Rejoignez-nous

Sport

Quatre de suite pour Lausanne, leader devant Fribourg

Publié

,

le

Antti Suomela, top scorer buteur pour Lausanne (© KEYSTONE/POSTFINANCE/CYRIL ZINGARO)

Lausanne a enchaîné un quatrième succès en National League en battant Lugano 4-1 à Malley. Genève s'est repris en battant Ajoie 3-1, alors que Fribourg s'est incliné 2-1 tab à Zurich.

Le LHC reçu quatre sur quatre. Ce qui change en ce début de saison pour le LHC par rapport à la saison dernière? Eh bien les Lausannois parviennent à remporter des rencontres où ils ne sont pas forcément les meilleurs.

Contre des Tessinois frais, les Lions ont eu de la peine à entrer dans le match après leur victoire à Kloten 24 heures plus tôt. Ils ont d'ailleurs encaissé l'ouverture du score à la 3e minute sur une action conclue par Matthew Verboon, auteur de son premier but en National League.

Malgré plusieurs actions très chaudes devant Schlegel, les Vaudois ont dû attendre le tiers médian pour répondre aux hommes de Luca Gianinazzi. Ils ont d'abord égalisé grâce à Jäger. Puis le nouvel étranger Antti Suomela a justifié son casque de top scorer en expédiant un tir d'une précision diabolique à la 29e.

Lausanne s'est donné de l'air à la 46e lorsque Théo Rochette a profité d'une passe de Sekac pour inscrire son troisième but de la saison. Les Lions prennent en outre la tête du classement avec un point d'avance sur Fribourg.

Genève se ressaisit

Désolant à Lausanne et à Fribourg, Genève devait se faire pardonner. Devant leur public, les Aigles ont relevé la tête face à Ajoie. Un succès 3-1 qui n'efface pas totalement le sentiment mitigé laissé ces derniers jours, mais qui permet au champion en titre de faire honneur à son titre.

Mauvais la veille dans l'antre des Dragons, Sami Vatanen s'est un peu rattrapé en ouvrant la marque en power-play (3e). Le capitaine Noah Rod a doublé la mise à la mi-match. La réduction du score de Romanenghi à la fin du tiers médian n'a pas eu d'effet négatif sur les Grenat. Ceux-ci ont pu reprendre deux longueurs d'avance à la 44e grâce à Jooris.

Fribourg se défend bien

A la Swiss Life Arena, Fribourg a livré un excellent match face à Zurich. Les Dragons ont pourtant fini par s'incliner 2-1 tab, mais la partie fut de grande qualité. Opposés à un adversaire que beaucoup considèrent comme le favori au titre, les joueurs de Christian Dubé ont offert une belle réplique au "Z".

Tout s'est joué au premier tiers avec l'ouverture du score de Fröden après seulement 22 secondes et la réponse de Fribourg grâce à Marchon à la 3e. Lors des penalties, Fröden a été le seul à trouver l'ouverture, même si les arbitres ont dû aller voir la vidéo pour valider le but. Fribourg peut pourtant s'en vouloir après avoir bénéficié d'une supériorité numérique au cours de la prolongation.

Bienne facile

Bienne n'a eu aucun souci à effacer sa défaite à Porrentruy en accueillant Davos. Les Seelandais ont une fois encore réussi à garantir un deuxième blanchissage à leur portier Harri Säteri pour une victoire 3-0. Et la défensive bernoise avait besoin de présenter un joli visage après les cinq buts encaissés la veille.

Zoug a eu recours aux tirs au but pour prendre la mesure de Berne 3-2 tab. Les Zougois ont inscrit trois penalties, tandis que les Bernois sont restés muets. Dans le jeu en revanche, Joona Luoto a marqué son sixième but de la saison.

Tirs au but également à Rapperswil où les St-Gallois ont battu Kloten 2-1 tab. Et enfin dans la dernière partie de la soirée, Ambri a infligé sa quatrième défaite consécutive à Langnau. Les Léventins se sont imposés 3-2 ap grâce à une réussite de Jesse Virtanen.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Matteo Berrettini double la mise

Publié

le

Matteo Berrettini: une finale expéditive pour un deuxième titre à Gstaad. (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Matteo Berrettini (ATP 82) est à nouveau le roi de Gstaad. Six ans après la victoire qui a véritablement lancé sa carrière, le Romain s’est à nouveau imposé dans l’Oberland.

Il a battu 6-3 6-1 Quentin Halys (ATP 192) en moins d’une heure de jeu dans une finale interrompue plus d’une demi-heure par la pluie. Matteo Berrettini a enlevé dix des onze derniers jeux de cette partie pour cueillir le neuvième titre de sa carrière, son deuxième en 2024 après son succès en avril à Marrakech. Cette victoire dans l’Oberland permet à l’ancien no 6 mondial de figurer à nouveau parmi les cinquante premiers du classement de l’ATP. Longtemps freiné par des blessures, il semble en mesure de retrouver très vite les sommets.

Victorieux vendredi de Félix Auger-Aliassime et samedi de Stefanos Tsitsipas, Matteo Berrettini s’avançait comme le grandissime favori de cette finale. Après avoir écarté trois balles de 4-2 dans un jeu au cours duquel il fut mené 0-40, l’Italien a livré un véritable cavalier seul. Issu des qualifications, Quentin Halys n’a pratiquement opposé plus aucune résistance après avoir concédé le premier break à 3-3.

Avec 51 jeux de service remportés sur les 52 qu’il a livrés lors de ses cinq matches, Matteo Berrettini a fait parler la poudre dans ce Swiss Open. Seul le Colombien Daniel Galan, en huitième de finale, est parvenu à ravir le service de l’Italien qui excelle vraiment dans les conditions de l’altitude. A Gstaad, il n’a, ainsi, concédé qu’une seule défaite en trois participations, en 2022 face à Casper Ruud dans une finale qui lui avait longtemps tendu les bras.

undefined

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Super League: trois clubs romands en lice cet après-midi

Publié

le

Didier Tholot: l'entraîneur du FC Sion entamera la saison contre YB (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Trois clubs romands entament la saison de Super League cet après-midi. Une tâche difficile attend le promu Sion: les Valaisans joueront à Berne (14h15) sur la pelouse des Young Boys, tenants du titre.

Dès 16h30, le Lausanne-Sport accueillera le FC Bâle alors que, dans le même temps, Servette se déplacera à Lucerne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Une victoire heureuse pour le FC Winterthour

Publié

le

Matteo Di Giusto peut lever le bras. Son but a offert la victoire au FC Winterthour. (© KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ)

Le FC Winterthour a entamé de bon pied son championnat, Dans leur antre de la Schützenwiese, les Zurichois se sont imposés 1-0 devant le FC St. Gall.

Dominé durant pratiquement toute la rencontre, la formation dirigée désormais par Ognjen Zaric a forcé la décision à la 70e minute grâce à une réussite de Matteo Di Giusto. La frappe enroulée du no 10 n’a laissé aucune chance au gardien Lawrence Zigi.

Avec le buteur, Markus Kuster fut le grand artisan de ce succès. De retour aux affaires après avoir dû céder sa place la saison dernière à Marvin Keller, le portier autrichien a multiplié les parades. La dernière sur une frappe du joker Félix Mambimbi fut somptueuse. Le joker fribourgeois se demandera encore longtemps comment sa frappe magnifique n’a pas terminé sa course dans les filets adverses.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Yverdon loin du compte

Publié

le

Une saison qui débute mal pour Yverdon et son capitaine William Le Pogam. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Yverdon est mal parti ! Sur leur pelouse, les Vaudois se sont inclinés 2-0 face au FC Zurich dans une rencontre presque à sens unique.

Battus sur des réussites du Colombien Juan Perea à la 72e et du Nigérian Umeh Emmanuel au bout du temps additionnel, le capitaine William Le Pogam et ses coéquipiers ne méritaient pas un autre sort. Même s’ils ont cru bénéficier d’un penalty pour égaliser qui a été annulé justement par la VAR pour une faute préalable de Mohamed Tijani, ils n’ont jamais pu peser dans cette rencontre. L’introduction à la pause du buteur Kevin Carlos, dont le départ semble inéluctable, n’a pas changé la face du match. Il y avait bien un monde d’écart entre le FC Zurich et Yverdon Sport.

Au Cornaredo, le FC Lugano a fait le plein de confiance trois jours avant de recevoir le Fenerbahçe de Jose Mourinho à Thoune pour le compte du tour préliminaire de la Ligue des Champions. Les Tessinois se sont imposés 2-1 devant les Grasshoppers après avoir concédé l’ouverture du score en première période sur un penalty de Giotto Morandi pour le premier but de la saison en Super League.

A la reprise, les Luganais ont fait le nécessaire pour retourner la situation grâce à une tête du Polonais Kacper Przybylko à la 61e et une frappe imparable d’Uran Bislimi dans le temps additionnel. Une autre issue lors cette reprise aurait été bien cruelle pour les Tessinois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Matteo Berrettini dompte Stefanos Tsitsipas

Publié

le

Une troisième finale déjà pour Matteo Berrettini à Gstaad. (© KEYSTONE/EPA/PETER KLAUNZER)

La finale du Swiss Open de Gstaad opposera Matteo Berrettini (ATP 82) au qualifié français Quentin Halys (ATP 192). Elle n’était pas celle attendue.

Comme Quentin Halys plus tôt dans la journée face à Jan-Lennard Struff (ATP 37), Matteo Berrettini a déjoué les pronostics. Le Romain s’est imposé 7-6 (8/6) 7-5 devant Stefanos Tsitsipas (ATP 12) pour s’ouvrir les portes d’une troisième finale dans l’Oberland.

Titré en 2018 mais battu il y a deux ans par Casper Ruud, Matteo Berrettini abordera le rendez-vous de dimanche à 11h30 dans la peau du favori. Face à Tsitsipas, il a livré une performance de choix pour rappeler combien les conditions de jeu en altitude pouvaient lui convenir.

Matteo Berrettini n’a, ainsi, pas concédé la moindre balle de break face à Stefanos Tsitsipas. Parfaitement protégé par son service, il a su attendre son heure pour forcer la décision. Souvent fort brillant, le Grec a manqué de poigne dans le jeu décisif du premier set et sur son service à 6-5 dans le second.

Victorieux désormais de douze des treize matches qu’il a disputés à ce jour à Gstaad, il restera toutefois sur ses gardes face à Quentin Halys qui l’avait battu il y a... neuf ans lors d’un tournoi ITF en Italie. A deux points de l'élimination au premier tour des qualifications, le Français de 27 ans a témoigné d'une très grande maitrise dans sa demi-finale contre Struff. Cette finale n'est pas gagnée d'avance pour l'Italien.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture