Rejoignez-nous

Sport

Le Rösti Sailing Team bat un record prestigieux

Publié

,

le

Mission accomplie pour Valentin Gautier, Justine Mettraux et Simon Koster (© ANNE BEAUGE)

Valentin Gautier, Justine Mettraux et Simon Koster ont battu le record du Tour des îles britanniques d'une bonne dizaine d'heures. Un succès remarquable obtenu grâce à une préparation minutieuse.

Le drapeau du caquelon rouge à croix blanche – celui du Rösti Sailing Team – flotte sur le cap sud de la Grande-Bretagne. Et pour cause !
L’embarcation suisse a réalisé une sacrée performance. Le trio helvétique – à bord du bateau Banque du Léman – a battu le record du tour des îles britanniques de près d’une demi-journée. C'est donc mission accomplie pour les marins genevois Valentin Gautier et Justine Mettraux. Accompagnés par le Zurichois Simon Koster, ils ont battus le record du Grande-Bretagne en sept jours 6h 27’07’’ à bord de leur class 40, autrement dit la catégorie de moins de quarante pieds. Arrivés hier peu après minuit au Cap Lizard (pointe sud de la GBR), l’heureux trio a amélioré d’une bonne dizaine d’heures le précédent du Français Ian Lapinski. Un record très récent puisqu’il datait du 10 juillet. Et si l’ambition a été affichée dès le départ, mais rien n’a été facile pour autant !

Simon KosterRösti Sailing Team

 

Justine Mettraux et Valentin Gautier ont vécu leur première course au large ensemble (© ANNE BEAUGE).

 

La météo. C’est l’élément incontournable. C’est pourquoi le trio s’est adjoint les services d’un expert pour choisir le meilleur moment pour se lancer à l’eau.

Justine MettrauxRösti Sailing Team

 

Les conditions météorologiques ont été très changeantes lors de ce tour des îles britanniques (© ANNE BEAUGE).

 

Reste que si l’exploit a été réalisé une question se pose. Pourquoi tenter de battre le record du tour des îles britanniques plutôt qu’un autre ? La réponse tient en un mot : le parcours !
Un parcours particulièrement insidieux semé d’embûches.

Simon KosterRösti Sailing Team

 

Le trio a réussi à surmonter tous les obstacles. Un résultat d’autant plus remarquable que c’était la toute première fois que Valentin Gautier, Justine Mettraux et Simon Koster naviguaient ensemble. La navigatrice nous explique comment l'idée de ce projet a germé.

Justine MettrauxRösti Sailing Team

 

Cette saison marquée par le coronavirus est terminée pour Justine Mettraux ; en revanche, le duo Valentin Gautier-Simon Koster participera encore à la Normandie Channel Race dès le jeudi 10 septembre, le jeudi du jeûne genevois.

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Ajoie bat un triste record, Genève maladroit

Publié

le

Ramon Untersander inscrit le 3-0 à Dominic Nyffeler (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Ajoie s'est offert un triste record en National League. Battu 7-3 par Rapperswil, le club jurassien a subi sa 16e défaite consécutive.

A Porrentruy, c'est une page de l'histoire du hockey suisse qui s'est écrite. Et malheureusement pas une page reluisante pour les Jurassiens. A égalité avec le LHC de la saison 95/96 et le HCC de l'exercice 00/01, les Ajoulots sont désormais seuls détenteurs de cette marque.

Et tout avait pourtant bien commencé pour eux avec deux réussites dans le tiers initial grâce à Schmutz (15e) et Bogdanoff (17e). Seulement le pauvre portier Nicola Aeberhard a vécu la furia saint-galloise en encaissant quatre buts en 14 minutes. Tim Wolf n'a pas été plus en veine puisqu'il a été battu par David Aebischer (36e) moins de deux minutes après son entrée sur la glace.

Frossard a redonné un léger espoir aux siens à la 41e, mais Cervenka a inscrit le 3-6 25 secondes plus tard, avant que Forrer ne boucle l'affaire à la 54e.

Dominer n'est pas gagner

Genève-Servette a lui essuyé un revers à Berne. Les Aigles se sont inclinés 3-1 dans la capitale.

Les dieux du hockey n'étaient pas favorables aux Genevois en cette soirée de janvier. Malgré 48 tirs au but et trois poteaux, les Servettiens sont repartis avec une coche dans la colonne défaites. Parce que rien n'a tourné en faveur des joueurs de Jan Cadieux. A la 6e, n'ont-ils pas encaissé l'ouverture du score alors qu'ils bénéficiaient d'un power-play? Mais un cafouillage de Karrer à la ligne bleue a permis aux Bernois de prendre les devants.

Les hommes de Johan Lundskog ont doublé la mise à la 26e grâce à Praplan qui a mis fin à 17 matches sans but. Il faut dire que les Genevois devaient composer sans Henrik Tömmernes, malade. Et sans le meilleur joueur du championnat, les autres Genevois ont dû prendre leurs responsabilités.

Dommage que Daniel Winnik ait pété un plomb à la 52e en administrant un violent coup de canne à deux mains sur un joueur bernois. Le Canadien a été logiquement renvoyé au vestiaire. Juste avant que Vermin n'inscrive la seule réussite des siens à la 54e.

Zoug perd un point

Ce succès, couplé à la défaite d'Ambri à Zurich (5-2), replace les Bernois à la 10e place qualificative pour les pré-playoff. L'autre formation heureuse de ce revers genevois s'appelle Lausanne. Au chômage technique en raison de cas de covid dans le vestiaire de Langnau, le club vaudois conforte sa septième place.

La dernière partie de la soirée entre Zoug et Lugano a souri aux Zougois (5-4 ap). Mais le champion en titre peut tout de même regretter de ne pas avoir engrangé les trois points. A la 51e, Klingberg a marqué le 4-2 et la troupe de Dan Tangnes avait les cartes en mains. Mais Carr puis Loeffel à 6 contre 4 à la 58e ont rétabli la situation pour les Tessinois. Ceci avant que Hansson ne termine le travail en prolongation après seulement 14 secondes. Ces deux points ne permettent pas à Zoug de passer devant Fribourg qui demeure leader.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette FC: le latéral Moritz Bauer, 2ème recrue hivernale

Publié

le

Retour en Suisse pour Moritz Bauer !

Le latéral droit de 30 ans, formé à Winterthour, a un CV bien rempli: il a fait ses débuts en Super League avec Grasshopper avant de sillonner l’Europe au Rubin Kazan, Stoke City, le Celtic Glasgow et Ufa en Russie.

Binational helvético-autrichien, il comptabilise plus de 250 matches en professionnel dont 15 matches de Premier League et 6 sélections avec l’équipe nationale autrichienne.

Philippe Senderos, Directeur Sportif du SFC, se dit "heureux de l’arrivée de Moritz au club. Il revient en Suisse avec l’expérience de grandes ligues et de grands clubs. Nous nous réjouissons de l’accueillir à Genève".

Mortiz Bauer a signé un contrat jusqu’en 2023 avec le Servette FC. Il portera le numéro 26.

 

Continuer la lecture

Football

L'attaquant Chris Bedia rejoint le Servette FC

Publié

le

Le Servette FC tient sa première recrue du mercato!

Le Servette FC, cinquième de Super League, a engagé l'attaquant ivoirien Chris Bedia (25 ans) en provenance de Charleroi en Belgique.

Bedia, attaquant de pointe, 1m90 sous la toise, a été formé à Tours. Il avait fait ses débuts en Ligue 2 en 2014-2015. Transféré à Charleroi en 2016, il sera prêté par la suite à Troyes et à Sochaux avant de revenir en Belgique. Il n'a plus joué avec Charleroi depuis fin octobre dernier.

Il s'est engagé jusqu'en été 2024 avec le club grenat.

Continuer la lecture

Hockey

Six matches de suspension pour Pouliot

Publié

le

Marc-Antoine Pouliot pourrait manquer six matches. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

L'attaquant canado-suisse de Genève-Servette, Marc-Antoine Pouliot, a été sanctionné de six matches de suspension pour avoir bousculé un arbitre lors du match contre Fribourg-Gottéron le 19 janvier.

Pouliot était entré en contact avec l'arbitre Micha Hebeisen près de l'arrondi. Le directeur de jeu n'avait ensuite pas repris le match.

En outre, Pouliot devra s'acquitter d'une amende de 8700 francs. L'attaquant au récent passeport suisse a déjà purgé un match contre Bienne samedi.

Le club genevois peut faire recours contre la décision du juge unique.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

"Chaque soir aux Vernets on perd entre 32'000 et 35'000 francs"

Publié

le

Le 3 décembre, ils étaient 4'173 spectateurs (en réalité 4'173 billets vendus) pour la rencontre face à Rapperswil. Pour la venue d'Ambri du 7 janvier, 3'592 billets vendus ont été annoncés. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Un coup d'oeil au classement de National League permet de voir que Genève-Servette se porte mieux. A quelques points d'une place qualificative directe pour les quarts de finale des séries éliminatoires, les Grenat reviennent des limbes du classement. A tel point que le principal point noir n'est plus sur la glace mais autour: l'affluence aux Vernets.

Il faut dire que l'interdiction de vendre boissons et nourriture à l'intérieur de l'enceinte amène une baisse de l'affluence mais surtout une perte financière conséquente pour le Genève-Servette. Entre 32'000 et 35'000 francs par match. Une perte qui n'est pas compensée par des aides venant du Canton. Le point avec le président du Conseil d'administration du GSHC, Philippe Baechler.

Philippe BaechlerPrésident du Conseil d'administration du GSHC

Avant le premier match joué à huis clos le 28 février 2020, la moyenne de spectateurs par match la plus basse enregistrée durant une saison régulière aux Vernets était de 5'928 spectateurs, lors de la saison 2017/2018. En début de cette saison 2021/2022, dans une patinoire sans aucune restriction sanitaires, la moyenne se situait à 4'826 spectateurs. Une baisse s'expliquant en partie par l'obligation de présenter un certificat Covid.

Tout a changé en 2022. Depuis l'interdiction formelle de consommer dans la patinoire (même assis à sa place) entrée en vigueur pour le premier match aux Vernets de 2022, à laquelle s'ajoutent l'obligation de porter le masque et de présenter un certificat-covid 2G (vaccinés ou guéris), la moyenne a drastiquement chuté. Après les 6 premiers matchs de l'année disputés dans l'antre du Genève-Servette, la moyenne se monte à 4'234 spectateurs et chute même à 3'592 spectateurs par match si le "match des peluches", traditionnellement attractif et populaire, est retiré du compte.

Ce chiffre représente en réalité le nombre de billets vendus pour la rencontre, abonnements compris. Il n'est donc pas impossible que pour certaines rencontres, la réalité soit en dessous de l'affluence annoncée.

Continuer la lecture