Rejoignez-nous

Hockey sur glace

L'assurance d'un nouveau champion 23 ans après

Publié

,

le

Gregory Hofmann (au centre) sera l'un des atouts zougois face au GSHC (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Pour la première fois depuis... 23 ans, le champion de Suisse ne sera ni Berne, ni les Lions de Zurich, ni le HC Davos, pas plus que le HC Lugano.

Dès lundi, Zoug tentera de décrocher un deuxième titre national après 1998, alors que Genève-Servette cherchera à soulever son premier trophée.

L'instant a quelque chose d'historique. Alors que le championnat de National League s'apparente à une routine depuis des lustres, 2021 sonne comme une révolution. La finale des play-off (au meilleur des 5 matches) va couronner un vainqueur inédit, ou presque.

Vainqueurs de la saison régulière avec 119 points, nouveau record, Zoug a l'avantage de la glace. Evoquer cet aspect permet néanmoins d'éluder la question du favori de ce duel. Parce que les play-off ont offert une vision différente de ce qui s'est passé au cours de la saison.

Flamboyants jusqu'au début des séries éliminatoires, les joueurs de Dan Tangnes ont dû cravacher pour se débarrasser de Berne en quarts de finale (4-2) et de Rapperswil en demi-finale (3-1). Tandis que du côté grenat, la défaite initiale face à Fribourg-Gottéron a été suivie par sept victoires. Les Dragons ont été battus 4-1 et les Zurich Lions balayés 3-0.

Deux clubs en mission

On aime parler d'un club en mission lorsqu'il s'agit de décrire la montée en puissance des Genevois. Mais c'est aussi vrai pour les joueurs de Suisse centrale. Peut-on même dire que c'est maintenant ou jamais pour Zoug?

Dès la saison prochaine, Dan Tangnes va en tout cas perdre ses deux meilleurs éléments défensifs. Le capitaine Raphael Diaz a signé pour quatre ans à Fribourg, alors que Santeri Alatalo est attendu à Lugano. Grégory Hofmann, dont les droits NHL appartiennent désormais à Columbus, s'en ira peut-être aussi.

Finaliste en 2017 et 2019, l'EVZ dispose d'une chance en or de boucler un cycle en beauté. Même si tout n'a pas été parfait, il a trouvé le moyen de s'inviter en finale. Les quelques faiblesses aperçues contre les Lakers pourraient coûter cher contre Genève, surtout que les hommes de Pat Emond abordent ce dernier rush avec quatre jours de repos de plus que les Zougois.

"Lors du premier match, l'expérience d'une finale pourrait être un petit avantage, imagine Diaz. Nous devons être solides défensivement, ça doit être notre attitude. Genève est une très bonne équipe avec de très bons étrangers et un excellent jeu de puissance. De notre côté, on sait que l'on n'a pas eu de pause. Mais ça nous permet de rester dans le rythme."

Plusieurs joueurs-clés

Qualifié pour les play-off lors de l'ultime journée grâce à un succès probant contre Lugano et un revers de Bienne à... Zoug, Genève-Servette a terminé le championnat avec 35 points de moins que les Zougois. Mais les play-off ont redistribué les cartes. Le GSHC impressionne et le coach néophyte Pat Emond semble à la hauteur de la tâche.

Avec Eric Fehr et Daniel Winnik, les Grenat possèdent deux soldats de haut rang. Henrik Tömmernes s'est affirmé comme le meilleur défenseur de National League, et Linus Omark a su travailler tout en gardant quelques tours de magie sous sa cape. Si l'on ajoute encore la qualité de Tanner Richard aux engagements et la volonté sans failles de Noah Rod, on obtient un mélange plutôt intéressant.

Entraînés alors par Chris McSorley, les Aigles avaient été battus en finale par Zurich en 2008 et Berne en 2010. Le GSHC a de nouveau les moyens de ses ambitions. Et le club grenat pourrait ramener le titre en Romandie pour la première fois depuis 1983 et le dernier  sacre du HC Bienne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey sur glace

Genève-Servette: Hartikainen et Manninen rempilent

Publié

le

(KEYSTONE/Anthony Anex)
Le Genève-Servette HC annonce la reconduction du contrat pour la saison 2024/2025 de ses deux attaquants finlandais Teemu Hartikainen (33 ansI et Sakari Manninen (32 ans). 
Réuni à Genève l’an dernier, ce duo a pris sa part dans la conquête de la Ligue des Champions. Brillants sur la scène européenne, Teemu Hartikainen et Sakari Manninen ont livré une saison plus laborieuse en National League avec une élimination au premier tour des play-in face à Bienne qui a sanctionné un rendement offensif moindre.

Continuer la lecture

Genève

Premières réactions unanimes au projet de nouvelle patinoire

Publié

le

L'exposition a lieu à l'Event-Center de La Praille jusqu'au 28 mars. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Depuis mercredi matin et jusqu'au 28 mars, le public peut venir découvrir le projet "Nid des Aigles" lauréat du concours pour la nouvelle patinoire de Trèfle-Blanc ainsi que tous les autres projets participants. A l'ouverture de l'exposition, les réactions des premiers venus sont unanimes et tous espèrent pouvoir profiter d'un match dans l'enceinte dès 2028.

Micro-trottoirA l'exposition des projets pour la nouvelle patinoire

Après la fin de l'exposition à l'Event-Center de La Praille, une exposition aura lieu à Balexert. Tous les horaires sont à retrouver sur le site du canton de Genève.

 

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette engage Michael Špaček pour deux ans

Publié

le

L'aventure de Michael Špaček avec Ambri a pris fin le 13 mars dernier après l'élimination en play-in par le HC Bienne. (© POSTFINANCE/Ti-Press/Alessandro Crinari)

La nouvelle était dans l'air depuis quelques temps, c'est désormais officiel. Michael Špaček rejoint le GSHC. L'international tchèque de 26 ans rejoint les Vernets pour deux saisons, annonce mardi le club. 

Le droitier arrive en provenance d'Ambri-Piottà où il a disputé les deux dernières saisons, clôturant à chaque fois l'exercice avec le maillot de top-scorer. Il arrive aux Vernets avec un bilan de 100 points en 102 matchs dans l'élite du hockey suisse (31 buts - 69 passes décisives).

Formé à Pardubice en République Tchèque, Michael Špaček est ensuite passé par l'Amérique du Nord en WHL (une ligue juniore majeure) avant de jouer en AHL, l'antichambre de la NHL. Avant d'atterrir au Tessin, il a aussi joué en République Tchèque, en Suède et en Finlande.

Son contrat porte jusqu'à la fin de la saison 2025-2026.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette contraint au nul par Bienne et envoyé en vacances

Publié

le

(KEYSTONE/Peter Schneider)

Genève-Servette est vacances. Contraints au nul 2-2 face à Bienne samedi, les Genevois sont éliminés dès les play-in.

La donne est claire avant cette rencontre. Si Genève ne mène pas au tableau d'affichage à la fin du temps réglementaire, les Grenat sont éliminés. En cas de succès de succès dans les 60 minutes, le match va, qu'importe le score, en prolongations et la première équipe à marquer se qualifie pour la suite. Voilà le tableau de cette rencontre qui se joue donc avec une tension certaine.

Pour ce match, un seul changement est apporté dans l'alignement genevois: Robert Mayer est entre les poteaux alors que Gauthier Descloux est remplacant. Un choix qui étonne, Descloux reste sur deux bonnes prestations alors que Mayer n'a plus joué depuis le 16 février. Coté seelandais, aucun changement n'est à signaler comparé à la victoire 3-2 jeudi aux Vernets.

1-0 après 36 secondes

Le match débute sur les chapeaux de roue avec le premier but servettien marqué après seulement 36 secondes de jeu. En face, Robert Mayer fait les arrêts nécessaires, heureusement car les Biennois semblent piqués au vif par l'ouverture du score. Ce sont toutefois eux qui vont se retrouver en double infériorité numérique (5 contre 3) peu après la moitié du tiers. Une occasion saisie par le GSHC pour inscrire le 2-0. On aurait pu en rester là mais les Biennois vont revenir au score à 21 secondes du tiers. Un but qui relance tout

Le deuxième tiers est dominé par des Seelandais qui n'ont besoin que d'un but (et donc d'un match nul) pour se qualifier. Le but tombera à la 28e minute en powerplay. On est à égalité alors que les Grenat se sont crée les plus grosses occasions du tiers, à chaque fois presque en contre-attaque. C'est donc sur le score de 2-2 que les 40 minutes s'achèvent, de quoi promettre un troisième tiers chaud bouillant.

Les Genevois vont évidemment multiplier les tentatives sur les buts biennois mais sont frustrés par le gardien biennois ou par les montants seelandais.

Le 3-2 genevois ne tombera pas. Ce 2-2 qualifie Bienne. Genève, déchu, est en vacances.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette - Bienne, de destin lié à destin croisé

Publié

le

En avril 2023, Genève-Servette avait jubilé au détriment des Biennois. Quel sera le résultat de ces play-in ? Résultat samedi 9 mars. (KEYSTONE/Martial Trezzini)

L'affiche est connue depuis lundi soir, le Genève-Servette HC et le HC Bienne s'affronteront en Play-In de National League pour espérer accrocher une place en playoffs. Deux équipes qui depuis quelques saisons ont souvent eu leur destin croisé jusqu'à la saison dernière et leur première confrontation en séries finales dans l'élite du hockey.

Saison 2019-2020, première manquée

Grande première pour les deux équipes, elles doivent s'affronter en quart de finale des playoffs. Genève-Servette a terminé 4e avec 89 points (pour la première saison de Pat Emond à la bande) alors que Bienne termine à la 5e place avec 78 points.

Le Covid a toutefois raison des séries finales...

Saison 2020-2021, 5 buts en 1 minute 12

Il y a tout d'abord ce 26 mars 2021 où le match entre Bienne et le GSHC est annulé à la dernière minute. Il est 18h12, tout le monde est déjà présent à Bienne (dont les commentateurs de Radio Lac...) lorsque la quarantaine des Seelandais est annoncée, le report du match avec. Ce dernier sera finalement annulé.

Retrouvailles le 3 avril 2021, avant-dernière journée du championnat de National League fortement perturbé par la pandémie de Covid-19. Le GSHC et le HC Bienne sont au coude à coude pour la 6e place directement qualificative pour les playoffs. En ce début avril, le GSHC reçoit Bienne. Un succès validerait la place des Grenat. Ces derniers mènent 1-0 dès la fin du premier tiers et tiennent le score jusqu'à la 57e minute. Les Seelandais vont alors inscrire 5 buts en 112 secondes, s'imposer 5-1 et repasser devant le GSHC au classement (établi au point par match).

La dernière journée est déterminante, Genève-Servette reçoit Lugano, et porte un maillot noir avec le nom de ses abonnés, alors que Bienne se déplace à Zoug. Il faut 1 point de plus aux Genevois pour passer à la sixième place. Genève-Servette fait le job, mène 3-0 après 6 minutes et s'impose 5-2 alors que Bienne perd 3-1.

En pré-playoffs, les Biennois sont éliminés par Rapperswil. Le GSHC atteint la finale et perd contre Zoug.

Saison 2021-2022, avantage Bienne

Dans un classement toujours établi au point par match, il en faut peu pour que le GSHC termine devant Bienne. Les Grenat sont 8e et ont un point de plus que les Biennois qui terminent 6e mais ont joué 52 matchs contre 51 pour l'EHCB. Un quotient de point par match qui permet aux Seelandais de passer devant le LHC et le GSHC.

Cette saison 21-22 (débutée par un catastrophique 23 points en 23 matchs pour les Grenat), Genève a remporté 5 duels sur 6 face à Bienne. Le sec 6-0 infligé par les Biennois en début de saison s'est donc payé cash lors du décompte final.

En pré-playoff, Genève-Servette est éliminé par Lugano alors que Bienne s'incline contre Zurich en quart de finale.

Saison 2022-2023, l'apogée

Encore une fois, il faut attendre la dernière journée pour connaître la position des deux équipes en fin de saison. Auteurs d'une fin de saison tonitruante, les Biennois ont rattrapé le GSHC en tête du classement et sont repassés devant lors de l'avant-dernière journée après leur victoire 8-1 face à Lausanne tandis que le GSHC s'est incliné 6-1 face à Zoug.

Au soir du 4 mars 2023, il faut que Genève fasse 1 point de plus que Bienne pour terminer en tête. Genève bat Ajoie 3-2 alors que Bienne, pourtant mené 5-2 par Lugano à 8 minutes de la fin du temps réglementaire, s'impose aux tirs au but. Genève et Bienne ont le même nombre de points mais l'avantage va au GSHC, meilleur dans les confrontations directes.

Cette même saison, pour la première fois de l'élite du hockey, GSHC et EHCB s'affrontent en finale des playoffs. Le classement a un impact pour la finale. Les Grenat jouent l'acte 7 à domicile face à Bienne et s'imposent devant une foule en délire et des Vernets en fusion. Cette finale est le point culminant, et pourrait le rester longtemps, des affrontements face à Bienne.

Saison 2023-2024, en fond de classement

La dernière journée de championnat oppose Genève-Servette à Bienne. Genève est déjà qualifié pour les play-in alors que les Seelandais peuvent terminer 11e. Pour cela, Il faut que dans le match Zurich - Langnau, les Emmentalois fassent un point de plus que les Biennois face à Genève. Mais les Seelandais s'imposent finalement 2-1, terminent 9e et affronteront le GSHC, 10e, en play-in.

Match aller: jeudi 7 mars - 20h00 - GSHC - HC Bienne

Match retour: samedi 9 mars - 20h00 - HC Bienne - GSHC

 

Continuer la lecture