Rejoignez-nous

Sport

Lausanne se retrouve le dos au mur face aux Zurich Lions

Publié

,

le

C'est la joie du côté de Rapperswil-Jona après le deuxième but de Nando Eggenberger contre Lugano. (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Lausanne se retrouve dans une situation périlleuse après sa troisième défaite contre les Zurich Lions en quarts de finale des play-off. Battus 3-1, les Vaudois sont menés 3-1 dans la série.

Le Lausanne HC devra sauver sa peau mercredi soir à l'occasion du cinquième match. Avec l'espoir de retrouver son buteur Denis Malgin, une nouvelle fois absent ce lundi au Hallenstadion. La stérilité affligeante des attaquants lausannois a précipité leur chute face à des Zurichois, très appliqués avec le diamant Andrighetto pour animer l'offensive.

Ce match a été marqué par deux grosses charges qui pourraient connaître des suites administratives quand Pedretti est d'abord entré en collision avec Gibbons, laissant l'Américain groggy. Ce dernier a quand même trouvé la force quelques minutes plus tard de rentrer avec force dans son compatriote Lasch, lui aussi, obligé de regagner son banc pour retrouver ses esprits. Le musée des horreurs s'est poursuivi en fin de rencontre avec un piqué de la lame et une vilaine charge à la bande de Mark Barberio sur Andrighetto. Le Canadien a écopé de sa troisième pénalité de match de la saison et encourt une suspension pour la gravité de sa faute.

Ce même Lasch avait ouvert la marque dès la 12e en supériorité numérique. C'est également à 5 contre 4 que Teemu Rautiainen, le Finlandais des GCK Lions, a doublé la mise au terme d'une belle triangulation avec Andrighetto et Prassl (27e). Entre les deux buts, Lausanne ne s'est pas créé une foison d'occasions. La meilleure d'entre elles échut à Hudon qui s'est présenté seul devant le toujours plus étonnant portier Waeber sans parvenir à le battre (23e). Après plus de 165 minutes sans marquer, Cody Almond est parvenu enfin à battre Waeber sur une belle déviation d'un tir de Genazzi. Hollenstein a mis fin aux brefs espoirs vaudois de revenir à égalité.

C'était à prévoir que Berne revenu de nulle part grâce à un sursaut en pré-play-off allait causer des problèmes à Zoug. Même menés 1-0 après 63'', les joueurs de la capitale ont su parfaitement réagir. En 11 minutes, ils ont retourné le score grâce à Eero Elo, emprunté à Langenthal après la blessure du Suédois Olofsson, Pestoni et Heim. Malgré toutes leurs qualités, les Zougois se sont montrés incapables de contenir la verve bernoise. Le but de l'Américain Abdelkader en supériorité numérique (33e) n'a pas déréglé l'équipe de Mario Kogler. Ramon Untersander a inscrit un quatrième but libérateur pour les Bernois. Zoug devra aller au moins jusqu'au 6e match pour s'en sortir. Qui l'aurait cru ?

Ou s'arrêtera donc Rapperswil-Jona ? Les Lakers, qui avaient retrouvé leur joyau Roman Cervenka, ont décroché un succès mérité 3-1 contre Lugano. Les Saint-Gallois mènent désormais 3-1 dans la série. Les Tessinois ne savent plus à quel saint se vouer. D'autant plus que leur meneur de jeu, Mark Arcobello est transparent dans cette série.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

L'AC Milan revient de loin pour battre Vérone

Publié

le

Kessie a inscrit l'un des trois buts milanais sur penalty (© KEYSTONE/EPA/MATTEO BAZZI)

Mené 2-0 par l'Hellas Vérone, l'AC Milan a finalement réussi à s'imposer 3-2 à San Siro samedi pour le compte de la 8e journée de Serie A.

Les Lombards passent provisoirement en tête du championnat avec un point de plus que Naples, qui reçoit le Torino dimanche.

Les hommes de Stefano Pioli ont souffert en première période, rentrant logiquement aux vestiaires avec deux buts de retard. Mais ils sont parvenus à remonter au score, le défenseur de l'Hellas Koray Günter leur donnant l'avantage en marquant contre son camp (78e) sur un centre de Castillejo.

La Lazio Rome a par ailleurs renversé samedi (3-1) l'Inter Milan de son ex-entraîneur Simone Inzaghi. Cette défaite est la première de la saison pour les "Nerazzurri", qui accusent désormais cinq longueurs de retard sur leur éternel rival milanais.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Hockey

Genève-Servette renoue enfin avec la victoire

Publié

le

L'attaquant grenat Joël Vermin exulte après avoir inscrit le but égalisateur au milieu du deuxième tiers temps (© KEYSTONE/Martial Trezzini).

Genève-Servette a renoué avec la victoire en battant les Rapperswil-Jona Lakers (4-1) samedi soir Vernets.

Laborieux mais précieux. Genève-Servette a mis fin à une série de cinq défaites consécutives pour fêter son deuxième succès à domicile et son deuxième succès à trois points de la saison. Le retour du capitaine Noah Rod a été couronné de succès, quelle charge sur le Suédois Djuse en début de partie ! Mais la première période des joueurs de Patrick Emond a été assez consternante. Un brouillis de mauvais choix qui a été sanctionné par l'ouverture du score des Lakers en infériorité numérique grâce à Wetter (14e). Il a fallu attendre la mi-match pour voir les Servettiens mettre de l'ordre dans leur jeu: Joël Vermin "remonté" aux côtés de Jooris et de Moy a égalisé d'une spectaculaire reprise de volée (33e). La délivrance est venue d'une action confuse où un défenseur de Rapperswil-Jona a trompé son propre gardien après un tir de Vatanen (41e). Les Aigles ont pu assurer leur victoire sur un power-play - si défaillant la veille à Fribourg - grâce à un but de Jooris (54e). Rod a scellé le score dans la cage vide.

Les Lions de Malley inconstants

Le Lausanne Hockey Club manque toujours de constance. Au lendemain de leur succès probant à Bienne, les joueurs de John Fust ont subi la loi des Langnau Tigers (4-1), toujours aussi déroutants. Le match fut assez enlevé. Quelques belles parades de Tobias Stephan ont permis aux Lausannois de rester dans le match. Les Emmentalois ont ouvert le score par Alexandre Grenier, un ancien pensionnaire de Malley. Après l'égalisation de Glauser à 5 contre 4, Schweri et Olofsson (son 12e but déjà) ont assuré le succès bernois.

Les Dragons égalent un record

Grâce à son neuvième succès consécutif sans concéder le moindre point, Fribourg-Gottéron a donc égalé la meilleure performance du club qui datait de la saison 91-92 quand Slava Bykov et Andrei Khomutov faisaient la pluie et le beau temps à St-Léonard. Le record absolu est détenu par Lugano qui avait fêté quinze victoires "pleines" de suite lors de la saison 88-89.

A Porrentruy, les joueurs de Christian Dubé ont agi comme un leader au lendemain d'un autre derby romand assez épuisant. Dans le contrôle, les Fribourgeois ont ouvert le score grâce à David Desharnais qui a mystifié le portier Vikton Östlund d'un tir pris de derrière la cage (12e). Des déviations de Walser sur un tir de Sutter (25e) et de Spunger sur un envoi de Diaz (38e) ont consolidé ce neuvième succès de rang et une place de leader bien méritée. La défense est au point avec un deuxième blanchissage de suite et surtout que deux buts encaissés au cours des quatre derniers matches. De leur côté, les Ajoulots sont dans le dur avec un cinquième revers de rang.

Bienne bat les Lions de Zurich

Bienne, grâce à des doublés de Damien Brunner et Luca Cunti, est revenu victorieux de son déplacement au Hallenstadion face aux Zurich Lions. Les Seelandais restent ainsi dans le sillage de Fribourg-Gottéron. Les Zurichois inquiètent avec un troisième revers de suite.

Mené 2-0 par Ambri-Piotta, Berne est parvenu à retourner le score pour s'imposer 3-2. A noter que le premier but léventin a été inscrit par Matt D'Agostini. Le Canadien, qui avait retrouvé la glace en National League la veille, n'avait plus joué depuis le 27 octobre 2020 après une grave blessure. Davos s'est imposé 3-1 sur la glace de Lugano.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Coupe du Monde tous les 2 ans: le CIO inquiet

Publié

le

La perspective d'un Mondial de foot biennal inquiète Thomas Bach et le CIO (© KEYSTONE/AP/DAVID GOLDMAN)

Le CIO a réclamé samedi une "consultation plus large" sur le projet de Mondial biennal de la FIFA. Il s'inquiète de voir le football empiéter un peu plus sur le territoire d'autres sports.

Doubler la fréquence de la Coupe du monde afin de "générer davantage de revenus pour la FIFA", écrit le CIO, créerait "un conflit avec d'autres grands événements sportifs internationaux, notamment en tennis, en cyclisme, en golf, en gymnastique, en natation, en athlétisme et en Formule 1".

La commission exécutive de l'instance olympique y voit un risque d'"atteinte à la diversité et au développement des sports autres que le football", dont l'audience serait mécaniquement rongée par la compétition-reine. Le CIO passe d'ailleurs sous silence la concurrence d'un possible Mondial biennal avec ses propres JO d'été, alors que les deux événements les plus prisés des diffuseurs sont pour l'instant espacés de deux ans.

Une entrave

Par ailleurs, l'organisation basée à Lausanne estime que "l'augmentation des événements masculins" pourrait entraver le développement du football féminin, un reproche déjà formulé par nombre d'opposants au projet de la FIFA, notamment l'UEFA, les clubs européens et les organisations de supporters.

Enfin, et alors que la FIFA prévoit une grande phase finale chaque été en faisant alterner son Mondial avec des tournois continentaux comme l'Euro, le CIO s'inquiète de la "pression supplémentaire importante sur la santé physique et mentale des joueurs".

La FDFA assure depuis plusieurs semaines mener "une consultation large et approfondie" sur la refonte du calendrier international, prévue pour aboutir à un vote de ses fédérations en fin d'année. Mais une vaste coalition conduite par l'UEFA et les clubs européens estime n'être pas suffisamment entendue.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Basketball

Massagno bat les Lions à Genève

Publié

le

Roberto Kovac (ici sous le maillot des Lions) a joué un bien mauvais tour à son ancienne équipe samedi (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX>/archives).

Massagno s'annonce bien comme l'un des principaux rivaux de Fribourg Olympic cette saison. Les ambitieux tessinois sont allés battre les Lions de Genève (76-64) samedi à la Salle du Pommier dans le choc au sommet de la 2e journée de SBL.

L'ancien Lion Roberto Kovac a joué un bien mauvais tour à une équipe dont il défendait encore les couleurs la saison passée. L'arrière tessinois s'est fait l'auteur de dix-huit points au Pommier, dont onze dans les trois dernières minutes de jeu.

Kovac: 0 point durant 30 minutes

Roberto Kovac a ainsi renversé la vapeur quasiment à lui tout seul. Rageant pour les Lions qui avaient compté jusqu'à 11 points d'avance en première mi-temps (34-23 à la 17e). Mené 64-61 à trois minutes et quarante-deux secondes de la fin du match, Massagno a en effet conclu cette partie sur un partiel de 15-0 (!), avec onze points pour son tireur d'élite patenté.

Triple champion en titre, Olympic a dû s'employer jusqu'au bout pour s'imposer à Neuchâtel (67-56). Les Fribourgeois, qui ne comptaient que deux points d'avance à 2'43'' du "buzzer" (56-54), ont infligé un 11-2 aux Unionistes pour cueillir un deuxième succès en deux matches dans ce championnat.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats/bb

Continuer la lecture

Actualité

YB arrache un point à la dernière minute

Publié

le

YB a souffert face à Lucerne après l'expulsion de Martins (© KEYSTONE/THOMAS HODEL)

Lucerne a manqué de peu l'exploit samedi en ouverture de la 10e journée de Super League.

Les hommes de Fabio Celestini ont concédé l'égalisation à la 94e minute au Wankdorf face à Young Boys (1-1), qui pensait certainement cueillir aisément une cinquième victoire d'affilée en championnat.

C'est Nicolas Ngalameu qui a offert un point mérité à YB, reprenant sur la ligne un centre-tir de Meschack Elia au bout des arrêts de jeu. Le quadruple champion de Suisse en titre a survolé les débats (28 tirs à 7), même en s'étant retrouvé en infériorité numérique dès la 39e à la suite de l'expulsion de Christopher Martins.

Toujours en quête d'un premier succès dans ce championnat 2021/22, Lucerne avait ouvert la marque à la 30e. Marvin Schulz a alors transformé un penalty obtenu pour une faute de Martins, averti une première fois sur cette action. Les Lucernois n'avaient jusque-là pas adressé le moindre tir en direction de la cage bernoise...

Le FCL a ensuite fait le dos rond, résistant tant bien que mal à des assauts bernois parfois désordonnés. Poussé par plus de 20'000 supporters, YB a toutefois obtenu la récompense de ses efforts dans le temps additionnel, évitant une défaite qui aurait fait tache à quatre jours de la réception de Villarreal en Ligue des champions.

Zurich reprend les commandes

Zurich a pleinement profité de la contre-performance des Bernois, s'imposant 1-0 devant Lugano pour reprendre provisoirement la tête du classement. Une réussite d'Assan Ceesay (77e), idéalement servi par Marchesano, a permis aux FCZ de battre les "bianconeri" pour la cinquième fois consécutive.

Faciles vainqueurs de Sion avant la trêve internationale (6-2), les hommes d'Andre Breitenreiter fêtent surtout un deuxième succès d'affilée en championnat après avoir enchaîné quatre matches sans victoire. Ils comptent une longueur d'avance sur Bâle, qui ira défier le FC Sion de Paolo Tramezzani dimanche après-midi, et deux sur YB qui a un match en retard.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture