Rejoignez-nous

Tennis

Federer toujours en course aux Masters à Londres

Publié

,

le

Federer peut toujours rêver des demi-finales au Masters (©KEYSTONE/AP/ALASTAIR GRANT)

Roger Federer (no 3) est toujours en vie dans le Masters ATP de Londres.

Battu 7-5 7-5 par Dominic Thiem pour son entrée en lice, le Bâlois a dominé Matteo Berrettini (no 8) 7-6 (7/2) 6-3 dans la 2e journée du groupe Björn Borg.

Le sextuple vainqueur jouera donc sa place dans le dernier carré jeudi. Il défiera alors Novak Djokovic (no 2), qui ne sera de toute manière pas mathématiquement qualifié pour les demi-finales. Il reste sur cinq défaites face au Serbe, la dernière en date étant la plus mortifiante de sa carrière (finale du dernier Wimbledon).

Roger Federer, qui avait manqué son affaire face à Dominic Thiem, a su élever son niveau de jeu pour ce premier match-couperet. Mieux en jambes, plus relâché dans ses frappes, il a témoigné d’une grande solidité dans le « money time ». Et il ne s’est retrouvé qu’une seule fois en danger sur son service, alors qu’il menait 7-6 4-3.

Le Bâlois a fait la différence en l’espace de 10 minutes à peine. Il a survolé les débats dans le jeu décisif, profitant d’un coup droit manqué par son adversaire à 1/1 pour signer un premier « mini break ». Et il a enfoncé le clou en réalisant le premier break de cette rencontre dès le premier jeu de la deuxième manche.

Roger Federer, qui a effacé les trois balles de break auxquelles il a fait face (à 7-6 4-3), n’a donc pas fait mentir la statistique: il est invaincu lors de son deuxième match du Round Robin au Masters (17 succès). Pour ne pas échouer pour la deuxième fois seulement en 17 participations dès la phase de poules, il devra réussir jeudi ce qu’il n’a plus fait depuis quatre ans: battre Novak Djokovic.

Le Maître n’a plus vaincu le Serbe depuis le Masters 2015, à l’occasion de la 2e journée du Round Robin. Novak Djokovic, qui avait pris sa revanche cinq jours plus tard en finale de ce Masters, a d’ailleurs remporté 9 de leurs 11 derniers affrontements. Il avait, mais est-il besoin de les rappeler, écarté deux balles de match en finale du dernier Wimbledon…

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tennis

Roger Federer fête les vingt ans de son titre à Brest

Publié

le

Roger Federer, qui a remporté la Laver Cup pour la troisième fois de suite à Genève en septembre, fête les 20 ans de son premier titre Challenger (Sébastien Telley).

Voilà vingt ans très exactement, celui est aujourd’hui n°3 mondial a remporté son premier et seul tournoi lors d’un tournoi Challenger dans l’Ouest de la France…

C’est une date-anniversaire pour Roger Federer considéré par beaucoup comme le meilleur joueur de tous les temps. Voilà vingt ans très exactement (31.10.99), le Bâlois a remporté le premier tournoi de son parcours sous l’égide de l’Association des Tennismen Professionnels. C’était à Brest sur le circuit Challenger. Ce titre est le premier mais aussi le seul dans cette catégorie de tournoi. Une statistique révélatrice de son immense talent naissant.

Mathieu Aeschmann Journaliste Sport Center

 

Et moins d’un an après ce titre à Brest, Roger Federer est passé très près de monter sur le podium aux Jeux Olympiques d’été à Sydney (28.09.00): le Bâlois n’a été battu que lors du match pour les troisième et quatrième places par le Français Arnaud di Pasquale.

 

 

Continuer la lecture

Actualité

WTA Finals: Bencic dans le dernier carré

Publié

le

Belinda Bencic peut encore rêver de gagner le Masters féminin (©KEYSTONE/EPA/ALEX PLAVEVSKI)

Belinda Bencic (WTA 7) jouera les demi-finales des WTA Finals à Shenzhen. Elle s’est qualifiée en battant la Néerlandaise Kiki Bertens (WTA 10) 7-5 1-0 w.o dans son troisième match du groupe rouge.

Le premier set a vu Kiki Bertens prendre les devants, signant le premier break à 2-2. La Néerlandaise a servi à 5-4 pour le gain de cette manche initiale, mais son jeu s’est soudainement grippé. Belinda Bencic a refait son break de retard, avant de prendre encore une fois le service de son adversaire pour éviter le tie-break et remporter la manche 7-5.

La Saint-Galloise gagnait son service en ouverture de la deuxième manche. C’est alors que son adversaire, ne se sentant pas bien, demandait l’intervention du médecin. Peu après avoir été examinée, Kiki Bertens renonçait à poursuivre le match.

Belinda Bencic, qui finit deuxième du groupe derrière l’Australienne Ashleigh Barty (WTA 1), affrontera l’Ukrainienne Elina Svitolina (WTA 8) samedi en demi-finale. Les deux joueuses se sont mesurées deux fois cette année, et chacune a gagné à une reprise.

Source: ATS

Continuer la lecture

Tennis

ATP Cup: Forfait de Federer

Publié

le

Roger Federer renonce à la première ATP Cup (©KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Roger Federer ne disputera pas la première édition de l’ATP Cup, prévue du 3 au 12 janvier en Australie.

Le Bâlois renonce pour des « raisons familiales », explique-t-il sur le site de la compétition. En conséquence, la Suisse ne jouera pas cette épreuve.

« Je regrette de me retirer de cette première ATP Cup », explique le Bâlois, qui aurait dû faire équipe avec Henri Laaksonen. « Après avoir beaucoup discuté avec ma famille et mon staff, j’ai décidé que ce serait bénéfique pour ma famille et pour mon tennis de passer deux semaines supplémentaires à la maison », ajoute-t-il.

« C’est la meilleure chose à faire si je veux continuer à évoluer aussi longtemps que possible sur l’ATP Tour, poursuit Roger Federer, qui commencera donc sa saison 2020 à Melbourne lors de l’Open d’Australie (20 janvier-2 février). « J’espère que vous (réd: mes fans) comprendrez cette décision », souligne-t-il.

La Suisse aurait dû figurer dans le groupe C de l’ATP Cup, à Sydney, où elle aurait dû affronter la Grande-Bretagne, la Belgique et une quatrième équipe. Neuf des dix premiers du classement ATP restent néanmoins inscrits pour cette compétition, qui réunira 24 équipes avec une dotation de 15 millions de dollars.

Source ATS

Continuer la lecture

Tennis

Swiss Indoors: Federer sur son nuage

Publié

le

Roger Federer avec les ramasseurs de balle pour la traditionnelle pizza post-victoire (©KEYSTONE/EPA KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

« Ce fut une semaine formidable. Mon niveau de jeu fut remarquable. Et au bout, il y a ce dixième titre. C’est dingue! » Roger Federer était peut-être l’homme le plus heureux au monde dimanche.

« Jouer comme cela procure une immense envie, explique-t-il. Tu es devant au score. Tu peux lâcher tes coups. Tu es porté par le public. » Et au final, l’homme aux vingt titres du Grand Chelem a été rattrapé par ses émotions. « Le match a été rapidement plié. Je n’ai pas eu le temps sur le moment de penser à ce que représentent ces dix titres à Bâle. Et pas avant avec un quart de finale qui aurait dû m’opposer à Stan et la demi-finale contre Tsitsipas. J’ai conscience d’avoir écrit une page importante de ma carrière. Devant mes enfants, ma famille et mes amis. »

« Gagner dix fois les Swiss Indoors a quelque chose d’irréel, poursuit-il. L’idée au départ était de jouer les qualifications comme je l’ai fait en 1997 et peut-être le tableau principal. Mais pas de m’imposer à dix reprises ».

On le sait, Roger Federer est, après ce « Stängeli », à six titres du record des 109 victoires de Jimmy Connors. « Je reste toujours sur ma position: je ne vais pas chasser ce record, lance-t-il. Ce lundi, je me réunis avec mon équipe pour réfléchir aux douze prochains mois. La possibilité d’égaler ou de battre ce record de Connors n’aura aucune influence sur ma programmation. »

Le prochain objectif de Roger Federer sera le Masters de Londres qui débute le dimanche 10 novembre. « Comme je n’ai pas gagné un seul titre du Grand Chelem cette année, ce Masters est sans doute devenu plus important, glisse-t-il. L’objectif est d’arriver à Londres en pleine possession de mes moyens. En pleine confiance aussi. » A bien lire entre les lignes, sa présence à Paris-Bercy où il doit en principe jouer mercredi apparaît improbable.

Continuer la lecture

Actualité

Laver Cup: un troisième titre au bout du suspense

Publié

le

La Team Europe a souffert mais remporte la Laver Cup pour la troisième fois consécutive [Bastien Gallay - Gallay Photo]

Dos au mur, l’Europe arrache la victoire et conserve son titre en gagnant les deux derniers simples. Roger Federer et ses coéquipiers fêtent leur troisième victoire en autant de participations. 

Le suspense a été total jusqu’au bout et les 17’000 spectateurs présents à Palexpo dimanche en ont pour leur argent. Suspense, renversements de situation et coups de théâtre ont présidé à la dernière journée de la troisième édition de la Laver Cup. Après les victoires américaines lors du double (Sock et Isner sur Federer et Tsitsipas) et du premiers simple de la journée, le Team Europe coaché par Björn Borg s’est retrouvé mené (7-11) avec l’obligation de gagner ses deux derniers simples.
Roger Federer a alors endossé le costume du sauveur pour permettre à ses couleurs de revenir à un point de la sélection (succès sur Isner 6-4 7-6).
La tension a atteint son comble lors du quatrième et dernier simple. Vainqueur du premier set (6-4) Alexander Zverev a ensuite perdu le deuxième (3-6) face à Milos Raonic. S’ensuit la lutte impitoyable entre le Canadien et l’Allemand, mais contrairement à samedi, ce dernier ne craque pas et remporte le super tie break (10-4) dans une ambiance indescriptible. Cardiaques s’abstenir dira Rafael Nadal, en anglais, lors de la conférence de presse de fin de tournoi.
Mais face à une équipe World de qualité, Roger Federer le reconnaît, la partie n’a pas été simple :

Roger Federer n°3 mondial

 

C’est donc un pari réussi donc pour Roger Federer qui fait partie de l’organisation de cette compétition. Dimanche soir, il était très satisfait de cette Laver Cup 2019:

Roger Federer n°3 mondial

 

Pour Roger Federer, fêter ce troisième titre dans cette ambiance, devant le public qui avait déjà trois fois vibré à ses exploits en Coupe Davis. Un moment inoubliable pour le Bâlois!

Roger Federer n°3 mondial

 

Pour la Team World, la défaite est cruelle et le capitaine de l’équipe John McEnroe s’en souviendra durant de longues années.

John McEnroe capitaine Team World

@SebTelley

 

Le Team Europe ira l’an prochain défendre sa couronne à Boston pour la quatrième édition de la Laver Cup. Elle se disputera au TD Garden dans l’antre des Boston Celtics et des Boston Bruins.

 

 

Continuer la lecture