Rejoignez-nous

Football

Servette perd encore une fois d'un cheveu à Saint-Gall

Publié

,

le

Miroslav Stevanovic - qui prend le dessus face à Miro Muheim - a tiré deux fois sur la barre transversale en première mi-temps (© Keystone/Alexandra Wey).

Une nouvelle fois, les joueurs d'Alain Geiger s'inclinent par la marge la plus étroite face aux "brodeurs" à Saint-Gall (0-1).  Les anciens Servettiens leur ont fait très mal.

Trois défaites par un but d'écart (0-1, 0-1, 1-2) un par deux buts d'écart (1-3) et un match nul (1-1) en cinq matches joués depuis l'an dernier: Saint-Gall semble bel et bien être la bête noire de Servette. Mais il y a pire. Jamais ces quinze dernières années (depuis la faillite), le onze "grenat" n'est parvenu à vaincre les "brodeurs". Le dernier succès à domicile remonte à l'ère Marco Schällibaum. Jamais les Servettiens ne sont parvenus gagner dans la ville de Suisse orientale depuis la construction du nouveau stade: leur dernier succès a eu pour théâtre l'Espenmoos (24.0402). A l'époque, le Vaudois Lucien Favre était leur entraîneur, la Super League s'appelait encore Ligue Nationale A et la Stade de la Praille était toujours en construction. Voilà pour planter le décor...

M.Stevanovic et Guillemenot tirent sur les montants

Pourtant, il s'en est fallu d'un rien pour que le match bascule en faveur des visiteurs. Les deux tirs sur la barre transversale de Miroslav Stevanovic, l'un des vingt-deux acteurs les plus en vue dimanche, et les nombreuses occasions dont a hérité Grejohn Kyei, par exemple, en atteste. C'était d'autant plus méritoire qu'ils devaient se passer de leurs attaquants Koro Kone et Alex Schalk (blessés) ainsi que Varol Tasar (hors de forme). A mi-terrain, c'est leur moteur Timothé Cognat qui était indisponible. Comme si ça ne suffisait pas, les anciens Servettiens se sont montrés particulièrement percutants.  Cantonné la plupart du temps à un aimable rôle de remplaçant voilà deux saisons en Challenge League, Kwadwo Duah s'est rappelé au bon souvenir du mentor valaisan de la Praille en inscrivant le seul but du match au milieu de la première mi-temps. Autre ex-grenat, Jeremy Guillemenot a, de son côté, expédié deux fois sur les montants (un poteau et une latte) des buts défendus par Jeremy Frick. Servette a donc souffert face à ses anciens joueurs, mais s'est - malgré tout - créés les meilleures chances de marquer. En vain.
Bilan: deux buts sur penalty en trois matches. La pause de l'équipe nationale arrive à point nommé pour corriger le tir au propre comme au figuré !

Lausanne-Sport: huit buts en trois matches

Tout autre ambiance du côté de l'autre club lémanique de Super League... Malgré le départ précipité de l'international espoir Andi Zeqiri, le Lausanne-Sport possède l'attaque la plus prolifique de l'élite helvétique: huit buts marqués. Samedi encore, les joueurs de Giorgio Contini ont fait parler la poudre (4-0) face à un FC Zurich un peu dépassé il faut le reconnaître. Une réussite qui doit beaucoup à leur tactique : le 3-5-2. Ce dispositif leur a permis de trouver l’indispensable équilibre grâce notamment à leur solidité dans l’axe de la défense. Quoi qu'il en soit depuis l'ascension du SFC l'an dernier, les néo-promus crèvent l'écran ce qui ne peut être que bénéfique pour l'ensemble du football suisse surtout du moment que ceux-ci proviennent de deux des cinq plus grandes villes de notre pays.

https://www.lfm.ch/actualite/sport/football-flamboyant-le-ls-roule-sur-zurich/

 

Giorgio Contini, à gauche, son capitaine Christian Schneuwly, au centre, et tout l'encadrement du Lausanne-Sport ont le sourire après la victoire sur le FC Zurich samedi soir (© Keystone/Laurent Gillieron).

 

Murat Yakin piégé par Meho Kodro

Les représentants de la capitale vaudoise se portent à merveille en Challenge League également, puisque le Stade Lausanne est allé battre Schaffhouse sur son terrain synthétique (3-1). De retour en Suisse, l'ancien entraîneur servettien Meho Kodro semble avoir trouvé la bonne formule pour tirer le maximum de ses joueurs. Face aux "jaunes et noirs" schaffhousois coaché par Murat Yakin dont la réputation de maître-tacticien n'est plus à faire, ça n'était pas gagné d'avance. Et comme les "bleus et blancs" à l'échelon supérieur, les Stadistes comptent sept points en trois matches.

 

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Servette gagne difficilement; Geiger veut un attaquant

Publié

le

Le défenseur de Winterthour Granit Lekaj intervient devant le Servettien Miroslav Stevanovic (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI).

Les Servettiens s'imposent par la marge la plus étroite face à Winterthour (1-0) devant leur public. En tête du championnat samedi soir, l'équipe genevoise souffre pourtant d'une inefficacité offensive criarde. Alain Geiger veut du renfort en attaque.

A La Praille, devant une affluence toujours aussi misérable - 4624 spectateurs -, les Grenat ont battu Winterthour (1-0) pour prendre la tête du classement avant les matches de Saint-Gall et des Young Boys. Ils affichent huit points en quatre rencontres.

Face aux néo-promus, les Genevois ont remporté une victoire laborieuse, mais précieuse. Ils ont, en effet, ouvert le score à une dizaine de minute de la fin de la partie sur un penalty transformé par Patrick Pflücke alors qu'ils ne s'étaient pas encore ménagé une seule véritable occasion nette. Bien décevant jusqu'à cette 81e minute, l'Allemand a pris à contre-pied Timothy Fayulu pour asseoir la victoire des siens. Des résultats plus que satisfaisant au vue des circonstances.

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

B. Fofana: "c'est instinctif!"

Introduit à l'heure de jeu, Boubacar Fofana a amené l'action du penalty. Après une série de dribbles sur le côté droit, il a été stoppé irrégulièrement par le capitaine Granit Lekaj. Le Français a eu l'immense mérite de donner enfin de la vie à une attaque servettienne désolante de médiocrité. A l'heure de l'interview, il refusait de tirer la couverture à lui.

Boubacar FofanaAttaquant du Servette FC

 

Chris Bedia: 2 orteils cassés

Alain Geiger était évidemment satisfait du résultat. Mais après la blessure à deux orteils de Chris Bedia, l'attaquant de pointe de titulaire en ce début de saison, le mentor valaisan de la Praille a fait savoir qu'il allait réclamer à ses dirigeants l'engagement d'un renfort de poids pour le compartiment offensif. L'absence de l'avant-centre franco-ivoirien pourrait durer jusqu'à deux à trois mois selon Geiger...

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

Winterthour manque de tranchant

Battu une troisième fois de rang après son partage de l'enjeu contre Bâle lors de la première journée, Winterthour ne méritait sans doute pas de s'incliner. L'entraîneur Bruno Berner avait vu juste avec la titularisation de Fayulu dans la cage et le recours à une défense à cinq.

L'ancien international regrettera toutefois le manque de tranchant de son équipe dans les trente derniers mètres. Héros servettien des deux dernières rencontres, Jérémy Frick n'a, ainsi, eu aucun arrêt à faire. Celui ne lui arrivera sans doute pas dimanche prochain à Berne contre les Young Boys...

Cet article a été publié automatiquement, modifié ultérieurement par la rédaction. Source : ats/ld/bb

Continuer la lecture

Football

Alain Geiger : "les points sont là, la manière va venir"

Publié

le

Les Servettiens ont eu le ballon moins longtemps que ces dernières saisons, mais les résultats des trois premiers matches de championnat parlent en faveur de l'entraîneur Alain Geiger au premier plan (© KEYSTONE/Valentin Flauraud).

Objectif : trois points face à Winterthour samedi pour les Servettiens et leur entraîneur Alain Geiger qui estime logique de miser sur l'efficacité plutôt que sur la possession du ballon.

Servette retrouve son stade après deux matches sur terrain adverse avec un duel face aux néo-promus, Winterthour samedi (18h) à la Praille. Invaincus jusqu'ici avec trois matches et cinq points, les joueurs d'Alain Geiger ont rempli leur contrat sur le plan comptable. En revanche, ils ont subi le jeu de leurs adversaires plus souvent qu’à leur tour. Pas vraiment un problème pour leur entraîneur: il faut savoir s’adapter pour être efficace.

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

En d'autres termes, le mentor valaisan de la Praille défend ses choix et veut donner une vision plus positive des performances de son équipe qui n'ont pas toujours ravi les puristes, mais qui ont eu le mérite de chasser les craintes suscitées par une campagne de transferts jugée trop timide...

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

Petit problème : la blessure des deux arrières latéraux gauchers, Gaël Clichy et Valton Behrami, ainsi que Malik Sawadogo. Deux candidats sont en lice pour pallier à leur défection: Moritz Bauer, qui évolue habituellement à droite, et Yoann Severin, titulaire dans l'axe central depuis le début de la saison...

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

 

A la lutte avec le défenseur saint-gallois Leonidas Stergiou, en vert, ici lors de la reprise du championnat, le demi relayeur Timothé Cognat, en grenat, a bénéficié d'une nette occasion de but mi-juillet face aux "Brodeurs"; il compte bien faire trembler les filets adverses lorsqu'il se retrouvera à nouveau en si bonne position lors des prochains matches (© KEYSTONE/Valentin Flauraud).

 

Objectif : une deuxième victoire pour rester dans le haut du classement. Les joueurs d'Alain Geiger devront cependant améliorer leur efficacité offensive. Outre les attaquants, les milieux de terrain auront également à cœur de faire trembler les filets adverses. Véritable moteur dans l'entrejeu, Timothé Cognat a marqué trois buts la saison dernière en début de championnat avant de se blesser, il espère y parvenir cette saison également.

Timothé CognatDemi relayeur du Servette FC

 

Continuer la lecture

Football

Victoire de prestige pour Servette Chênois face à Lyon

Publié

le

A peine engagée, Imane Saoud, au centre, a fait trembler les filets adverses. Elisabeth Ondobo-Mouagang, à gauche, Daina Bourma, à droite, s'en réjouissent avec elle... (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

Les joueuses de Servette Chênois ont remporté une nette victoire sur l’Olympique Lyonnais 3-0 mercredi soir en match amical au Stade de la Fontenette.

Les Servettiennes se sont imposé grâce à des buts de Malena Ortiz sur penalty, de Natalia Padilla et d’Imane Saoud tout juste transférée de Bâle…

Une nette victoire face à une formation lyonnaise fortement rajeunie par rapport à celle qui a remporté la Champions’ League en mai dernier face à Barcelone (3-1). Ainsi, toutes les joueuses ayant pris part à l’Euro étaient absentes.

L'OL avec des juniors

Parmi les remplaçantes alignées par la coach Sonia Bompastor figuraient des juniors à l'image de Charline Coutel, internationale française de moins de dix-sept ans, ou Maëline Mendy (quinze printemps). Ce qui n'a pas empêché cette dernière d'ajuster le poteau gauche des buts défendus par Inês Pereira ! Peu avant, Inès Benyahia (19 ans) avait trouvé sur la barre transversale sur coup-franc.

Elodie NakkachJoueuse de milieu de terrain de Servette Chênois

 

L'une a marqué, l'autre pas: âgée de seize ans à peine, la Reimoise Charline Coutel, en blanc, a fait trembler le poteau gauche des buts défendus par Inês Pereira dès son entrée en jeu, alors que Natalia Padilla Bidas, à terre, a inscrit le deuxième but de son équipe mercredi soir au Stade de la Fontenette (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

 

Eric Séverac satisfait

Malgré cela, le coach grenat Eric Séverac a tiré bon nombre d’enseignements positifs dans l’optique des matches de barrage qualificatifs pour la prochaine Ligue des Championnes. Les principales qualités affichées par ses joueuses: des beaux buts marqués sur des attaques rapides et la solidité défensive.

Eric SéveracEntraîneur de Servette Chênois

 

Eric Séverac: satisfait de la prestation de ses joueuses en vue de la rencontre de barrage qualificative pour la Ligue des Championnes le 18 août à Glasgow face au Paris FC (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

 

La formation genevoise a joué son deuxième match amical après le 10-0 infligé au FC Sion (LNB) le 25 juillet en Valais. Les vice-championnes de Suisse étaient déjà bien affûtées pour cette deuxième rencontre amicale qui, pour la petite histoire, s'est jouée en trois tiers temps de trente minutes chacun.

Eric SéveracEntraîneur de Servette Chênois

 

Face au Paris FC le 18 août

De retour de la Coupe d'Afrique des Nations où elle a joué la finale (et perdu) avec le Maroc, Elodie Nakkach est l'une des joueuses qui a précisément été alignée une demi-heure.

Elodie NakkachJoueuse de milieu de terrain de Servette Chênois

 

Servette Chênois jouera encore un autre match amical face à la Juventus le jeudi 11 août, toujours au Stade de la Fontenette. Objectif des joueuses d'Eric Séverac : être prêtes dans l'optique du match de barrage qualificatif pour la Ligue des Championnes le jeudi 18 août à Glasgow face au Paris FC !

Continuer la lecture

Football

Les clubs suisses connaissent leurs adversaires potentiels

Publié

le

Franco Foda: l'entraîneur du FC Zurich vit un début de saison difficile (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Le FC Zurich connaît désormais l'identité de son adversaire potentiel en barrage de l'Europa League. Il s'agit des Ecossais de Heart of Midlothian.

Mais le FCZ devra auparavant écarter les Nord-Irlandais de Linfield au 3e tour qualificatif. Le match aller aura lieu jeudi à Belfast.

Heart a fini troisième du dernier championnat d'Ecosse derrière le Celtic Glasgow et les Glasgow Rangers. Zurich disputerait le match aller le 18 août à Saint-Gall, le Letzigrund étant indisponible en raison d'un concert. Le retour aurait lieu le 24 à Edimbourg.

En Conference League

En cas d'échec face à Linfield, les champions de Suisse seraient déplacés en barrage de Conference League. Leur adversaire serait alors le FK EFS Riga ou le club maltais d'Hibernians FC. Le FCZ disputerait le match aller à l'extérieur.

Toujours en Conference League, Bâle affronterait en barrage le CSKA Sofia ou les Irlandais de Saint Patrick's. Les Young Boys auraient quant à eux affaire aux Estoniens de Paide Linnameeskond ou aux Belges d'Anderlecht. Lugano serait pour sa part opposé aux Ukrainiens de Sorya Lugansk ou à Uni Craiova.

Ces trois clubs de Super League doivent cependant encore franchir le 3e tour qualificatif. Le FCB y affronte Bröndby Copenhague alors que YB jouera contre les Finlandais de Kuopio et Lugano face aux Israéliens de Be'er Sheva.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le premier faux pas des Young Boys

Publié

le

Meschack Elia (à gauche) à la lutte avec Georg Margreitter: rien ne fut simple pour YB dimanche. (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Les Young Boys ne sont plus irrésistibles. Après leurs deux larges succès face au FC Zurich (4-0) et à Sion (3-0), les Bernois ont calé devant les Grasshoppers qui ont ramené le point du nul (1-1).

Dans un Wankorf habillé de jaune en cette veille du 1er aout, la formation de Raphaèel Wicky n'a pas réussi le feu d'artifice espéré malgré le 100e but de Jean-Pierre Nsame sous les couleurs bernoises, son premier depuis le 15 mai 2021. Le Camerounais avait ouvert le score à la 31e minute après un renvoi du gardien André Moreira sur une frappe de Cedric Itten. Juste avant la pause, ce même Nsame aurait dû plier l'affaire sur penalty. Mais son envoi ne trouvait pas le cadre.

A la pause, Giorgio Contini a eu la main heureuse. L'introduction de Renat Dadashov a changé la donne. Prêté par Wolverhampton, l'attaquant azéri a égalisé à la 49e minute avec une frappe légèrement déviée par Ali Camara qui fut le héros malheureux de cette rencontre. Malchanceux sur l'égalisation, le Guinéen fut surtout coupable du raté de l'année avec sa reprise complètement ratée à deux mètres de la ligne dans le temps additionnel alors que tout le Wankdorf a cru au 2-1 pour les siens.

Avec sept points en trois matches, les Young Boys conservent la tête du classement avec une longueur d'avance sur St. Gall. Ils se déplaceront à Bâle le dimanche 7 août pour un sommet qui peut leur permettre d'effacer ce faux pas à domicile.

Mattia Bottani sort le grand jeu

Dans l'autre rencontre dominicale, Lugano a ouvert son compteur. Les Tessinois ont cueilli leurs premiers points de la saison à la faveur de leur victoire 4-1 à Winterthour où ils furent pourtant menés au score. Mattia Bottani a sorti le grand jeu avec un doublé et une réussite pour plier l'affaire avant la pause. Trahi par son gardien Jozef Pukaj, Winterthour a concédé une défaite qui souligne bien l'ampleur de la tache qui l'attend: échapper à la dernière place tiendra presque du miracle.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture