Rejoignez-nous

Football

Stade de Genève : des obstacles au gazon synthétique

Publié

,

le

Les supporters, comme l'ancien president de la Fondation du Stade, déplorent le choix de remplacer l'actuel pelouse hybride par un gazon synthétique.

Le Conseil de Fondation du Stade émet des réserves sur l'installation d'une surface de jeu synthétique dans l'enceinte de la Praille. Pour Laurent Moutinot, son ancien président, c'est un choix "absurde".

Le Servette football club n’est pas au bout de ses peines. Il y a une forte volonté du club grenat de passer au synthétique. Et cerise sur le gâteau, les dirigeants ont l’appui du conseil d’Etat – Jean-Marc Guinchard, l'actuel président de la Fondation du Stade parle même de pression et détail révélateur le Conseil de Fondation -lors d'une de ses séances qui a eu lieu lundi - a pris acte de cette décision, mais trois des cinq membres se sont abstenus…
Les principales réserves portent sur la durée des travaux qui rendent le projet difficilement réalisable dans les mois qui viennent et sur le financement qui reste à trouver.

Jean-Marc GuinchardActuel président de la Fondation du Stade de Genève

 

Laurent Moutinot : "c'est un immense gâchis!"

Outre le coût (estimé) des travaux : 1,7 millions francs, le manque à gagner avec la disparition des matches internationaux et l'absence de l'Equipe de Suisse pose un réel problème de subsistance à la Fondation du Stade de Genève et son ancien président ne mâche pas ses mots.

Laurent MoutinotAncien président de la Fondation du Stade de Genève

 

Jean-Marc Guinchard : "l'appel d'offre rend les délais difficile à tenir"

Le Conseil de Fondation doit rencontrer des collaborateurs du Département de la Cohésion Sociale mardi après-midi pour examiner la suite à donner au projet. Reste que si le projet ne devait pas voir le jour cette année encore, il devrait pouvoir se réaliser l'an prochain.

Jean-Marc GuinchardActuel président de la Fondation du Stade de Genève

 

 

https://www.radiolac.ch/actualite/sport/football/super-league-servette-simpose-face-a-thoune/

 

 

https://www.radiolac.ch/actualite/stade-de-geneve-letat-et-le-fondation-trouvent-des-solutions/

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Equipe de Suisse

Euro'24: un groupe en théorie abordable pour les Helvètes

Publié

le

Albaert, La mascotte de l'Euro dont la phase finale se jouera en Allemagne l'été prochain (© KEYSTONE/EPA/FILIP SINGER).
Le tirage au sort de la phase finale de l’Euro qui s'est déroulé samedi à Hambourg a été plutôt favorable à l’équipe de Suisse qui affrontera la Hongrie, l’Ecosse et l’Allemagne, pays organisateur. 

 « Pire » équipe qualifiée directement par le biais du tour préliminaire, la sélection helvétique n’a pas vraiment le droit de se plaindre. Même avec le soutien de son public, rien ne dit que l’Allemagne sortira du tunnel dans lequel elle se trouve depuis plus de cinq ans. Quant à la Hongrie et à l’Ecosse, elles n’étaient pas nécessairement les équipes les plus redoutables des chapeaux 2 et 3.

La Suisse livrera ses deux premiers matches à Cologne, le 15 juin contre la Hongrie et le 19 juin face à l’Ecosse. Elle bouclera son premier tour le 23 juin à Francfort contre l’Allemagne. Avec l’espoir que cette rencontre n’aura plus aucune incidence sur sa qualification pour les huitièmes de finale. Elle se doit de classer l’affaire lors de ses deux rencontres à Cologne. Cologne où elle aura une revanche à prendre dix-huit ans après son élimination en huitième de finale de la Coupe du monde contre l’Ukraine, un soir où fut commis la plus tragique erreur de coaching de son histoire avec le remplacement d’Alex Frei quelques instants seulement avant la séance de tirs au but.

Remo Freuler: "emballé"!

"Ce groupe m’emballe, s’enflamme déjà Remo Freuler. Jouer contre l’Allemagne lors de l’Euro qu’elle organise est gratifiant. L’ambiance à Francfort sera magnifique. Et avec la Hongrie et l’Ecosse, nous affronterons deux équipes qui jouent un beau football." L'avis du demi de Bologne doit être partagé par ses coéquipiers. L'Equipe de Suisse a les moyens de briller lors de ce premier tour même si Silvan Widmer rappelle "qu’il conviendra de ne sous-estimer aucun adversaire". Après leur parcours difficile dans le tour préliminaire, les Helvètes devraient toutefois éviter de bomber le torse le 15 juin à Cologne au moment de jouer leur premier match contre la sélection hongroise de Marco Rossi.

Murat Yakin: "heureux"

"Nous pouvons être heureux de ce tirage, souligne pour sa part Murat Yakin. L’Allemagne sera la favorite même si ses derniers résultats n’ont pas été conformes aux attentes. Quant à la Hongrie et à l’Ecosse, elles ont disputé un excellent tour préliminaire. Ces deux équipes possèdent des individualités brillantes. Mais nous allons tout faire pour nous qualifier." Pour mémoire, les deux tiers des vingt-quatre équipes en lice seront qualifiées à l'issue ce premier tour (les deux premiers de chaque groupe, plus les quatre meilleurs troisièmes).

Un groupe plutôt difficile pour la France

La Suisse a eu de la chance d’échapper au traditionnel "groupe de la mort" qui réunira la France, les Pays-Bas, l’Autriche et, très certainement, la Pologne. Absent à Hambourg pour des raisons médicales, Didier Deschamps n’a pas été accompagné lors de ce tirage au sort par sa chance coutumière. Les Bleus devront vraiment s’employer pour ne pas laisser trop de plumes dans ce premier tour. Tenante du titre, l'Italie ne sera, quant à elle, à l'abri de rien face à l'Espagne, la Croatie et l'Albanie.

Continuer la lecture

Football

Winterthour - Zurich reporté, St-Gall - Yverdon aussi

Publié

le

Le match Winterthour-Zurich a été reporté samedi matin déjà (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La neige joue les trouble-fête sur les pelouses suisses.

En Super League, le match prévu samedi à 20h30 entre Winterthour et Zurich a été renvoyé samedi matin déjà. La partie Saint-Gall - Yverdon, agendée dimanche, devra également se jouer à une date ultérieure.

Les chutes de neige persistantes ont rendu la Schützenwiese de Winthertour impraticable samedi. La situation était en outre telle au Kybunpark à Saint-Gall que le renvoi a été annoncé vingt-quatre heures avant le coup d'envoi, les Yverdonnois n'ont donc pas eu besoin de se déplacer.

Les dates de rattrapage n'ont pas encore été fixées, elles devraient être communiquées au début de la semaine prochaine. Vendredi soir, deux matches de Challenge League avaient déjà été reportés. Le derby argovien prévu dimanche entre Baden et Aarau a en outre déjà été renvoyé, tout comme la rencontre Thoune-Bellinzone.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Les Servettiens savourent leur exploit face à l'AS Rome

Publié

le

René Weiler a su faire progresser le onze grenat au fil des mois (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI).

Avec le match nul (1-1) face à l'AS Rome, le Servette FC a parfaitement répondu à l'attente du nombreux public (près de 29'000 spectateurs) accouru jeudi soir à la Praille. Le coach grenat René Weiler salue la performance de ses joueurs qui ont su se surpasser au meilleur moment. 

Même avec une défaite, le SFC aurait préservé son troisième rang au classement du groupe G de cet Europa League. Le revers subi par Sheriff Tiraspol dans les arrêts de jeu face à Slavia Prague (2-3) en Transnistrie à cause d'un penalty concédé dans les arrêts de jeu a scellé le sort des champions de Moldavie.

La mentalité vaut mieux que le talent, mais nous avons les deux. René Weiler

Mais pour l'entraîneur grenat, l'essentiel est ailleurs: son équipe progresse de match en match. Il mesure le chemin parcouru et se réjouit de poursuivre l'aventure européenne dès mi-février.

René WeilerEntraîneur du Servette FC

 

 

https://www.radiolac.ch/sport/servette-qualifie-pour-la-conference-league/

Continuer la lecture

Football

Servette qualifié pour la Conference League

Publié

le

Miroslav Stevanovic, au centre, parvient à conserver le contrôle du ballon malgré l'intervention du defenseur romaniste Evan N'Dicka, en blanc, sous les yeux de Chris Bedia, n°29; les Servettiens ont été à la hauteur de l'évènement jeudi soir à la Praille (© KEYSTONE/Martial Trezzini).

Sous une pluie battante, Servette a obtenu un match nul parfaitement mérité (1-1) face à l'AS Rome jeudi soir à la Praille. Les Romanistes ont ouvert le score par Lukaku, Bedia a égalisé pour le SFC. Le onze grenat se qualifie pour la Conference League, Sheriff a été battu sur son terrain par Slavia Prague (2-3).

Les Servettiens ont su se hisser à la hauteur de leurs prestigieux adversaires jeudi soir dans un Stade de la Praille plein à ras bord (28'534 spectateurs!). Ils ont eu le mérite de revenir dans le match grâce à une égalisation signée Chris Bedia. Le buteur-maison, qui a répondu à l'ouverture du score de Romelu Lukaku, a retrouvé sa meilleure forme au moment le plus opportun.

Le coach est un peu "méchant", mais ça porte ses fruits. Chris Bedia

L’attaquant franco-ivoirien est ravi d’avoir fait trembler les filets romanistes: il nous raconte son but; il nous dit également ce que cette qualification représente pour lui et ses coéquipiers.

Chris BediaAttaquant du Servette FC

Ensuite, les joueurs de René Weiler ont fait front face aux assauts romanistes avec un courage admirable. Jeremy Frick a réalisé un arrêt déterminant face à Paulo Dybala qui s'est présenté seul face à lui... Les remplaçants entré en jeu pour le dernier quart du match ont joué un rôle aussi important que les titulaires pour que le onze grenat puisse subir sans dommage la pression adverse.

Après ce magnifique résultat, les joueurs de René Weiler prendront part à la phase à élimination directe de la Conference League en février prochain. Même si, avec la victoire de Slavia Prague sur Sheriff Tiraspol (3-2) en Transnistrie, une défaite n'aurait pas empêché cette qualification.

 

Tableau des résultats: ATS/keystone

Europa League,
Groupe G - Résultats et classement
Jeudi:
Servette - AS Rome 1-1 (0-1)
Sheriff Tiraspol - Slavia Prague 2-3 (1-1)
1. Slavia Prague + 5 4 0 1 13 - 4 12
2. AS Rome + 5 3 1 1 9 - 4 10
3. Servette *** 5 1 2 2 4 - 9 5
4. Sheriff Tiraspol 5 0 1 4 5 - 14 1

*** Conference League

+ au prochain tour

 

Continuer la lecture

Football

Mourinho voudrait que Servette pense au choc contre YB

Publié

le

Emblématique entraîneur de l'AS Rome, José Mourinho aimerait que Servette ait le tête au championnat et au choc de dimanche contre les Young Boys plutôt qu'à la Coupe d'Europe: les Romanistes ont un urgent besoin des trois points jeudi soir (21h) à la Praille.

L'enjeu de ce match opposant le Servette FC et l'AS Rome est taille. Surtout pour les Romanistes. Ceux-ci sont en effet en tête du groupe G avec Slavia Prague avec quatre matches et neuf points. Ce sont les confrontations directes qui départagent les deux équipes. Mais les deux adversaires ont tous deux remporté la confrontation directe les opposant à domicile sur un score rigoureusement identique (2-0). Et les vice-champions tchèques, très nets vainqueurs de Sheriff Tiraspol (6-0) devancent les "giallorossi" à la différence de buts. Les joueurs de José Mourinho se doivent donc de remporter la totalité de l'enjeu afin de rester en course pour décrocher la première place du groupe.

 

Le Belge Romelo Lukaku - n° 90 - est un l'un des joueurs les plus en vue de l'AS Rome (© KEYSTONE/Gianluca Zuddas/LaPresse via AP).

 

En Conference League, Servette pourrait gagner le titre. José Mourinho

La suggestion du coach portugais est simple : que René Weiler aligne la deuxième garniture pour reposer tous ses titulaires en vue du choc de dimanche face aux Young Boys à Berne. C'est un boutade bien sûr et il sait pertinemment qu'il n'en sera rien. Servette est une équipe redoutable à ses yeux qui n'aura aucun problème pour terminer troisième et assurer sa qualification pour la phase à élimination directe de l'Europa League avec - peut-être - poursuit la possibilité de remporter le trophée. Rien que ça!

José MourinhoEntraîneur de l'AS Rome

 

Après un debout de saison difficile, Paulo Dybala a retrouvé une place de titulaire en attaque aux côtés de Lukaku (© KEYSTONE/EPA/FABIO FRUSTACI).

 

José Mourinho s'est par ailleurs plaint - en italien lors de la conférence de presse d'avant-match, mais en français au micro des services de presse de l'UEFA - de l'état de la pelouse qui est en piteuse selon lui...

 

 

 

 

 

Continuer la lecture