Rejoignez-nous

Sport

Slalom: Zenhäusern en argent

Publié

,

le

Le Valaisan Ramon Zanhäusern a décroché la médaille d'argent lors du slalom des JO de Pyeongchang. Le titre est revenu au Suédois André Myhrer, le bronze allant à l'Autrichien Michael Matt.

Les deux favoris ont été éliminés. Marcel Hirscher n'a pas fini la 1re manche, alors qu'Henrik Kristoffersen a craqué lors de la 2e.

Outre Zenhäusern, premier médaillé suisse en slalom aux JO depuis le Fribourgeois Jacques Luthy (3e à Lake Placid en 1980), deux autres Helvètes ont fini la course: Daniel Yule est 8e et Loïc Meillard 14e.

Le trend était positif. Il s'est confirmé. Vainqueur du City event de Stockholm avant les Jeux, Ramon Zenhäusern a réussi à arracher la médaille d'argent derrière son idole Andre Myhrer (à 0''34), celui qu'il avait battu en Suède.

Le géant de Viège avec son physique atypique et son double mètre a réussi cet exploit grâce à un deuxième parcours de feu. Sur le second run, seul Michael Matt est allé plus vite que lui. Et d'un centième. Sur le plat en fin de piste, "Zeno" a planté ses compas pour accélérer et grappiller ces si précieux centièmes.

En tête après la première manche et en position de force pour obtenir l'or, Henrik Kristoffersen est sorti. Comme le grandissime favori Marcel Hirscher au cours du tracé inaugural. La fenêtre était ouverte et Ramon Zenhäusern en a profité sur une piste plongée dans l'ombre puis à nouveau baignée par le soleil pour le passage des derniers concurrents.

Daniel Yule n'a pas réalisé la deuxième manche que tous espéraient. Le skieur du Val Ferret disait qu'il aimerait faire deux manches dont il serait fier, mais il n'y est pas arrivé. Il ne lui a pas manqué grand-chose, juste des petits détails tout au long des deux parcours. Au final, et même si ce sont les places sur le podium qui comptent, Yule termine 8e à 1''13.

19e de la première manche, Loic Meillard a fait ce qu'il fallait en deuxième pour remonter à la 14e place à la faveur notamment d'une excellente fin de course. Bien centré sur ses skis, agressif sans trop en mettre, le Valaisan d'origine neuchâteloise n'a rien à se reprocher pour ses premiers Jeux. Attention à lui dans quatre ans, car l'expérience accumulée en Corée du Sud lui sera bénéfique.

Le dernier Suisse engagé, Luca Aerni, a été éliminé lors du tracé initial.

(Source ATS)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boxe

Geneva Fight Night: elle a fait de la boxe son métier

Publié

le

La boxe thaï sera à l'honneur ce samedi à Genève avec la 3é édition de la Geneva Fight Night au théâtre Pitoëff organisée par le Massar Gym.

Au programme, 12 combats dont un titre WBC de champion européen -67 kg avec le Genevois Hakim Bah. 

Des filles vont aussi monter sur le ring, dont Sonia Dinh, genevoise et boxeuse professionnelle. Elle affrontera une Italienne contre laquelle elle a déjà boxé et qu’elle a battu.

Alors faire de la boxe thaï à un niveau pro à Genève n’est pas courant. 

Pourquoi a-t-elle fait ce choix?

Sonia DinhBoxeuse professionnelle

Un choix de vie qui nécessite une implication à 100%. En période de préparation de combat, Sonia Dinh s'entraîne deux fois par jour. Elle est aussi coach sportif. De quoi avoir des journées bien remplies. Arrive t-elle à vivre de sa passion?:

Sonia DinhBoxeuse professionnelle

Un sacré emploi du temps récompensé lorsqu’elle combat à la maison comme lors du gala de ce week-end prochain. Alors qu’est ce que ça change de boxer à domicile?

Sonia DinhBoxeuse professionnelle

La Geneva Fight Night au théâtre Pitoëff, c’est ce samedi 4 février.

L’interview de Sonia Dinh en intégralité ci-dessous:

Sonia DinhBoxeuse professionnelle

Continuer la lecture

Basketball

Les Lions de Genève veulent rebondir contre Fribourg Olympic

Publié

le

Trois semaines après leur élimination en quarts de finale de la Coupe de Suisse, Jeremiah Paige, en blanc, et les Lions retrouvent Arnaud Cotture, en bleu, et Fribourg Olympic (© KEYSTONE/Martial Trezzini/archives).

Battus à Monthey mercredi soir (71-77), les Lions de Genève veulent retrouver des couleurs samedi (18h) face à Fribourg Olympic. 

La défaite des Lions de Genève sur le parquet du Reposieux face au BBC Monthey Chablais (71-77) est de celle qui fait mal, ce d'autant plus qu'elle intervient quatre jours après celle subie face à Massagno lors du final four le samedi précédent à la Salle du Pierrier. Cette issue d'autant plus rageante pour les basketteurs du Grand Saconnex qu'ils menaient d'un point à la mi-temps (38-37) et surtout de dix points à la fin du premier quart temps (23-13).

1'41'' pour égaliser

Mais les Montheysans n'ont eu besoin que d'une minute et quarante-et-une secondes pour égaliser lors du deuxième quart perdu (15-24), comme le troisième (15-22). Une immense déception pour Clayton Le Sann. Ludovic Turin de Radio Chablais a rencontré l'ancien joueur des Sangliers bas-valaisans (mais qui a fait ses classes à Bernex et à Meyrin, avant de jouer quelques matches avec les Lions) juste après la partie...

Clayton Le SannMeneur de jeu des Lions de Genève

 

Chassé-croisé dans le dernier quart

A l'heure de l'analyse, on se rend compte que le dernier quart temps a été des plus disputé avec un véritable chassé-croisé. En retard de six points, les Lions sont progressivement revenus dans la partie pour reprendre l'avantage (67-66) à cinq minutes et vingt-cinq secondes de la fin grâce notamment à leur Américain Erik Thomas qui a inscrit cinq points en l'espace de trente-sept secondes, mais les visiteurs ont une nouvelle fois cédé sur la fin.

Les Lions n'ont pas démérité

A noter la performance XL de John Chandler, auteur de vingt-six points pour la formation chablaisienne. Du côté genevois, Jeremiah Paige (auteur dix-sept points), Bryan Colon (16) et Erik Thomas (15) se maintiennent à un niveau de performance des plus respectables. Au vu de ces statistiques, l'équipe d'Alain Attalah n'a pas démérité.

 

Clayton le Sann, n° 11, et Denzel Tchougang, n° 9 au centre, opposé ici à l'ex-Lion Marc Seylan, en bleu, font la grimace après leur défaite à Monthey mercredi soir; mais ils comptent bien rebondir rapidement (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi/archives).

 

Tout pour le championnat

Samedi (18h), les Lions retrouveront Fribourg Olympic sur leur route trois semaines après la nette défaite (53-77) en quarts de finale de la Coupe de Suisse. Après la défaite face à Massagno (66-76) en demi-finale de la Coupe de la Ligue, ils n'ont atteint/n'atteindront aucune finale dans les deux compétitions par élimination directe. Le championnat reste donc leur unique chance de bien terminer la saison...

 

 

Continuer la lecture

Hockey

LHC: Pedretti absent trois mois

Publié

le

Marco Pedretti ne jouera plus cette saison (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le Lausanne HC doit composer pendant trois mois sans Marco Pedretti, dont la saison est ainsi d'ores et déjà terminée. L'attaquant de 31 ans est blessé à un genou.

Auteur de 5 points en 40 matches de National League durant cet exercice 2022/23, Marco Pedretti s'est blessé le 28 janvier à Zurich face aux Lions. La nature exacte de sa blessure n'a pas été dévoilée par le LHC, avant-dernier du classement.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Alex Frei respire, Zeki Amdouni régale

Publié

le

Zeki Amdouni inscrit le 5-3. (© KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER)

Alex Frei respire ! La qualification pour les quarts de finale de la Coupe de Suisse obtenue à Zurich face aux Grasshoppers offre un sursis à l'entraîneur du FC Bâle.

Porté par un Zeki Amdouni très tranchant avec un doublé qui traduit son excellent degré de forme en ce début d'année, les Rhénans se sont imposés 5-3. Quatre jours après la défaite à domicile devant Lucerne, ils ont redressé la tête pour bien signifier qu'ils n'ont pas lâché leur entraîneur.

Buteur de la tête pour le 3-1 et sur une magnifique rupture pour le 5-3, Zeki Amdouni est en passe de s'affirmer comme l'atout no 1 du FC Bâle. Alex Frei aura bien besoin d'un buteur inspiré pour la suite de la saison dans la mesure où son équipe est toujours aussi vulnérable sur le plan défensif.

Sans Marwin Hitz annoncé blessé, Mirko Salvi a, ainsi, vécu une soirée compliquée dans la cage rhénane. Fébrile comme ses défenseurs, il a encaissé deux buts sur des corners en raison d'un marquage déficient pour le moins surprenant à ce niveau.

En quart de finale, le FC Bâle sera confronté à une tâche bien ardue avec un déplacement à St. Gall. Alex Frei n'a pas fini de souffrir...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Massagno enchaîne après son sacre en SBL Cup

Publié

le

Marko Mladjan et Massagno ont écrasé Union Neuchâtel 99-51 mercredi (© KEYSTONE/TI-PRESS/Samuel Golay)

Massagno a parfaitement digéré les festivités ayant suivi son sacre en Coupe de la Ligue dimanche.

Les Tessinois ont malmené Union Neuchâtel 99-51 mercredi lors de la 17e journée de SBL pour conforter leur position de leaders.

La formation du coach Robbi Gubitosa a "assommé" les Unionistes au retour des vestiaires. Massagno a en effet réalisé un partiel de... 22-0 (!) pour entamer le troisième quart-temps et prendre ainsi 33 longueurs d'avance (69-36). Shannon Bogues (19 points), Marko Mladjan (16) et Jonathan Galloway (15) se sont régalés mercredi.

Battu par les banlieusards luganais en finale de la SBL Cup, Vevey Riviera reste dans leur sillage au 2e rang du classement. Privé de Thabo Sefolosha, le VRB est allé s'imposer 88-70 à Lugano, forçant la décision dans un troisième quart remporté 29-10. Les 25 points et 14 assists de Malik Johnson ont fait particulièrement mal aux Tigers.

Fribourg Olympic, qui restait également sur une défaite face à Massagno mais en championnat (69-81 le 21 janvier), a pour sa part maîtrisé son sujet en terre jurassienne. Les hommes de Petar Aleksic ont écrasé Boncourt 100-57 grâce notamment aux 16 points - inscrits en moins de 16' passées sur le terrain - par Boris Mbala.

Genève battu à Monthey

Dominés pour leur part par Massagno samedi en demi-finale de la Coupe de la Ligue, les Lions de Genève ont bien mal négocié leur déplacement en Valais. Les joueurs d'Alain Attallah se sont inclinés 77-71 sur le parquet de Monthey-Chablais, qui a ainsi gagné trois de ses quatre derniers matches.

Bryan Colon (16 points) et ses équipiers pensaient peut-être avoir fait le plus dur en prenant l'avantage 67-66 à 5'25'' du "buzzer" après avoir infligé un 11-2 aux Valaisans. Mais ils ont flanché dans le "money time" et accusent ainsi désormais six longueurs de retard sur Vevey Riviera et Olympic, certes avec un match en moins.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture