Rejoignez-nous

Sport

Retour à l'Alpe d'Huez, Pogacar peut se frotter les mains

Publié

,

le

Le Slovène Tadej Pogacar, double vainqueur du Tour, trouvera une édition 2022 à son goùt. (© KEYSTONE/EPA/YOAN VALAT)

Après quatre ans d'absence, l'Alpe d'Huez fera son retour le 14 juillet sur le Tour de France 2022, au lendemain d'une autre étape d'enfer au col du Granon.

Le parcours 2022 a été présenté jeudi à Paris, à près de neuf mois du départ le 1er juillet à Copenhague.

Une séquence de pavés au retour dans le nord de la France, les Alpes avant les Pyrénées, un long contre-la-montre de 40 kilomètres dans le Lot à la veille de l'arrivée sur les Champs-Elysées programmée le 24 juillet: plusieurs temps forts sont identifiés dans ce 109e Tour qui comporte sa part de nouveautés (trois jours au Danemark, le col pyrénéen de Spandelles) et de grands classiques.

Nostalgie, quand tu nous tiens... Christian Prudhomme, le directeur du Tour, a validé un diptyque vintage rappelant l'édition 1986 quand Bernard Hinault avait perdu le maillot jaune au Granon, lors de l'unique visite du Tour dans ce site de haute altitude à 2413 mètres. Le lendemain, le dernier Français à figurer au palmarès (1985) gagnait à l'Alpe d'Huez, la station de l'Oisans, devant l'Américain Greg LeMond dans l'une des arrivées les plus mémorables du Tour.

Les Alpes pour Pogacar

Pendant quelques instants, Hinault, présent dans l'amphithéâtre du Palais des Congrès, a rajeuni de près de 36 ans quand il a vu sur l'écran la réplique exacte de l'étape de l'Alpe d'Huez (par le Galibier et la Croix-de-Fer).

A quelques fauteuils de distance, son lointain successeur, le Slovène Tadej Pogacar, a découvert le menu qui l'attend les 13 et 14 juillet: cinq cols hors catégorie, dont le Galibier escaladé par ses deux versants, et deux montées finales qui vont bouleverser le classement établi dans les dix premiers jours de course.

Pour Pogacar, qui ignore tout encore de ces ascensions légendaires - l'Alpe d'Huez n'a plus reçu le Tour depuis 2018 - le profil des Alpes ne peut être que satisfaisant, s'il affiche la même insolente supériorité qu'en juillet dernier.

Le champion du monde Julian Alaphilippe a toutes les raisons lui aussi de se frotter les mains. Comme peuvent le faire le Belge Wout van Aert et le Néerlandais Mathieu van der Poel, les "incendiaires" de la première partie du Tour 2021, marquée par de nombreuses chutes.

Hasard du calendrier, cette présentation du parcours 2022 coïncidait avec le procès de la spectatrice qui avait provoqué une chute massive lors de la première étape de la dernière édition en brandissant une pancarte au passage des coureurs.

Les étapes de plaine de la première semaine sont souvent typées puncheurs dans le quart nord-est de la France puis en Suisse lors d'une incursion arrivant à Lausanne, la ville du Comité international olympique.

James Bond et le sanctuaire marial

La suite? Elle appelle à l'histoire du Tour, ainsi l'étape menant de Saint-Etienne à Mende où Laurent Jalabert avait enflammé le Tour 1995, et à l'histoire tout court, avec la pause devant la cité médiévale de Carcassonne avant l'entrée dans les Pyrénées par la verte Ariège et le méconnu port de Lers.

La course revient à Peyragudes, cinq ans après la victoire de Romain Bardet en haut de l'altiport qui servit de décor à un James Bond (Demain ne meurt jamais), et à Hautacam, pour la 6e fois depuis 1994.

Au sortir de la montagne, il reste encore un contre-la-montre, le second de ce 109e Tour, pour fixer la hiérarchie définitive près du sanctuaire marial de Rocamadour, l'un des grands sites de France dans le Lot.

Le second chrono, sur une distance de 40 kilomètres - la plus longue d'un contre-la-montre depuis 2014 - intervient à la veille de l'arrivée à Paris. Le lendemain, les coureurs défileront sur les Champs-Elysées, quelques heures après les concurrentes du Tour de France Femmes dont la première édition a été présentée par sa directrice, l'ancienne championne de France Marion Rousse.

Christian Prudhomme, qui se tenait à ses côtés sur la grande scène parisienne, l'a sans doute prévenue d'une leçon tirée de son expérience: "Quel que soit le soin que l'on accorde à la confection du parcours, on n'écrit pas le scénario du Tour de France en dessinant une carte."

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

1re manche: Odermatt 3e, Caviezel 5e

Publié

le

Marco Odermatt pointe au 3e rang après la 1re manche à Sölden (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Marco Odermatt et Gino Caviezel sont idéalement placés après la première manche du géant d'ouverture de saison à Sölden. Ils ont signé respectivement le 3e et le 5e temps.

Le Nidwaldien et le Grison ont concédé 0''21 et 0''35 à l'Autrichien Roland Leitinger, étonnant auteur du meilleur chrono avec le dossard no 19. Le Français Mathieu Faivre, champion du monde en titre de ka discipline, est 2e à 0''19 et le Slovène Zan Kranjec 4e à 0''27, avant une deuxième manche programmée à 13h30.

Marco Odermatt et Gino Caviezel s'étaient déjà illustrés l'an passé sur le glacier de Rettenbach, se classant 2e et 3e d'un géant gagné par le Norvégien Lucas Braathen. Ils avaient alors offert au géant masculin helvétique ses premiers podiums à Sölden depuis la victoire de Didier Cuche en 2009.

Les autres Suisses ne semblent en revanche pas en mesure de jouer la gagne dimanche après-midi. Pas dans le bon rythme sur le premier parcours, Justin Murisier (16e) et Loïc Meillard (19e) ont ainsi perdu respectivement 1''25 et 1''38 sur Roland Leitinger, qui vise à 30 ans un premier succès en Coupe du monde.

Parmi les quatre autres Helvètes engagés, seul Daniele Sette (25e à 1''51) est parvenu à se qualifier pour la deuxième manche. Daniel Yule (dossard 55) et Tanguy Nef (66) ont terminé 50e et 52e sur le premier parcours, à plus d'une seconde du "cut".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Chen entame mal sa saison

Publié

le

Nathan Chen a dû se contenter du 3e rang au Skate America (© KEYSTONE/AP/David Becker)

Fin de série pour Nathan Chen au Skate America.

L'Américain, vainqueur des quatre précédentes éditions de la compétition qui donne traditionnellement le coup d'envoi de la saison internationale, a dû se contenter de la 3e place samedi à Las Vegas. La victoire est revenue à son compatriote Vincent Zhou.

A un peu plus de 100 jours des Jeux olympiques de Pékin (4-20 fév) où il rêve de se couvrir d'or, Nathan Chen est tombé de haut, puisqu'il avait enchaîné les victoires depuis trois saisons et demi. Il fallait en effet remonter aux JO 2018 de Pyeongchang pour ne pas le trouver sur la plus haute marche du podium d'une compétition internationale.

Seulement 4e après le programme court, le triple champion du monde, 22 ans, n'a pas réussi à reprendre l'ascendant avec son programme libre où il devait incorporer six quadruples sauts, mais n'en a passé finalement que quatre. Il a été crédité du deuxième score, derrière Zhou, avec son libre bâti autour d'une variation de Mozart.

Tirer les leçons

Avec son total de 269,37 points, l'Américain est nettement devancé par Zhou (295,56 points) et échoue de peu pour obtenir la 2e place face au Japonais Shoma Uno (270,68 points). Malgré cette déconvenue, le favori pour le titre olympique à Pékin reste confiant.

"Ce n'est pas si grave, ma série de victoires allait se terminer un jour ou l'autre, je suis très fier des deux patineurs qui m'ont devancé. Je suis content que la victoire soit revenue à Vincent, autant que ce soit lui", a-t-il insisté. "Il faut essayer d'aller de l'avant en tirant les leçons de cette compétition."

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Sport

Les Braves défieront les Astros en World Series

Publié

le

La joie du pitcher des Braves Will Smith (© KEYSTONE/EPA/ERIK S. LESSER)

Les Braves affronteront les Astros de Houston lors des World Series, la finale du championnat de MLB.

La franchise d'Atlanta a éliminé les Los Angeles Dodgers quatre victoires à deux dans leur série de la Ligue nationale.

Atlanta a remporté le sixième match 4-2 face aux Dodgers, qui étaient les champions en titre. Les Braves accèdent aux World Series pour la sixième fois, la première depuis 1999. Ils ont été titrés trois fois (1914 quand ils jouaient à Boston, 1957 à Milwaukee, 1995 à Atlanta).

Leurs adversaires seront les Astros, qualifiés la veille en écartant les Boston Red Sox (4-2), dans leur série de la Ligue américaine. Houston a remporté le titre en 2017 et s'était incliné lors des World Series en 2019.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Sport

Capela et les Hawks battus à Cleveland

Publié

le

Capela (15) et les Hawks ont subi la loi des Cavaliers samedi (© KEYSTONE/AP/Tony Dejak)

Clint Capela et les Hawks ont connu la défaite samedi à Cleveland pour leur deuxième match de la saison en NBA.

Atlanta, qui avait écrasé Dallas 113-87 deux jours plus tôt en Géorgie, s'est incliné 101-95 sur le parquet des Cavaliers.

Les Hawks ont pourtant parfaitement entamé cette partie, eux qui comptaient neuf longueurs d'avance à 45'' de la mi-temps (55-46). Mais ils ont alors encaissé un partiel de 21-0 en un peu moins de quatre minutes pour perdre le contrôle de cette rencontre.

Aligné durant 27', Clint Capela a signé son deuxième double double dans ce championnat en réussissant 10 points et 14 rebonds (dont 7 captés en attaque). Le pivot genevois, qui a également réalisé 2 contres, a terminé cette partie avec un différentiel de -10.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Premier but de la saison pour Hischier

Publié

le

Capitaine des Devils, Hischier célèbre son 1er but de la saison (© KEYSTONE/AP/Bill Kostroun)

Nico Hischier a inscrit samedi son premier goal de la saison en NHL. Le capitaine des Devils s'est fait l'auteur du but égalisateur de New Jersey, qui a battu Buffalo 2-1 après prolongation.

Le centre valaisan a relancé les actions des Devils à la 46e, en supériorité numérique, en se montrant le plus prompt pour reprendre le puck après un tir du défenseur Dougie Hamilton repoussé par la balustrade. Il s'agissait de son deuxième point en quatre matches disputés.

Les Devils, dont le gardien Nico Daws a vécu sa première titularisation en NHL samedi, a forcé la décision après 3'09'' en "overtime" sur un but de Pavel Zacha. Les Devils, qui alignaient également le Zurichois Jonas Siegenthaler en défense, ont ainsi décroché un troisième succès en quatre parties.

Roman Josi a également trouvé le chemin des filets samedi, pour sa deuxième réussite dans cet exercice 2021/22. Ses Predators vivent toutefois un début de saison compliqué, eux qui ont subi à Winnipeg (6-4) leur quatrième défaite en cinq matches.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture