Rejoignez-nous

Tennis

Laaksonen battu en quatre sets par Gojowczyk

Publié

,

le

Laaksonen ne disputera pas son premier 8e de finale de Grand Chelem dans cet US Open (© KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE)

Henri Laaksonen (ATP 130) n'a pas su saisir sa chance vendredi à l'US Open.

Le Schaffhousois, qui visait comme son adversaire un premier 8e de finale en Grand Chelem, s'est incliné 3-6 6-3 6-1 6-4 dans le duel de qualifiés qui l'opposait à l'Allemand Peter Gojowczyk (ATP 141) au 3e tour.

Cette défaite, consommée après 2h07' de jeu, n'a rien d'infamant. Finaliste du Geneva Open en 2018 et vainqueur d'un titre ATP (Metz 2017), Peter Gojowczyk (32 ans) a déjà figuré au 39e rang mondial, en juin 2018, alors que le meilleur classement de Henri Laaksonen est une 93e place obtenue en août 2017.

Mais il y avait mieux à faire jeudi sur le Grandstand pour le no 3 helvétique. Celui-ci s'est montré nettement moins convaincant que dans ses deux premiers matches, remportés face John Millman (ATP 43) puis à Cristian Garin (no 16). Il fut ainsi bien trop attentiste à l'échange après le gain du set initial.

Gojowczyk plus percutant

Trop imprécis dans une première manche où il a commis pas moins de 18 fautes directes, Peter Gojowczyk a en revanche su élever nettement son niveau de jeu dès l'entame du deuxième set. Le Munichois a d'ailleurs réussi le break d'entrée dans la deuxième manche pour reprendre confiance et mettre tout de suite son adversaire sous pression.

De plus en plus percutant, notamment en coup droit, Peter Gojowczyk a dès lors largement dominé les débats. Peut-être gêné par une douleur au pied droit, Henri Laaksonen n'a pas signé le moindre break dans les trois derniers sets. Avec seulement 50 % de premières balles de service passées et 42 fautes directes, il ne pouvait probablement pas espérer un meilleur sort.

L'Open d'Australie en ligne de mire

Henri Laaksonen se consolera peut-être tout de même grâce au chèque de 180'000 dollars récompensant son accession au 3e tour, lui qui avait empoché 113'000 euros en atteignant le même stade de la compétition ce printemps sur la terre battue de Roland-Garros où il était également sorti des qualifications. Il gagnera en outre une douzaine de places dans la hiérarchie.

Le Schaffhousois de 29 ans - qui aurait encaissé 265'000 dollars et retrouvé place dans le top 100 en cas de victoire - a en outre démontré une nouvelle fois son véritable potentiel. A lui de profiter de la confiance accumulée pour poursuivre son redressement, avec en ligne de mire une accession directe au tableau final du prochain Open d'Australie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Ruud signe le doublé au Parc des Eaux-Vives

Publié

le

La joie de Casper Ruud, désormais double tenant du titre à Genève (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Casper Ruud (ATP 8) a fait le plein de confiance avant Roland-Garros.

Le Norvégien de 23 ans a remporté pour la deuxième année consécutive le Geneva Open, s'imposant 7-6 (7/3) 4-6 7-6 (7/1) après 3h01' de jeu en finale devant le Portugais Joao Sousa (ATP 79).

Demi-finaliste à Rome la semaine passée, Casper Ruud retrouve donc ses meilleures sensations au moment idéal. Il avait connu quelques difficultés au début de la saison sur terre battue, ne gagnant que quatre matches dans ses quatre premiers tournois alors qu'il venait de jouer sa première finale en Masters 1000 à Miami.

Deuxième joueur après Stan Wawrinka (2016, 2017) à signer le doublé depuis que l'ATP Tour a fait son retour au Parc des Eaux-Vives en 2015, le Norvégien doit maintenant passer un cap à Roland-Garros, où il n'a jamais dépassé le 3e tour, et en Grand Chelem en général. Sa meilleure performance est un 8e de finale à Melbourne en 2021.

Sousa manque le coche

Casper Ruud, qui a remporté sept de ses huit titres ATP sur terre battue, est cependant revenu de loin avant de vaincre la résistance de Joao Sousa (33 ans). Celui-ci a en effet servi pour le titre à 5-4 dans la troisième manche. Mais il n'est pas parvenu à se relâcher au moment de conclure.

Victime d'une grosse baisse de régime à l'entame du deuxième set, Casper Ruud n'en demandait pas tant. Le Norvégien a manqué deux balles de match à 6-5 sur le service adverse dans la troisième manche, puis une troisième à 6/0 dans le deuxième tie-break. Un service gagnant lui a permis de plier l'affaire sur la quatrième.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Joao Sousa en finale à Genève, comme en 2015

Publié

le

Joao Sousa jouera samedi sa 2e finale à Genève (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Joao Sousa (ATP 79) défiera le tenant du titre Casper Ruud (ATP 8) samedi dès 15h en finale du Geneva Open.

Le Portugais de 33 ans a dominé Richard Gasquet (ATP 75) 6-2 6-2 en 75' dans la deuxième demi-finale. Il a déjà remporté un titre en 2022, en février à Pune en Inde.

Joao Sousa, qui a perdu les deux précédents duels livrés face à Casper Ruud, a aisément battu un Richard Gasquet un peu juste sur le plan physique. Le Français, qui aura 36 ans le mois prochain, n'a pas tenu le choc. Il a concédé son service à quatre reprises, ne convertissant aucune des quatre balles de break dont il a bénéficié.

Ex-no 28 mondial, Joao Sousa jouera ainsi, à 33 ans, sa 12e finale sur le circuit principal. Le Portugais, qui affiche quatre titres à son palmarès, avait déjà atteint la finale en 2015 sur la terre battue du Parc des Eaux-Vives. Il avait alors subi la loi du Brésilien Thomaz Bellucci.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Casper Ruud bat Reilly Opelka en deux manches

Publié

le

Casper Ruud a battu Reilly Opelka en deux sets vendredi (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Casper Ruud (ATP 8) disputera samedi une troisième finale consécutive sur sol helvétique.

Sacré à Genève et à Gstaad en 2021, le Norvégien s'est hissé en finale du Geneva Open en dominant Reilly Opelka (ATP 18) 7-6 (7/2) 7-5 en 1h30' de jeu dans la première demi-finale.

Sacré sur la terre battue de Buenos Aires en février et battu par Carlos Alcaraz au stade ultime en mars à Miami, Casper Ruud (23 ans) jouera sa troisième finale de l'année sur l'ATP Tour, la 11e au total. Il devra vaincre Richard Gasquet (ATP 75) ou Joao Sousa (ATP 79) samedi dès 15h pour cueillir le 8e titre de sa carrière.

Plus solide à l'échange, Casper Ruud a su attendre son heure face à Reilly Opelka. Le Norvégien a fait la différence grâce à deux coups "boisés" - dont un lob gagnant - dans le jeu décisif du set initial, avant de profiter de la seule double faute commise par le géant américain (2m11) pour convertir l'unique balle de break enregistrée dans cette partie à 7-6 5-5.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Le tenant du titre poursuit sa route

Publié

le

Casper Ruud affrontera Reilly Opelka vendredi en demi-finale à Genève (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Tenant du titre, Casper Ruud (ATP 8) a cueilli jeudi un sixième succès consécutif au Geneva Open. Le Norvégien s'est hissé en demi-finale en dominant Thanasi Kokkinakis (ATP 85) 6-4 7-6 (7/3).

Finaliste du Masters 1000 de Miami en mars mais en retrait dans ses quatre premiers tournois joués sur terre battue, Casper Ruud monte en puissance avant la quinzaine de Roland-Garros. Il avait déjà atteint le stade des demi-finales la semaine passée à Rome, s'inclinant devant le futur champion Novak Djokovic.

Facile vainqueur de Benoît Paire (6-3 6-1 en 55') mercredi pour son entrée en lice, Casper Ruud a dû serrer sa garde dans le deuxième set face à Thanasi Kokkinakis. Il a dû sauver deux balles de break à 5-5 - les deux seules que son adversaire australien s'est procurées -, mais a maîtrisé son sujet dans le tie-break.

Le Norvégien de 23 ans devra soigner sa relance vendredi pour sa quatrième demi-finale de l'année. Il retrouvera le géant Reilly Opelka (ATP 18), lequel a dominé Tallon Griekspoor (ATP 64) 6-4 3-6 6-3 jeudi. Il a remporté les trois duels livrés face à l'Américain de 2m11, dont un sur la terre battue de Houston en 2019.

La demi-finale du haut du tableau, "décapité" par les éliminations successives de Daniil Medvedev (ATP 2) et Denis Shapovalov (ATP 15) notamment, s'annonce moins relevée. Tombeur du Russe au 2e tour et de Kamil Majchrzak (6-2 6-4) jeudi, Richard Gasquet (ATP 75) se frottera au Portugais Joao Sousa (ATP 79).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Opelka premier demi-finaliste

Publié

le

Reilly Opelka est en demi-finale du Geneva Open (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Reilly Opelka (ATP 18) est le premier demi-finaliste du Geneva Open. Le géant américain de 2m11 s'est imposé 6-4 3-6 6-3 devant Tallon Griekspoor (ATP 64) jeudi en quart de finale.

Tête de série no 4 du tableau, Reilly Opelka a mis 1h33' pour prendre la mesure du Néerlandais, tombeur du Genevois Johan Nikles (ATP 317) la veille. Il a forcé la décision en signant le break dès le deuxième jeu de la troisième manche, dans laquelle il n'a perdu que 2 points sur son service.

Sacré en avril sur la terre battue de Houston, Reilly Opelka avait été battu d'entrée dans ses trois premiers tournois joués sur cette surface en Europe, notamment à Rome où il a subi la loi de Stan Wawrinka la semaine dernière. Il affrontera en demi-finale le tenant du titre Casper Ruud (ATP 8) ou Thanaski Kokkinakis (ATP 85).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture