Rejoignez-nous

Sport

Un 5000 m de feu

Publié

,

le

Berihu Aregawi, le héros de l'édition 2023 d'Athletissima. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La 48e édition d'Athletissima a offert un 5000 m de folie en l'absence des sprinters américains et jamaïcains. Dans le camp suisse, Jason Joseph est passé près de la victoire sur 110 m haies.

Piste ultra rapide et terrain de jeu favori des amateurs de vitesse, ce fut finalement le fond qui apporta le plus de réjouissances chronométriques sur le tartan de la Pontaise dans une ambiance plutôt fraîche. Le 5000 m donna lieu à une bataille épique entre l'Ethiopien Berihu Aregawi et l'Ougandais Joshua Cheptegei, recordman du monde. Et c'est finalement le jeune athlète de 22 ans qui a dominé son illustre aîné dans un temps de 12'40''45. Au-delà d'être la meilleure performance mondiale de l'année, ce chrono est le sixième plus rapide de l'histoire. Quatre hommes sont allés plus vite: Cheptegei, Kenenisa Bekele (2x), Haile Gebrselassie et Daniel Komen. Excusez du peu.

Côté suisse, Jonas Raess n'a pas démérité avec son 11e rang en 13'22''53. Mais le Zurichois est resté loin du record de Suisse de Markus Ryffel.

Joseph 2e, Mujinga 8e

Cela s'est nettement mieux passé pour Jason Joseph sur le 110 m haies. Le Bâlois avait la possibilité d'aller chercher sa première victoire en Diamond League. Mais "JJ" a dû se contenter de la deuxième place. Les athlètes ont été perturbés par un faux départ du Français Belocian. Ils manquaient peut-être un peu de jus sur ce deuxième passage. Parti lentement, Joseph s'est accroché pour remonter sur le Japonais Shunsuke Izumiya. Mais l'Asiatique est parvenu à maintenir un cheveu d'avance sur le Bâlois pour s'imposer en 13''22 contre 13''23 pour Joseph. A noter encore que le Japonais a eu un temps de réaction de 101 millièmes, soit le plus bas autorisé.

Sur le 100 m plat, tout le monde attendait Mujinga Kambundji pour sa rentrée. Seulement la Bernoise, ennuyée par une fasciite plantaire, voulait avant tout se tester et voir où elle se situait par rapport à la concurrence. Huitième et dernière en 11''41, la recordwoman de Suisse de la discipline n'a bien entendu pas pu aller taquiner l'Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou qui s'est imposée en 10''88. Mais elle n'a pas quitté le stade la tête basse.

"Sur le papier ça n'a pas l'air super, mais je n'étais pas nulle du début à la fin, a-t-elle analysé. C'est clair que ce temps de 11''41 n'est pas incroyable, mais si je compare avec les autres concurrentes qui ont eu une saison "normale", ce n'est pas si mal. Je ne veux pas trop me plaindre."

La sportive suisse de l'année a aussi été un peu surprise par le déroulement de sa course: "Je pensais que ce serait compliqué au départ et que cela irait mieux par la suite. En fait, ce fut le contraire. L'accélération s'est bien passée, mais après 60 mètres j'ai quand même senti mon pied et les entraînements manqués au cours des trois derniers mois."

Ehammer chocolat

Dans la famille Kambundji, Ditaji a réussi une meilleure course que sa grande soeur. La jeune Bernoise a pris la 5e place d'un 100 m haies remporté par la championne olympique Jasmine Camacho-Quinn en 12''40, devant la Nigériane Tobi Amusan, recordwoman du monde. Ditaji Kambundji a bouclé sa course en 12''83, soit à 13 centièmes de son record personnel.

Légère déception à la longueur pour Simon Ehammer. Incapable de franchir la barre des 8 mètres, l'Appenzellois a manqué le podium pour un centimètre (7,97 m). C'est le Bahaméen LaQuan Nairn qui a remporté le concours avec un bond à 8,11 m et un vent trop souvent défavorable.

Dans le rayon des MPM, il convient de signaler les 4,82 m de Katie Moon à la perche féminine. Angelica Moser s'est classée 7e avec une barre à 4,51 m.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey sur glace

Nicolas Fluri chef des arbitres de la SIHF

Publié

le

Nicolas Fluri va remplacer ANdreas Fischer à la tête des arbitres suisses (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Nicolas Fluri est le nouveau chef des arbitres de la fédération suisse de hockey sur glace. Le Prévôtois de 40 ans succède à Andreas Fischer qui part à Ambri.

Fluri possède une solide expérience avec 23 ans d'arbitrage. Il a participé à plus de 1000 matches en Suisse. Il a sifflé aux JO de Pyeongchang en 2018 et lors de 4 Mondiaux.

Andreas Fischer partira à la fin du mois de juillet. Nicolas Fluri entrera en fonctions le 1er octobre. L'intérim sera assuré par le CEO de la SIHF, Patrick Bloch.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Ligue des nations: la Suisse recevra l'Espagne au Stade de Genève

Publié

le

Murat Yakin: l'Espagne en adversaire à Genève (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Le Stade de Genève va vibrer le dimanche 8 septembre dès 20h45. Il sera le théâtre d'un alléchant Suisse - Espagne dans le cadre de la Ligue des nations.

La venue du récent champion d'Europe devrait amener la grande foule dans l'enceinte genevoise. La Suisse entamera sa campagne le jeudi 5 septembre à Copenhague face au Danemark.

Après avoir affronté la Roja, la sélection de Murat Yakin poursuivra son parcours avec un déplacement en Serbie (samedi 12 octobre) suivi de la réception du Danemark (mardi 15 octobre). Elle accueillera ensuite la Serbie (vendredi 15 novembre) avant de boucler son pensum avec un dernier match en Espagne (lundi 18 novembre).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

11''20 pour Mujinga Kambundji sur 100 m

Publié

le

Un bon chrono pour Mujinga Kambundji à Lucerne. (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Mujinga Kambundji (11’’20 sur le 100 m), Dominic Lobalu (7’37’’50 sur le 3000 m), Angelica Moser (4,60 m à la perche) et Annik Kälin (6,65m à la longueur) ont brillé à Lucerne.

Deux jours après ses 10’’90 de La Chaux-de-Fonds, Mujinga Kambundji a enlevé le 100 m avant de prendre la troisième place du 200 m en 22’’61. La Bernoise effectuait à Lucerne son ultime sortie avant les Jeux de Paris. Dominic Lobalu, Angelia Moser et Annik Kälin ont également connu les délices de la victoire pour faire le plein de confiance avant les Jeux.

A noter enfin la sixième place de Rachel Pellaud sur le 800 m. Avec un temps de 2’00’’78, l’athlète du FSG Bassecourt a signé le quatrième chrono de sa carrière.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Euro 2024

La Suisse s'impose aisément devant l'Azerbaïdjan

Publié

le

Viola Calligaris célèbre son but dans une rencontre sans histoire pour la Suisse. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Suisse a conclu par une victoire le tour préliminaire de l'Euro 2025. A Lausanne, elle a battu l’Azerbaïdjan 3-0 sur des réussites de Meriame Terchoun, Viola Calligaris et Ana-Maria Crnogorcevic.

Déjà assurées de remporter leur groupe avant cette ultime rencontre à la Pontaise, les Suissesses ont parfaitement rempli leur mission dans ce tour préliminaire. Leur première place leur permet de retrouver la Ligue A de la Ligue des Nations. On rappellera que la Suisse était, bien sûr, qualifiée d’office pour l’Euro en tant que pays organisateur.

Devant 2222 spectateurs, Meriame Terchoun a exploité une erreur de la gardienne pour ouvrir le score à la 25e minute et pour retrouver les chemins du filet en sélection après une longue attente de huit ans. Les deux autres buts sont sans doute tombés un peu tardivement (77e et 88e) pour affirmer que cette performance de l'équipe de Suisse fut vraiment aboutie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Une élimination sans gloire pour Dominic Stricker

Publié

le

Dominic Stricker: encore beaucoup de travail devant lui avant de retrouver la lumière. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Dominic Stricker (ATP 175) reste encore loin du compte ! Après une reprise sur gazon bien laborieuse, le Bernois a déçu lors de son premier tour à Gstaad.

Dans un duel de gauchers, Dominic Stricker s’est incliné 6-3 6-3 devant le Néerlandais Botic van de Zandschulp (ATP 87). Même s’il a bénéficié de quatre balles de break dans la seconde mange avant de céder son engagement à 4-3, le Bernois ne méritait pas vraiment un autre sort. Trop imprécis en retour, il a manqué de constance et de coffre pour prendre la main dans cette rencontre.

Contraint à un repos forcé de près de six mois pour soigner son dos, le joueur de 21 ans a sans doute mesuré tout le chemin qui lui reste à parcourir pour retrouver la lumière. Il a encore un mois et demi devant lui pour monter en puissance avant d’aller défendre à New York les 205 points ATP qui avaient récompensé son accession l’an dernier en huitième de finale de l’US Open.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture