Rejoignez-nous

Sport

Super League: le SLO joue à Lugano

Publié

,

le

Mattia Croci-Torti et Lugano attendent le SLO de pied ferme (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Deux matches figurent dès 16h30 au programme dominical de la 19e journée de Super League. Prévu à 14h15, Yverdon - Lucerne a été reporté à mardi soir en raison de l'état de la pelouse.

Stade Lausanne-Ouchy affrontera Lugano au Cornaredo. La mission s'annonce difficile pour le dernier du classement face à un adversaire qui occupe le 5e rang et qui veut rester du bon côté de la barre.

L'autre match sera le "Klassiker" entre Zurich et Bâle. Le FCZ (31 points) vise le podium, tandis que le FCB (18 pts) doit se reprendre pour quitter sa très décevante avant-dernière place.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Le SLO quitte la Super League sur une victoire

Publié

le

La joie des joueurs du SLO, qui quittent la Super League sur une victoire (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Stade Lausanne-Ouchy quitte la Super League sur une note positive. La troupe de Ricardio Dionisio est allée s'imposer 2-1 mardi à Lucerne dans la dernière journée de la poule contre la relégation.

Le SLO, qui couchait sur deux défaites, a fait la différence en moins de deux minutes face à de pâles Lucernois. Un doublé d'Elies Mahmoud aux 14e et 15e minutes lui a permis de décrocher au final son septième succès de la saison, en 38 parties disputées. Lucerne n'a réduit la marque qu'à la 88e, sur un penalty.

Les deux autres équipes vaudoises ont conclu leur saison en obtenant un point. Yverdon, qui se déplaçait à Bâle (0-0), devance donc de deux points Lausanne-Sport, qui accueillait Grasshopper (0-0), au terme de ce championnat. A noter que le portier d'YS Paul Bernardoni a stoppé un penalty de Thierno Barry dès la 8e minute.

Tout était dit avant cette ultime journée du "Relegation Group", le SLO étant condamné depuis une semaine à retrouver la Challenge League une année après l'avoir quittée. Le barragiste GC devra pour sa part sauver sa peau face à Thoune, 2e de Challenge League derrière Sion, les 26 et 31 mai.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Cobolli-Shevchenko en quart de finale à Genève

Publié

le

Flavio Cobolli a sorti Ben Shelton au 2e tour à Genève (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Sorti d'entrée l'an dernier, Ben Shelton (ATP 15) n'a pas fait mieux pour sa deuxième participation au Geneva Open.

Le gaucher américain, qui était exempté de 1er tour en sa qualité de tête de série no 4 du tableau, s'est incliné dès les 8es de finale mardi soir au Parc des Eaux-Vives.

Ben Shelton, qui a cueilli début avril à Houston son premier titre sur terre battue, a été battu 4-6 7-6 (7/1) 6-2 par l'Italien Flavio Cobolli (ATP 56). Le demi-finaliste du dernier US Open avait pourtant le match en main, lui qui menait 6-4 4-2. Mais il a connu une baisse de régime fatale au moment de conclure.

Flavio Cobolli, qui avait atteint les 16es de finale de l'Open d'Australie en janvier, se frottera jeudi en quart de finale au Kazakh Alexander Shevchenko (ATP 61). Celui-ci a bénéficié d'un jour de repos inattendu mardi, le Finlandais Emil Ruusuvuori (ATP 66) déclarant forfait avant leur 2e tour.

Têtes de série no 2 et 3 du tableau, Casper Ruud (ATP 2) et Taylor Fritz (ATP 7) entreront quant à eux en lice mercredi, comme Novak Djokovic. Le Norvégien, sacré en 2021 et en 2022 à Genève, se frottera à Sebastian Ofner (ATP 45) aux alentours de 15h30. L'Américain affrontera lui Alex Michelsen (ATP 65) vers 13h30.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Novak Djokovic: "C'est l'un des plus beaux clubs du monde"

Publié

le

Novak Djokovic a répondu aux médias en français mardi à Genève (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Novak Djokovic est l'attraction de la semaine au Geneva Open. A la veille de son entrée en lice face à Yannick Hanfmann (ATP 85), le no 1 mondial a répondu aux questions des médias, en français.

Le numéro 1 mondial est notamment revenu sur les raisons de sa venue à Genève.

Novak Djokovic

 

En plus du lieu, c'est l'accueil, digne une rockstar, au pays de Roger Federer - "et de Stan Wawrinka", n'a-t-il pas manqué de préciser - qui a touché le Serbe. Lui qui était déjà venu il y a longtemps à Genève

Novak Djokovic

 

"C'est l'un des plus beaux clubs du monde, le parc est magnifique et la vue sur le lac est incroyable", a ajouté le Serbe. "C'est un super environnement pour jouer au tennis." Pour l'aspect purement sportif, Novak Djokovic ne se cache pas. Il veut retrouver la confiance après un début de saison en deçà de ses standards.

Novak Djokovic

Il affirme s'être remis de sa mésaventure romaine, où il avait été éliminé en 16e de finale deux jours après avoir reçu une gourde en métal sur la tête. "Je me sens bien physiquement. Il n'y a pas meilleur entraînement pour moi que de jouer des matches en ce moment", a-t-il dit.

Avant de se présenter aux médias, le "Djoker" a partagé un entraînement avec Casper Ruud devant un bon nombre de curieux plus intéressés par cette exhibition que par les deux autres matches qui se tenaient au même moment. "Franchement, c'est une très belle sensation de voir tout ce soutien ici. J'espère voir beaucoup de monde et des jeunes. Je veux donner envie aux enfants de prendre une raquette et de continuer à faire grandir ce sport", a-t-il ajouté.

Avec ATS

Continuer la lecture

Genève

Geneva Open: Andy Murray éliminé dès le 1er tour

Publié

le

Andy Murray: un petit tour et puis s'en va au Geneva Open (© KEYSTONE/EPA/SALVATORE DI NOLFI)

Andy Murray (ATP 75) a échoué dès le 1er tour au Geneva Open. Le Britannique a été battu par l'Allemand Yannick Hanfmann (ATP 85) en deux sets, 7-5 6-2.

Le match avait été interrompu par la pluie lundi soir. Murray n'a pas profité de la nuit pour trouver la solution face à son adversaire. Il ne retrouvera ainsi donc pas le Serbe Novak Djokovic (ATP 1) pour ce qui aurait été une belle affiche au 2e tour.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette FC: un 3e rang réjouissant

Publié

le

Steve Rouiller en grenat, tente de ralentir l'action d'Ebrima Colley, en jaune et noir, malgré les trombes d'eau qui s'abattent sur la gazon de la Praille (KEYSTONE/Valentin Flauraud).

Les Servettiens terminent le présent championnat sur le podium après leur défaite dimanche à la Praille contre les Young Boys (0-1). Un 3e rang qui les satisfait pleinement malgré quelques regrets.

Servette s’est incliné par la marge la plus étroite (0-1) face aux Young Boys lundi à la Praille. Un résultat frustrant pour les joueurs de René Weiler qui ont joué leur dernier match de la saison à domicile devant un public nombreux: plus de treize mille spectateurs. Ecoutez le défenseur central servettien Steve Rouiller.

 

 

Tout est dit dans le présent championnat. Les Young Boys conservent leur titre de champions de Suisse ; les "jaunes et noirs" de la capitale fédérale remportent ainsi leur dix-septième titre national égalant au passage le SFC au palmarès. Le FC Lugano est deuxième, alors que les joueurs de René Weiler terminent au troisième rang. Ecoutez l'arrière latéral genevois Théo Magnin...

 

Depuis qu'on est monté en Super League, on n'a fait que des bonnes saisons. Steve Rouiller

Arrivé au club voilà six ans bientôt, le défenseur central Steve Rouiller se réjouit de la constance dont a fait le SFC tout au long de ces années.

 

L'Europe en mars, la finale de Coupe et un 3e rang: c'est une très belle saison. René Weiler

Quant au coach René Weiler, il est plus que satisfait de cette saison. A l'entendre, ça aurait extrêmement difficile de faire mieux.

 

L'équipe alignée lundi face aux champions de Suisse était quelque peu inhabituelle. Avec T. Magnin comme latéral droit en première mi-temps, demi défensif en seconde période, Tsunemoto sur le banc durant les quarante-cinq premières minutes de jeu. Cognat sur le côté gauche et M. Stevanovic comme deuxième attaquant. Le technicien zurichois nous explique ces choix dictés par un effectif plutôt restreint en cette fin de saison...

 

Continuer la lecture