Rejoignez-nous

Football

Servette joue mieux, mais perd à Bâle

Publié

,

le

Silvan Widmer et le FC Bâle devance d'une courte tête les Servettiens de Yoan Séverin: suffisant pour remporter les trois points (©KEYSTONE/Georgios Kefalas).

En net progrès, Servette s'incline par la marge la plus étroite à Bâle (0-1) au terme d'un match très animé où les deux équipes ont fait preuve d'un esprit conquérant. Pour les joueurs d'Alain Geiger qui auraient mérité mieux samedi soir, le prochain match mercredi à Vaduz sera capital. Ils devront se passer d'Ondoua, suspendu.

Privés de victoire au Parc Saint-Jacques de puis vingt-deux ans (25.10.98), les Servettiens ont sans doute livré leur meilleur match de la saison. Passées les dix premières minutes de forte pression bâloise, lors desquelles Valentin Stocker avait laissé percevoir de bonnes intentions, les visiteurs ont fait jeu égal avec leur adversaire. Avec bon nombre d'occasions à la clé: Schalk a tiré sur le gardien Lindner (10e), avant que Kyei n'ajuste le haut du poteau (29e).

Gardiens étincelants

Après la pause, ils encaissent un but sur corner. L'international suisse Pajtim Kašami s'élève plus haut que tout le monde pour inscrire son premier but de la saison (51e). Six minutes plus tard, Schalk se présente seul face à Lindner qui détourne le cuir à la manière d'un gardien de handball. Mais les Bâlois ne restent pas inactifs: Jeremy Frick intervient de façon spectaculaire à deux reprises en moins d'une minute. D'abord, face à von Moos qui venait d'entrer en jeu, puis devant Widmer...

L'introduction tardive d'Imëri apporte encore un peu plus de puissance à l'entrejeu genevois. Mais la précision fait toujours défaut. Théo Valls hérite d'une nouvelle occasion mais se heurte au portier autrichien des Rhénans (87e). Ceux-ci trouvent la barre transversale trois minutes plus tard sur un tir puissant de Stocker.

Les bonnes intentions n'ont jamais rempli le panier de points. Les Servettiens devront impérativement trouver le chemin des filets mercredi à Vaduz, s'ils entendent sortir de la zone dangereuse. Plus facile à dire qu'à faire face aux joueurs de la Principauté, réputés difficiles à manœuvrer sur leur terrain. Au Rheinpark, ils devront se passer de Gaël Ondoua. Leur demi défensif russo-camerounais, promu arrière central depuis la blessure de Vincent Sasso, averti pour la quatrième fois de la saison, sera suspendu pour l'occasion.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

L'Inter Milan renverse une belle Fiorentina

Publié

le

L'intériste Denzel Dumfries se débarrasse élégamment de Cristiano Biraghi. (© KEYSTONE/AP/Alfredo Falcone)

L'Inter Milan, champion longtemps asphyxié par une belle Fiorentina, a renversé en seconde période une situation compromise pour s'imposer (3-1) à Florence et reprendre provisoirement la tête.

Bousculés et logiquement menés à la pause, sur un but de Riccardo Sottil (23e), les Nerazzurri ont fait basculer le match en trois minutes en début de seconde période grâce à Matteo Darmian (52e) et Edin Dzeko (55e).

Face à une Viola fatiguée et réduite à dix après l'exclusion, pour protestation, de Nico Gonzalez (78e), le champion en titre a assis avec autorité son succès grâce à Ivan Perisic (87e).

L'Inter (13 pts), avec ce quatrième succès en cinq matches, reprend provisoirement la tête du classement à Naples (12 points, un match en moins).

Dans l'autre rencontre de la soirée, l'Atalanta Bergame sans Freuler, remplaçant, s'est imposée à domicile devant Sassuolo (2-1).

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Zurich et Servette partagent l'enjeu

Publié

le

La joie d'Imeri, auteur du 2-2 pour le SFC (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Zurich reste provisoirement en tête du classement de Super League.

Les hommes du coach André Breitenreiter ont partagé l'enjeu avec Servette (2-2) mardi dans un choc de la 7e journée qui a tenu toutes ses promesses.

Le FCZ, qui reste sur trois matches sans victoire (deux nuls, une défaite) après avoir gagné ses quatre premières rencontres de la saison, pourrait toutefois céder le fauteuil de leader mercredi soir. Il ne compte en effet que deux longueurs d'avance sur Bâle, qui se déplacera à St-Gall.

Le sceptre de leader aurait d'ailleurs également pu revenir à Servette, qui n'a plus figuré au 1er rang de la Super League depuis... l'été 2003. Le SFC s'est même retrouvé virtuellement en tête du classement après que Théo Valls a transformé un penalty sifflé à la suite d'une faute de main de Becir Omeragic (45e).

Deux coups-francs somptueux

La troupe de l'entraîneur Alain Geiger, lequel a dû composer sans son maître à jouer Miroslav Stevanovic (touché aux ischio-jambiers), n'a toutefois pas conservé bien longtemps cet avantage. Adrian Guerrero a en effet inscrit le 1-1 juste après le retour des vestiaires, profitant d'un service d'Assan Ceesay.

Zurich a même pris l'avantage à la 69e sur un somptueux coup-franc de sa nouvelle recrue Ante Coric, quatre minutes après qu'un but de Ceesay avait été annulé pour un coup de coude. Mais Servette n'a rien lâché, Kastriot Imeri trouvant lui aussi la faille sur un superbe coup-franc (87e) pour offrir un point mérité à son équipe.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Les Suissesses cartonnent en Moldavie

Publié

le

Les Suissesses ont tenu leur rang contre les Moldaves. (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

L'équipe de Suisse dames s'est largement imposée 6-0 en Moldavie à l'occasion de son deuxième match de qualification pour la Coupe du monde 2023. Elle a fait la différence avec 4 buts en 5 minutes.

Les Suissesses ont dû patienter 38 minutes avant de pouvoir confirmer sur le plan comptable leur large domination dans le jeu. Et tout d'un coup, les buts se sont mis à pleuvoir juste avant la mi-temps. En 4'45'', Ana-Maria Crnogorcevic sur penalty, Coumba Sow, Fabienne Humm et Svenja Fölmli ont donné un avantage de quatre buts à la sélection helvétique. En deuxième période, Riola Xhemaili (52e) et Alisha Lehmann (87e) ont donné au score des allures de "piquette".

L'entraîneur national Nils Nielsen avait opéré six changements dans sa composition d'équipe après le succès 4-1 contre la Lituanie vendredi dernier. En l'absence de Ramona Bachmann, souffrante de problèmes musculaires juste avant le coup d'envoi, les deux attaquantes Fölmli, qui a préparé deux buts, et Humm, qui a apporté le penalty, ont parfaitement tenu leur rang.

Cette large victoire permet aux Suissesses de soigner leur différence de buts qui pourrait être décisive en cas d'égalité de points contre l'Italie. Elles disputeront leurs prochains matches à Zurich fin octobre contre la Roumanie et la Croatie, avant le premier choc contre les Italiennes fin novembre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

La Hongrie sanctionnée d'un match à huis clos et d'une amende

Publié

le

L'Anglais Raheem Sterling avait été insulté par le public du stade de Budapest. (© KEYSTONE/AP/Laszlo Balogh)

La Fifa a sanctionné la Fédération hongroise de football (MLSZ) d'un match à huis clos et d'une amende, en raison "du comportement raciste de bon nombre de ses supporters" contre des joueurs anglais.

Lors de la victoire des "Three Lions" (4-0) face à la Hongrie début septembre à Budapest en match de qualification pour le Mondial 2022, des médias britanniques avaient fait état de chants racistes, notamment de cris de singe, visant le milieu de terrain Jude Bellingham et l'attaquant Raheem Sterling.

La commission de discipline de la Fifa, qui a ouvert une enquête le 3 septembre, a imposé à la MLSZ une amende de 200'000 francs suisses ainsi qu'une rencontre à domicile à huis clos. S'ils récidivent, les Hongrois risquent un deuxième match sans spectacteurs, avec "un sursis de deux ans".

La justice interne de l'instance a pris en compte "la gravité des incidents constatés", ajoutant aux "paroles et actes racistes" le "jet d'objets", l'utilisation d'engins pyrotechniques et le "blocage d'escaliers", a-t-elle énuméré dans un communiqué.

Invitée à sévir par le gouvernement britannique après la rencontre, la Fifa dit condamner "toute forme de racisme et de violence, ainsi que toute autre forme de discrimination ou d'abus", promettant une "tolérance zéro face aux comportements déplorables qui touchent le football".

En juillet déjà, la MLSZ avait été sanctionnée de trois matches à huis clos (dont un avec sursis), cette fois par l'UEFA, pour le "comportement discriminatoire de ses supporters" lors des trois matches disputés par sa sélection à l'Euro.

Des cris racistes à l'encontre de joueurs noirs de l'équipe de France avaient notamment été lancés depuis la tribune où se trouvaient les ultras hongrois à Budapest, le 19 juin. L'UEFA avait également enquêté sur des banderoles ou pancartes homophobes brandies par des supporters durant les autres rencontres du premier tour contre le Portugal et l'Allemagne.

Note:

Complété

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Lewandowski reçoit le Soulier d'or et remercie son épouse

Publié

le

Robert Lewandowski annonce qu'il n'est pas repu. Il veut encore marquer de nombreux buts. (© KEYSTONE/EPA/Alejandro Garcia)

L'attaquant du Bayern Munich Robert Lewandowski a reçu mardi le Soulier d'or qui récompense depuis 1968 le meilleur buteur des championnats européens.

Il en a profité pour remercier son épouse, qui est aussi son "coach de motivation" personnel.

Ce trophée couronne la saison époustouflante du canonnier polonais de 33 ans, qui a battu en 2020/21 un très vieux record, celui du nombre de buts marqués par un joueur en une saison en Bundesliga: avec 41 unités (en 29 matches effectivement disputés), il a dépassé Gerd Müller, qui le détenait depuis 49 ans avec 40 buts inscrits au cours de la saison 1971/72.

Cette saison, le meilleur joueur Fifa 2020 a déjà marqué sept fois en cinq journées.

"Je dois remercier mon épouse, elle est un grand soutien pour moi et une motivation, lorsque les choses vont un peu moins bien", a-t-il dit lors de la cérémonie organisée dans le musée du Bayern, à l'Allianz Arena de Munich.

Ancienne internationale polonaise de karaté, Anna Lewandowska est également nutritionniste et prend soin de l'alimentation de son champion de mari. "Je suis très fière de lui", a-t-il répondu aux compliments de son époux, "il est extraordinaire comme personne, comme athlète, comme partenaire, comme ami et comme mari".

Loué par ses dirigeants pour son professionnalisme et son esprit d'équipe, comparé à James Bond ("agent 009") par le président du Bayern Herbert Hainer, Lewandowski a assuré qu'il ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin: "Ce n'est pas encore fini, nous avons encore faim de titres", a-t-il dit en évoquant son envie de remporter une deuxième fois la Ligue des champions, après celle de 2020.

Le Polonais n'est que le deuxième joueur de Bundesliga à remporter le prestigieux Soulier d'or, après Gerd Müller (1970 et 1972). Lionel Messi (6 fois), Cristiano Ronaldo (4), et les désormais légendaires Eusebio, Marco van Basten ou Ronaldo le Brésilien comptent aussi parmi les lauréats.

Pour l'attribution du trophée, un facteur favorisant les grands championnats a été introduit depuis 1997. Chaque but marqué dans les cinq plus grands championnats au classement UEFA (Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne, France) vaut deux points. Ceux réussis dans les championnats entre la 6e et la 22e place valent 1,5 point, et un seul point dans les autres championnats.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture