Rejoignez-nous

Basketball

Les Lions dévorent Monthey dans une salle vide

Publié

,

le

Seul contre tous, le joueur genevois Michel-Ofik Nzege, au centre en noir et rouge, prend le dessus sur Victor Desponds, Nelson Moke et le top scorer des Sangliers Chad Timberlake, illustre le fait que les Lions comptent bien tenir le haut du panier cette saison (© KEYSTONE/Laurent Gillieron).

Privés de compétition pendant trois semaines en raison des aléas dus au coronavirus, les Lions de Genève ont livré une prestation rugissante face au BBC Monthey (89-48) dans un match qui s'est joué à huis clos après l'arrêté du Conseil d'Etat valaisan mercredi.

Les basketteurs du Grand-Saconnex n'ont pas fait les choses à moitié! Privés de reprise, d'abord à cause de la rétrogradation des Vevey Riviera Lakers en Première Ligue Nationale (le championnat de Swiss Basketball League ne se jouant plus qu'à neuf équipes), puis de la quarantaine imposée aux Tigres de Lugano, ils avaient faim de compétition. Malgré une nervosité bien compréhensible, ils ont dominé leur sujet, ne faisant qu'une bouchée des Sangliers bas-valaisans. Ils ont fait main basse sur chacun des trois premiers quarts-temps (22-12, 26-13, et surtout 27-5 pour le troisième!) avant de relâcher quelque peu la pression au cours des dix dernières minutes (14-18). Les Lions se sont ainsi parfaitement rachetés de la défaite subie lors de Super Coupe début octobre face à Fribourg Olympic (58-73).

Mikaël Maruotto: "on était un peu nerveux..."

L'ancien joueur montheysan n'était pas le moins satisfait. Et même si ça peut paraître difficile à croire, il avoue avoir eu un peu d'appréhension avant la partie ; Julien Trachsel de Radio Chablais l'a rencontré.

Mikaël MaruottoAilier des Lions de Genève

 

La principale enseignement (et satisfaction!) de ce match de reprise est, en plus de la très nette victoire, que les rouages semblent déjà bien huilés et que le jeu collectif est déjà au point.

Mikaël MaruottoAilier des Lions de Genève

 

Quatre joueurs à points et plus

Une satisfaction qui découle de la qualité du jeu collectif présenté est que les dix joueurs alignés sur le parquet de la Salle du Reposieux ont tous (sans exception) inscrit leur nom au tableau des marqueurs. La palme revenant à l'arrière shooter américain Timothy Derksen qui a suivi son entraîneur en provenance de Fribourg Olympic (dix-neuf points), suivi de l'ailier genevois Michel-Ofik NZege, du tireur d'élite tessinois Roberto Kovac et du meneur de jeu lituanien Donatas Sabeckis (tous trois avec dix unités à leur actif). L'ancien joueur du BBC Monthey Mikaël Maruotto (véritable street shooter aux dires de Daniel Goethals, entraîneur d'Union Neuchâtel) se "contentant" de neuf points marqués. Le fait que le total des félins de la République avoisine les nonante points, mais qu'aucun joueur n'en a - à lui seul - inscrit vingt, souligne peut-être (ça demande encore confirmation) l'importance prépondérante du jeu collectif au sein de cette cuvée 20-21 des Lions de Genève...

 

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basketball

Un nouveau miracle pour Nyon

Publié

le

Laure Margot, en blanc, a inscrit le lancer-franc qui a envoyé Nyon en prolongation.(© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI).

Rien n'est encore fait dans la finale des play-off. Contre toute attente, Nyon a obtenu le droit de disputer un cinquième match décisif ce dimanche à Fribourg face au grandissime favori Elfic.

Après leur victoire au buzzer dimanche, les Vaudoises ont égalisé dans la série à la faveur d'un succès 66-63 arraché en prolongation. Cette nouvelle victoire face à une équipe que l'on croyait tout simplement invincible tient encore du miracle.

Les Fribourgeoises ont, en effet, mené de 12 points (53-41) alors qu’il ne restait plus que 4’36’’ à jouer dans le temps réglementaire. Emmenées par la remarquable Ana Carolina Costa Rodriguez qui a inscrit 31 points, les Nyonnaises devaient signer un partiel de 12-0 pour entretenir ce rêve fou de remporter le championnat.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Basketball

Les Lions de Genève toujours en vie

Publié

le

Le Genevois Noe Anabir déborde le Fribourgeois Killian Martin. (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Victorieux du Fribourg Olympic 77-68, les Lions de Genève sont toujours en vie. Ils ne sont plus menés que 2-1 dans cette demi-finale au meilleur des cinq matches.

Dans leur antre du Pommier, les Genevois ont présenté un visage bien plus séduisant et efficace que lors de leurs deux précédentes sorties à Fribourg. Le quatrième match de la série se jouera à nouveau au Grand-Saconnex, mardi.

En inscrivant pas moins de 48 points en première mi-temps, les hommes de Dragan Andrejevic ont fait preuve d'une jouerie plus observée depuis de nombreuses rencontres. Supérieurs jusqu'à la 28e minute (56-47), les basketteurs du lieu ont alors concédé un partiel de 11-0 en moins de 4 minutes (56-58).

Soudain mis en difficulté par la défense fribourgeoise (16 points encaissés entre les 21e et 35e minutes), les Genevois ont su réagir en fin de partie, en parvenant à faire la différence dans les trois dernières minutes, notamment via deux tirs à trois points signés Boris Mbala.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Basketball

Play-offs: les Lions battus à Fribourg par Olympic

Publié

le

Kazadi (à droite) a brillé samedi face aux Lions (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Les favoris ont imposé leur loi à domicile samedi dans l'acte I des demi-finales de SBL messieurs. Olympic, face aux Lions de Genève (95-61), et Massagno, face à Union Neuchâtel (93-72) ont tous deux signé leur quatrième succès en autant de matches dans ces play-off.

Quintuple tenant du titre et vainqueur de la phase préliminaire, Fribourg a écrasé les Lions de Genève 95-61 à St-Léonard. Deuxième du tour qualificatif, Massagno s'est pour sa part imposé 93-72 devant l'invité-surprise du dernier carré, Union Neuchâtel.

Olympic a fait la différence d'entrée face aux Lions, qui ont eu besoin de cinq matches pour mater Monthey en quart de finale. Les hommes du coach Thibaut Petit ont inscrit les 15 premiers points du match, prenant jusqu'à 24 longueurs d'avance (31-7) après quelques secondes de jeu dans le deuxième quart.

Un partiel de 11-0 a alors permis aux Lions de Genève de se relancer. Porté par Jonathan Kazadi (17 points, 6 rebonds), Olympic n'a cependant pas desserré son étreinte, remportant le troisième quart sur le score de 20-10 pour entamer l'ultime période avec une marge de 27 unités (68-41).

Massagno n'a pas non plus tremblé face à Union, qui a créé la surprise en sortant Vevey Riviera en quart. Keith Clanton (17 points, 13 rebonds, 6 assists) et ses équipiers ont rapidement pris les commandes, menant 25-16 après 10' de jeu. Les Tessinois ont enfoncé définitivement le clou dans le troisième quart en s'offrant un matelas de 18 points (69-51 après 29'16).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Basketball

LNA, play-off: Les Lions de Genève continuent

Publié

le

Archives (KEYSTONE/Cyril Zingaro)
Les Lions de Genève ont obtenu leur billet pour les demi-finales de play-off de LNA.
Dans le 5e match décisif, ils ont nettement battu Monthey 97-68. Ils affronteront ensuite Fribourg Olympic, tenant du titre.
L'autre demi-finale mettra aux prises Massagno et Union Neuchâtel.

Continuer la lecture

Basketball

Coupe de Suisse : les Lions battus en finale par Fribourg Olympic

Publié

le

Jonathan Kazadi (à gauche) défie Paul Gravet sur la route d'un nouveau trophée pour Fribourg Olympic. (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Double vainqueur sortant, Fribourg Olympic a ajouté une 12e Coupe de Suisse à sa collection. Serrée, la rencontre a finalement tourné en défaveur des Lions de Genève (57-48).

Cette finale Fribourg Olympic - Lions de Genève aura été la moins prolifique au niveau des points marqués depuis... 1966. Davantage que pour sa maladresse, la rencontre restera cependant dans les annales pour son intensité, rarement aussi élevée au niveau du basket helvétique.

Au contact durant 30 minutes (39-37), les Genevois ont accusé un passage à vide fatal en début de 4e quart. Les visiteurs n'ont soudainement plus pu contenir l'efficacité offensive d'Eric Nottage, le meilleur marqueur de la soirée avec ses 15 points (49-39 à la 33e, puis 53-43 à la 37e). Dans le camp genevois, Robert Zinn (15 points également) aura été le seul à marquer à trois points (5/8).

Première pour Petit

Entraîneur du Fribourg Olympic, Thibaut Petit soulève enfin la Coupe de Suisse. Battu en 2011 avec Monthey et en 2018 avec Lugano, le technicien belge fait, cette fois-ci, partie du camp des gagnants. Chez les Lions de Genève, Markel Humphrey a, lui, perdu pour la quatrième fois en... quatre finales.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture