Rejoignez-nous

Sport

Pour le PSG, la revanche ou rien

Publié

,

le

Mbappé devra montrer son meilleur visage pour envoyer le PSG dans le dernier carré (© KEYSTONE/AP/Lewis Joly)

Battus (3-2) par Barcelone au match aller, le PSG et Kylian Mbappé sont au pied du mur.

Les Parisiens n'ont plus d'autre choix que de s'imposer en Catalogne mardi (21h00) pour espérer se qualifier en demi-finale de Ligue des champions. Dortmund a également un but à rattraper à l'heure d'accueillir l'Atlético Madrid.

Face à son grand rival européen depuis la "remontada" de 2017, une élimination de Paris serait une nouvelle déception européenne, contre un Barça à sa portée. Les statistiques ne sont pas optimistes: aucune équipe française ne s'est qualifiée pour le tour suivant en C1 après avoir perdu le match aller à domicile.

Avec une semaine de repos - pas de match ce week-end en L1 contrairement au Barça en Liga -, le PSG doit gagner par deux buts d'écart pour se qualifier directement ou d'un but pour jouer une prolongation. Toute autre issue signifierait une nouvelle déconvenue.

Les multiples confrontations, les transferts (Neymar, Messi, Dembélé) et les relations tendues (concernant le projet de Super Ligue) entre les deux clubs ont conduit à une rivalité singulière en Europe depuis le rachat du PSG par le fonds qatari QSI en 2011.

Le traumatisme de 2017

Réussir mardi à renverser et éliminer le Barça chez lui effacerait totalement les traumatismes de la fameuse "remontada" de mars 2017, quand Paris avait été renversé 6-1 au retour en huitième de finale après l'avoir emporté 4-0 à l'aller.

Depuis, le club de la capitale s'est déjà vengé en 2021 mais sans public (4-1, 1-1). Ce renversement serait davantage marquant pour Paris, emmené par l'ancien Barcelonais Luis Enrique qui dirigeait le Barça en 2017.

Même si le PSG avait commencé la saison en minimisant l'importance de la C1, les bons résultats de l'Espagnol et la perspective d'affronter l'Atlético Madrid ou Dortmund en demi-finale, des adversaires à sa portée, ont fait évoluer les objectifs du club. Une sortie en quart de finale plongerait supporters, joueurs et direction dans le désarroi propre aux éliminations successives en C1.

Besoin des leaders

Pour le match de la saison, loin de ses bases où Paris est peu à l'aise cette saison en C1 (deux défaites, un nul, une victoire), le PSG devra compter sur ses cadres, qui ont failli dans les grandes largeurs lors du match aller, Donnarumma et Mbappé en premier lieu.

Après sa performance médiocre au Parc des princes, Kylian Mbappé, qui traverse une période sportive délicate, sera très attendu au Stade olympique Lluís-Companys. En cas d'élimination, le no 7 qui a annoncé à sa direction son départ en fin de saison et qui est pressenti au Real Madrid, jouerait son dernier match de Ligue des champions sous les couleurs parisiennes.

Mais Mbappé a aussi la possibilité de finir sur une bonne note et voudra certainement marquer les esprits en Espagne, contre l'éternel rival des Merengue. Il pourra s'aider des deux autres Français du front de l'attaque: son ami Ousmane Dembélé, buteur contre son ancien club mercredi dernier et qui retrouvera sa connexion à droite avec Achraf Hakimi, suspendu à l'aller.

Dortmund, onze ans après?

Battu 2-1 à l'aller à Madrid, Dortmund se retrouve dans la même situation que le PSG, mais avec l'avantage non négligeable de disputer ce match retour devant son "mur jaune". Le BVB a préparé de manière idéale ce rendez-vous en matant Mönchengladbach le week-end dernier en Bundesliga.

Dortmund, qui doit composer sans son buteur du match aller Sebastian Haller, a l'occasion de mettre fin à une longue disette: le vainqueur de l'édition 1996/97 n'a plus atteint le dernier carré de la C1 depuis le printemps 2013, lorsqu'il avait été stoppé en finale par le Bayern Munich. L'Atlético, toujours aussi difficile à manoeuvrer, attend pour sa part une demi-finale depuis sept ans.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Djokovic: "Je ne me vois pas comme un favori" à Paris

Publié

le

Novak Djokovic est inquiet à deux jours du début de Roland-Garros (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Novak Djokovic n'a pas pu défendre véritablement ses chances en demi-finale du Geneva Open. Battu en trois sets par Tomas Machac, le no 1 mondial a révélé avoir souffert de douleurs à l'estomac.

"Bien sûr que je suis inquiet", a-t-il lâché à deux jours du début de Roland-Garros.

"Je n'ai pas bien joué du tout cette année, à part quelques matches par-ci par-là. Les choses sont ce qu'elles sont. Je ne me vois pas comme un favori à Paris. J'essaierai de prendre les matches les uns après les autres", a poursuivi le Serbe, qui s'est cette fois-ci exprimé en anglais en conférence de presse.

"Je n'ai pas passé une super nuit, et aujourd'hui c'était difficile. J'avais des sensations horribles durant la première partie du match. Je ne veux enlever aucun mérite à Tomas (Machac), qui a mérité sa victoire, mais je ne sais pas quoi penser de ce match. Je préfère l'oublier", a encore lâché Novak Djokovic.

"Je ne sais pas non plus comment j'ai pu gagner le deuxième set", a d'ailleurs admis l'homme aux 24 titres du Grand Chelem, qui quittera Genève sans trop de certitudes. "Le bilan est bon. J'espérais jouer plus d'un match en venant ici, et j'en ai disputé trois. Mais j'aimerais pouvoir me sentir mieux", a-t-il soupiré.

"Ce n'est pas agréable de souffrir de la sorte sur le court. C'est dur de se concentrer sur le tennis quand on a d'autres soucis en tête. J'espère juste être prêt et en bonne santé pour Roland-Garros", où son 1er tour face à Pierre-Hughes Herbert devrait toutefois n'être qu'une formalité.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Novak Djokovic éliminé en demi-finale à Genève

Publié

le

Novak Djokovic a été sorti en demi-finale à Genève (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Novak Djokovic ne jouera pas la finale du Geneva Open. Le no 1 mondial a été battu vendredi par le Tchèque Tomas Machac (ATP 44), vainqueur en trois sets (6-4 0-6 6-1) en demi-finale.

Victime de problèmes d'estomac qui lui ont fait passer une mauvaise nuit, Nole a eu de la peine sur le court central des Eaux-Vives. Il a toutefois signé le premier break du match puis mené 4-1 dans la manche initiale, avant de perdre les cinq jeux suivants. Machac, qui avait déjà causé des soucis au Serbe lors du tournoi de Dubaï il y a quinze mois, a conclu le premier set d'un ace sur le T.

Requinqué après la venue du médecin sur le court, Novak Djokovic a facilement remporté la deuxième manche 6-0, en trente minutes chrono. Mais la rencontre a connu un nouveau renversement dans le set décisif alors que le Serbe semblait avoir retrouvé son jeu. Nole n'a d'ailleurs pas jeté toute ses forces dans la bataille au troisième set.

Tomas Machac a ainsi signé le premier succès de sa carrière face à un no 1 mondial. Le Tchèque de 23 ans aura l'occasion de décrocher son premier titre en simple sur le circuit samedi, face à Casper Ruud ou Flavio Cobolli, à l'occasion de sa première finale estampillée ATP Tour.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Coupe de Suisse: la demi-finale Sion - Lugano pas rejouée

Publié

le

Christian Constantin: le TAS a rejeté l'appel du FC Sion (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La demi-finale de Coupe de Suisse entre Sion et Lugano ne sera pas rejouée. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rejeté l'appel déposé par le club valaisan, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Le TAS a refusé la demande de mesures provisionnelles urgentes, considérant que les conditions pour leur octroi n'étaient pas remplies dans le cas présent. L'instance arbitrale a précisé que les motifs de la décision seront communiqués ultérieurement aux parties concernées.

Le FC Sion était en désaccord avec l'Association suisse de football (ASF) sur l'absence de la VAR lors de cette demi-finale à Tourbillon, alors que le système était présent dans l'autre demi-finale entre Winterthour et Servette. Le club valaisan avait d'abord demandé à la commission de contrôle et de discipline de l'ASF de ne pas homologuer le résultat du match perdu 2-0 contre Lugano. La CCD avait rejeté cette demande, qui a ensuite fait l'objet d'un appel au TAS.

La procédure sur le fond se poursuivra selon les règles et délais prévus par le code de l'arbitrage en matière de sport. Le TAS n'a pas indiqué quel sera le calendrier de cette procédure.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

France: la foudre sur un terrain de foot, un mort et un blessé

Publié

le

La foudre a fait une victime en s'abattant sur un terrain de football dans le Nord de la France (Photo d'illustration). (© KEYSTONE/dpa/Patrick Pleul)

La foudre a fait un mort et un blessé grave en tombant sur un terrain de football pendant un entraînement jeudi soir à Courrières, près de Lens (Pas-de-Calais), a annoncé la préfecture.

Un homme est décédé, un autre "souffrant de douleurs thoraciques a été transporté au centre hospitalier en état d'urgence absolue" et un troisième est légèrement blessé, brûlé à la jambe, précise la préfecture dans un communiqué, précisant que ce bilan est susceptible d'évoluer.

Trente-trois autres personnes impliquées dans cet épisode sont "choquées mais indemnes". Pompiers, Samu et forces de l'ordre ont été déployés sur place.

"Un impact de foudre s'est abattu ce soir aux environs de 20h00 sur le stade Gabriel Péri situé à Courrières, alors qu'un entraînement de football était en cours", explique le communiqué.

Le Pas-de-Calais était classé jeudi soir en vigilance jaune aux orages par Météo-France, comme les trois-quarts de la France.

Depuis le mois de novembre, le Pas-de-Calais a été touché par une série d'inondations historiques, qui ont laissé des milliers d'habitants sinistrés.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Sport

Djokovic bat Griekspoor en deux sets en quart de finale

Publié

le

Djokovic figure dans le dernier carré du Geneva Open (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Novak Djokovic peut toujours espérer décrocher son 99e titre ATP samedi au Parc des Eaux-Vives.

Le no 1 mondial s'est hissé dans le dernier carré du Geneva Open en battant Tallon Griekspoor (ATP 27) 7-5 6-1 jeudi en quart de finale.

Le Serbe de 37 ans, qui a accepté une invitation de dernière minute des organisateurs genevois, fait tout pour lui faire honneur. En quête de confiance - mais aussi d'une première finale en 2024 -, il a su renverser une situation des plus compromises dans la manche initiale en serrant sa garde.

Novak Djokovic a ainsi dû écarter quatre balles de premier set sur son service à 4-5, dont trois de manière consécutive à 0/40. Il a alors élevé considérablement son niveau de jeu, empochant les sept jeux suivants en réussissant trois breaks au passage. A 7-5 4-0, il pouvait dérouler.

Alors bien sûr, Tallon Griekspoor avait dû batailler durant plus d'une heure en début d'après-midi pour conclure son 8e de finale face à Denis Shapovalov, et a manqué cruellement d'énergie après la perte du premier set. N'empêche que Novak Djokovic a signé un succès forcément bon pour sa confiance.

"Une belle victoire"

"C'est une belle victoire", a lâché sur le court l'homme aux 24 titres du Grand Chelem, qui affrontera le Français Pierre-Hughes Herbert au 1er tour à Roland-Garros. "Il était le meilleur joueur au premier set, et le match aurait pu prendre une autre tournure s'il avait converti l'une de ses trois balles de set", a-t-il souligné.

"J'ai eu la chance de trouver de bons services à cet instant. Je me suis ensuite montré plus solide. Et s'il m'a bien aidé avec ses fautes directes, j'ai disputé un très bon deuxième set", a encore expliqué Novak Djokovic, qui affrontera le Tchèque Tomas Machac (ATP 44) vendredi pour une place en finale.

Ruud face à Cobolli

La finale de rêve reste par ailleurs envisageable. Tête de série no 2, le Norvégien Casper Ruud (ATP 7) est en effet lui aussi présent au rendez-vous des demi-finales. Le double vainqueur du tournoi (2021, 2022) s'est imposé 6-3 3-6 6-4 devant l'Argentin Sebastian Baez (ATP 20). Il affrontera vendredi Flavio Cobolli (ATP 56).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture