Rejoignez-nous

Sport

New York vibre déjà, Denver se venge de Phoenix

Publié

,

le

Evan Fournier (13) Julius Randle (30) très forts contre Boston, avec les Knicks. (© KEYSTONE/AP/Frank Franklin II)

Les Knicks, portés par Julius Randle et Evan Fournier, ont fait vibrer le Madison Square Garden, en battant Boston après double prolongation, en ouverture de la saison NBA.

Si la saison est à l'image de cette première, les fans des Knicks vont vivre de fortes émotions, car il a fallu à leur équipe favorite deux "overtime", soit dix minutes de plus, et des performances majuscules de leur star Randle et de leur recrue française, Fournier, pour venir à bout des Celtics (138-134).

Le premier s'est démené comme à son habitude (35 pts, 9 passes, 8 rbds) et le second, pour sa première à domicile sous son nouveau maillot, qu'il rêvait de porter un jour, a été décisif dans le "money-time". En tout, il a inscrit 32 points (plus 6 rbds, 4 interceptions), record personnel égalé

Denver se venge de Phoenix

Balayés (4-0) en demi-finale de la conférence Ouest par les Suns lors des derniers play-off, les Nuggets ont réussi un joli coup dans l'Arizona en s'imposant (110-98).

L'intérieur serbe Nikola Jokic, MVP en titre, a été déterminant avec ses 27 points et 13 rebonds, bien soutenu par Will Barton (20 pts) et Jeff Green (13), la recrue en provenance de Brooklyn.

Utah, meilleure équipe de la dernière saison régulière, a démarré sur les mêmes bonnes bases le nouvel exercice, en s'imposant facilement contre Oklahoma City (107-86).

Comme souvent, c'est le collectif qui a parlé au sein du Jazz, avec cinq joueurs à plus de quatorze points, Bojan Bogdanovic étant le plus prolifique (22).

L'actuel psychodrame en coulisses entre les 76ers et Ben Simmons, suspendu pour le premier match de la saison en raison d'un mauvais comportement à l'entraînement, n'a pas affecté Philadelphie qui s'est imposé (117-97) à la Nouvelle-Orléans.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Casper Ruud bat Reilly Opelka en deux manches

Publié

le

Casper Ruud a battu Reilly Opelka en deux sets vendredi (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Casper Ruud (ATP 8) disputera samedi une troisième finale consécutive sur sol helvétique.

Sacré à Genève et à Gstaad en 2021, le Norvégien s'est hissé en finale du Geneva Open en dominant Reilly Opelka (ATP 18) 7-6 (7/2) 7-5 en 1h30' de jeu dans la première demi-finale.

Sacré sur la terre battue de Buenos Aires en février et battu par Carlos Alcaraz au stade ultime en mars à Miami, Casper Ruud (23 ans) jouera sa troisième finale de l'année sur l'ATP Tour, la 11e au total. Il devra vaincre Richard Gasquet (ATP 75) ou Joao Sousa (ATP 79) samedi dès 15h pour cueillir le 8e titre de sa carrière.

Plus solide à l'échange, Casper Ruud a su attendre son heure face à Reilly Opelka. Le Norvégien a fait la différence grâce à deux coups "boisés" - dont un lob gagnant - dans le jeu décisif du set initial, avant de profiter de la seule double faute commise par le géant américain (2m11) pour convertir l'unique balle de break enregistrée dans cette partie à 7-6 5-5.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Super League: Elargissement à 12 équipes et play-off

Publié

le

Archives (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Révolution dans le football suisse. La SFL a décidé de porter de 10 à 12 le nombre d'équipes en Super League dès la saison 2023-24, avec un championnat en trois phases conclu par des play-off.

Selon la réforme adoptée vendredi à une large majorité en assemblée générale extraordinaire de la Swiss Football League (SFL) à Ittigen, chaque équipe jouera d'abord deux fois l'une contre l'autre, en mode aller-retour (vingt-deux matches).

Le Championnat sera ensuite divisé en deux groupes: un "Championship Group" réunissant les six premiers et un "Qualification Group" pour les équipes classées entre la 7e et la 12e place. Soit 32 matches à ce stade.

Puis viendra la phase finale - la plus contestée initialement -, qui déterminera le champion, les places européennes et la relégation.

Dans le détail, les deux premiers du "Championship Group" se disputeront le titre de champion dans une série au meilleur des trois rencontres. Le leader bénéficiera du droit de jouer à domicile lors des matches un et trois. Il devra y avoir un gagnant à chaque match, au besoin par des prolongations et des tirs au but.

Les huit clubs classés entre la troisième et la sixième place du "Championship Group" et dans les quatre premiers du "Qualification Group" s'affronteront dans des "play-off pour l'Europe".

Trois tours (quart de finale, demi-finale, finale) permettront de déterminer les places à attribuer à ce moment-là dans les compétitions européennes. Les tours un et deux se dérouleront en matches aller-retour selon le modèle européen, le troisième se jouera en une seule finale. Le classement de la deuxième phase fera foi pour déterminer les duels (le club le mieux classé contre le club le moins bien classé, etc.).

L'équipe classée dernière du "Qualification Group" sera directement reléguée en Challenge League (ChL). L'avant-dernière jouera un match promotion-relégation (en aller-retour) contre la deuxième de ChL.

La SFL sera ainsi à l'avenir composée de vingt-deux membres au lieu de vingt actuellement, une modification qui nécessite encore l'approbation du Conseil de l'Association de l’ASF.

Saison de transition en 22-23

La saison 2022-23 de Super League sera de transition et se déroulera selon la formule classique, mais sans relégation directe. Le dernier de Super League la saison prochaine disputera un barrage contre le 3e de Challenge League.

Il n'y aura pas non plus de relégation directe en Promotion League (PL): le 10e de Challenge League disputera un barrage contre le 3e de la PL. En outre, deux clubs de ChL et de PL seront directement promus, pour autant qu'ils obtiennent la licence nécessaire.

5 changements de joueurs

Les clubs ont par ailleurs approuvé une proposition visant à donner aux autorités disciplinaires la possibilité réglementaire de réagir plus rapidement en cas d'incidents de sécurité graves et d'ordonner des mesures préventives.

Les délégués ont également suivi la proposition de l'International Football Association Board (IFAB) donnant la possibilité d'effectuer cinq changements de joueurs pour les deux championnats.

Enfin, les clubs ont annulé une réduction, introduite il y a un an, du nombre de joueurs non formés localement sur la liste des contingents pour les matches de Super League. Ainsi, 17 joueurs non formés localement sont toujours autorisés.

Continuer la lecture

Football

Super League : Servette assure son maintien

Publié

le

Chris Bedia, en grenat, n'a pas trouvé grâce face à Strahinja Pavlovic, en blanc. Tout un symbole; les attaquants servettiens n'ont pas trouvé la faille face à la défense baloise jeudi soir (© KEYSTONE/Martial Trezzini).

Servette est mathématiquement assuré de jouer en Super League la saison prochaine grâce au match nul obtenu face au FC Bâle (0-0) jeudi soir.

Mission accomplie pour Servette. Grâce à un match nul sans but (0-0) face au FC Bâle, les Servettiens sont mathématiquement assuré d’évoluer en Super League la saison prochaine. Après une première mi-temps avare en actions d’éclat, les joueurs d’Alain Geiger ont résolument pris la direction des opérations. Ils se sont ménagé plusieurs occasions de but nettes. Sans trouver le chemin des filets ; mais le fait de n'avoir encaissé aucun but et de n'avoir concédé que très peu d'occasions de but est une satisfaction majeure.

David DoulineDemi défensif du Servette FC

 

Le travail de filtrage à mi-terrain effectué par David Douline, en grenat, et ses coéquipiers, a porté ses fruits face à Darian Males, en blanc, et aux attaquants bâlois (© KEYSTONE/Martial Trezzini).

 

Le SFC a donc assuré l’essentiel en obtenant ce point synonyme de maintien. Un soulagement pour les joueurs, la direction du club et l’entraîneur servettien qui revient sur les difficultés rencontrées par son équipe au second tour.

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

Un attaquant et vite!

Reste bien des problèmes à régler, notamment dans le compartiment offensif: l'inefficacité offensive des Servettiens les a empêché de défendre leurs chances de lutter jusqu'au bout pour une qualification pour la Coupe d'Europe. Pour le mentor valaisan de la Praille, l'arrivée d'un attaquant est une priorité absolue.

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Football

Super League: précieux succès pour Sion à Lausanne

Publié

le

Grgic transforme son deuxième penalty (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le FC Sion a fait un pas vers le maintien en gagnant 2-1 à Lausanne lors de la 35e journée de Super League. Les Valaisans comptent trois points d'avance sur Lucerne, tenu en échec 2-2 par Young Boys.

Les Grasshoppers sont virtuellement tirés d'affaire grâce à leur victoire sur Saint-Gall (3-2). Les Sauterelles ont quarante points, comme Sion, mais une bien meilleure différence de buts. Le FC Lugano a surfé sur la vague de sa victoire en Coupe en s'imposant 2-1 contre le champion Zurich. Servette et Bâle en sont restés à 0-0.

Deux buts sur penalty

Sion n'a pas été malheureux à la Tuilière, où il a empoché les trois points grâce à deux penalties transformés par Grgic (31e/93e). Les Valaisans ont failli payer cher leur passivité en deuxième période, où ils se sont contentés d'attendre.

Le LS a ainsi pu égaliser grâce à un autogoal de Fickentscher, sur qui le ballon rebondissait après une frappe de Grippo sur la barre (82e). Sion sera sauvé quoi qu'il arrive s'il ne perd pas dimanche à Tourbillon face au Servette.

Le moral des Lucernois

Mais en cas de défaite, il y aura danger. Lucerne pourrait passer devant en gagnant au Letzigrund chez le champion Zurich. Les joueurs de Suisse centrale font preuve d'un grand moral. Face à YB, ils ont été menés 2-0 après sept minutes de jeu et des réussites de Kanga (3e) et Fernandes (7e). Sorgic (23e) et Ugrinic (69e) leur ont permis de revenir et de prendre un point qui pourrait être précieux.

GC n'a plus de souci de relégation après son succès 3-2 contre Saint-Gall, acquis grâce à des réussites de Loosli, Morandi et Momoh. Pour le promu, l'objectif de la saison est atteint.

Au Cornaredo, un rare doublé du capitaine Sabbatini (4e/28e) a permis aux bianconeri d'obtenir un succès de prestige contre Zurich. Les visiteurs avaient frappé les premiers par Gogia (3e).

Enfin, Servette et Bâle ont livré une partie globalement décevante, surtout en première mi-temps, conclue par un match sans but (0-0). Une partie aux relents de fin de saison.

 

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Le tenant du titre poursuit sa route

Publié

le

Casper Ruud affrontera Reilly Opelka vendredi en demi-finale à Genève (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Tenant du titre, Casper Ruud (ATP 8) a cueilli jeudi un sixième succès consécutif au Geneva Open. Le Norvégien s'est hissé en demi-finale en dominant Thanasi Kokkinakis (ATP 85) 6-4 7-6 (7/3).

Finaliste du Masters 1000 de Miami en mars mais en retrait dans ses quatre premiers tournois joués sur terre battue, Casper Ruud monte en puissance avant la quinzaine de Roland-Garros. Il avait déjà atteint le stade des demi-finales la semaine passée à Rome, s'inclinant devant le futur champion Novak Djokovic.

Facile vainqueur de Benoît Paire (6-3 6-1 en 55') mercredi pour son entrée en lice, Casper Ruud a dû serrer sa garde dans le deuxième set face à Thanasi Kokkinakis. Il a dû sauver deux balles de break à 5-5 - les deux seules que son adversaire australien s'est procurées -, mais a maîtrisé son sujet dans le tie-break.

Le Norvégien de 23 ans devra soigner sa relance vendredi pour sa quatrième demi-finale de l'année. Il retrouvera le géant Reilly Opelka (ATP 18), lequel a dominé Tallon Griekspoor (ATP 64) 6-4 3-6 6-3 jeudi. Il a remporté les trois duels livrés face à l'Américain de 2m11, dont un sur la terre battue de Houston en 2019.

La demi-finale du haut du tableau, "décapité" par les éliminations successives de Daniil Medvedev (ATP 2) et Denis Shapovalov (ATP 15) notamment, s'annonce moins relevée. Tombeur du Russe au 2e tour et de Kamil Majchrzak (6-2 6-4) jeudi, Richard Gasquet (ATP 75) se frottera au Portugais Joao Sousa (ATP 79).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture