Rejoignez-nous

Tennis

La Suisse d'abord face à l'Allemagne

Publié

,

le

Heinz Günthardt et son équipe affronteront l'Allemagne le 2 novembre, puis la République tchèque le 4 (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Le programme de la finale de la Billie Jean King Cup (ex-FedCup), prévue à Prague du 1er au 6 novembre, est désormais connu.

La Suisse affrontera l'Allemagne le mardi 2 novembre puis la République tchèque deux jours plus tard. Ces deux parties démarreront à 17h.

La tâche de la sélection du capitaine Heinz Günthardt s'annonce évidemment délicate dans un groupe D dont les favorites selon les Tchèques, titrées à six reprises depuis 2011. Seul le vainqueur de cette poule se qualifiera pour les demi-finales, prévues le vendredi 5. La finale aura lieu le samedi 6, dès 16h.

Les rencontres se disputeront au meilleur des trois matches (deux simples et un double). Les capitaines ont jusqu'au lundi 4 octobre pour arrêter leur sélection. Ils peuvent désigner cinq joueuses, trois noms pouvant être modifiés jusqu'au début de cette finale.

Prague pour Budapest

L'O2 Arena de Prague a été désignée à la fin août pour organiser cette phase finale, initialement prévue à Budapest en avril 2020 mais repoussée à deux reprises en raison de la pandémie de Covid-19. Budapest avait renoncé en mai à accueillir l'événement.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tennis

Teichmann écrase Kerber 6-2 6-3

Publié

le

Jil Teichmann a signé une nouvelle performance de choix mardi à Ostrava (© KEYSTONE/AP/DARRON CUMMINGS)

Jil Teichmann (WTA 42) a signé un nouveau succès probant mardi soir. La Suissesse s'est qualifiée pour le 2e tour du tournoi WTA 500 d'Ostrava en dominant Angelique Kerber (WTA 15) 6-2 6-3.

No 2 helvétique, Jil Teichmann a mis 72' seulement pour remporter ce duel de gauchères. La finaliste du récent tournoi WTA 1000 de Cincinnati menait déjà 5-0 après 17' de jeu face à l'expérimentée Allemande (33 ans), demi-finaliste à Wimbledon et 8e de finaliste à l'US Open cet été.

Jil Teichmann affiche ainsi désormais un bilan remarquable de six victoires pour une défaite cette année face aux membres du top 20, son seul échec ayant été enregistré face à Ashleigh Barty (WTA 1) en finale à Cincinnati. Elle affrontera Alison Riske (WTA 32) ou Fiona Ferro (WTA 85) jeudi au 2e tour à Ostrava.

Bencic face à Sorribes Tormo

Exemptée de 1er tour en tant que tête de série no 3, Belinda Bencic (WTA 11) entrera pour sa part en lice jeudi en République tchèque. La St-Galloise se frottera en 8e de finale à l'Espagnole Sara Sorribes Tormo (WTA 36), une joueuse qu'elle n'a encore jamais affrontée.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Vaccin anti-Covid: Tsitsipas a changé d'avis

Publié

le

Stefanos Tsitsipas: le Grec a changé d'avis (© KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE)

Le Grec Stefanos Tsitsipas (ATP 3) a changé d'avis sur la vaccination contre le Covid-19. Il va prochainement recevoir ses deux doses.

Un mois après s'être attiré les critiques du gouvernement grec pour des propos sur la vaccination, Tsitsipas va se faire vacciner contre le Covid-19, a-t-il annoncé lundi. "Je vais le faire cette année (me faire vacciner) pour pouvoir aller dans les magasins ou les restaurants", a affirmé le Grec sur la chaîne Antenna.

"Je n'ai personnellement pas fait la promotion de la vaccination. Je n'étais pas contre la vaccination. Je soutiens tous ceux qui veulent se faire vacciner. Je ne suis pas médecin, je suis joueur de tennis et mon opinion n'est pas la meilleure en termes de médecine, a admis le joueur de 23 ans.

Réticent

Mi-août, Tsitsipas s'était montré réticent à l'idée de se faire vacciner, pointant notamment de possibles effets secondaires. "Personne n'a fait du vaccin une obligation. A un certain stade, je devrai (le faire), j'en suis à peu près sûr, mais jusqu'ici ça n'a pas été obligatoire pour jouer, donc je ne l'ai pas fait, non".

"Je suis jeune, dans la catégorie des moins de 25 ans, pour moi le vaccin n'a pas été assez testé, c'est nouveau. Et il y a des effets secondaires. Je connais personnellement des gens qui en ont eu. Je ne suis pas contre, je ne vois juste pas de raison pour quelqu'un de ma catégorie d'âge d'être vacciné", avait ajouté le Grec.

Confinement mal vécu

Ses propos lui avaient valu des remontrances du gouvernement grec. "Il n'a ni la connaissance, ni le bagage, ni le travail de recherche qui lui permettraient de se former une opinion là-dessus", avait ainsi rétorqué le porte-parole du gouvernement, Giannis Economou.

Tsitsipas, qui était le visage de la campagne grecque "Restez chez vous" l'année dernière au plus fort de la pandémie, a admis qu'il avait eu du mal lors du premier confinement en 2020. "J'avais l'impression que ma vie n'avait aucun sens", a-t-il déclaré à Antenna lundi. "J'avais tellement d'objectifs à accomplir cette saison, pour montrer un nouveau Stefanos, et je savais que l'année était passée. Je n'ai pas pu réaliser ce que je m'étais fixé."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Federer: "Le pire est derrière moi"

Publié

le

Roger Federer garde le moral. (© KEYSTONE/AP/KIRSTY WIGGLESWORTH)

"Le pire est derrière moi", a déclaré Roger Federer à Zurich, où il se trouvait lundi dans le cadre d'un rendez-vous avec des sponsors. "Je vais bien, la rééducation avance", a-t-il dit.

S'exprimant avant la Laver Cup qui doit débuter cette semaine (24-26 septembre) à Boston et dont il est le créateur, le maestro a expliqué se remettre progressivement de sa troisième opération à un genou. "Je me réjouis de tout ce qui va encore se présenter à moi", a confié à l'agence de presse allemande SID le 9e joueur mondial, qui a mis fin à sa saison après Wimbledon.

"Quand on revient d'une opération, la prochaine journée est toujours meilleure que la précédente." Mentalement, le champion âgé de 40 ans se dit prêt à se refaire une santé. "J'espère pouvoir reprendre aussi vite que possible un entraînement de condition physique et retourner sur les courts. Mais il me faut un peu de patience."

Et d'ajouter: "C'est une période excitante. Je suis passé par là l'année dernière (la rééducation), ce n'est pas un problème mentalement", a-t-il encore glissé. Le Bâlois - codétenteur de nombre de victoires en Grand Chelem (20) avec Rafael Nadal et Novak Djokovic - considère son retour sur le circuit professionnel comme un nouveau "défi".

"Très dur de regarder"

Une chose est sûre, Federer ne disputera pas la Laver Cup (Europe contre reste du monde) cette année: "Cela me fait beaucoup de mal, bien sûr. Cela va être trois jours très durs à regarder du tennis."

En 2022, lorsque la compétition sera organisée à Londres, Federer a l’intention d’honorer l'épreuve de sa présence. "C'est l'un de mes objectifs, me mettre vraiment en avant pour revenir et jouer là-bas."

Le dernier match de Roger Federer remonte à son quart de finale de Wimbledon (défaite contre le Polonais Hubert Hurkacz en trois sets). Le Rhénan avait ensuite déclaré forfait pour les JO de Tokyo, les Masters 1000 de Toronto et Cincinnati et l’US Open.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Osaka sort du top 5

Publié

le

Naomi Osaka veut se ressourcer. (© KEYSTONE/EPA/PETER FOLEY)

Naomi Osaka est sortie du top 5 mondial lundi. La Japonaise se retrouve 8e, alors que Belinda Bencic est passée de la 12e à la 11e place.

Cinquième la semaine dernière, Naomi Osaka, qui souffre de problèmes psychologiques depuis plusieurs mois et a décidé de faire un break, a encore perdu trois places lundi. De son côté, Simona Halep est désormais 14e (-3) au sein d'un top 20 toujours dominé par l'Australienne Ashleigh Barty.

Chez les hommes, il n'y a aucun changement dans le top 20 du classement toujours emmené par Novak Djokovic devant Daniil Medvedev et Stefanos Tsitsipas. Roger Federer est 9e et Stan Wawrinka, 47e.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Actualité

Hüsler/Stricker offrent la victoire à la Suisse

Publié

le

Stricker (à gauche) et Hüsler ont offert le point de la victoire à la Suisse (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

La Suisse disputera les barrages du groupe mondial I de Coupe Davis en 2022.

Marc-Andrea Hüsler et Dominic Stricker ont fini le travail dès le double face à l'Estonie, s'imposant 6-4 7-6 (7/4) samedi à Bienne face au duo Vladimir Ivanov/Mattias Siimar pour offrir un troisième point décisif à leur équipe. La Suisse s'est finalement imposée 5-0.

Ce barrage du groupe II s'annonçait déséquilibré, et il le fut. Dominic Stricker (ATP 287), brillant en simple pour son baptême du feu dans la compétition, et Henri Laaksonen (ATP 119) ont rempli leur mission vendredi en ne laissant pas la moindre ouverture à des joueurs nettement moins bien classés.

Un départ idéal

Sacrés à la surprise générale cet été sur la terre battue de Gstaad, Marc-Andrea Hüsler et Dominic Stricker n'ont pas non plus connu de difficulté majeure samedi. Les deux gauchers ont eu besoin de 80' pour prendre la mesure de Vladimir Ivanov (ATP 717) et Mattias Siimar (ATP 1041), qui avaient déjà été alignés en simple.

Le Zurichois (25 ans) et le Bernois (19 ans) ont démarré cette partie de manière idéale, signant le break dès le premier jeu et remportant les huit premiers points. Ils ont dû se montrer plus patients dans la deuxième manche, faisant la différence au jeu décisif après avoir manqué une balle de break à 3-3.

La route est encore longue

L'équipe de Suisse, qui restait sur une défaite sur la terre battue péruvienne en mars 2020, retrouvera donc l'an prochain le groupe I de la Coupe Davis. Elle a mis ce week-end un terme à une série de cinq défaites dans la compétition, sa dernière victoire remontant à l'automne 2017.

Un succès dans son prochain play-off, prévu au printemps 2022 face à un adversaire sans doute mieux coté que l'Estonie, lui offrirait un ticket pour les qualifications à la finale de la Coupe Davis 2023. La route est donc encore longue pour l'équipe du capitaine Severin Lüthi.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture