit tremplin, ces deux concours étant alors gagnés par Simon Ammann.

Dernière victoire en 2015

Le phénomène autrichien s'est adjugé deux fois la Tournée des quatre tremplins (2012, 2013) et à deux reprises le classement général de la Coupe du monde (2009, 2013). Sa dernière victoire remonte à 2015 à Lillehammer, là même où il avait gagné pour la première fois en 2007.

Victime de plusieurs blessures et d'une baisse de forme, Schlierenzauer n'avait plus fini dans le top 10 de la Coupe du monde depuis 2015. L'hiver dernier, il n'avait pris que la 65e place du général avec 8 points et s'était gravement blessé en février au genou gauche (rupture partielle du ligament croisé).

Décision juste

"J'ai eu le temps de réfléchir avec la distance nécessaire, de regarder le passé et de voir où je suis. La décision d'arrêter ma carrière n'a pas été facile, mais elle me semble juste, de même que le timing", a écrit le sauteur.

"Le feu qui brûlait pour le sport va désormais être consacré à de nouvelles tâches qui m'attendent. J'ouvre ce nouveau chapitre de ma vie avec passion, plein d'énergie et de curiosité."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture