Rejoignez-nous

Sport

Neve Bradbury remporte la 3e étape après 105 km d'échappée

Publié

,

le

Le peloton du Tour de Suisse dames a bouclé la troisième des quatre étapes prévues. (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

La 3e étape du Tour de Suisse dames entre Vevey et Champagne a souri à Neve Bradbury. L'Australienne (22 ans) s'est imposée devant sa coéquipière Katarzyna Niewiadoma après une échappée de 105 km.

Arrivées côte à côte sur la ligne, la Polonaise (29 ans) a laissé la victoire à sa jeune coéquipière, qu'elle avait rejointe dans l'échappée du jour à une centaine de kilomètres de l'arrivée. Les deux fuyardes de l'équipe SRAM/Canyon, dont la Genevoise Elise Chabbey fait aussi partie, étaient accompagnées de trois autres coureuses qui ont lâché prise dans le final accidenté de cette étape.

Bradbury a également profité de cette victoire pour faire un bond au classement général et se retrouver à la deuxième place, à 1'22'' de Demi Vollering. La Néerlandaise, qui a terminé l'effort du jour à 2'11'' de l'Australienne en compagnie des autres favorites, conserve toutefois son maillot jaune.

Elle tentera de succéder à Marlen Reusser, vainqueure de la dernière édition, à l'issue de la quatrième et dernière étape mardi, une boucle de 127,5 km à travers le Jura vaudois et neuchâtelois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Euro 2024

La Suisse s'impose aisément devant l'Azerbaïdjan

Publié

le

Viola Calligaris célèbre son but dans une rencontre sans histoire pour la Suisse. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Suisse a conclu par une victoire le tour préliminaire de l'Euro 2025. A Lausanne, elle a battu l’Azerbaïdjan 3-0 sur des réussites de Meriame Terchoun, Viola Calligaris et Ana-Maria Crnogorcevic.

Déjà assurées de remporter leur groupe avant cette ultime rencontre à la Pontaise, les Suissesses ont parfaitement rempli leur mission dans ce tour préliminaire. Leur première place leur permet de retrouver la Ligue A de la Ligue des Nations. On rappellera que la Suisse était, bien sûr, qualifiée d’office pour l’Euro en tant que pays organisateur.

Devant 2222 spectateurs, Meriame Terchoun a exploité une erreur de la gardienne pour ouvrir le score à la 25e minute et pour retrouver les chemins du filet en sélection après une longue attente de huit ans. Les deux autres buts sont sans doute tombés un peu tardivement (77e et 88e) pour affirmer que cette performance de l'équipe de Suisse fut vraiment aboutie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Une élimination sans gloire pour Dominic Stricker

Publié

le

Dominic Stricker: encore beaucoup de travail devant lui avant de retrouver la lumière. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Dominic Stricker (ATP 175) reste encore loin du compte ! Après une reprise sur gazon bien laborieuse, le Bernois a déçu lors de son premier tour à Gstaad.

Dans un duel de gauchers, Dominic Stricker s’est incliné 6-3 6-3 devant le Néerlandais Botic van de Zandschulp (ATP 87). Même s’il a bénéficié de quatre balles de break dans la seconde mange avant de céder son engagement à 4-3, le Bernois ne méritait pas vraiment un autre sort. Trop imprécis en retour, il a manqué de constance et de coffre pour prendre la main dans cette rencontre.

Contraint à un repos forcé de près de six mois pour soigner son dos, le joueur de 21 ans a sans doute mesuré tout le chemin qui lui reste à parcourir pour retrouver la lumière. Il a encore un mois et demi devant lui pour monter en puissance avant d’aller défendre à New York les 205 points ATP qui avaient récompensé son accession l’an dernier en huitième de finale de l’US Open.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Euro 2024

Manuel Akanji dans le onze idéal de l'UEFA

Publié

le

Manuel Akanki: l'UEFA a reconnu sa valeur. (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Héros malheureux du quart de finale contre l'Angleterre, Manuel Akanji figure dans le onze idéal de l'Euro dévoilé par l'UEFA. L'instance a retenu six Champions d'Europe espagnols dans son onze.

Les quatre autres "étrangers" avec Akanji sont les Français Mike Maignan et William Saliba, l'Allemand Jamal Musiala et l'Anglais Kyle Walker. Les six représentants de la Roja sont Rodri, Lamine Yamal, Nico Williams, Dani Olmo, Fabian Ruiz et Marc Cucurella.

Avec Akanji, Rodri et Walker, Manchester City compte trois joueurs dans ce onze. Victorieux de la Ligue des Champions, le Real Madrid n'a, en revanche, aucun de ses représentants retenu dans cette équipe idéale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Ferrari continuera de motoriser Haas jusqu'à fin 2028

Publié

le

L'équipe Haas continuera avec Ferrari comme motoriste (© KEYSTONE/AP/Joan Monfort)

Ferrari continuera de motoriser l'écurie de Formule 1 Haas au moins jusqu'à la fin de la saison 2028. L'équipe américaine l'a annoncé mardi.

La prolongation du contrat entre l'écurie italienne et Haas, motorisée par la légendaire Scuderia depuis son arrivée sur la grille en 2016, "assure une stabilité à long terme du moteur pour l'équipe basée à Kannapolis en Caroline du Nord". Notamment dans le cadre de la nouvelle réglementation pour les unités de puissance à compter de 2026, a expliqué Haas dans un communiqué.

A cette date, les moteurs, déjà hybrides depuis 2014, verront une augmentation de l'énergie électrique et utiliseront des carburants 100% durables.

Outre Haas, Ferrari motorise actuellement sa propre écurie ainsi que Sauber, qui deviendra Audi en 2026. Au total, six motoristes sont annoncés sur la grille à cette date.

Pour l'heure, Haas occupe la 7e place (sur 10) au championnat constructeurs, avec 27 points avant la 13e manche de la saison disputée ce week-end en Hongrie.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Sport

Un bail de quatre ans pour Murat Yakin

Publié

le

Murat Yakin prolongé pour 4 ans par l'ASF (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

L’avenir de l’équipe de Suisse s’inscrira jusqu’en 2028 avec Murat Yakin. L’Association Suisse de Football (ASF) et le sélectionneur ont en effet signé un nouveau bail de quatre ans.

Ce contrat comporte toutefois une clause de retrait si l’équipe de Suisse ne parvenait pas à se qualifier pour la Coupe du monde 2026. Dans une telle hypothèse, une discussion serait alors menée entre les deux parties pour statuer sur le bien-fondé de respecter le contrat initial.

"Dans les limites du raisonnable"

"Notre volonté est d'½uvrer dans la continuité avec Murat Yakin et Giorgio Contini", assure le président de l’ASF Dominique Blanc. Il convient de préciser que le contrat de Giorgio Contini, l’assistant de Murat Yakin, ne court que sur deux ans. "Cette prolongation est méritée pour Murat Yakin et pour Giorgio Contini", poursuit Dominique Blanc. Le président n'a pas voulu apporter des précisions quant aux modalités financières de ces nouveaux baux. "Nous sommes restés dans les limites du raisonnable", assure-t-il toutefois.

Murat Yakin se dit "fier" de poursuivre l’aventure. "Nous ferons tout pour que nos prochaines campagnes soient aussi fructueuses, lâche-t-il. L’équipe de Suisse a un véritable potentiel. On vient de le voir à l’Euro. Nous n’avons pas été loin de réussir quelque chose de grand. Ne pas jouer la finale de dimanche contre l’Espagne m’a fait mal..."

Quel gardien? On en saura plus en septembre

D’ici le 5 septembre, date du match à Copenhague contre le Danemark pour les trois coups de la Ligue des Nations, Murat Yakin devra régler l’épineux problème des gardiens. Yann Sommer, qui fêtera ses 36 ans à la fin de l’année, laissera-t-il sa place à Gregor Kobel qui piaffe d’impatience? "Un dialogue va s’instaurer avec les intéressés pour clarifier la situation d’ici septembre", promet le sélectionneur.

Murat Yakin a appris à 14h30 ce lundi qu’il devra désormais composer sans Xherdan Shaqiri. Le Bâlois a bien sûr salué la carrière du joueur de Chicago Fire qui a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale. "C’est sa décision. Je la regrette. Il fut encore décisif lors de l’Euro, souligne Murat Yakin. Il restera comme l’un des plus grands joueurs de l’histoire du football suisse. Je dois le remercier pour tout ce qu’il a accompli. Sur un plan personnel, je dois avouer que son pied gauche m’a, match après match, toujours émerveillé."

Considéré comme "un modèle pour la jeunesse du pays" par Dominique Blanc, Xherdan Shaqiri aura sans doute droit très vite à un hommage de la part de l’ASF. Pourquoi pas le dimanche 8 septembre à Genève à l’occasion de la venue des Champions d’Europe espagnols? Comme pour lui signifier que c’est bien tout un pays qui veut le célébrer.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture